AQCIQ en chine guide complet

đŸ„‡L’AQSIQ, le CIQ et l’Ă©tiquetage alimentaire en Chine en 2020

 

 

Les derniÚres années, la Chine a rendu sa régulation des importations de plus en plus stricte pour plusieurs raisons.

Par exemple, les quantitĂ©s croissantes de biens importĂ©s, les scandales internes ou encore l’adoption de normes occidentales font partie de ces raisons.

 

Il est important qu’un exportateur ait des connaissances suffisantes Ă  propos des organismes qui gouvernent les normes et les rĂ©gulations.

D’autant plus qu’en rĂ©alitĂ©, ceux qui ont ces connaissances sont malheureusement peu nombreux.

 

Dans cet article, nous prĂ©sentons le plus grand institut chinois d’inspection de la qualitĂ© des produits : l’AQSIQ.

Qu’est-ce que l’AQSIQ ?

 

 

AQSIQ est un acronyme anglais qui signifie « Administration for Quality Supervision, Inspection and Quarantine », c’est-Ă -dire Administration gĂ©nĂ©rale de la Supervision de la QualitĂ©, de l’Inspection et de la Quarantaine.

Elle appartient au Conseil des affaires chinois. C’est cet organisme qui va approuver ou non l’importation de certains produits. Son Ă©quivalent français serait l’AFNOR.

 

Les inspections et contrĂŽles de qualitĂ© qu’elle rĂ©alise ont un fort pouvoir dans les processus de dĂ©cision.

 

En tant qu’exportateur, il est primordial d’ĂȘtre au point sur les organismes de contrĂŽle de la qualitĂ© et de certification dans le pays vers lequel vous exportez.

 

Pour rĂ©sumer, l’AQSIQ est un maillon principal de la chaĂźne d’entrĂ©e/sortie de produits du territoire, des inspections alimentaires ou technologiques et des certifications en Chine.

Comment est organisĂ©e l’AQSIQ ?

 

L’AQSIQ est constituĂ©e de 19 dĂ©partements, 15 filiales et 10 associations. Environ 130 000 personnes travaillent au sein de cet organisme. C’est dire l’importance et le sĂ©rieux de cet organisme.

CNCA et SAC

 

 

Il convient de mentionner que c’est l’AQSIQ qui chapeaute les deux organisations suivantes :

  • La CNCA (Certification and Accreditation Administration of China)
  • La SAC (Standardization Administration of China)

Elles sont toutes deux impliquées dans les processus de contrÎle de la qualité des produits importés.

Le certificat AQSIQ

 

 

Avant d’exporter vers la Chine, vous devez savoir si vous avez besoin du certificat AQSIQ pour vos produits.

 

Ce certificat garantit que vos produits ont Ă©tĂ© testĂ©s, qu’ils sont de qualitĂ© et qu’ils respectent les normes environnementales. Vous pouvez avoir des problĂšmes par la suite si vous ne disposez pas de ce certificat.

 

Par exemple, les douanes chinoises peuvent saisir et dĂ©truire des produits si l’exportateur ou l’importateur n’a pas prĂ©sentĂ© le certificat.

 

Tous les produits ne sont pas soumis Ă  une obligation d’ĂȘtre associĂ© Ă  un certificat ASQIQ. Voici une liste de catĂ©gories de produits qui le sont :

 

  • Les Ă©quipements spĂ©ciaux (chaudiĂšres, ascenseurs, gazoducs, 
)
  • Les produits qui ont une certification CCC
  • Les textiles et tapis
  • Les matĂ©riaux mis au rebut
  • Le papier, d’impression comme d’emballage
  • Les articles mĂ©nagers, meubles
  • Les produits Ă©lectroniques
  • Les produits alimentaires, les boissons
  • Les produits chimiques

La procédure de demande et ses frais.

 

 

On nous a plusieurs fois demandĂ© comment recevoir ce certificat. C’est en partie pour cela que nous rĂ©digeons aujourd’hui cet article.

 

En rĂ©alitĂ©, la procĂ©dure est assez poussĂ©e (encore plus quand on ne comprend pas le mandarin). Par exemple, pour quelqu’un qui voudrait exporter des matĂ©riaux mis au rebut, voici ce qu’il devrait faire :

 

  • Soumettre la demande de certificat au dĂ©partement de la supervision des inspections
  • Attendre le dĂ©roulement de l’inspection de la candidature et des produits. Un deuxiĂšme essai peut avoir lieu 30 jours aprĂšs le premier si Ă©chec. Puis si ce n’est toujours pas concluant, vous en serez notifiĂ©.
  • Si vous avez Ă©tĂ© notifiĂ© de la conformitĂ© de vos produits, une deuxiĂšme inspection plus dĂ©taillĂ©e aura lieu. Si le rĂ©sultat est nĂ©gatif, vous aurez 30 jours pour rectifier le tir. Suite Ă  ces trente jours et Ă  la nouvelle inspection, vous aurez accĂšs au rĂ©sultat final.
  • Votre certificat vous sera soit dĂ©livrĂ© immĂ©diatement, soit refusĂ©.

 

La procĂ©dure vous coĂ»tera entre 0 et 3300 euros, selon les produits que vous souhaitez exporter et donc que l’AQSIQ sera amenĂ©e Ă  tester (et selon si vous ĂȘtes membre de l’AQSIQ ou ISO 9001).

 

La candidature pour devenir membre AQSIQ ou ISO 9001 coĂ»te la mĂȘme somme.

 

Si vous n’ĂȘtes pas membre, les taxes seront environ 2 Ă  3 fois plus Ă©levĂ©es. Cela permet vraiment des Ă©conomies, surtout si votre procĂ©dure est longue et Ă  rebondissements.

 

 

services chinois inspection et mise en quarantaine

 

Les services Chinois d’Inspection et de Quarantaine : CIQ

 

 

Exporter vers la Chine n’est pas toujours chose facile, surtout si vous ĂȘtes dĂ©butant et que vous comptez exporter pour la premiĂšre fois.

 

L’un des plus grands obstacles auquel les exportateurs font face est la douane. Il est trĂšs embĂȘtant de voir ses produits bloquĂ©s Ă  la douane ou renvoyĂ©s, uniquement car ils ne sont pas conformes aux rĂ©gulations CIQ.

 

Le CIQ est l’organisme qui peut refuser l’importation de vos produits en Chine s’ils ne remplissent pas les critĂšres demandĂ©s.

 

La façon la plus sĂ»re de s’assurer que cela n’arrivera pas est d’anticiper en faisant une dĂ©claration auprĂšs du CIQ avant mĂȘme d’exporter vos produits vers la Chine. Vous gagnerez du temps, de l’argent et vous minimiserez les risques.

 

Dans cet article, nous expliquons les connaissances essentielles que vous devez avoir sur le CIQ avant d’exporter vers la Chine.

Qu’est-ce que le CIQ ?

 

En quelques mots, CIQ signifie Services Chinois d’Inspection et de Quarantaine. Ils opĂšrent sous la tutelle de l’AQSIQ, l’un des instituts chinois de contrĂŽle de la qualitĂ© le plus important.

 

Il y a 35 bureaux du CIQ en Chine, localisés dans 31 provinces différentes.

 

Le CIQ est entre autres en charge de vĂ©rifier les Ă©tiquettes, s’assurer que les produits sont certifiĂ©s CCC et que les exportateurs suivent les normes chinoises locales.

 

Les bureaux travaillent en coopĂ©ration Ă©troite avec de nombreux laboratoires et d’autres instituts pour vraiment assurer un contrĂŽle qualitatif.

Quels sont les rÎles du CIQ ?

 

L’un des rîles majeurs du CIQ est de s’assurer que les exportateurs suivent les normes relatives aux importations en Chine.

Cela comprend par exemple les contrÎles et la prévention des maladies infectieuses qui pourraient rentrer dans le pays.

 

Comment procÚdent-ils ? Ils inspectent simplement les biens à leur arrivée aux ports et aéroports.

 

Le CIQ s’assure aussi que le personnel des ports et aĂ©roports dispose de tout l’équipement nĂ©cessaire pour rĂ©aliser les inspections et se protĂ©ger des Ă©ventuelles maladies le cas Ă©chĂ©ant.

 

Les autres responsabilitĂ©s du CIQ comprennent les inspections et contrĂŽles des animaux, des plantes et de tout ĂȘtre vivant entrant sur le territoire chinois. C’est donc la partie quarantaine du CIQ.

 

L’AQSIQ est l’autoritĂ© qui chapeaute le CIQ et dĂ©cide de ses responsabilitĂ©s.

Obtenir une déclaration CIQ

 

L’un des obstacles les plus importants Ă  l’importation de vos biens est Ă©videmment le passage Ă  la douane.

Imaginez que vos produits soient bloquĂ©s ou saisis lors de l’inspection douaniĂšre.

 

En fait, les produits peuvent ĂȘtre bloquĂ©s Ă  la douane pour des semaines voire des mois pendant que vous devrez prĂ©parer les documents manquants et demander Ă  un tiers de vous aider.

 

Il y a aussi une troisiĂšme option pour minimiser les risques de rencontrer des problĂšmes aux douanes chinoises.

Il s’agit de procĂ©der Ă  une dĂ©claration CIQ avant mĂȘme d’exporter vos produits.

 

Vous pouvez demander à un agent de vous aider dans votre déclaration puis utiliser ce document en guise de preuve pour montrer aux douanes que vos produits ont été approuvés.

Evidemment, si la dĂ©claration a Ă©tĂ© positive pour vous, vous ne devriez mĂȘme pas avoir de problĂšmes aux douanes.

De quoi ai-je besoin pour préparer ma déclaration CIQ ?

 

Veuillez d’abord vous renseigner sur les documents nĂ©cessaires auprĂšs de votre agent local. Ses conseils seront probablement plus prĂ©cis et Ă  jour que les nĂŽtres.

 

En gĂ©nĂ©ral, voici les documents qu’il faudra que vous fournissiez :

  • Les informations basiques de votre entreprise
  • Les informations des produits que vous souhaitez exporter
  • Les raisons pour lesquelles vos produits doivent ĂȘtre dĂ©clarĂ©s
  • Une dĂ©claration qui prouve la conformitĂ© aux normes de sĂ©curitĂ©
  • Le connaissement
  • Une facture
  • Une dĂ©claration douaniĂšre
  • Un contrat de vente
  • Une licence d’importation
  • Un certificat d’inspection

Les inspections CIQ

 

Les inspections menées par le CIQ sont inévitables.

Si vos biens ne passent pas l’inspection et que vous ne pouvez pas gĂ©rer le problĂšme sur place, vos biens seront renvoyĂ©s Ă  l’expĂ©diteur ou mĂȘme dĂ©truits.

D’oĂč, une fois de plus, l’importance d’avoir un agent sur place pour assister Ă  la procĂ©dure.

 

Une fois l’inspection correctement passĂ©e, les inspecteurs vous remettront un document de dĂ©douanement, qui prouve que vos produits peuvent passer Ă  la douane et qu’ils peuvent ĂȘtre importĂ©s en Chine.

 

Voici ce que les inspecteurs CIQ peuvent vérifier pendant le contrÎle :

 

  • L’étiquetage des produits
  • L’emballage
  • VĂ©rifier que vos produits sont bien ce que vous avez annoncĂ©
  • Les informations relatives aux produits eux-mĂȘmes comme le nom, la marque, le modĂšle, la quantitĂ©, le lieu de production


 

AprĂšs l’inspection et l’approbation, le personnel du CIQ tamponnera votre document de dĂ©douanement et vous pourrez passer Ă  la suite.

Les inspections aléatoires

 

Parfois, les exportateurs peuvent ĂȘtre sujets Ă  des inspections alĂ©atoires menĂ©es par le CIQ.

 

Si on vous soumet à une inspection aléatoire, vous devrez envoyer une partie de vos produits à un laboratoire de tests pour vérifier la conformité aux normes.

 

Si certains de vos produits obtiennent un rĂ©sultat nĂ©gatif au test, des mesures pourront ĂȘtre prises Ă  l’encontre de vos produits ou de votre marque.

Les Ă©tiquettes et marques CIQ

 

Une Ă©tiquette CIQ doit ĂȘtre apposĂ©e pour de nombreux produits avant qu’ils entrent sur le marchĂ© chinois. La procĂ©dure pour faire faire et recevoir les Ă©tiquettes prend en moyenne jusqu’à deux semaines.

 

Les informations requises sur l’étiquette dĂ©pendent de chaque produit. Nous vous conseillons de vous renseigner au cas par cas.

 

Souvenez-vous bien que l’étiquette doit ĂȘtre traduite en chinois et approuvĂ©e par le CIQ.

Que devrai-je payer au CIQ ?

 

Généralement, les frais que vous devrez payer pour votre conformité aux normes CIQ sont les suivants :

 

  • Le coĂ»t de la candidature
  • Les frais administratifs et d’agents
  • Les frais liĂ©s Ă  l’échantillonnage et aux tests
  • Les frais d’étiquette (traduction, design)
  • Les frais de quarantaine ou dĂ©contamination (si besoin uniquement)
  • La dĂ©livrance du certificat pour relĂącher les biens
  • Le dĂ©douanement
  • Le certificat CIQ

 

SynthĂšse

 

Le CIQ est l’organisme de contrĂŽle et d’inspections des produits importĂ©s en Chine. Il est chapeautĂ© par l’AQSIQ.

 

Son rÎle majeur est de vérifier la conformité des produits entrant ou sortant de Chine.

 

Notre conseil principal est d’engager un agent expĂ©rimentĂ© pour vous aider lors de l’intĂ©gralitĂ© de la procĂ©dure. De nombreux obstacles peuvent vous barrer la route.

etiquette emballage alimentaire chine

 

đŸ„‡CIQ et Ă©tiquetage alimentaire en Chine en 2020

 

Faire pĂ©nĂ©trer ses produits sur un nouveau marchĂ© est Ă©prouvant mais aussi souvent excitant. De nombreuses questions se posent : quel marketing, quel prix, quel packaging, 
 ?

Une autre question des plus importantes est « A quelles normes de qualité vais-je faire face ? »

Il faut savoir que la Chine considĂšre qu’une Ă©tiquette non conventionnelle est l’un des plus gros arguments en faveur d’une non-conformitĂ© aux normes.

 

Qu’est-ce qu’une Ă©tiquette CIQ ?

 

Depuis 2007, les étiquettes CIQ sont requises pour la nourriture, les plantes et les produits animaliers importés en Chine.

Gardez Ă  l’esprit que si vous ne parvenez pas Ă  exporter des produits conformes aux rĂ©gulations, ceux-ci peuvent ĂȘtre saisis et dĂ©truits par les douanes.

Quels produits ont besoin d’une Ă©tiquette CIQ ?

 

Depuis 2007, les produits alimentaires, animaliers et les plantes ont besoin d’une Ă©tiquette CIQ.

C’est aussi le cas des produits cosmĂ©tiques depuis 2012.  Par exemple, c’est le cas pour les graines, l’huile vĂ©gĂ©tale, les produits laitiers, la volaille, etc.

 

Ainsi, si vous ĂȘtes, par exemple, un exportateur de boissons, vous aurez besoin d’afficher une Ă©tiquette CIQ sur l’emballage de votre produit et sur l’emballage de transport.

 

Ces autocollants sont de quatre tailles diffĂ©rentes : 10mm, 20 mm, 30 mm et 50 mm. Les plus petites tailles sont utilisĂ©es pour l’emballage du produit tandis que les grandes sont collĂ©es sur l’emballage de transport. La couleur des Ă©tiquettes peut varier.

Quelles sont les informations prĂ©sentes sur l’étiquette pour les produits alimentaires ?

 

En gĂ©nĂ©ral, voici les informations qui devraient ĂȘtre inscrites sur les Ă©tiquettes alimentaires :

  • Le nom du produit (et la marque)
  • Les ingrĂ©dients
  • Le poids net et la teneur en solides
  • Les coordonnĂ©es du producteur (nom, adresse et numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone)
  • La date de production et les consignes de stockage (tempĂ©rature, lumiĂšre, 
)
  • Les coordonnĂ©es de l’emballeur et du distributeur
  • Le numĂ©ro de lot
  • Le pays d’origine
  • La garantie de qualitĂ© et la pĂ©riode de stockage
  • Les consignes d’utilisation

Etiquette CIQ vin

 

Les questions que l’on nous pose le plus souvent

Est-il possible d’ĂȘtre exemptĂ© d’utiliser une Ă©tiquette CIQ pour des produits alimentaires ?

 

Non, ce n’est pas possible. En revanche, il est possible d’exclure les dĂ©tails de conservation pour les produits suivants : vinaigre, sel, boissons alcoolisĂ©es Ă  plus de 10%, sucre solide et monosodium glutamate.

 

Si l’emballage de votre produit est plus petit que 10 cmÂČ, vous avez seulement besoin d’indiquer le nom du produit, la quantitĂ© et l’adresse du producteur sur l’étiquette.

Combien coĂ»te l’obtention des Ă©tiquettes CIQ ?

 

Le coût varie selon la valeur de vos biens mais est généralement compris entre 130 et 260 euros.

C’est un coĂ»t qui est nĂ©gligeable comparĂ© aux autres investissements rĂ©alisĂ©s pour exporter vers la Chine.

Combien de temps faut-il compter pour obtenir les étiquettes CIQ ?

 

Entre 5 et 10 jours pour les entreprises chinoises. Autrement pour une entreprise française, il faut compter prùs d’un mois.

Quand dois-je coller les étiquettes CIQ ?

 

Elles sont Ă  coller sur vos produits et vos emballages aprĂšs avoir reçu l’approbation du CIQ et de prĂ©fĂ©rence avant d’envoyer vos produits vers la Chine. Mais ce n’est pas une obligation. Vous pouvez aussi trĂšs bien les faire coller en Chine aprĂšs l’importation dans un entrepĂŽt.

 

Faut-il que je traduise mon étiquette CIQ en chinois ?

 

Oui, l’intĂ©gralitĂ© de l’étiquette doit ĂȘtre traduite en chinois. Un consultant peut vous aider puisqu’ils ont l’habitude de travailler avec des traducteurs.

Comment distinguer une vraie Ă©tiquette CIQ d’une fausse ?

 

Il y a deux moyens simples pour savoir si une étiquette CIQ est authentique.

Le premier consiste à la dĂ©coller et regarder s’il y a bien un numĂ©ro de sĂ©rie de 16 chiffres (ou moins si l’étiquette est vieille) à l’arriĂšre. S’il n’y a pas de numĂ©ro de sĂ©rie, l’étiquette est une fausse.

La deuxiÚme méthode est de vérifier que le numéro de série correspond bien au produit.

Pour cela, nous vous conseillons de faire appel Ă  un professionnel.

 

Si vous ne suivez pas ces rĂšgles, vos produits pourraient ĂȘtre saisis et dĂ©truits aux douanes.

FAQ

AQSIQ qu’est-ce que c’est ?

General Administration of Quality Supervision, Inspection and Quarantine (AQSIQ) est un organe ministĂ©riel et administratif relevant directement du Conseil d'État de la RĂ©publique populaire de Chine, chargĂ© de la qualitĂ© du pays entier. Pour cela c’est lui qui applique l’ensemble des certifications notamment sur l’import-export.

CIQ qu’est-ce que c’est ?

En quelques mots, CIQ signifie Services Chinois d’Inspection et de Quarantaine. C’est l’un des instituts chinois de contrĂŽle de la qualitĂ© le plus important. Le CIQ est entre autres en charge de vĂ©rifier les Ă©tiquettes, s’assurer que les produits sont certifiĂ©s CCC et que les exportateurs suivent les normes chinoises locales.

A quoi sert un certificat AQSIQ ?

Avant d’exporter vers la Chine, vous devez savoir si vous avez besoin du certificat AQSIQ pour vos produits. Ce certificat garantit que vos produits ont Ă©tĂ© testĂ©s, qu’ils sont de qualitĂ© et qu’ils respectent les normes environnementales. Si vous ne disposez pas de ce certificat les douanes chinoises peuvent saisir et dĂ©truire des produits si l’exportateur ou l’importateur n’a pas prĂ©sentĂ© le certificat.

Comment obtenir ce certificat et combien ça coûte ?

Tout d’abord, il vous faut savoir si votre produit est soumis Ă  une obligation de certificat AQSIQ. Pour cela lisez notre article dans lequel vous trouverez une liste des catĂ©gories de produits qui ont besoin du certificat. Ensuite, il vous faudra lancer une procĂ©dure assez complexe qui vous coĂ»tera entre 0 et 3300€.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H
Les commentaires pour cette publication sont fermés.