💡 Comment choisir son mode de transport de fret entre l’Europe et la Chine ?

Nous allons dans cet article analyser les facteurs intervenant dans le choix des modes de transport pour les trafics de façon générale mais surtout entre l’Europe et la Chine.

La recherche du profit étant l’objectif des entreprises, celles qui interviennent dans les imports/exports développent également plusieurs techniques pour optimiser les coûts des opérations.

Ainsi, sur quelle base faut-il faire le choix du mode de transport ? C'est ce que nous allons voir précisément dans cet article.

Les facteurs du choix de mode de transport de fret entre l’Europe et la chine et l’analyse comparative des différents modes de transport

1. Les opérations de commerce et de conteneurisation du fret

 

La signature d’un contrat de vente est une opération préalable à toute expédition de fret. Cela suppose qu’un certain nombre de points (identification du produit et formulation du besoin) ont déjà été conclus entre acheteurs et vendeurs de part et d’autre en Europe ou en Chine.

Les termes du commerce international (Incoterms)

 

Dans le cadre du commerce international, les termes des contrats sont parfois interprétés différemment entre les parties prenantes. La Chambre de commerce internationale (CCI) en vue d’harmoniser la compréhension des termes pour une bonne exécution des contrats, définit les Incoterms (International commercial terms) qui sont normalisés et servent à définir les droits et les devoirs des acheteurs et des vendeurs, participant à des échanges internationaux.

De ce fait, pour les échanges commerciaux entre l’Europe et la Chine, il est important pour les acheteurs de maitriser au moins les six (06) Incoterms qui sont les plus régulièrement appliqués selon l’agence de transit sino-shipping. Il s’agit de :

 

  • FOB: Free On Board ;
  • EXW: Ex Works ;
  • CAF: Coût assurance fret ;
  • CFR: Cost & freight ;
  • DAT: Delivered at terminal et
  • DAP: Delivered at

 

Conformément à la dernière version 2020 des Incoterms, la CCI privilégie formule FCA (Free Carrier) à la place du EXW dans les échanges internationaux, laissant plutôt EXW pour les échanges nationaux ou locaux. De même, DPU (Delivered at place unloaded ou livré à destination non déchargé) a remplacé DAT.

Chaque Incoterms défini différemment les responsabilités ainsi que les charges pour chacun des intervenants. Une fois le contrat de vente conclu entre acheteur et fournisseur, vient ensuite le calcul pour des options d’emballage ou de conteneurisation afin de non seulement sécuriser le produit mais aussi de faciliter l’expédition en optimisant les charges.

La conteneurisation et/ou l’emballage

 

La conteneurisation constitue aujourd’hui l’épine dorsale de la mondialisation ; elle permet de mettre les marchandises les plus diverses dans des conteneurs, boîtes métalliques aux dimensions standardisées, pendant toute la durée de leur transport maritime et terrestre, de la porte de l’industriel jusqu’à celle du client.

Le transport conteneurisé s'insère dans les réseaux de production et de distribution à une échelle mondiale. Le conteneur est né de Malcolm McLean en Amérique sur les quais de Hoboken dans le New Jersey.

En effet, le jeune entrepreneur new‑yorkais ayant constaté que le transbordement mer-terre limitait l’accroissement de son activité, mit alors au point, entre 1937 et 1956, un instrument qui permettait un déchargement bateau/camion beaucoup plus rapide ; ce fut la naissance du conteneur.

 

La conteneurisation a connu son développement sur l’Atlantique Nord à partir de 1966 puis sa généralisation progressive par la suite. Le conteneur devient dès le milieu des années 1960 une boîte normée dont les standards sont définitivement fixés en 1974 par l’ISO (International Organization for Standardisation). Depuis lors, les conteneurs sont construits suivant les normes ISO 66811 et 149612 dont les longueurs standards sont de 20, 30, 40 et 45 pieds (20’ ; 30’ ; 40’ et 45’).

L’essentiel du trafic est dorénavant réalisé avec des conteneurs maritimes de 20, 40 et 45 pieds. Le conteneur est un outil intermodal, un élément de la cale du navire, il est adaptable à une remorque routière, à un wagon de chemin de fer ou transférable sur une barge fluviale sans intervention sur la marchandise pendant les opérations.

Le conteneur ISO est l'Unité de Transport Intermodale - UTI - la plus « intermodale » du monde excepté le secteur aérien qui est le seul à ne pas pouvoir l'utiliser utilement. Cette multimodalité mondiale n'a été possible que par une normalisation poussée des éléments constitutifs du conteneur maritime.

Il existe deux (02) types de conteneurs : maritime et de stockage.

Même si les deux (02) conteneurs se ressemblent dans la forme, ils présentent une différence car ils n’ont ni la même fonction, ni le même marché, ni les mêmes offres. En effet, indique la même source, l’un (conteneur maritime) sert à transporter la marchandise tandis que l’autre sert uniquement pour le stockage.

En plus, le conteneur maritime doit résister entre 10 et 15 ans de manutentions, de chargements et de déchargements. Il doit être de normes ISO pour parcourir le monde sur différents moyens de transport tels que : les bateaux, camions et trains.

 


Présentation de conteneur de stockage et maritime

Source : http://info-container.fr/container-maritime-stockage/

 

Dans les conteneurs maritimes, il existe plusieurs catégories qu’on peut retrouver à bord d’un porte-conteneur ou d’un train et sur le marché des conteneurs.

Le plus couramment utilisé est le conteneur Dry (ST) ou fermés (ci-dessus). Il est totalement hermétique, a un toit, des parois latérales, un plancher et a au moins une porte à l’une des extrémités. Il est principalement de 20 ou de 40 pieds, soit 6 ou 12 m de long. Ils existent de deux (02) hauteurs, standard ou High Cube.

 

Les différents types de conteneurs

 

Il existe différents types de conteneurs qui s’adaptent à de nombreuses utilisations. Dans le Tableau ci-dessous, sont présentées quelques illustrations.

 

Présentation des différents types de conteneurs maritimes :

 

 

Les échanges entre l’Europe et la Chine se font généralement à l’aide des conteneurs. C’est-à- dire que les produits sont emballés ou non, stockés dans des boxes métalliques ou frigorifiques de dimensions variées.

Pour le chargement des conteneurs, si les produits sont de petites tailles et respectent les gabarits, ils peuvent être préalablement conditionnés dans des emballages de taille raisonnable (caisses, cartons, bidons, etc.), puis être ensuite regroupés sur des palettes.

En effet, il y a des palettes normalisées (EUR/EPAL), qui facilitent le classement et les manutentions lors des opérations de chargement et de déchargement.Source : Elaboration personnelle de Sino Shipping

Etant donné que le choix d’un conteneur dépend en partie de ses dimensions, il convient de maitriser ses éléments techniques. Pour une raison que les conteneurs standards sont les plus utilisés, nous allons utiliser ce modèle dans la présentation des dimensions.

 

Les caractéristiques d’un conteneur standard

 

Les conteneurs sont des dimensions variées. Les dimensions sont fonctions du type de conteneur mais diffèrent également de l’intérieur comme de l’extérieur.

Les dimensions et les capacités d’un conteneur standard

 

Les dimensions (longueur et hauteur) d’un conteneur ont évidemment une influence sur tous les transports en ce qui concerne le calage des conteneurs, leur manutention et leur empilage.

Le volume est important dans la maitrise de l’expédition du fret. Chaque expéditeur ou acheteur doit pouvoir calculer le volume des marchandises et en comparaison avec les volumes des conteneurs, un meilleur choix sur le conteneur pourra se faire pour optimiser les coûts. Ainsi pour les conteneurs ISO 668, on a les dimensions et les capacités consignées dans les Tableaux ci-dessous.

 

Les dimensions des conteneurs maritimes ISO, 668 :

 

Types Longueur en mm Largeur en mm Hauteur en mm

Dimensions extérieures

20’ 6 058 2 438 2 591 standard
40’ 12 192 2 438 2 591 standard/ 2 896 high cube
45’ 13 717 2 438 2 855 high cube

Dimensions intérieures

20’ 5 867 2 330 2 350
40’ 11 998 2 330 2 350 standard/2 650 high cube
45’ 13 580 2 347 2 696 high cube

Dimensions des portes

20’ ou 40’ 2 286 2 261

 

Les capacités des conteneurs ISO :

 

Types Volume     mètres cubes (M3) Poids à vide en kg Poids net max en kg Poids brut en kg
20’ 33,1 2 200 28 200 30 400
40’ 67,5 3 800 26 600 30 400
40’ high cube 75,3 3 900 26 500 30 400
45’15 high cube 82 4 110 29 600 33 710

 

On a constaté que la capacité d’un même type de conteneur peut varier d’un constructeur à un autre mais la marge d’écart est de plus ou moins 0,1 mètre cube en volume.

La plage de contenance du réservoir pour le conteneur citerne s’étale de 14.000 à 26.000 litres selon la masse du liquide. Il est impératif pour les expéditeurs et les acheteurs de maitriser les volumes et les capacités maximales des conteneurs pour concevoir le modèle d’emballage qui convient le mieux à la marchandise afin d’optimiser l’espace.

La maitrise de ces éléments techniques permet de non seulement optimiser le chargement mais aussi le nombre de conteneurs nécessaire pour une opération.

 

Les techniques de chargement d’un conteneur

 

La manière de charger ou de remplir un conteneur de marchandises compte beaucoup pour l’optimisation des coûts lors des opérations de transport. En effet, si le chargement se fait en vracs dans un conteneur, cela engendrera des coûts supplémentaires au déchargement à destination, puis qu’il faut assez de temps pour le déchargement.

Mais, si le chargement se fait par exemples sur des palettes, ceci sécurise non seulement les marchandises mais permet une manutention plus rapide pour le déchargement. La palettisation engendre également des coûts qui sont liés à leur acquisition.

Il appartient à l’expéditeur de faire l’arbitrage et de choisir le scénario qui convient le mieux. En effet, l’agence sino-shipping conseille à ses clients de privilégier la palettisation car généralement le coût d’acquisition des palettes est inférieur au coût supplémentaire qu’implique le déchargement à destination. En plus, la sécurité est optimale pour les produits.

Pour une harmonisation des chargements, les palettes de normes européennes (ISO EUR/EPAL) sont de dimensions 1200 x 800 mm avec une hauteur de 150 mm.

Une palette pèse au moins 24 kg avec une charge dynamique de 1 tonne maximum. De ce fait, un conteneur de 20’ peut prendre 11 palettes (chargées en quinconce) et celui de 40’ peut prendre jusqu’à 25 palettes chargées en quinconce.

Les conteneurs évoqués sont utilisables pour les modes maritime et ferroviaire. Cependant le mode aérien dispose de conteneurs qui lui sont propres.

Les modes d’expédition d’un conteneur ou d’un colis

 

La conteneurisation admet aussi l’acheminement régulier de petits lots par le regroupement dans un même conteneur de marchandises en provenance d’origines différentes (conteneur LCL-Less than Container Load par opposition au conteneur FCL-Full Container Load), ce qui est souvent le travail et la source de profit du transitaire.

Ainsi, lorsqu’un expéditeur ou acheteur occupe seul un conteneur, c’est ce qu’on appelle Full Container Load (FCL). Cela suppose qu’il supporte seul les frais et charges y relatifs au conteneur.

Chez Sino-shipping, nous conseillons cette méthode à nos clients qui ont le souci de la sécurité de leurs marchandises pour des expéditions importantes.

En revanche, en optant pour le partage du volume du conteneur ou encore le groupage, autrement appelé en anglais Less than Container Load (LCL), les frais et charges sont gérés au prorata des espaces occupés dans le conteneur. Mais cette dernière méthode entraine plus de manutentions et peut ainsi entrainer des effets néfastes sur les colis. De plus, le groupage peut prendre plus de temps avant que le conteneur soit expédié.

Cette méthode est conseillée pour des personnes ayant des marchandises d’un volume inférieur à 15 mètres cubes.

Pour les expéditions par mode aérien, elles peuvent se faire par voie express ou par voie classique. Il est bien de retenir que le mode aérien n’utilise pas les mêmes conteneurs que le mode maritime, routier et ferroviaire.

Ce mode n’a pas de minimum de volume ou de poids exigé pour une expédition. Il est par excellence le mode privilégié pour les expéditions de colis de tailles modestes et de poids pas trop lourds.

2. Les déterminants du choix de mode de transport

 

Dans le cadre d’expédition des marchandises, la décision la moins aisée à prendre est parfois le choix du mode de transport. La décision du mode de transport de la Chine vers l’Europe ou inversement incombe généralement à l’expéditeur.

Dans certains cas, le choix du transport s’impose souvent comme une évidence selon la publication ING (novembre 2018). Il s’agit par exemple du transport aérien pour les produits légers et de haute valeur ou du transport maritime pour les produits de faible valeur mais qui sont plus pondéreux.

Cependant, il y a de nombreux produits pour lesquels il est difficile de déterminer au préalable le choix notamment avec le mode ferroviaire qui vient augmenter le nombre de choix. Il est important pour les entreprises d’examiner les différentes options avec le produit (nature) à transporter comme le point de départ pour le choix du mode de transport.

La rapidité ou les délais courts

 

Comme le dit l’adage « Time is Money », le temps de transit est le facteur qui influence beaucoup sur les gains des entreprises. Le temps a un prix, étant donné que les produits en transit s’accompagnent de coûts de capital. En effet, pour la durée de livraison, le fonds de roulement est utilisé, ce qui rend les produits sensibles au facteur temps.

Le temps estimé est censé être aussi précis que possible dans une expédition de sorte que le destinataire puisse organiser la prise en charge des marchandises à destination selon sino-shipping. Si l’expédition n’arrive pas à la date prévue, cela peut créer des charges supplémentaires tant pour l’expéditeur que pour le destinataire.

Un mode de transport rapide permet aux entreprises de multiplier les opérations de livraison, réduire le coût du capital et augmenter la capacité de production et d’écoulement des produits.

La  rapidité est beaucoup sollicitée pour le transport des produits à valeur élevée au kilo, les produits de mode ou de saison (comme les vêtements), le chargement de projet (avec un délai spécifique), les denrées périssables (comme les fleurs) et les produits pour lesquels un client paie pour la rapidité (cas de e-commerce).

Cependant, le mode de transport moins rapide serait adapté pour des produits de faible valeur à tonnage important.

Le coût de transport

 

Le coût est le principal élément que toutes les entreprises essaient de réduire en développant beaucoup de méthodes et de techniques.

Le coût de transport, assez complexe à déterminer est un indicateur du choix modal. Principalement pour le transport aérien express, le tarif est fixé en fonction du poids brut ou du poids volumétrique.

C’est le plus important des deux (02) qui est considéré parce qu’un colis peut ne pas être lourd mais encombrant du fait de son volume. Ou encore un colis peut ne pas avoir assez de volume mais dispose d’un poids énorme. L’International Air Transport Association (IATA) défini les ratios suivants : 1 m3 pour 167 kg par voie classique et 200 kg par voie express. Ci-dessus, un exemple de colis express.

 

 


Colis express

 

Le coût du fret tout mode confondu est constitué par le tarif du conteneur ou du colis, des frais d’emballages, des taxes et les autres frais (inspection qualité, vérification des normes, dédouanement et déchargement du conteneur). Il y a aussi des frais d’assurance qui sont très importants à intégrer pour se couvrir en cas d’éventuel accident.

Les tarifs d’expédition du fret sont très variables et dépendent aussi du lieu de départ et d’arrivée (port, aéroport, gares), du cycle d’expédition (hausse ou baisse de la demande), du coût du carburant, etc. L’Assurance du fret est très importante.

Elle n’est pas obligatoire selon Sino-shipping, mais très fortement recommandée parce que le transport comporte des phases de manutention délicates ; assurer ses marchandises permet de faire du business l’esprit tranquille.

L’agence sino-shipping explique que le taux d’assurance varie en fonction des assurances, mais très peu, en moyenne les assureurs couvrent 80-90 % de la valeur totale de la marchandise, déclarée sur les documents officiels. Pour optimiser les coûts, l’option intermodalité pourrait aussi être une alternative.

Les émissions de gaz à effet de serre

 

L’étude sur les transports maritimes (CNUCED, 2018), révèle que la sécurité et l’environnement deviennent des variables stratégiques déterminantes dans le choix des modes de transports puisque les compagnies de transports font face à des coûts nouveaux liés au respect des normes environnementales édictées.

Ainsi, cela vise à se conformer à l’Accord de Paris conclu au titre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et à son ambition de contenir l’élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels.

Une augmentation des coûts dans le domaine des entreprises est synonyme de réduction de marges bénéficiaires. Dès lors, la prise en compte des aspects environnementaux notamment les émissions des polluants et des gaz à effet de serre deviennent un élément de compétitivité entre les entreprises de transports de marchandises.

Pour être en phase avec l’accord de Paris, l’Organisation Maritime Internationale (OMI) entend réduire l’intensité en carbone moyenne du secteur d’au moins 40 % et 70% respectivement d’ici à 2030 et 2050. Pour cela, plusieurs mesures envisagées visent à améliorer le rendement énergétique et à stimuler l’adoption de combustibles de substitution.

Il s’agit des mesures fondées sur le marché, telles que les taxes sur les combustibles et les systèmes d’échange de droits d’émission qui auront des répercussions sur le coût de fret.

Dans le même ordre d’idées, le rapport du groupe européen paritaire CER-ETF (février 2009) a fait ressortir une probable modification profonde des critères de choix d’un mode de transport.

Il est estimé que la sécurité et l’environnement pouvaient devenir des variables stratégiques déterminantes et que le fret ferroviaire européen pouvait devenir le mode de transport de marchandises le plus adapté. Cette situation projetée est une réalité de nos jours parce que les exigences environnementales sont contraignantes et impliquent naturellement des coûts.

Au niveau aérien, International Air Transport Association19 (IATA) reconnaît la nécessité de relever le défi mondial du changement climatique et a adopté également un ensemble d'objectifs ambitieux pour atténuer les émissions de CO2 du transport aérien.

Il s’agit d’une amélioration moyenne du rendement énergétique de 1,5% par an de 2009 à 2020 et l’instauration d’un plafond sur les émissions nettes de CO2 de l'aviation à partir de 2020 (croissance neutre en carbone). Mais aussi, une réduction des émissions nettes de CO2 de l'aviation de 50% d'ici 2050 par rapport aux niveaux de 2005.

De ce chapitre, il est à retenir que l’optimisation des charges liées aux opérations d’expédition est un processus complexe et assez long. La maitrise des éléments techniques (Incoterms et la conteneurisation des marchandises) y relatifs doit être un préalable à l’expédition du fret.

On retient aussi que les facteurs déterminant le choix du mode de transport sont multiples et les plus influents sont principalement les délais (la rapidité), les coûts (y compris l’assurance) et les aspects environnementaux. Toutefois, le choix du mode de transport entre l’Europe et la Chine dépend de l’urgence de chaque entreprise.

Néanmoins, sur la base des éléments quantifiés, nous allons procéder dans le chapitre 6 à une comparaison entre le ferroviaire et les autres modes.

3. Analyse comparative des différents modes de transport

 

Dans cette partie, nous allons produire une comparaison entre les modes de transport ferroviaire, maritime et aérien en nous appuyant principalement sur des facteurs déjà énumérés dans le chapitre précédent. Le transport par voie routière n’étant pas encore pratiqué entre l’Europe et la Chine, il ne sera pas pris en compte dans ces éléments de comparaison.

Comparaison des moyens de transport

 

Les moyens de transport n’ont pas les mêmes capacités de chargement de marchandises et n’utilisent pas non plus les mêmes supports pour rallier l’Europe à la Chine et vice-versa.

Les capacités des moyens de transport

 

Un train est composé d’une locomotive et de wagons. La locomotive tire les wagons qui transportent les charges (les marchandises). Le train circule sur les rails et peut transporter jusqu’à 100 conteneurs EVP sur le trajet Chine-Europe et vice-versa.

Quant aux navires/bateaux, il y a des porte-conteneurs qui relient les deux continents et le plus gros est capable de transporter plus de 22 mille conteneurs EVP. Concernant le mode aérien, on a des avions cargos, spécialisés pour le transport de marchandises dont le plus grand au monde peut transporter jusqu’à 150 tonnes. Mais, les avions de passagers acheminent également du fret.

L’avion a beaucoup de restrictions comparativement au train et au navire/bateau. Dans le Tableau ci- dessous, sont présentés les différents moyens de transport et leurs éléments distinctifs.

 

Comparaison des moyens de transport :

 

La compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn. Elle a transporté plus de

40.000 conteneurs EVP, en 2016 entre l’Allemagne et la Chine. Les marchandises étaient composées de vêtements, de pièces automobiles ou électroniques pour la Chine. La compagnie prévoie transporter jusqu’à 100 000 conteneurs en 2020.

 

 

MCS Gülsün, le plus grand porte-conteneurs au monde, dispose d’une capacité record de 23 756 EVP. Il est d’une longueur de 400 mètres et d’une largeur de plus de 60 mètres.    Il    a    effectué   son premier voyage le 19 août 2019 en Europe, au terminal de Bremerhaven (Allemagne). Il a été construit par le chantier naval                     Samsung        Heavy Industries (SHI) de Geoje en Corée              du              sud. L’Antonov An-124 est l’un des plus gros avions- cargos du monde. Un gros-porteur de la compagnie russe Volga- Dniepr.

L’avion dispose d’une capacité de 150 tonnes, avec un poids maximum au décollage de 400 tonnes. Il a effectué une opération de livraison de masques en provenance de Chine, le 30 mars 2020 à l’aéroport de Vatry (France).

 

En termes de capacité de chargement, pour un navire de 18 000 EVP, il faut 180 trains d’une capacité de 100 EVP chacun. Il faut environ 3 600 fois l’avion-cargo d’une capacité de 150 tonnes pour transporter les charges de 18 000 EVP, toutes choses égales par ailleurs.

La domination du navire est nette en termes de capacité de chargement. Mais, les exigences économiques et des marchés sont telles que chaque moyen joue un rôle important dans les échanges commerciaux. Le train est une meilleure offre intermédiaire en capacité entre le navire et l’avion-cargo.

Un train à conteneurs long de 750 mètres peut transporter environ 100 EVP, ou 90 EVP avec un coefficient de charge de 90 %.

L’avantage que présente le mode ferroviaire est qu’il est parfaitement adapté aux produits industriels de grande valeur tels que véhicules, équipements électroniques et informatiques, mais aussi de produits promotionnels et saisonniers qui doivent être à destination finale le plus rapidement possible. Il est également adapté pour le transport de marchandises dangereuses contrairement au mode aérien.

Les documents et procédures de dédouanements

 

Il existe des documents qui accompagnent les marchandises à bord pendant la durée du transport. Ces documents sont différents pour chaque mode de transport. On les identifie comme suit :

 

  • La lettre de voiture pour le transport ferroviaire

 

Elle est la preuve du contrat de transport. Seul document à faire foi des instructions données au transporteur. Il est donc indispensable qu’elle accompagne chaque envoi et soit présente (exemplaires 2 et 3) dans l’engin de transport. C’est un document non négociable, qui ne représente pas la marchandise et ne sera pas réclamé au destinataire.

 

  • Le connaissement maritime pour le transport par navire ou par bateau

 

Le connaissement maritime est à la fois la preuve du contrat de transport et un titre représentatif de la marchandise. Le destinataire doit donc le présenter à l’arrivée pour prendre livraison de la marchandise. Il est émis par la compagnie maritime ou son agent, sur la base des indications du chargeur dans les vingt-quatre (24) heures du chargement, contre le « mate’s receipt ». En général en quatre exemplaires, dont trois originaux « commerciaux ».

 

  • La lettre de transport aérien (LTA) pour le transport par avion

 

La lettre de transport aérien couvre fréquemment des transports successifs assurés par des compagnies différentes. Leur responsabilité est alors solidaire. Une partie du transport couvert par la LTA peut s’effectuer par la route.

C’est un document émis par l’agent de fret aérien, sur instruction du chargeur et sur formulaire de la compagnie pour les expéditions exclusives « House Airway Bill ou HAWB » ou sur formulaire interne dit « Master Airway Bill ou MAWB » pour les envois en groupage, ce qui est fréquent.

En ce qui concerne les procédures de dédouanement, sino-shipping montre que la déclaration en douane et l'inspection par voie ferroviaire, peuvent être effectuées beaucoup plus rapidement que par avion ou par fret maritime.

En effet, soutient sino-shipping, les améliorations techniques apportées aux systèmes ferroviaires et aux processus douaniers ont rendu les services ferroviaires plus rapides et réalisables pour une gamme plus large de marchandises.

4. La couverture territoriale des différents modes de transports

 

L’itinéraire choisi ou emprunté détermine l’efficacité du mode de transport. Il peut entrainer une livraison rapide et peut permettre d’éviter certains obstacles pour la sécurité du fret.

Les itinéraires et les délais de livraison

 

Les itinéraires empruntés sont différents pour les trois (03) modes. Le mode ferroviaire traverse le continent eurasien à travers principalement trois (03) corridors pour connecter la Chine à l’Europe et vice-versa tandis que le mode maritime utilise la mer et contourne le continent eurasien en passant par l’Océan indien, la mer méditerranéenne et par le canal de suez pour atteindre les côtes européennes (inversement pour aller de l’Europe en Chine).

Le mode aérien survole les pays situés le long du trajet.

En considérant Lyon (France) comme ville de contact avec Wuhan, la ville chinoise. On constate que la voie maritime est la plus longue en termes de distance parcourue avec 20 459 km pour relier Lyon à Wuhan. Le mode ferroviaire suit avec 11 300 km et le plus court trajet est celui de l’aérien avec 8 964 km.

Le mode aérien assure une livraison rapide qui est de 1 à 3 jours. Le ferroviaire a une durée de 15 jours pendant que le mode maritime mettra près de 45 jours pour une livraison. Le délai maritime peut atteindre 2 mois avec une livraison porte à porte pour certains cas.

Dans le développement des trafics ferroviaires entre l’Europe et la Chine, l’Allemagne est le premier pays européen qui reçoit plus de trains, car 80% des trains venant de la Chine font leur premier arrêt à Duisbourg. Pour des livraisons entre la Chine et l’Europe et vice-versa, il suffit d’une dizaine de jours en train pour atteindre les grandes villes considérées comme zones de production ou de consommation.

 

Délais de transit entre Chine et Europe :

 

Départ Destination Délais en jours
Transit ferroviaire
Chine (Yiwu) Lyon 14 à 17
Chine Bruxelles 12 à 14
Chine (Yiwu) Londres 18
Chine Hambourg 14
Chine Varsovie (Pologne) 12
Londres Yiwu 18
Liège Zhengzhou 13 à 14
Transit maritime
Sanghai Le Havre (France) 26
Tianjin Antwerp (Belgique) 41
Ningbo Rotterdam (Pays-Bas) 28
Xiamen Hambourg (Allemagne) 27
Qingdao Felixstowe (Angleterre) 30
Transit aérien
Chine Belgique 3 à 6
Chine Suisse 3 à 6
Chine France 3 à 6

 

On constate que le transport ferroviaire présente une réduction du temps de transit pouvant aller de 45% à 55% par rapport au transport maritime.

Le maillage des réseaux en Europe et en Chine

 

Le maillage d’un réseau de transport sur un territoire favorise les livraisons porte à porte et ainsi permet aux entreprises de réduire les charges liées aux transports amont et aval.

Le réseau ferroviaire met en contact 34 villes européennes avec 35 villes Chinoises. Ces chiffres viennent montrer une amélioration par rapport à 2017 dont 28 villes chinoises étaient connectées à 29 villes européennes. Le ferroviaire lie directement les grands centres de production aux centres de consommation entre l’Europe et la Chine.

De ce fait, certains délais liés aux transports amont et aval sont réduits pour les entreprises contrairement au mode maritime dont la capacité de maillage est limitée aux côtes. D’après l’étude menée par ING (novembre 2018), le désenclavement des zones d’entrées à l’intérieur des continents asiatique et européen est l’un des atouts majeurs de la Route de la soie.

Il est ressorti de la même étude que Khorgos (Kazakhstan) est la plaque tournante pour la principale expansion en Asie et que les pays situés en Europe centrale (Pologne, Tchéquie et Hongrie) sont également plus accessibles.

 

Maillage des voies ferroviaires

 

Dans le maillage, la ville de Liège en Belgique est connectée depuis 2018 avec les villes chinoises, principalement avec Zhengzhou mais aussi Yiwu et Xi’an. Les échanges depuis le coup d’envoi en octobre 2018 à mars 2020 s’estiment à 6 452 conteneurs EVP de Chine vers Liège contre 3 046 dans le sens contraire.

L’estimation en tonnage pour ces échanges s’élève à 35,2 mille tonnes dont 28,89 tonnes de Zhengzhou vers Liège et 6,31 tonnes dans le sens contraire. La durée moyenne du trajet est de 13,3 jours entre Liège-Zhengzhou.

 

Les échanges par voie ferroviaire entre Zhengzhou et Liège :

 

 

Départ

 

Destination

Conteneur EVP Millier de tonnes Durée du trajet en jours
Yiwu Liège 414 2,38 13,72
Zhengzhou Liège 6 034 26,41 13,39
Xi'an Liège 4 0,1 23,57
Total des échanges Chine vers Liège 6 452 28,89 50,68
Liège Zhengzhou 3 046 6,31 13,36
Total des échanges 9 498 35,2 64,04

Pendant le lancement de la liaison ferroviaire Liège-Zhengzhou, les autorités ont estimé qu’avec cette liaison, la communauté cargo de Liège Airport augmentera la flexibilité de son offre aux exportateurs et aux expéditeurs européens.

Elles ont fait comprendre également que la combinaison de la connectivité ferroviaire et aérienne est une confirmation de l'attractivité et du déclenchement de l’expansion de la ville de Liège. Ainsi, « la liaison ferroviaire apporte une complémentarité aux lignes aériennes » disait Luc PARTOUNE (CEO de Liège Airport)

La régularité des moyens de transport utilisés

 

La régularité des moyens de transport est un indicateur important pour les entreprises qui utilisent le principe de Just In Time (JIT) dans leurs systèmes de fonctionnement. E

n effet, les moyens de transport les plus réguliers permettent aux entreprises d’éviter les coûts de stockage. Ainsi, la régularité et la rapidité sont déterminantes pour certaines entreprises.

L’avion étant un moyen de transport polarisant, il ne couvre pas toutes les zones mais impose des restrictions ne facilitant pas certains échanges tels que pour les produits dangereux.

L’avènement du ferroviaire est une option intermédiaire pour un service régulier avec des départs chaque semaine de part et d’autre entre l’Europe et la Chine.navires/bateaux pour le transport maritime sont moins réguliers que les trains. Cette irrégularité des navires serait due à la croissance continuelle de la taille de navires qui exigent un minimum de volume avant le démarrage.

Environ 1 470 services de fret directs de la Chine vers l'Europe et environ 730 services de l'Europe vers la Chine. Comme le montre la figure, plusieurs villes ont de nombreux départs chaque semaine, pouvant atteindre jusqu’à plus d’une vingtaine.

Il est ressorti du même rapport qu’en Chine, les hubs les plus actifs sont souvent plus à l'intérieur des terres. Plus les points de départs et de destinations sont proches de l'océan, plus ils sont confrontés à une concurrence accrue des alternatives de transport maritime

 


China-Europe Rail Routes and Frequency (2018)

 

L’itinéraire du ferroviaire permet de toucher beaucoup de pays d’Asie centrale et d’Europe de l’Est qui sont enclavés de fait par leur éloignement des côtes. L’itinéraire maritime seul ne permet pas un développement économique équilibré entre les pays ou les villes, situés le long des côtes et ceux qui sont à l’intérieur des continents.

Le ferroviaire avec son réseau maillé doit contribuer nécessairement au désenclavement des villes intérieures. Il va hausser le niveau des trafics terrestres avec ses délais réduits à une dizaine de jours et les lignes assez régulières.

5.  Comparaison de l’évolution de la croissance annuelle des trafics

 

Nous mettons en comparaison dans cette partie, les évolutions de la croissance des trafics sur la période de 2010 à 2019. Il s’agit d’analyser l’évolution de la croissance annuelle des trafics entre l’UE28 et la Chine selon le mode de transport utilisé.

Analyse de l’évolution de la croissance des exportations de l’UE28, 2010 à 2019

 

En considérant les exportations en valeur, on constate que les exportations par voie ferroviaire occupent le premier rang avec une croissance moyenne annuelle de 42% sur la période. Après une chute de 72% en 2011 par rapport à son niveau de 2010, le ferroviaire a atteint un pic record de 219% en 2013 par rapport à son niveau de 2012.

Le mode aérien avec une moyenne annuelle de 10% occupe la deuxième place et le maritime arrive en troisième position avec 6%. La domination de la croissance annuelle des trafics ferroviaires.

En termes de volume, le ferroviaire occupe également la première place avec une croissance moyenne annuelle de 16%, suivi du maritime avec 7% et l’aérien occupe la 3ème place avec 4%. Le pic record de la croissance des trafics ferroviaires est atteint en 2016 avec 83% par rapport à 2015. Cependant, il a enregistré une chute de 37% en 2011 par rapport à 2010.

 

Evolution de la croissance des exportations de l’UE28 vers la Chine, de 2010 à 2019

 

D’une manière générale, pour les exportations de l’UE28, les trafics ferroviaires ont connu une croissance plus élevée que les trafics maritimes et aériens en volume tout comme en valeur depuis 2012. Cette performance ferroviaire est le résultat de l’initiative chinoise lancée en 2013.

Cependant, on constate un fort ralentissement de la croissance des trafics ferroviaires depuis 2018. Le ralentissement se fait plus sentir en termes de volume en 2019, car une chute de 7% par rapport à 2018 était constatée. Cette chute pourrait beaucoup s’alourdir en 2020 avec l’avènement de la crise covid19 qui a conduit à l’arrêt des usines et à la fermeture des frontières.

Analyse de l’évolution de la croissance des importations de l’UE28

 

La croissance moyenne annuelle en valeur des importations de l’UE28, au départ de la Chine était de 23% pour les trafics ferroviaires, de 14% pour les trafics maritimes et de 5% pour les trafics aériens.

La plus forte chute pour les trafics ferroviaires était de 26% en 2011 par rapport à 2010 et la forte augmentation est intervenue en 2015 avec 69% par rapport à 2014. Les trafics maritimes ont enregistré une croissance plus élevée (160%) que le ferroviaire en 2018. Le rythme de croissance s’est ralenti en 2019 pour tous les modes et avec une chute de 3% pour les trafics aériens.

L’apparition du covid19 en fin d’année 2019 expliquerait principalement ce ralentissement dont les impacts seront énormes en 2020 avec l’arrêt des productions et de trafics en Chine et en Europe.

Pour les échanges en volume, le ferroviaire occupe toujours la première place en termes de croissance moyenne annuelle avec 14%. Il est suivi par les modes maritime et aérien qui ont enregistré chacun 3% de croissance moyenne annuelle sur la période de 2010 à 2019.

On constate que l’année 2012 a été difficile pour les trafics ferroviaires dont le volume a chuté de 25% par rapport à 2011 contrairement à 2017 qui a enregistré une hausse de 34%.

 

Evolution de la croissance des importations de l’UE28 de la Chine, de 2010 à 2019

 

D’une manière globale, la croissance des trafics ferroviaires a pris de l’ascendance sur les trafics maritimes et aériens à partir de 2014 pour les importations européennes en volume. Il en est de même pour les importations en valeur monétaire excepté pour l’année 2018.

Dans l’analyse, depuis 2013, les trafics ferroviaires croissent plus vite que les trafics maritimes et aériens entre la Chine et l’Europe et vice-versa.

La performance ferroviaire montre sa capacité concurrentielle à se positionner comme une nouvelle option pour le choix de mode de transport pour les échanges commerciaux entre l’Europe et la Chine. Cette performance ferroviaire est-elle une explication de la faiblesse des coûts de trafics ?

Comparaison des coûts de trafics

 

Dans le chapitre précédent, nous avons montré que le coût est un facteur déterminant dans le choix du mode de transport. Dans cette partie, nous analyserons la composition du coût de transport entre l’Europe et la Chine.

Analyse des coûts par mode de transport

 

En prenant en compte le transport aval et amont, le coût de fret entre l’Europe et la Chine et vice-versa, peut-être décomposé en trois (03) parties comme cela a été démontré par ING (novembre 2018). Il s’agit du coût de transport du mode principal, du coût du transport aval et amont mais aussi du coût du capital. La figure ci-dessous est une illustration de la détermination du coût de transport de l’Europe vers Chengdou (Chine). Il s’agit d’une expédition d’un conteneur de 40’ de l’Europe vers la Chine (Chengdou)

 

Caractéristique du coût de transport entre Europe et Chengdou (Chine) : 

 

Conteneur Poids Valeur de marchandise en euros Coût du capital Frais de transport
Faible Elevée Maritime Ferroviaire Aérien
40’ 12 000 kg 40 000 600 000 5% 3 000 4 000 26 400

 

Pour les marchandises de faible valeur, le coût du capital est minime (0,05*40 000 = 2 000 euros) contrairement aux marchandises de forte valeur (0,05*600 000 = 30 000 euros). Cependant, le transport terminal pour le mode maritime est d’une distance envoisinant 2 000 km pour relier les côtes chinoises à Chengdou situé à l’intérieur de la Chine. Le trajet dure 5 jours en camion et implique une augmentation du prix de transport selon ING (novembre 2018).

L’importance des coûts du transport initial et/ou terminal fait que le transport maritime devient plus cher que le transport ferroviaire.

Le coût de transport maritime devient encore plus élevé quand les marchandises sont de grandes valeurs avec un coût de capital considérable comme c’est le cas des marchandises d’une valeur de 600 000 euros dans l’exemple ci-dessus.

 


Formation du coût de transport

 

L’étude, ING (novembre 2018) conclu que « le transport maritime entre la Chine et l’Europe occidentale est le mode de transport le moins coûteux, mais cela dépend de l’emplacement des ports maritimes ». En effet, soutient l’étude, si l'on tient compte du transport initial et terminal du fournisseur vers le port ou du port vers le client, le transport maritime de porte à porte coûte plus cher.

Le ferroviaire devient dans le cas de transport initial et terminal inclus, un mode de transport attirant et compétitif en termes de coût notamment si les zones sont situées à l’intérieur des continents.

 

Evolution des coûts de trafics par mode

 

Dans la figure ci-dessous tirée du rapport CSIS (2018), il est mis en exergue le décalage du temps de transit et le coût du transport par mode entre 2006 et 2017. Il s’agissait d’une expédition d’un conteneur de 40 pieds entre la Chine (Shanghai) et l’Europe (Hambourg en Allemagne).

Nous observons que le mode ferroviaire (Rail) en 2006 avait un temps de transit de près de 36 jours et un coût de près de 8 000 USD. Une position qui s’est nettement améliorée en 2017 avec un temps de transit qui passe à environ 16 jours. Au même moment, le coût a également baissé, mais pas d’une manière aussi spectaculaire que le temps de transit.

Cependant, on constate que le transport maritime devient plus lent en temps de transit qui passe d’environ 28 jours de 2006 à près de 33 jours en 2017. Contrairement à l’augmentation du temps de transit maritime, le coût du fret maritime a chuté aussi légèrement en 2017.

Quant au transport aérien (Air), son temps de transit qui était de 5 jours, reste le même entre 2006 et 2017 contrairement à son coût de fret qui passe de 25 000 USD en 2006 à plus de 30 000 USD en 2017.

 

Le mode ferroviaire qui était plus cher et plus lent en 2006 que le mode maritime est devenu en 2017 plus compétitif en termes de coût et de vitesse. Pour appuyer cette analyse, nous allons utiliser les données collectées via le site de Eurasian Rail Alliance Index. 

L’analyse des données  de ERAI a permis de comprendre l’évolution des indices de prix de trafics ferroviaires sur le corridor ferroviaire à écartement de 1,520 mètres entre Dostyk et Brest (5 454 km).

Les indices de prix sont pour l’expédition d’un conteneur de 40 pieds de l’Europe vers la Chine et vice-versa. Les données collectées sont celles des indices de prix du ferroviaire en direction de l’Est (ERAI East) et aussi en direction de l’Ouest (ERAI West).

Il s’agit de rappeler que les indices ne couvrent pas tout le trajet Chine- Europe et vice-versa mais plutôt couvrent le segment des voies à écartement de 1,52 mètres. Ces indices donnent une idée de la tendance sur l’évolution des tarifs en complément de l’analyse du graphique ci-dessus.

Nous observons que la tendance des prix est à la baisse depuis avril 2017. L’ERAI East et West connaissent tous les deux (02) une baisse générale de 6% chacun. Les prix vers l’Ouest sont relativement plus élevés que les prix vers l’Est. Le fort taux de remplissage et l’importance de la demande seraient une explication aux coûts relativement élevés de l’Est vers l’Ouest.

La moyenne des prix est de 2 878 USD vers l’Ouest contre 2 632,92 vers l’Est. La Chine exporte plus qu’elle n’importe et cela cause des retours à vide de certains conteneurs vers la Chine. L’ERAI vient confirmer le décalage à la baisse des prix du fret ferroviaire démontré entre 2006 et 2017.


Evolution des indices de prix de fret ferroviaire sur le corridor ferroviaire à écartement de 1,520 mètres entre la Chine et l’Europe.

 

La tendance généralisée à la baisse pour les tarifs des trafics ferroviaires montre que le mode ferroviaire est dans une dynamique de compétitivité des prix avec le mode maritime qui propose des tarifs moindres que ceux du fret ferroviaire.

En complément de l’observation des tarifs de l’index 1520, le Tableau ci-dessous nous renseigne sur les coûts d’une expédition d’un conteneur EVP entre la Chine et l’Europe.

 

Tarifs d’expédition d’un conteneur EVP entre Chine et Europe :

 

Europe/Chine Maritime Aérien Ferroviaire
Coût 3 000 euros 4 euros/ kg (environ 30

000 euros)

6 000 euros
Positionnement Moins onéreux et adapté à tout type de

marchandises

Plus élevé que tous les autres modes Moins onéreux que le transport aérien et plus onéreux que

le ferroviaire

Elaboration personnelle à partir de nos données de 2020

6. La sécurité et les émissions de gaz à effet de serre (GES)

 

Le respect des mesures de sécurité et les normes environnementales sont nécessaires pour le développement durable des trafics entre la Chine et l’Europe et vice-versa.

Les conditions de sécurité

 

Le transport ferroviaire est qualifié de sûr, stable, non-stop et rapide. Nous trouvons que l’avantage du ferroviaire est la sécurité des colis transportés, car une fois chargés dans les conteneurs, ils sont scellés et ne seront ouvert qu’une fois arrivés au centre de tri.

Cependant, le transport maritime est plus soumis aux aléas tels que la congestion des ports (avec les risques de sécurité y relatifs), les mauvaises conditions météorologiques, etc. Cependant, les avancées technologiques avec le système de surveillance satellitaire permettent de contrôler à distance la position des marchandises sur un navire ou sur un train.

Ce système permet un meilleur suivi qui garantit la sécurité des marchandises transportées. Quant au transport aérien, la rigueur de la normalisation du secteur et le respect strict des conditions assurent une plus grande sécurité des marchandises transportées par avion-cargo.

Les émissions de gaz à effet de serre ou de CO2 équivalent

 

Le compteur CO2 utilise les volumes de fret transportés par chemin de fer le long du tracé de 1 520 mm, mesurés en EVP ou en tonnes. Pour calculer les émissions de CO2 du transport ferroviaire, des données réelles sont utilisées, tandis que pour les autres modes de transport, des valeurs moyennes pour chaque catégorie sont calculées.

Pour plus de précision dans les calculs des émissions, on a :

  • La même distance est utilisée pour tous les modes de transport - la distance de 5 454 km entre Brest et Dostyk sur la route ferroviaire de fret entre l'Europe et la
  • Le volume est estimée à 6 636 EVP ou 130 902 tonnes, ce qui correspond à la charge moyenne de tirant d'eau totale du plus grand transport de marchandises, le porte- conteneurs.

 

Pour transporter le dit volume de fret, le nombre suivant d'autres modes de transport nécessaires est consigné dans le Tableau ci-dessous.

 

Comparaison des émissions de CO2 équivalent : 

 

Transport de fret de 130 902 tonnes
Nombre de moyens De transport Emissions directes TTW (tonnes de CO2 équivalent) Emissions directes et indirectes           WTW (tonnes de CO2 équivalent Emissions WTW           en

tonnes           de

CO2/tonnes de fret transporté

44 trains 387,623 15 020,212 0,11
1 porte-conteneurs 2 115, 677 2 318, 405 0,02
1 106 avions-cargos 244 949, 265 299 396,536 2,29
Transport de fret de 6 636 EVP
44 trains 442, 998 19 618, 237 2,96
1 porte-conteneurs 2 115, 677 2 318, 405 0,35
1 106 avions-cargos 233 864, 501 285 847, 854 43,08

 

L’analyse du Tableau  montre que pour une tonne de fret transportée sur une distance de 5 454 km, le mode maritime est le plus écologique avec 0,02 tonnes d’émissions directes et indirectes de CO2 équivalent. Le mode ferroviaire émet 0,11 tonnes. Le mode aérien avec 2,29 tonnes émet le plus de CO2 équivalent et est de ce fait le moins écologique.

En termes d’émissions directes et indirectes par conteneur transporté sur la même distance, le maritime est toujours le plus écologique avec 0,35 tonnes de CO2 équivalent, 2,96 tonnes pour le train et 43,08 tonnes pour l’avion-cargo.

Cependant, si on considère uniquement les émissions directes, le train est le plus écologique avec 0,003 tonnes de CO2 par tonne de fret transporté sur la distance de 5 454 km. Il est suivi par le porte-conteneur avec 0,016 tonne puis vient l’avion-cargo avec 1,87 tonnes de CO2 équivalent émis.

Également, pour un conteneur transporté, le train émet 0,07 tonne de CO2 équivalent, 0,32 pour le porte-conteneur et 35,24 pour l’avion-cargo. On remarque que le transport conteneurisé émet plus de CO2 équivalent que le transport simple en tonnage. La raison serait due à l’impact du poids à vide du conteneur transporté.

Le transport aérien de fret est un mode de transport extrêmement polluant, il est responsable de plus de 2% des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial pour à peine 0,15% du volume fret transporté. Selon la même source, il menace également l’environnement de plusieurs autres façons importantes : pollutions atmosphériques classiques, bruit, encombrement et autres questions associées à l’occupation du sol autour des aéroports.

En effet, au regard du niveau élevé des émissions dues aux trafics de fret aérien, certains acteurs belges ont estimé que le choix de faire croître l’aéroport de Liège Airport (Belgique) pour en faire le premier aéroport de fret européen, avec l’arrivée du géant chinois Alibaba, est un choix économiquement et écologiquement désastreux.

Le transport ferroviaire se positionne au niveau intermédiaire entre le maritime et l’aérien en termes d’émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre. Il constitue ainsi une alternative de choix du mode de transport plus écologique que le mode aérien. Mais, en termes d’émissions directes, il est une bonne option pour la protection environnementale.

Dans le développement des trafics entre l’Europe et la Chine, le mode ferroviaire s’affiche comme une nouvelle possibilité de choix. Les trafics ferroviaires entre 2010 et 2019 enregistrent une forte croissance en volume des exportations (42%) mais aussi une croissance des services réguliers, accompagnées d’une réduction des tarifs. Le ferroviaire a un positionnement tarifaire intermédiaire entre l’aérien qui a le tarif le plus élevé et le maritime qui offre le tarif le plus bas.

Il a un délai de transit (environ 2 semaines) moins long que le maritime pour une livraison des marchandises entre la Chine et l’Europe. Le mode ferroviaire a également une grande flexibilité pour des livraisons porte-à-porte avec un maillage territorial important en Chine (35 villes) et en Europe (34 villes).

Après le maritime, le ferroviaire est le moyen de transport le plus écologique en émissions directes et indirectes pour les paramètres considérés dans le cas présent. Il est même le plus écologique que le maritime si on ne considère que les émissions directes.

Cependant, les flux sont plus orientés dans le sens de la Chine vers Europe que vice- versa. Tout compte fait, le maritime domine présentement les trafics entre la Chine et l’Europe, en termes de volume et de valeur de marchandises transportées.

Dans la logique de parvenir à une gestion optimale des coûts de transport, une analyse d’une opération intermodale entre la Chine et l’Europe pourrait être important pour les entreprises qui sont en quête permanente d’option de transport plus économique.

Pour plus de lecture et approfondir vos recherches et vos compétences, n'hésitez pas à consulter nos autres articles :

 

 

⚠️ Vous pouvez également consulter nos ebooks gratuits, rédigés en collaboration avec des professionnels, pour des professionnels !

FAQ : réponses à toutes vos questions

⛴️ Quel est le délai d’acheminement de port à port par voie maritime ?

Vous trouverez ci-dessous un bref aperçu : Hong Kong – Los Angeles, USA : 20 jours Hong Kong – New York, USA : 32 jours Hong Kong – Felixstowe, Royaume-Uni : 29 jours Hong Kong – Hambourg, Allemagne : 30 jours Hong Kong – Singapour : 5 jours Hong Kong – Sydney : 12 jours

🗹 Les facteurs à prendre en compte avant de choisir la voie maritime ?

Leretard administratif s’applique dans le port de destination, qui dans de nombreux cas peut être encore plus long. Dans les cas extrêmes, vous pouvez faire face à des retards pouvant aller jusqu’à deux ou trois semaines, dans le port de destination. Le transport maritime est, en termes de délais, à la fois plus lent et plus imprévisible que le fret aérien. Ainsi, les entreprises qui importent de Chine par voie maritime doivent faire beaucoup de planification et disposer de marges importantes pour les retards.

📆 Un exemple de planification pour passer une commande par voie maritime ?

Si vous avez besoin de vos marchandises à temps pour la période de Noël, passez votre commande en juillet et non en septembre.

📦 Quels sont les quatre options de volume de conteneurs différents ?

FCL 20 »’ (Volume : 33.2 cbm) FCL 40 »’ (Volume : 67.7 cbm) FCL 40 »’ HQ (Volume : 76.3 cbm) FCL 45 »’ HQ (Volume : 85.9 cbm) Pour les objets/marchandises trop volumineuses, il existe des solutions de transport maritimes dediées HORS GABARIT

💰 Comment pouvons-nous trouver le taux de fret le moins cher de la Chine ?

Les taux de fret sont fixés en fonction des prix du marché, qui changent chaque semaine. Il n’y a pas de

🌐 Comment pouvons-nous nous assurer que notre expédition est livrée à temps ?

Assurez-vous que la valeur en douane déclarée est correcte et qu’elle correspond à votre facture commerciale et à votre connaissement. Commander selon les conditions FOB et s’assurer que le fournisseur prépare tous les documents de dédouanement à l’exportation à temps. Demandez à votre transitaire de contacter votre fournisseur quelques jours avant que les marchandises soient prêtes à être expédiées, plutôt que d’attendre jusqu’au dernier jour. Acheter une caution douanière au moins un mois avant l’arrivée des marchandises au port (États-Unis). Demander un numéro EORI au moins 2 semaines avant l’arrivée des marchandises dans le port (UE). Demandez à votre fournisseur d’utiliser des emballages d’exportation de haute qualité (et soyez spécifique) pour éviter le reconditionnement avant l’expédition. Payer le solde et les frais de transport à temps, afin que les documents d’expédition ne soient pas retardés.

☝️ Devrions-nous faire appel à un transitaire ou laisser le fournisseur gérer le processus de transport ?

Vous avez deux options : soit le fournisseur administre le processus d’expédition, soit vous le faites par l’intermédiaire d’un transitaire. En laissant le fournisseur administrer (c.-à-d. réserver l’expédition), le processus d’expédition vous donne moins de transparence.

assurance d'expedition lors d'importation de chine

Comment assurer la marchandise importée depuis la Chine ?

Quelles sont les questions à se poser en terme d’assurance ?

 

Pourquoi avez-vous besoin d’une assurance transport lorsque vous expédiez depuis la Chine, et comment en obtenir une ? Vous trouverez la réponse à ces questions et à bien d’autres dans ce guide sur l’assurance maritime lors de l’importation en provenance de Chine.

Continuez à lire et apprenez-en davantage sur la façon d’obtenir une assurance pour vos marchandises, sur les coûts et sur la façon de présenter une demande d’indemnisation.

Pourquoi l’assurance fret maritime est essentielle lors de l’achat en Chine ?

 

Les dommages de transport sont plus fréquents, lors de l’expédition à partir de la Chine, que beaucoup de propriétaires d’entreprises ne le pensent réellement. Le fret n’est pas traité en douceur, que ce soit dans l’usine, dans le port de chargement en Chine et dans le port de destination.

assurance-expedition-importation

Comment vous pouvez faire assurer vos marchandises ?

 

Il y a plusieurs façons d’assurer votre cargaison. Le tableau ci-dessous explique deux façons d’obtenir une assurance :

 

1. Commander un envoi CIF

L’incoterm CIF est en train de raccourcir pour Coût, Fret et Assurance. Par définition, lorsque vous achetez une cargaison selon les termes CIF (ce qui inclut le transport de l’usine au port de destination), votre cargaison est assurée.

2. Commandez une assurance d’expédition par l’intermédiaire de votre transitaire (recommandé)

L’achat d’assurance par l’intermédiaire du transitaire offre plus de transparence et de contrôle. Tout d’abord, vous pouvez demander l’assurance qui couvre spécifiquement tout, du transport terrestre en Chine, au chargement, au fret maritime et au déchargement.

Comme nous l’avons mentionné, l’assurance est incluse par défaut dans le FIC. Si vous choisissez un autre incoterm, vous devez communiquer, soit avec votre fournisseur ou votre transitaire (ou les deux, selon votre entente d’expédition), que votre cargaison doit être assurée.

 

3. Calcul du coût de l’assurance fret

Il n’y a aucune raison valable pour laquelle vous devriez envisager de vous retirer de l’assurance fret. Tout ce que vous avez à faire est de dire à votre transitaire que vous voulez que votre cargaison soit assurée, et de payer des frais minimes, basés sur la valeur de votre commande.

Ci-dessous suit un exemple :

  • Coût de l’assurance = ((Valeur de la cargaison + Valeur du transport) x 10%) x 0,5% x 0,5%.
  • Coût de l’assurance = (valeur CAF + valeur CAF x 10%) x 0,5% x 0,5%.

Dépôt d’une réclamation d’assurance de fret

 

En supposant que vous achetez régulièrement de la Chine, le risque est assez élevé que vous devrez, à un moment donné, déposer une demande d’indemnisation.

Maintenant, la première chose que vous devez faire lors de la réception de votre cargaison est de vérifier les dommages potentiels de transport.

 

Si des dommages sont découverts, vous devez rapidement, de préférence dans les 24 à 48 heures suivant la réception de la cargaison, fournir les renseignements suivants à votre transitaire :

  • Images et vidéo, documentant les unités et l’emballage endommagés.
  • Une liste des produits endommagés, la quantité et la valeur de chaque unité endommagée.
  • Preuve de valeur (c.-à-d. facture pro forma et facture commerciale)
  • Preuve de réception de la cargaison (c.-à-d. un reçu)

En tant que tel, vous pouvez recevoir une compensation pour une certaine quantité de marchandises endommagées, ou l’expédition entière – en fonction de la quantité endommagée.

Normalement, le transitaire peut vous aider à traiter la réclamation, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin de traiter avec la compagnie d’assurance.

Cependant, cela peut s’avérer plus compliqué si vous autorisez le fournisseur à réserver votre envoi, car il n’a pas l’habitude de gérer les réclamations d’assurance. J’ai vu beaucoup de situations où les fournisseurs chinois disent simplement à leurs clients de faire le tri eux-mêmes.

Assurance fret aérien

 

Cet article se concentre sur le fret maritime. Cela dit, les points soulevés dans cet article s’appliquent également, dans une large mesure, à l’assurance du fret aérien. Bien que le risque de dommages liés au transport puisse être légèrement inférieur lorsque vous importez des marchandises par avion, il n’y a aucune raison valable pour laquelle vous ne devriez pas faire assurer votre fret aérien.

L’assurance transport ne couvre que les dommages survenant pendant le transport. Bien que cela puisse être évident pour beaucoup d’entre vous, je tiens à souligner que l’assurance ne couvre jamais les problèmes de qualité et les dommages causés par le fournisseur.

Cependant, ce n’est pas la pire des choses. Un envoi endommagé, en tout ou en partie, peut ruiner n’importe quelle entreprise. Comme vous perdrez des mois de ventes, jusqu’à ce que vous puissiez obtenir un envoi de remplacement, cela peut signifier la fin de votre entreprise – même avec un paiement d’assurance.

Pourquoi investir dans des emballages d’exportation de haute qualité ?

 

La meilleure façon d’éviter la situation décrite, c’est d’abord de prévenir les dommages de transport. Tandis que j’insiste toujours pour que vous devriez obtenir une assurance d’expédition, ce qui importe vraiment, c’est que votre cargaison est protégée par un emballage de haute qualité dès le début.

Comme toujours, cela signifie que vous êtes responsable de fournir des exigences claires et explicites en matière d’emballage pour l’exportation et de vérifier qu’elles sont respectées.

Alors, qu’est-ce qu’un emballage d’exportation de haute qualité ? Comme toujours, ça dépend.

 

Cela dit, il ressemble souvent à ceci :

  • Cartons intérieurs : 5 couches
  • Carton extérieur : 5 couches
  • Plastique de protection : Oui (Cartons extérieurs)
  • Palettes : Oui (NIMP 15)

La protection de votre envoi est d’autant plus importante si, comme beaucoup d’autres importateurs, vous expédiez les produits directement à un entrepôt Amazon – sans vérifier la cargaison avant la distribution.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H

top 9 societe de transport express en chine

Le Top 9 des entreprises de courriers par air en Chine

Quels sont les entreprises d’envoie de courrier par les airs ?

 

Vous recherchez un service de courrier par air abordable et efficace pour importer vos produits? Vous trouverez dans cet article un aperçu global des entreprises de courrier par air en Amérique, en Europe et en Chine qui permettent l’acheminement de vos biens.

 

En incluant:

  • DHL
  • FedEx
  • UPS
  • TNT
  • China Post
  • Hong Kong Post
  • SF Express

Nous évoquerons également des projets d’Amazon visant à opérer dans le domaine de la logistique sur le marché international mais également comment trouver le meilleur service de courrier par air pour bénéficier des meilleurs prix et du meilleur service.

DHL

 

DHL ou DHL Express est un service de courrier allemand créé en 1969. Le siège de l’entreprise est situé à Bonn, en Allemagne.

DHL est présent en Chine depuis les 3 dernières décennies. Son siège social en Chine se situe à Beijing. Il est connu comme l’une des entreprises leader du service de courrier et de logistique en Chine avec plus de 35 000 entreprises opérant dans le même secteur.

 

La plupart de ses entreprises proposent essentiellement un service d’expédition par fret aérien incluant:

  • Un service de livraison dans le monde entier
  • Un service de e-Commerce qui inclut la prise en charge des marchandises au niveau national et international, ainsi que des solutions logistiques de retour de marchandise pour les entreprises.

FedEx

 

FedEx est l’un des leaders du service de courrier. Situé aux USA, l’entreprise possède des bureaux régionaux dans le monde entier, y compris en Chine.

FedEx a commencé à proposer ses services en Chine en 1984. Le siège de l’entreprise est situé à Shanghai et emploi plus de 9 500 personnes en Chine avec 82 filiales. 220 vols d’expéditions opèrent depuis la Chine chaque semaine. FedEx fait partie des entreprises non chinoises qui possèdent une licence pour les expéditions locales.

 

Les services proposes par FedEx inclut:

  • FedEx International Economique
  • FedEx Fret International Economique
  • FedEx International Premium
  • FedEx International Priorité
  • FedEx International Fret Prioritaire
  • FedEx International Distribution Directe Prioritaire
  • Autres solutions logistiques adaptées aux besoins

 

UPS

 

UPS, ou United Parcel Service est également l’un des leaders mondiaux de services de courrier. UPS est situé aux USA et a été fondé en 1901 ce qui fait de cette entreprise l’une des plus ancienne en terme de service de courrier au monde.

UPS possède également une licence pour les expéditions locales sans la Chine. Cela leur permet d’effectuer des expéditions d’un fournisseur à l’autre. Ils peuvent être utiles pour la coordination de matériel acheté depuis différents fournisseurs, ce qui est commun dans l’industrie du textile par exemple.

 

Voici les principaux services fournis par UPS:

  • UPS Expéditions par Internet
  • UPS Campus Expédition

Au niveau mondial :

  • UPS Expédition Marchés Internationaux
  • UPS Contrôle Import
  • UPS Transaction Directe
  • UPS Expéditions mondiale
  • UPS Fret International Express

TNT

 

TNT est également bien connu en tant que service de courrier international. TNT est localisé à Liège, en Belgique. En 2015, FedEx rachète TNT, mais ces deux entreprises continuent d’opérer de manière indépendante.

Les services proposés par TNT incluent:

  • Fastest Express
  • Economy Express
  • Air Freight
  • Air Charter

La Poste Chinoise

 

La China Post Group Corporation, communément connue comme la Poste Chinoise et service de courrier de la République de Chine. Elle a été fondée en 1949 au service du bureau de poste en Chine.

Le siège social de l’entreprise est basé à Beijing. Avec environ 1 million d’employés, il s’agit du service de courrier le plus important en Chine. En plus de ces services locaux de toutes les villes de Chine, Hong Kong et Macau, la China Post offre également des expéditions internationales et des services de frets.

Les services proposés incluent :

  • Service de Courrier express International
  • Chine Express International
  • Envoi Express de Commerce électronique International
  • Colis Aérien

 

China EMS

 

China EMS, ou China Postal Express & Logistics Co., Ltd a été fondée en 1980 comme une entreprise internationale de services de courrier. Elle a commencé à proposer ses services d’expéditions locales en 1984. China EMS est également propriété de la China Post Group Corporation.

Le siège social de l’entreprise est situé à Beijing. Les services offerts par EMS China sont les même que la Poste Chinoise.

Hong Kong Post

 

La poste d’Hong Kong est un service de courrier fondé en 1841. Le siège social de l’entreprise est situé à Hong Kong. La Poste d’Hong Kong possède plus de 700 000 employées avec plus de 125 bureaux de postes à Hong Kong.

Les services les plus populaires incluent:

  • Envoi rapide
  • Envoi Express
  • IMail
  • Envoi par air
  • Envoi en vrac par Air
  • Envois périodique internationaux

 

SF Express

 

SF Express est également un service de courrier chinois et possède également SF Airlines. L’entreprise est basée à Shenzhen, Chine.

L’entreprise a été créée en 1993 et très rapidement, elle est devenue le deuxième plus grand service de courrier en Chine. Elle possède plus de 31 avions de cargaisons et dessert la Chine Continentale, Hong Kong S.A.R, Macau S.A.R, les USA, le Japon ainsi que d’autre destinations internationales.

L’entreprise emploie plus de 400 000 personnes. Les services proposés pour les expéditions internationales incluent :

  • SF Standard Express
  • SF Economique Express
  • SF e-Colis
  • Les envois de marchandises lourdes
  • Portée Mondiale Plus

Livraison avec AMAZON

 

Amazon travaille en collaboration avec d’autres entreprises de courrier, comme par exemple FedEx. Les vendeurs sur Amazon.com utilisent également FedEx, DHL ou d’autres entreprises de courrier par air pour expédier leurs produits de la Chine. Mais il est possible que cela change à l’avenir, étant donné que Amazon prévoie de développer ses capacités logistiques:

“Le Journal Wall Street a indiqué Vendredi que Amazon prévoie pour la première fois de prendre en charge les colis depuis l’adresse du fournisseur pour les expédier directement chez les clients. A la base, L’option d’expédition d’Amazon était prévue uniquement à Los Angeles et uniquement pour les marchandises commandées à travers le site d’Amazon.

Ce sont des petits pas, mais qui sont symboliquement importants. Cette proposition ne s’arrêtera pas à une ville ou à un type de client en particulier. Amazon ne peut pas encore prendre en charge toutes les livraisons par lui même, mais …. ceci est la première action direct de l’entreprise envers FedEx et UPS. »

Source: Seattle Times

Quelle compagnie de courrier aérien offre les meilleurs tarifs?

 

Les frais par voie aérienne sont basés sur le volume. Plus la marchandise est importante, et plus le tarif sera moindre par kilogramme. En revanche, il n’y a pas de différence conséquente de prix entre les entreprises de courriers.

 

Cela dit, il y a des moyens pour obtenir le meilleur prix:

  • Utilisez le mode d’envoi économique, au lieu de l’expédition en Express
  • Trouvez un transitaire qui propose des réductions importantes d’expéditions.

La manière dont les entreprises fonctionnent est la suivante: les transitaires signent des contrats directement avec DHL, FedEx, UPS et autres compagnies de courrier par air. Ces transitaires de marchandises réservent les expéditions pour le compte de centaines de clients, et peuvent bénéficier des tarifs les plus bas de manière significative. Ces réductions sont, en partie, transmises au client. 

 

Mais, il y a des différences entre les transitaires, quand il s’agit de:

  1. Les réductions qu’ils obtiennent des compagnies aériennes dépendent largement du nombre de clients.
  2. A quel point le transitaire les transmet au client (ils doivent le faire évidemment, garder une différence de tarif pour avoir une marge de profit)

Donc, pourquoi ne pas se renseigner directement auprès de DHL ou FedEx? A moins que vous ne souhaitiez expédier de marchandises avec un volume important, ils ne vous proposeront aucune réduction.

 

Comment savoir quelle Transitaire choisir?

 

En terme de service, les compagnies de service de courrier international par air sont égales. Plus que d’essayer de savoir si vous souhaitez faire appel à TNT ou UPS, la vraie question est de savoir quel transitaire de marchandise serait le plus approprié pour vos envois.

 

Comment puis-je suivre mon expedition?

 

Toutes les compagnies internationales offrent une option de suivi de la marchandise en ligne. Pour cela, il faut vous munir de votre identifiant que le transitaire sera en mesure de vous communiquer, ce qui vous permettra de savoir en temps et en heure l’avancée de votre expédition en ligne.

Vous souhaitez importer et lancer votre propre produit ?

Il peut s’avérer compliquer de concevoir le dessin d’un produit fini. Pour vous aider à gérer le processus complet, de la création de caractéristique spécifique, à l’échantillonnage et au contrôle qualité, nous avons créé une branche dédiée.

SINO-SOURCING.FR

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H

choisir son transitaire en chine

🥇Choisir le meilleur transitaire en Chine 🇨🇳 [ Guide Complet ] 2020

Trouver un bon transitaire est crucial pour le succès de votre entreprise.

Que vous soyez à la recherche d'informations sur le choix d'un transitaire ou que vous essayiez simplement de savoir ce qu'il fait exactement,

Nos experts SINO Sourcing, transitaires de métier, vous propose de vous aguiller sur tous ces points et vous donner les réponses les plus complètes pour que la logistique internationale n’ait plus de secrets pour vous.

Les questions auquelles nous allons répondre dans cette première partie d'article.

Qu'est-ce qu'un transitaire ?
Quels sont les services offerts par les transitaires ?
Pourquoi ai-je besoin d'un transitaire ?
Demander un devis
Comment trouver le bon transitaire?

 

Tout savoir sur les transitaires

 

A/ Qu'est ce qu'un transitaire ?

 

 

Un transitaire est un fournisseur de services qui organise des expéditions.

Considérez-les comme des agents de voyage pour le fret. Les transitaires sont les experts qui comprennent comment fonctionne le processus d'expédition de A à Z.

Les transitaires se présentent sous différentes formes et tailles.

Certains des plus petits transitaires sont essentiellement des entreprises de camionnage ou des courtiers en camionnage et ne participent pas à l'expédition internationale de marchandises.

Certains se spécialisent comme transitaires de fret maritime ou comme transitaires de fret aérien.

Les petits transitaires limitent généralement leur portée à quelques pays où ils travaillent avec un transitaire local.

A l'autre bout de l'échelle, les grands transitaires sont essentiellement des transitaires mondiaux.

 

 

B/ Quels sont les services offerts par les transitaires ?

 

En ce qui concerne l'expédition, voici une liste des services que les transitaires fournissent :

Ils préparent tous les documents, font les réservations et s'occupent des paiements requis pour chaque secteur de l'expédition dont ils sont responsables.

Ils agissent en votre nom auprès de nombreuses autres parties impliquées dans l'expédition, des transporteurs de fret aérien, des entreprises de camionnage, et de tout autre transitaire impliqué.

La plupart des transitaires offrent un service de courtage en douane, c'est-à-dire qu'ils sont à la fois un agent de dédouanement et un transitaire et qu'ils peuvent agir en votre nom auprès des agents en douane.

Si quelque chose tourne mal ou risque de tourner mal, ils interviennent dans votre intérêt.

En savoir plus sur le glossaire du transitaire en vidéo ? Sur ce lien vous trouverez les réponses à toutes vos questions.

Lorsqu'il s'agit de travailler avec un transitaire, voici le service auquel vous devez vous attendre :

 

Lorsque vous faites une réservation pour la première fois avec un transitaire, il vous expliquera ce que vous devez savoir, par exemple sur les principaux documents de fret et sur la façon dont l'expédition va se dérouler.

Il est l'expert, et peut vous informer sur tout ce que vous souhaitez savoir sur le fret.

Ils discuteront des options et vous donneront des conseils aussi.

Au fur et à mesure que l'expédition progresse, les transitaires doivent vous tenir informé, surtout si à un moment donné, l'arrivée de vos marchandises risque d'être retardées de façon importante.

 

BESOIN D'UN DEVIS DE FRET INSTANTANÉ ? 

 

 

C/ Pourquoi ai-je besoin d'un transitaire ?

 

 

La mesure dans laquelle vous pouvez vous débrouiller avec ou sans transitaire peut être divisée en quatre scénarios que nous allons voir ci-dessous.

 

 

1. Se débrouiller seul sans transitaire

 

De nos jours, beaucoup moins de gens font appel à des agents de voyage, alors pourquoi ne pas éviter l'intermédiaire et organiser l'expédition vous-même, ou simplement avec l'aide d'un courtier en douane ?

C'est là que l'analogie avec les agents de voyage s'effondre.

Pour la plupart des expéditions, il n'est tout simplement pas possible d'organiser le fret international en ligne avec des transporteurs maritimes.

Et même s'il était possible de se passer d'un transitaire, c'est un jeu risqué pour les non-spécialistes.

Beaucoup de choses peuvent mal tourner dans le domaine du fret, et c'est souvent le cas. Vous devez couvrir vos marchandises avec une assurance de fret.

 

 

2. Le transitaire de votre fournisseur organise l'ensemble de l'expédition

 

Votre fournisseur peut être un expert en fabrication ou en commerce, mais il ne sera pas un expert en fret.

S'il a une entente avec un transitaire local qui peut gérer un envoi de fret international complet, il est peu probable que ce soit une meilleure affaire que celle que vous pouvez conclure avec un transitaire.

Au bout du compte, le fournisseur cherchera à récupérer ses coûts.

S'il surfacture les frais de transport, il est peu enclin à obtenir un bon taux.

Cela signifie que vous paierez probablement des frais de transport gonflés.

S'il offre un forfait vente/fret, il est probable qu'il gonfle ce prix.

 

 

3. Le transitaire de votre fournisseur organise l'expédition jusqu'à votre pays de destination

 

C'est un piège classique dans lequel tombent sans cesse des importateurs inexpérimentés.

De nombreux fournisseurs proposent d'organiser l'expédition jusqu'au port du pays de destination.

Si vous ajoutez seulement les frais de camionnage locaux, cela semble être une bonne affaire.

Mais il y a d'autres coûts impliqués.

Cet arrangement d'expédition utilise habituellement l'un des incoterms " C ", surtout l'incoterm CIF.

Ces incoterms présentent plusieurs défauts pour un importateur, y compris un scénario courant où l'importateur est tenu en otage de coûts gonflés.

 

 

4. Vous engagez un transitaire pour organiser l'expédition à partir de l'usine ou d'un port étranger

 

Si l'idée de parcourir quatre options différentes vous semble trop riche en informations, c'est précisément pour cette raison que vous devriez laisser un transitaire gérer l'expédition.

Vous avez besoin d'un partenaire qui s'en occupe (le transitaire international), et vous, de concentrer vos efforts pour croître votre business.

 

 

Demande de devis

 

Vous avez votre marchandise et êtes prêts à l'expédier ? Il est temps d'obtenir un devis de transport.

Selon votre transitaire à qui vous envoyez un courriel ou parlez, il se peut qu'il ne se souvienne pas de vous demander toutes les données à l'avance. Ce qui ralentit le temps nécessaire pour vous donner un devis.

Suivez cette liste rapide pour vous assurer de gagner du temps lors de votre demande:

 

Détails de contact

 

Assurez-vous d'avoir les adresses complètes pour le ramassage si l'envoi est en porte à porte, y compris le code postal (retournez à Alibaba si nécessaire pour cela), et l'adresse complète de destination.

Les codes postaux sont parfois suffisants, mais plus il y a d'informations, mieux c'est.
Vous devrez peut-être fournir le nom du port d'origine.

Tous les aéroports et ports maritimes ont un code international (par exemple USLAX pour les Etats-Unis).
Si une personne autre que votre société reçoit l'expédition, ayez également ses coordonnées à portée de main.

 

 

Poids et mesures

 

Indiquez le poids total de l'envoi. Vous pouvez probablement encore vous en sortir en livres, mais les fournisseurs et de plus en plus les transitaires pensent en kilogrammes.

Vous pouvez obtenir cette information à partir de la liste de colisage.

Si votre envoi comprend un mélange de boîtes, de palettes, etc., vous devrez préciser combien de chaque type.

Vous devrez fournir le volume cubique total, aussi appelé " CBM ".

S'il y a un champ "Volume total" sur un formulaire de votre transitaire, vous devrez probablement arrondir au nombre entier le plus proche.

 

 

Poids réel vs poids dimentionnel

 

Ce n'est pas quelque chose de plus que vous devriez préparer avant de demander un devis, mais il vaut mieux le découvrir maintenant que lorsque vous appelez pour demander pourquoi vous avez été cité pour le  "mauvais" poids.

Les envois qui sont relativement légers pour leur volume sont souvent peu économiques à expédier pour les transporteurs.

L'industrie du fret a trouvé une formule pour facturer les expéditions légères à un poids rentable en fonction du volume de l'expédition.

Ce poids présumé est appelé le poids dimensionnel ou volumétrique.

 

 

Description du produit

 

Le fret international fonctionne à partir des codes SH - essentiellement un index mondial des types de produits.

Le nom et le code officiel du produit devraient figurer sur la facture commerciale, mais il est préférable de vérifier quand même, à l'aide d'un outil de recherche de codes SH.

Il est utile de vérifier cela car une erreur non corrigée pourrait entraîner des retards dans le dédouanement par la suite.

 

 

--> Pour en savoir plus sur le fret et les transitaires. 

 

 

E/ Comment trouver la bonne société de transport

 

transport maritime chine

 

Peut-être que vous savez tout sur votre entreprise, les meilleurs outils, même les plus récentes habitudes d'achat des consommateurs.

Mais il y a de fortes chances que vous n'êtes pas un professionnel du fret.

Vous avez besoin d'un allié de confiance dans cette industrie, d'un agent qui travaille en votre nom.

Il y a probablement plus de 100 000 entreprises de transport de marchandises dans le monde.

Certaines entreprises peuvent être décrites comme étant opaque, ce qui signifie que les clients ont peu de visibilité sur les prix et les niveaux de service.

Nous vous expliquons comment choisir un transitaire.

 

  • Tout d'abord, examinez si vos transports ont des exigences particulières
  • Ensuite, évaluez dans quelle mesure vos expéditions pourraient réduire la sélection du transitaire
  • Ce qu'il faut rechercher est si le service est plus important pour vous que le prix
  • Et enfin, comment rechercher à la fois un excellent service et un bon prix.

Déterminez si vos envois ont besoin d'un soutien spécialisé

 

Il y a certaines marchandises dont de nombreux transitaires ne s'occupent pas, comme les véhicules, les déménagements et les marchandises en vrac comme le blé.

Tous les transitaires ne s'occupent pas non plus des expéditions surdimensionnées, de sorte que vous aurez certainement besoin d'un grand transitaire ou d'un transitaire spécialisé si vous voulez expédier un train de métro complet.

Un groupe d'exceptions plus courant que beaucoup de petits transitaires ne traiteront pas est celui des marchandises dangereuses.

Ceci inclut même certains produits apparemment "simples", comme les jouets avec piles.

 

 

Une autre considération importante est la couverture géographique

 

Tous les transitaires n'expédient pas dans toutes les régions du monde.

Les petits transitaires ont souvent un réseau assez limité de sociétés de transport dans d'autres pays qui peuvent agir comme agents pour la livraison ou le dédouanement.

 

 

Tenez compte de la taille de l'entreprise que vous offrez à la société de transport

 

Travailler avec des transitaires internationaux de marque à ses avantages.

Ils ont le pouvoir d'obtenir de bons tarifs et un traitement préférentiel de la part des grands transporteurs aériens et maritimes.

Mais être populaire signifie que les grands transitaires doivent faire des choix.

Leurs gros clients apportent plus d'affaires, et il est tout à fait naturel qu'en période de pointe, les gros clients obtiennent un traitement préférentiel au détriment des petits clients.

Voici le type de service auquel les petites entreprises peuvent s'attendre. Seulement 35 % des grands transitaires ont répondu à la demande de soumission d'une petite entreprise dans le cadre d'un récent sondage mystère.

Soyons réalistes, vous devez pouvoir compter sur le fait de communiquer avec votre transitaire au besoin.

Votre contact est un numéro selon lequel il indique à quel point votre entreprise est importante pour eux.

Bien sûr, l'inverse est également vrai.

Bien que les transitaires locaux puissent habituellement donner à leurs petits clients plus de largeur et qu'ils soient plus rapides à répondre, ils ne sont peut-être pas aussi concurrentiels sur le plan des prix.

C'est une chose à considérer si votre stratégie est d'opter pour le prix le plus bas.

 

 

Cherchez-vous avant tout à obtenir un bon prix... ?

 

 

La plupart des transitaires prétendent offrir un service supérieur, mais ils savent tous que pour gagner un nouveau client, il faut généralement tenir compte du prix.

Cependant, prendre une décision sur le prix seul peut être trompeur.

Par exemple, certains transitaires offrent un rabais sur le premier envoi pour gagner la vente, mais compensent avec les envois suivants.

De plus, certains transitaires dissimulent des frais dans les conditions générales de vente pour que leur devis soit plus attrayant que ceux de concurrents plus honnêtes.

Il y a bien sûr des transitaires qui mènent sur le plan des prix.

Cela signifie presque certainement une réduction du service.

Beaucoup de choses peuvent mal tourner dans les expéditions internationales.

Ce prix bon marché peut revenir vous mordre.

Si vous obtenez un devis qui est nettement moins cher que les autres demandés, voyez si vous pouvez découvrir comment ils ont pu faire des prix inférieurs à ceux de leurs concurrents.

 

 

...Ou le service de l'entreprise de transport est-il plus important ?

 

Vous voulez que quelqu'un de confiance s'occupe de vos marchandises de valeur.

Les histoires que vous avez entendues sur le nombre de conteneurs perdus en mer sont des mythes urbains.

En fait, seul un très faible pourcentage de conteneurs disparaissent chaque année.

Beaucoup plus souvent, des expéditions sont perdues, volées, endommagées et retardées. Si cela semble se produire fréquemment avec vos expéditions, il est temps de commencer à chercher un transitaire plus fiable.

De nombreux grands transitaires sont également des 3PL (fournisseurs de logistique de tierce partie) qui se spécialisent dans la prestation d'un soutien plus large à leurs clients.

Ils peuvent offrir des services utiles aux importateurs, comme un suivi et un entreposage supérieurs des envois. Le compromis, bien sûr, se fera probablement sur le prix.

Mais le service n'est pas seulement une question de souffle, c'est aussi une question de qualité.

L'expédition de fret exige beaucoup de coordination.

Les compagnies aériennes, les transporteurs maritimes et surtout les agents de douane ne pardonnent pas les documents incorrects, incomplets ou en retard.

Si votre transitaire n'est pas au courant de votre envoi, il risque d'être retardé et d'encourir des frais supplémentaires inutiles.

En tant que prestataire de services logistiques, votre transitaire doit communiquer régulièrement et de manière transparente avec vous.

Si vous attendez une semaine pour obtenir un devis de fret avant d'expédier, cela pourrait être une bonne indication que vous pourriez attendre de recevoir des mises à jour sur le statut des marchandises retardées.

Un bon transitaire vous fournira des mises à jour sur le statut, vous avertira rapidement de tout problème et s'efforcera tout aussi rapidement de les résoudre, par exemple, si un pépin survient aux douanes ou à l'entrepôt, ou si une expédition est en retard.

Si ce n'est pas le cas, il est alors temps de commencer à chercher un nouveau transitaire.

Une bonne communication est également importante en ce qui concerne les frais de transport.

Les devis de fret ne devraient pas nécessiter de déchiffrage.

Ils ne devraient pas comporter de frais cachés ou inclure des conditions injustes qui permettent au transitaire de se tirer d'affaire.

 

 

CONSEIL D'EXPERT

 

Un partenariat exige que chaque partenaire sache ce que l'on attend de l'autre.

Peu de temps après avoir choisi un nouveau transitaire, rencontrez-les pour discuter de ce que vous attendez.

Votre transitaire a besoin que vous soyez rapidement au courant de toute la documentation qu'il vous envoie.

Vous voudrez probablement en savoir plus sur le processus, les principaux documents requis, les points de l'expédition où vous obtiendrez des mises à jour. Vous voudrez vous entendre sur le moment où vous souhaitez être informé des problèmes éventuels.

De cette façon, vous pouvez vous assurer d'obtenir un meilleur service de fret.

Le transitaire numérique mérite d'être considérée.

Ils offrent un très bon service du à l'automatisation des processus.

Ceci leur permet de gérer une entreprise plus légère, de réduire les erreurs et d'accélérer les processus internes.

Les interfaces clients intégrées offrent une expérience utilisateur supérieure.

Ils sont encore peu nombreux, et ils sont encore en train de développer leur capacité.

En particulier, tout n'est pas encore automatisé et la couverture géographique est encore en cours de développement.

 

 

Pouvez-vous obtenir les deux - un excellent service et un bon prix ?

 

Jusqu'à présent, le transport de fret était en grande partie hors ligne.

Obtenir les prix des transitaires prend généralement plusieurs jours.

Vous n'obtiendrez pas un barème de prix, mais seulement une réponse à une demande de devis spécifique.

Il peut aussi être difficile de déterminer à quel point votre transitaire est compétitif en matière de service.

Souvent, la seule façon de le savoir est par l'expérience personnelle, car il n'y a pas eu de classement des transitaires en ligne.

Comme les importateurs ont peu de visibilité sur les prix ou le service, il n'est pas surprenant que beaucoup d'entre eux paient le prix fort pour un service de qualité inférieure.

Résumé

 

C'est à cela que se résume la recherche du bon transitaire pour votre entreprise.

Tout d'abord, déterminez si vous avez des besoins d'expédition inhabituels.

Cela vous permettra d'éliminer certains des plus petits transitaires.

Ensuite, considérez l'importance que votre entreprise peut avoir pour le transitaire.

$Ce que vous considérez ensuite dépend si vous êtes surtout motivé par le prix ou le service.

Enfin, il existe maintenant une option qui vous permet d'opter à la fois pour le service et le prix.

Choisir la bonne méthode d'envoi et le meilleur partenaire

 

Dans cette deuxième partie, tous les conseils Sino Shipping aux importateurs de produits Chinois: Préférez un transitaire reconnu et de préférence qui parle votre langue.

Comment faire livrer sa marchandise d’un fournisseur en Chine de manière fluide ?

 

 

Lorsqu’il s’agit d’expéditions de marchandises, il est souhaitable que la cargaison soit délivrée de manière sûre, en temps voulu et avec des coûts de fret économiques.

 

Choisir la meilleure option de livraison dépend entièrement de votre propre situation, mais nous espérons que le contenu de cet article vous permettra d’obtenir des idées utiles qui vous aideront lorsque vous souhaiterez acheminer vos biens à destination.

1/ Moyens de transport : Postal, aérien ou maritime ?

 

Comme dans la plupart des entreprises, le coût de transport n’est pas le seul critère pris en compte mais il s’agit généralement d’un premier facteur déterminant.

Après tout, nous sommes tous concernés par ce point et c’est la raison pour laquelle nous prenons chaque décision pour aider au mieux nos clients afin de minimiser leur dépense et développer leur activité.

 

1.1 Fret Express

 

Envoi standard (postal)

 

Autrement dit envoi courant, par La Poste Chinoise (ou Poste d’Hong-Kong) qui peut prendre entre 2 et 5 semaines pour effectuer la livraison.

Si vous n’êtes pas pressés par le temps, c’est l’option la moins coûteuse pour expédier votre marchandise en petite quantité (échantillons ou colis par exemple).

Vous pourrez accéder au suivi et à la traçabilité de votre coli en ligne, mais l’information n’est pas répertoriée en temps réel.

La plupart du temps, nous ne recommandons pas cette option. Pour en savoir plus vous pouvez consulter la page suivante : Transport express chine

 

Avantages Inconvénients
Économique
Risqué, les colis perdus sont difficilement retrouvables.

Courrier Express

L’expédition de marchandises avec une entreprise de transport courrier est la méthode la plus appropriée pour la majorité des personnes qui souhaitent débuter.

Les entreprises de transport largement utilisées en Chine sont DHL, UPS et FedEx. TNT est reconnue en Europe, mais elle n’est pas vraiment populaire en Chine comparées à celles citées.

Avec le service de courrier, la livraison est rapide et accompagné d’un service de suivi en ligne.

Tout comme l’envoi standard, l’expédition du colis prend entre 2 et 5 jours ouvrables, quel que soit le pays destinataire.

 

Nous vous conseillons selon les destinations [2019] :

 

PAYS/CONTINENT ENTREPRISE DE TRANSPORT
Afrique FedEx
Amérique FedEx ou UPS
Amérique du Sud FedEx
Asie du Sud-Est DHL ou FedEx
Australie DHL ou TNT
Europe DHL ou TNT
Nouvelle-Zélande DHL

 

Pour plus d'information, vous pouvez visiter les sites internet des société en question: DHL, Fedex, TNT et UPS.

 

 

Avantages Inconvénients
Livraison sécurisée. Le colis vous sera remis contre signature à son arrivé. Dans la plupart des cas la livraison et rapide et fiable.
Le prix est supérieur à un service de poste standard.

 

1.2 Fret classique par Avion

Le fret aérien est le moyen le plus adapté lorsque le poids des produits en provenance est trop grand pour un transport express (au-delà de 100 kg par exemple).

Le temps de transit varie selon les impératifs des compagnies aériennes.

Il faut compter un délai de 2 à 10 jours.

 

 

En revanche un travail supplémentaire est nécessaire quand les biens arrivent à destination de l’aéroport.

En effet, vous devez gérer la documentation et la procédure de dédouanement par vous-même (contrairement aux entreprises de transport courrier).

Ce qui peut sembler compliquer pour les personnes novices en la matière.

 

Bien entendu, vous pouvez toujours externaliser ces démarches par un courtier en douanes ou à une société de camionnage (coûts supplémentaires à prévoir).

 

Si le poids facturé est supérieur à 250 kg, le fret aérien est le plus adapté. Au contraire, en dessous de 250 kg, faites plutôt appel à des coursiers internationaux.

Heureusement pour vous Sino Shipping s’occupe de tout.

 

Avantages Inconvénients
Prix, car le fret est acheté directement a la compagnie aérienne.
2 transitaire doivent être mandate, un en Chine, l’autre dans le pays de destination.

 

SINO Shipping propose du Porte a porte y compris pour le fret aérien, consulter notre page dédiée pour en savoir plus.

 

1.3 Fret Maritime

 

 

Le transport par mer peut prendre énormément de temps mais permet l’expédition d’un nombre très important de marchandises/biens, ce qui conduit à diminuer les coûts.

La diversité de cargaisons qui peuvent être acheminés est également un atout majeur.

C’est la raison pour laquelle le fret maritime est largement utilisé en logistique.

 

Pour en savoir plus sur le fret maritime, une petite vidéo est disponible pour votre meilleure compréhension.

 

Malgré la longue durée de livraison, si vous être prévoyants, et que vous avez le temps d’attendre, le fret maritime se positionne comme choix n°1 en terme de transport.

Selon votre localisation, la livraison s’effectuera aux alentours de 35 à 60 jours.

Tout comme pour le fret aérien, vous devrez faire attention à la documentation, à la procédure de dédouanement et à la livraison de vos biens du port à l’entrepôt ou à votre centre.

En revanche, si vous choisissez le service Door-to-Door services (service de porte à porte), répandue aux USA / Canada / Europe / Australie, nous n’aurez qu’à régler les frais de transport et attendre votre cargaison au point de livraison spécifiée.

 

 

Avantages Inconvénients
  • Économique si vous être apte à gérer la logistique des étapes de dédouanement de vos biens par vous même
  • Économique si vos marchandises sont volumineuses
Délais, retards, beaucoup de manutention, risque de détérioration.

1.4 Fret Ferroviaire

 

fret ferroviaire

 

Avec un délai de transport de 16 à 20 jours, le transport ferroviaire est beaucoup plus rapide que le fret maritime qui prend jusqu’à 45 jours pour rejoindre les ports français, Le havre et Fos/Marseille.

Le fret ferroviaire est plus cher que le fret maritime, mais rentable comparé au fret aérien.

 

Avantages Inconvénients
Juste milieu entre prix et délai de transport
Méthode de transport peu développé à ce jour

 

 

comparatif fret ferroviaire train

 

CHINE – FRANCE: Comparatif fret maritime / aérien / ferroviaire

 

2/ Gestion de l’expédition : par vous-même ou par un agent ?

 

Laisser le fournisseur gérer l’expédition est pratique commune pour les importateurs novices en la matière.

C’est très simple, il vous suffit simplement d’indiquer au fournisseur que vous souhaitez expédier la cargaison en Cost Insurance and Freight (CIF) « Port à destination » ou Delivery At Place (DAP) « Rendu au lieu de destination » et ils feront le reste.

 

Le revers est que vous finirez probablement par payer un peu plus que ce qui était nécessaire. En réalité, il y a de meilleures options pour économiser du temps et de l’argent selon votre situation :

 

 

2.1 Gérez ces étapes au niveau interne, pour un contrôle intégral

 

Les grands groupes sont les seuls à utiliser cette stratégie.

Ils réservent l’espace nécessaire directement avec les compagnies maritimes, les compagnies aériennes, les entreprises de transport et d’autre part, ils gèrent les déclarations de dédouanement des deux côtés (pays d’exportation et pays d’importation).

Si vous choisissez cette option, vous devez effectuer le propre suivi de votre commande, et vous mettre en contact avec le transporteur directement pour obtenir la moindre information qui vous est nécessaire.

Si un problème survient, vous devez vous arranger pour éviter de payer des frais supplémentaires.

Votre temps est précieux. Lorsque vous travaillez avec le transporteur, tout est plus rapide, à moins qu’il n’y ait un département dédié avec une équipe de professionnels dans votre entreprise, ce qui est rarement le cas.

 

2.2 Travailler avec un transitaire dans votre pays, la facilité n’est pas forcement la fiabilité

 

C’est l’option pour laquelle les importateurs optent, et qui est la plus convenable.

 

Le déroulement est le suivant : les petits et moyennes entreprises tentent de travailler avec un transitaire convenable, qui se souci de son activité. Mais, la plupart des transitaires n’ont pas toujours leur bureau en Chine.

Ils ont pour habitude de travailler avec des agents locaux, qui ajoutent une marge en plus des honoraires de l’agent.

2.3 Travailler avec un transitaire basé en Chine, pour plus de rapidité

 

 De plus en plus d’importateurs choisissent cette option.

 

vendre en chine

 

L’avantage considérable est la rapidité.

Le transitaire garde un contact étroit avec votre fournisseur, et vous informe sur toutes les informations nécessaires.

Quand un problème survient, votre fournisseur local sera en mesure de le résoudre aussi vite que possible.

2.4 Avec un transitaire dédié dans chaque pays pour plus de vitesse et d’économies

 

Une quatrième option est de rester en contact direct avec chacune des parties (sur le territoire de départ et d’arrivé).

Par exemple, un importateur présent en Belgique pourra communiquer aussi bien avec un transitaire en Belgique qu’en Chine.

 

Il s’agit probablement du meilleur choix pour le transport de marchandises de petites et moyennes entreprises depuis la Chine.

Pour quelques acheteurs, le moindre euro économisé en vaut la peine.

Cette option permet également un haut degré de contrôle et une maitrise de la logistique internationale, et des prix pratiqués.

2.5 Dois-je trouver un transitaire chinois ou un transitaire local ?

 

Trouver un transitaire chinois ou un transporteur local ?

De nombreux clients étrangers concluront des accords FOB avec des fournisseurs chinois. Cela signifie qu'ils feront appel à des transitaires internationaux locaux et laisseront leur transitaire gérer toutes les expéditions depuis la Chine, y compris le transport, le dédouanement et la livraison à l’entrepôt.

Il semble pratique de ne contacter qu'une seule personne dans votre pays, de fournir les coordonnées du fournisseur, le volume et le poids des marchandises pour obtenir le devis.

Cependant, il y a un souci, si l'on regarde les expéditions mondiales, excepté pour quelques mois de l'année où le prix du contrat sera meilleur que celui du transitaire en Chine, le tarif obtenu de la Chine est toujours plus compétitif. Alors pourquoi obtenir un fret aussi cher ?

Parce que le fournisseur doit d'abord obtenir l'offre de son propre transitaire chinois, De plus, le transitaire chinois ajoute son bénéfice, ensuite, le fournisseur ajoute le sien. Le prix final obtenu cache un double profit, généralement de 300 à 400 USD/expédition.

 

Pourquoi le transitaire local propose-t-il également un prix élevé ?

Parce que de nombreuses entreprises internationales de logistique ont des filiales dans leur pays, à l'étranger, et en particulier en Chine, elles n'ont pas leur propre filiale. Elles doivent aussi trouver un partenaire transitaire en Chine, lui envoyer un devis, puis communiquer le prix à leurs clients.

En fait, cela signifie que le prix du client n'est pas le prix le plus direct, comme on pourrait le croire.

 

Ce que nous faisons pour vous :

 

En raison du manque de promotion des transitaires locaux chinois, vis à vis des intermédiaires, ou des problèmes de circulation de l’information, nous nous sommes engagés à fournir directement à l'importateur étranger le prix de la logistique et tous ce qui va avec. Cela comprend tous les services, les documents, les contacts avec leurs fournisseurs, et l’expédition vers votre port de destination.

 

Quels sont les avantages pour nos clients ?

 

  • Obtenir le meilleur prix. Il n'y a pas d'intermédiaire.
  • Meilleur contrôle de la cargaison.
  • Mieux comprendre le calendrier de production et mieux organiser le temps de chargement le plus rapidement possible.
  • Une meilleure compréhension de la dynamique en Chine en matière de prix de transport et de politiques du gouvernement chinois.

 

Pour conclure

 

Étant le seul à pouvoir en décider, en vous basant sur le mélange de ces différentes options, vous êtes probablement à un stade où compte tenu de vos objectifs, vous êtes déjà en mesure de prendre une décision de manière plus automatique.

Nous vous suggérons de considérer ces deux critères principaux par-dessus tout et d’avoir toutes les réponses à vos questions avant d’effectuer le moindre transport de marchandises au niveau international.

Ces réponses vous aideront à rendre la gestion de votre chaine d’approvisionnement.

 

3/ Cinq conseils pour choisir votre transitaire en Chine

 

 

Le choix du transitaire à qui vous allez confier vos marchandises s’avère souvent difficile.

La multitude de prestataires logistiques en Asie et ailleurs ne fait que de compliquer vos recherches, et rend par conséquent le choix du bon prestataire plus difficile, d’autant plus lorsque vous n’êtes pas un expert du monde de la logistique.

Vous comptez confier vos marchandises à un professionnel du transport rigoureux et fiable pour des expéditions efficaces ?

SINO Shipping vous propose à travers cet article quelques conseils efficaces pour le choix du prestataire logistique le plus adapté.

 

 

3.1 Privilégiez un transitaire spécialiste de l’Asie

 

L’expérience dans le domaine de la logistique est bien évidemment un critère de choix prioritaire et incontournable.

Cependant, cela n’est pas le seul point à retenir.

La spécificité et les caractéristiques que présentent chaque pays varient en fonction des régions, ce qui rend d’autant plus complexe les procès logistiques d’acheminement internationaux (l’organisation du transport peut différer en fonction de chaque pays, ainsi que les réglementations douanières etc).

Chaque marché a ses propres particularités qu’il est essentiel connaître et de maîtriser pour pouvoir proposer des services logistiques efficaces.

La Chine représente un territoire immense et la connaissance de ce marché vaste et complexe est indispensable à la mise en place de services logistiques fiables.

Pour des expéditions entre l’Asie et le reste du monde, il est donc fortement recommandé de chercher des entreprises spécialisées de la région.

En général, la majorité des transitaires sont spécialisés sur des axes de transport précis (Asie-Europe par exemple).

En se spécialisant sur une région, ces entreprises vous assurent des expéditions sécurisées dans leur région de prédilection.

Cette question nous amène d’ailleurs au deuxième point : l’importance du réseau de votre transitaire.

 

 

3.2 Votre transitaire doit bénéficier d’un large réseau de professionnels du transport

 

Le réseau international établit par votre transitaire est indispensable pour garantir une bonne qualité de service.

En collaborant avec des partenaires professionnels rigoureux, SINO Shipping vous assure une qualité de service et une parfaite coordination pour l’envoi de vos marchandises entre deux régions.

La communication établie entre les partenaires logistiques SINO à travers le monde résulte de procès rigoureux qui permettent de traiter vos dossiers de manière sereine et efficace. Ces relations entre transitaires à travers le monde sont établies depuis plusieurs années.

Grace à ses relations de longue date et au large réseau d’experts du transport dont bénéficie SINO Shipping, chacune de vos expéditions est gérée de manière efficace et fluide entre l’Asie et la destination de votre choix.

3.3 Une gamme de services logistiques complète

 

 

La gamme de services logistiques proposée par le transitaire de votre choix doit être complète.

Un transitaire doit pouvoir vous proposer du fret maritime, du fret aérien ou multimodal.

Veillez donc à regarder attentivement quelles sont les offres proposées par votre prestataire logistique avant d’entreprendre toute démarche.

En fonction de vos besoins, le transitaire doit être apte à livrer des services logistiques adaptés (transport routier, ferroviaire, maritime ou aérien.)

Le service porte à porte est aussi un gage de qualité important qui exprime l’aptitude des transitaires à maîtriser l’ensemble des étapes du transport.

En vous délivrant des services de prise en charge complète, le transitaire témoigne de son savoir-faire et de son expertise dans le domaine de la logistique.

3.4 Un accompagnement et une assistance personnalisée

 

L’accompagnement qui vous est réservé est essentiel et très révélateur de la fiabilité du transitaire.

Vos marchandises représentent une valeur importante à vos yeux et pour cela, il est impératif de traiter vos expéditions avec des professionnels consciencieux qui vous accompagnent sur la totalité de la prestation et qui vous assurent une communication permanente et continue.

Cet accompagnement fait partie des services indispensables au bon déroulement de vos expéditions.

Au-delà des aspects logistiques purement techniques, cette assistance témoigne de la volonté du transitaire à vous fournir la satisfaction la plus totale.

3.5 Le service client

 

Le dernier point mais pas des moindre concerne le service client.

 

Combien de temps met votre transitaire à répondre à votre demande de devis ou à vos questions ?

Ces questions sont très révélatrices de la qualité du service client des entreprises. Vous n’êtes pas issu du monde de la logistique et l’attention que votre interlocuteur vous accorde est essentielle.

Chaque question que vous posez concernant vos transferts de marchandises doivent faire l’objet de réponses rapides et précises.

La dimension « service après-vente » est essentielle dans ce secteur où de nombreux clients confient des marchandises à haute valeur ajoutée.

Quitte à payer légèrement plus cher que la concurrence, assurez-vous du suivi qui vous sera accordé et de l’accompagnent réservé lors de votre expédition. Cette dimension est essentielle car elle vous permet d’obtenir les informations recherchées en temps voulu.

Cela vous permet également de connaître l’évolution de votre expédition en temps réel grâce aux conseillers qui vous accompagne tout au long de la prestation.


Comment choisir le bon transitaire en Chine en 2020 ?

 

 

Comment trouver le bon transitaire en Chine ?

 

 

Le rôle du transitaire est de transporter la cargaison de l’usine à votre entrepôt ou sous-sol. Lorsqu’il importe d’Asie, le transitaire peut faire partie de ce qui fait – ou non – votre entreprise.

Info Sino : En partie à cause des barrières à l’entrée relativement faibles, il y a littéralement des dizaines de milliers de transitaires. Certains sont bons, la plupart sont moyens – et puis il y a les arnaqueurs qui prennent votre argent et courent.

Pour vous aider à naviguer dans ce champ de mines (naval), nous avons préparé une liste de contrôles en 12 parties, qui peut vous aider à identifier le transitaire qui convient parfaitement à votre échelle, à votre catégorie de produits et à votre marché.

 

Définition Sino : Le rôle du transitaire est de transporter la cargaison de l’usine à votre entrepôt ou sous-sol. Lorsqu’il importe d’Asie, le transitaire peut faire partie de ce qui fait – ou non – votre entreprise.

 

 

Ont-ils leurs propres employés en Chine ?

 

Certains grands transitaires sont représentés des deux côtés, par exemple à Shanghai et à Los Angeles. Bien que cela soit moins important que d’avoir un contact local, cela vous donne plus de contrôle et de transparence dans votre chaîne d’approvisionnement.

 

Info Sino : Avec un accès direct au personnel de vos transitaires dans leurs bureaux en Chine, vous pouvez passer des commandes et demander des informations directement à la source.

 

Cela permet de gagner du temps et de réduire les risques lors de la coordination de la livraison entre votre fabricant et le transitaire dans le port de chargement (Shanghai ou Shenzhen).

 

 

Ont-ils des références clients ?

 

Il y a beaucoup d’entreprises louches dans l’industrie de la logistique – et je ne parle pas spécifiquement des transitaires chinois.

J’ai travaillé avec une poignée de transitaires en Chine au fil des ans, et les sociétés européennes ont été pires que les transitaires locaux.

 

Info Sino : De plus, les grands transitaires ne sont pas nécessairement plus fiables que les petits.

 

Il peut être compliqué d’éliminer les mauvais. Je vous conseille de demander des références clients et de les appeler pour voir ce qu’ils ont à dire sur le transitaire en question.

 

Est-ce qu’ils offrent un suivi en ligne ?

 

Le suivi en ligne n’est pas offert par tous les transitaires. Cependant, grâce à des transitaires  » numériques  » comme Flexport.com et Shipwire.com, il est possible de suivre le fret en temps réel.

Le suivi en ligne est plus courant pour le fret aérien que pour le fret maritime, car le premier est dominé par quelques grandes entreprises – telles que DHL, FedEx et TNT.

 

Offrent-ils d’autres services logistiques ?

 

La plupart de nos clients s’engagent dans une sorte de commerce électronique. Si vous vendez quelque chose en ligne, il se peut que vous ayez besoin de services logistiques supplémentaires.

Exemple Sino : Certains transitaires peuvent offrir des services d’exécution et de livraison nationale.

Si possible, essayez de trouver une solution qui couvre tous vos besoins logistiques.

 

Est-ce qu’ils offrent l’expédition LCL ?

 

 

L’expédition par LCL (Less than Container Load) permet aux importateurs de partager un conteneur. Il convient donc aux entreprises qui n’achètent que quelques mètres cubes de marchandises.

Remarque Sino : La plupart des transitaires offrent l’expédition par LCL, mais certains ne le font pas. Par conséquent, vous devriez en parler lorsque vous essayez de trouver le bon transitaire pour votre entreprise d’importation.

 

Ont-ils de l’expérience dans votre catégorie de produits ?

 

Certaines cargaisons, comme les piles au lithium et les produits qui en contiennent, nécessitent une documentation de sécurité et un emballage spécial.

Si votre transitaire manque d’expérience dans votre catégorie, vous pourriez faire face à des retards – ou être forcé de changer de transitaire. Vous voulez clairement éviter cela.

 

Peuvent-ils vous aider à reconditionner les produits ?

 

Les fabricants chinois ont tendance à utiliser des emballages d’exportation bon marché et de qualité inférieure aux normes. Si votre cargaison n’est pas correctement emballée, vous pouvez recevoir une pile de cargaison endommagée et donc sans valeur.

 

Info Sino : Certains transitaires proposent de prendre des photos de votre cargaison au fur et à mesure qu’ils la reçoivent de votre fabricant. Cela vous donne l’occasion de vérifier si le fournisseur a correctement emballé la cargaison et si un réemballage est nécessaire.

 

Vous devez bien sûr payer pour tout matériel d’emballage supplémentaire. Pourtant, dix ou vingt dollars supplémentaires dépensés pour l’emballage peuvent être ce qui vous sauve d’un désastre complet.

N’oubliez pas non plus que les  "cargaisons lourdes " doivent être palettisées, ce qui est même nécessaire si vous avez l’intention d’utiliser le programme Amazon FBA.

 

Info Sino : Les palettes et autres matériaux d’emballage doivent être conformes à la norme NIMP 15.

 

Je peux dire par expérience que la plupart des fournisseurs chinois ne savent même pas ce qu’est l’ISPM 15, donc si votre transitaire peut arranger cela pour vous, il pourrait être un gardien.

 

Peuvent-ils regrouper les expéditions de plusieurs fournisseurs dans un seul conteneur ?

 

C’est lié à l’expédition de LCL, mais suffisamment important pour qu’un transitaire potentiel puisse en parler.

Si vous achetez des produits de différents fabricants en Chine, vous pouvez économiser des centaines – parfois des milliers – de dollars en frais d’expédition en consolidant les cargaisons de plusieurs fournisseurs dans un seul conteneur.

L’expédition par LCL est plus coûteuse que l’expédition par FCL, car de nombreux frais sont calculés  » par envoi « .

C’est simplement parce que le montant de l’administration (c’est-à-dire le dédouanement) est le même pour toutes les expéditions, quel que soit le volume.

En tant que tel, vous devriez vraiment éviter d’expédier LCL, si vous avez un volume total qui vous permet de le faire.

 

Info Sino : Lorsqu’il s’agit de regrouper de petites expéditions dans un seul conteneur, il s’agit de trier la paperasse.

La question, lors du choix d’un transitaire, est de savoir s’il est prêt à le faire pour vous.

 

Obtenez-vous des rabais sur vos envois ?

 

Le transitaire gère l’administration autour du transport maritime.

Ils ne sont pas propriétaires des navires et agissent comme une  "araignée dans la toile" .

 

Info Sino : Un transitaire apporte des centaines, voire des milliers de comptes aux plus grandes compagnies maritimes, comme Maersk et Evergreen.

 

Cela leur donne accès à des prix réduits. Normalement, le transitaire transmet la plupart de ces rabais à ses clients, tout en conservant eux-mêmes une partie de ces rabais. Et ce n’est pas grave. Les transitaires sont aussi des personnes.

 

Peuvent-ils offrir du fret aérien et des expéditions de colis ?

 

fret aérien

 

En tant qu’importateur, vous avez probablement besoin de documents et d’échantillons de produits livrés fréquemment.

Pour éviter de travailler avec plusieurs transitaires, il est préférable d’en avoir un qui peut également s’occuper de vos livraisons de colis.

De plus, il se peut que vous ayez besoin d’expéditions en vrac livrées par avion.

 

Info Sino : Certains transitaires se concentrent exclusivement sur le fret maritime (ou vice versa), vous devriez donc demander s’ils offrent aussi du fret aérien.

 

 

 


Faut-il confier le transport à son fournisseur ?

 

Cette question est récurrente, nombreux d’entre vous se demandent si confier le fret à leur fournisseur en Chine est un bon choix. Malheureusement, beaucoup d’importateurs considèrent qu’il s’agit de la meilleure option, car elle semble en premier lieu être la moins coûteuse. Il s’agit là en fait d’une grosse erreur !

La plupart des fabricants chinois proposent souvent, en complément de leur devis, l’option de prendre en charge l’importation de vos marchandises.

Le prix peu élevé (au premier abord) est un élément incitatif mais cache souvent des frais cachés élevés.

Au-delà de ces imprévus, d’autres éléments importants sont à prendre en compte dans la budgétisation de votre importation.

En effet, ces alternatives de transport peuvent dans un premier temps sembler intéressantes.

Néanmoins, il faut avant tout avoir une bonne compréhension du transport et ainsi saisir la nécessité de passer par un véritable transitaire.

La logistique internationale est une discipline complexe, qu’il faut maîtriser de bout en bout et cela n’est pas toujours le cas des fournisseurs chinois.

Comment peuvent-ils à la fois être des fabricants et transporteurs ?

A chacun son cœur de métier !

Les fabricants chinois ont souvent des accords avec certains transporteurs locaux, ce qui leur permet d’augmenter leur marge.

Pour chaque client apporté, des commissions leur sont attribuées.

Dans le cas contraire, ils sous-traitent tout simplement et profitent de ce service annexe afin d’imputer une marge additionnelle à leur devis. Jusqu’à là, cela peut se comprendre.

Néanmoins, il est important de prendre connaissance des conséquences que cela peut entraîner.

Les réglementations européennes sont pointilleuses et la documentation à fournir doit être conforme pour permettre un dédouanement rapide et ainsi éviter toute contrainte administrative et douanière à l’arrivée.

Toutes ces exigences documentaires, relatives au pays d’importation sont à vérifier par un transitaire agrée, qui maîtrise les réglementations locales.


L’importance des réglementations et des normes européennes

 

 

Le premier élément important à rappeler concerne les réglementations locales, qui sont à prendre en compte par le transporteur en fonction du pays d’importation.

Selon la nature des marchandises importées, des normes particulières sont à respecter.

Ces réglementations nécessitent la présentation d’une liasse documentaire bien précise aux douanes locales (packing list, facture commerciale, normes CE, rapports de test etc).

Ces documents sont à fournir par le fabricant et doivent respecter à la lettre les normes en vigueur dans le pays de destination finale.

Il s’agit là d’obligations documentaires et administratives qui doivent être encadrées par des prestataires de transport reconnus et compétents, avec une connaissance parfaite des exigences administratives locales au moment de l’importation.

Les normes relatives à certaines catégories de marchandises varient fréquemment dans certains pays européens et il est déterminant d’être informé de ces nouvelles lois en temps opportun.

Ces mêmes normes sont appliquées sur certaines dénominations douanières (lois anti dumping, normes CE etc) et peuvent varier en fonction de chaque pays.

Selon la nature des marchandises, de nouvelles mesures peuvent donc être appliquées de manière soudaine par les autorités locales du pays concerné.

Ces changements surviennent fréquemment dans l’union européenne et cela n’est pas systématiquement pris en compte par les usines chinoises.

Ces fabricants exportent vers le monde entier et ne sont pas toujours avertis de ces nouvelles normes à respecter.

 

 

L’importance du dédouanement

 

 

Bien entendu, expédier les marchandises depuis le territoire chinois ne constitue aucun problème, la question déterminante concerne plus l’importation dans le pays concerné.

Il n’est pas vraiment du ressort des douanes chinoises de vérifier la liasse documentaire requise par les douanes du pays de destination, cela relève plutôt de la responsabilité du transitaire désigné pour le transport.

Le fournisseur n’a donc aucune difficulté à exporter votre commande s’il est en charge de l’expédition des marchandises.

En effet, les douanes chinoises ne demanderont jamais de vérifier les documents qui sont à présenter aux douanes du pays de l’importateur, leur champ d’action et leur responsabilité ne concernent que les documents requis pour l’exportation, tels que la licence export par exemple.

En revanche, tous les documents à présenter à destination doivent être vérifiés par un transporteur agrée dans le pays d’importation.

D’autre part, comme évoqué plus haut, certaines catégories de marchandises sont soumises à des normes et des barrières à l’entrée (lois anti dumping par exemple) particulières.

Ces nouvelles réglementations sont systématiquement prises en compte par les transitaires, ce qui rend les procès de dédouanement simples, sécurisés et efficaces.

A contrario, ces éléments ne sont pas forcément pris en compte par les fournisseurs, qui ne sont pas systématiquement informés à temps de ces nouvelles exigences documentaires et administratives.

 

 

L’importance de la vérification documentaire

 

Attention ! Certains fournisseurs peu scrupuleux vous envoient des documents (CE ou autre) pour vous rassurer et vous convaincre de leur confier le fret. Dans certains cas, ces documents ne sont pas les bons.

Il arrive que les documents fournis concernent d’autres marchandises, ou bien que les normes soient déjà expirées.

Ces cas sont récurrents en entrainent des complications contraignantes à destination, tant sur le plan administratif que financier.

Pour cette raison, il est déterminant qu’un professionnel du transport soit en charge de votre expédition. En optant pour cette option, votre transporteur vérifiera les documents avant le départ.

En s’assurant de la conformité des documents avant que les marchandises ne quittent le territoire chinois, vous pouvez prévoir une importation fluide de bout en bout.

 

 

Les contrôles douaniers et leurs conséquences

 

douanes chine

 

Dans le cadre d’expéditions gérées par certains fournisseurs chinois non aguerris, vous pouvez vous attendre à une multitude de frais à destination, tous engendrés par la non-conformité documentaire.

Ces frais sont variés et peuvent concerner le stockage (nécessaire jusqu’à ce que la marchandise soit mise aux normes), le rapatriement ou la destruction des marchandises.

Ils sont imposés par les autorités douanières locales dès qu’une anomalie est détectée et les sanctions financières engendrées sont souvent très coûteuses.

Les amendes qui peuvent aller dans les centaines, voire les milliers d’euros, sont en effet très onéreuses et ces frais sont toujours liés au manque de conformité des documents requis par les douanes du pays d’importation.

Si les documents ne sont pas en ligne aux exigences locales au moment de l’importation (documents manquants ou erronés, absence de certificats etc), vous ne pourrez plus revenir en arrière et serez contraint de régler le problème avec les autorités douanières locales.

Ces obstacles douaniers se manifestent entre autres par la nécessité d’une mise aux normes des marchandises, qui est de la responsabilité du fabricant.

Si la mise aux normes des marchandises importées n’est pas possible (pour diverses raisons), les marchandises ne seront pas autorisées à rester sur le territoire du pays d’importation et devront donc être, soit retournées au fabricant, soit détruites.

Il est important de noter que la prise en charge de ces frais dépend des relations que vous avez avec vos contacts en Chine.

Ces frais douaniers peuvent être réglés par le fournisseur, ou bien par vous-même si aucune autre option n’est envisageable.

Il s’agit donc de négocier avec votre contact en Chine pour la prise en charge de ces sanctions douanières et ces négociations peuvent être longues et éprouvantes.

Certaines usines sont honnêtes et souhaitent entreprendre des relations commerciales de longue date avec leur client.

Dans ces cas de figure, les fabricants seront de bonne foi et feront le nécessaire pour conserver de bonnes relations avec vous en acceptant d’absorber ces frais.

Dans le cas contraire, il se peut que les fabricants n’attachent pas de grande importance à vos importations et à vos relations commerciales sur le long terme.

Le cas échéant, vous serez dans l’obligation de régler ces frais.

Il est important de noter que plus vous attendrez et plus vous passerez de temps à négocier, plus les frais de stockage augmenteront.

Il est donc plus judicieux de régler ces questions le plus rapidement possible pour minimiser les coûts.

Afin d’éviter toutes ces mauvaises surprises, il est donc nécessaire d’entreprendre ces importations avec de véritables prestataires de transport français, dont le cœur de métier est la logistique internationale.

Il est de leur ressort de vous indiquer les documents à fournir en fonction des normes en vigueur et de tout vérifier avant le départ des marchandises.

Les bureaux en douane dont disposent les agents logistiques vous permettent d’importer en respectant ces exigences administratives.

Le transporteur s’assurera ainsi d’obtenir tous les documents requis avant d’expédier les marchandises pour une importation fluide et sécurisée.

Ne vous fiez donc pas à aux bas prix proposés par les fabricants chinois et prenez en compte la prestation de transport dans toute sa complexité.

Qu’il s’agisse des aspects administratifs, douaniers ou même techniques, il est toujours référable de passer par un professionnel logistique et de payer le prix de la tranquillité !

 

 

La face cachée des formules courrier express

 

Ce phénomène est en plein essor depuis quelques temps et de plus en plus de fabricants optent pour ces options de transport entre la Chine et la France.

Nombreux sont les fournisseurs qui suggèrent aux importateurs de se tourner vers ces prestations courrier express proposés par certains transporteurs locaux.

Ces services vous permettent d’importer vos marchandises en incluant la TVA & les droits de douane, ce qui allège les démarches et facilite le procès d’importation pour le réceptionnaire, mais surtout pour le fournisseur.

En effet, ces options de transport, qui transitent (souvent) par des pays tiers, empruntent un itinéraire bien particulier et contournent (la plupart du temps) les administrations douanières du pays de destination.

Pour le cela, le fonctionnement est simple : les coûts indiqués et relatifs à la valeur de la marchandise sont sous évalués.

Par ailleurs, les transporteurs font transiter les marchandises par un pays tiers en modifiant la valeur du lot transporté.

En agissant ainsi, et en modifiant les HS codes, les frais de douane et la TVA réglés dans le pays tiers sont considérablement réduits.

Cette option est initialement destinée à minimiser vos coûts mais cela est une démarche malhonnête, plus communément appelée fraude à la TVA. Ces démarches sont évidemment illégales et les administrations françaises seront de plus en plus vigilantes face à ce mode d’importation qui est passible de lourdes sanctions financières.

Ces prestations restent néanmoins envisageables à conditions que les valeurs indiquées soient les bonnes et que la liquidation en douane se fasse dans le pays de destination finale.

D’autre part, ces options de transport dites DDP ou TTC peuvent être avantageuses dans certains cas de figure.

Quand il s’agit de petites parcelles (inférieure à 100 kilos) et que la valeur des marchandises n’est pas très élevée, cela peut représenter une option intéressante, tant sur le plan pratique que financier.

Dans le cas contraire, il est préférable d’opter pour des services logistiques classiques, à savoir importer les marchandises en France, et régler distinctement la TVA et les droits de douane, une fois le dédouanement terminé.

En guise de rappel, il est important de souligner la différence entre dédouanement et droits de douane, qui sont deux choses différentes.

Le dédouanement est un forfait fixe, peu importe la valeur des marchandises.

Quant aux droits de douane, ils sont eux calculés sur la base de la valeur d’achat et sur celle du HS code, soit du code douanier des marchandises.

 

Perte de colis

 

Envoie colis

 

Ces cas de figure ne sont pas fréquents mais peuvent tout de même survenir de manière aléatoire.

Il se peut vos colis soient égarés lors d’un transit. Si tel est le cas, mieux vaut que votre fournisseur soit un contact de confiance avec qui vous avez de bonnes relations.

Dans beaucoup de cas, certains d’entre vous achètent en one shot auprès d’usines chinoises.

Dans ce cas de figure, les vendeurs attachent malheureusement peu d’importance à la perte de vos marchandises.

Il s’agit de procès long et fastidieux pour eux que de suivre ce type de dossier auprès des transporteurs en charge de votre envoi.

Les fournisseurs ont en général une multitude de commandes qui sont expédiées aux quatre coins du globe et pour cette raison, dans beaucoup de cas, les fournisseurs n’attacheront que peu d’importance et d’attention à la recherche du coli perdu.

Pour cette raison, il est toujours préférable d’importer vos marchandises par le biais de transporteurs reconnus, et français de préférence. En important de manière régulière avec les mêmes prestataires, vous établissez une relation commerciale basée sur la confiance.

L’aspect linguistique est aussi un facteur important qui permet d’assurer communication claire dès le départ et qui vous permet d’autant plus d’avoir un suivi de qualité en cas de perte. Cet accompagnement vous évitera toute perte de temps, d’argent et d’énergie.

 

 

Comprendre les incoterms CIF et CFR

 

Quant aux options de transport dites classiques, il faut attacher une grande importance à l’incoterm d’achat suggéré par l’usine en Chine.

Pour les importateurs novices, inutiles de se hâter et de confirmer les options de transport avec l’incoterm CIF ou CFR.

Ces mentions apparaissent souvent dans le devis des fournisseurs, ce qui peut laisser croire que cela comprend le transport jusqu’à votre domicile, or cela ne concerne qu’une infime partie de la logistique requise pour l’acheminement final des marchandises.

Ces mentions ne concernent en fait que le fret maritime, soit le transport port à port.

Une multitude de frais annexes sont à prévoir à destination.

Les frais de dégroupage en font partie.

Expédier les marchandises jusqu’au port de destination est à la portée de tous.

Il faut néanmoins s’attendre aux frais de dégroupage élevés.

Les incoterms CIF et CFR vous permettent un acheminement au port de destination mais les fournisseurs n’ont aucun accord avec les dégroupeurs locaux, qui doivent « dégrouper vos marchandises » du conteneur pour ensuite permettre le dédouanement et la livraison.

En effet, vos marchandises sont disposées parmi celles d’autres clients dans le cadre de groupage maritime (LCL) or il est nécessaire d’identifier votre commande et de récupérer vos colis dans le conteneur avant d’opter par la suite pour la livraison.

Cette manutention est nécessaire et représente un coût supplémentaire qui est souvent assez onéreux. Les sociétés de dégroupage ne sont pas nombreuses en France ce qui explique ce positionnement tarifaire élevé.

A contrario, lorsque vous importez avec un véritable transitaire, vous évitez ces frais « cachés ». Les entreprises de transport ont des flux logistiques importants et réguliers, et de ce fait, ont des accords avec les dégroupeurs dans les pays de destination.

Ces accords jouent directement en votre faveur étant donné qu’ils vous évitent de faire face à ces frais. En général, lorsque vous faites appel à un véritable prestataire de transport, vous achetez le fret « all in », c’est-à-dire incluant les frais de dégroupage.

Optez donc pour cette option afin d’éviter toute surcharge tarifaire imprévue à l’arrivée.

Au-delà de ces frais, d’autres coûts sont à prévoir et à ajouter à la prestation de transport. Il faut prévoir les frais de dédouanement et toutes les autres charges import inhérentes au transport (documentation, BL etc.).

Pour des importations fluides avec une prise en charge complète du transport, il semble donc plus judicieux que ces démarches soient assurées par un spécialiste du transport international.

Les différents points abordés dans cet article témoignent de la nécessité de confier le transport à des professionnels du transport, dont le cœur de métier est la logistique internationale.

SINO Shipping vous promet des expéditions efficaces entre la Chine et la France.

Les équipes en charge de vos importations attachent une grande importance à la réussite de vos projets commerciaux et mettent tout leur professionnalisme à votre service pour vous accompagner dans vos projets et vous assurer des importations sécurisées et efficaces.

 

Guide des petites entreprises aux conditions du Commerce International

 

suivi-conteneur

 

Les Incoterms sont des clauses commerciales utilisées à travers le monde

 

Les clauses commerciales internationales ou Incoterms sont une série de conditions commerciales utilisées par les entreprises du monde entier afin de faciliter le commerce international.

Même si les Incoterms sont des clauses couramment utilisées dans le commerce mondial et la logistique, ils sont extrêmement utiles, sinon indispensables, pour les propriétaires de petites entreprises.

 

 

Les Incoterms fondamentales pour les petites entreprises

 

Les Incoterms sont utilisés pour répartir les coûts de transaction et les responsabilités entre l'acheteur et le vendeur.

Ils ont été introduits en 1936 et ont été mis à jour six fois pour refléter l'évolution du commerce international.

Il existe 13 Incoterms utilisés par les grandes et petites entreprises et ces 13 Incoterms sont utilisés dans quatre domaines différents :

  • Départ
  • Transport principal non payé par le vendeur
  • Transport principal payé par le vendeur
  • Arrivée

 

  • Départ

EXW (Ex Works) signifie "départ usine" et est suivi d'un lieu nommé, par exemple, "EXW Dallas". EXW signifie que la responsabilité du vendeur est de mettre les marchandises à disposition dans les locaux du vendeur.

Le vendeur n'est pas responsable du chargement de la marchandise sur le véhicule fourni par l'acheteur, qui supporte alors l'intégralité des frais de transport de la marchandise à destination souhaitée.

 

  • Transport principal non payé par le vendeur

FCA (Free Carrier) signifie "franco transporteur" et est suivi d'un lieu nommé, par exemple, "FCA Brownsville".

FCA signifie que le vendeur remplit son obligation de livraison lorsqu'il a remis les marchandises, dédouanées pour l'exportation, à la charge du transporteur désigné par l'acheteur à l'endroit indiqué.

Si aucun point précis n'est indiqué par l'acheteur, le vendeur peut choisir dans l'endroit stipulé où le transporteur prendra en charge la marchandise.

FAS (Free alongside ship) signifie «franco le long du navire» et est suivi d'un port d'embarquement nommé, par exemple «FAS New York».

FAS signifie que le vendeur est responsable des frais de transport et de livraison des marchandises aux côtés d'un navire dans un port de son pays.

Comme l'acheteur est responsable du dédouanement à l'exportation, il ne s'agit pas d'un incoterm pratique pour les exportations américaines.

L’incoterm FAS ne doit être utilisé que pour les expéditions par mer, car les risques et les responsabilités passent du vendeur à l'acheteur lorsque les marchandises sont placées à la portée de la grue du navire.

FOB (Free on board) signifie «franco à bord» et est suivi du port d'embarquement nommé, par exemple «FOB Baltimore».

Avec FOB, les marchandises sont placées à bord du navire par le vendeur dans un port d'embarquement nommé dans le contrat de vente.

Le risque de perte ou d'endommagement des marchandises est transféré à l'acheteur lorsque les marchandises passent par le rail du navire, c'est-à-dire hors du quai et placées sur le navire. Le vendeur paie les frais de chargement de la marchandise.

 

  • Transport principal payé par le vendeur

CFR (Cost and Freight) signifie «coût et fret» et est suivi d'un port de destination nommé, par exemple, «CFR Sydney».

CFR exige que le vendeur paie les frais et le fret nécessaires pour amener les marchandises à la destination indiquée, mais le risque de perte ou de dommage aux marchandises, ainsi que toute augmentation des coûts, sont transférés du vendeur à l'acheteur lorsque les marchandises passent le rail du navire dans le port d'embarquement.

L'assurance est à la charge de l'acheteur.

CIF (cost, insurance, and freight) signifie «coût, assurance et fret» et est suivi d'un port de destination nommé, par exemple, «CIF Miami».

CIF est similaire à CFR avec l'exigence supplémentaire que le vendeur souscrit une assurance contre le risque de perte ou d'endommagement des marchandises. Le vendeur doit donc payer la prime d’assurance.

L'assurance est importante dans le transport maritime international, plus que dans le transport maritime américain, car les lois américaines tiennent généralement un transporteur public responsable des marchandises perdues ou endommagées.

CPT (carried paid to) signifie « port payé jusqu’à » et est suivi d'un lieu de destination nommé, par exemple, «CPT Kansas City».

CPT signifie que le vendeur doit payer le fret pour le transport des marchandises vers la destination indiquée.

Le risque, de perte ou d'endommagement des marchandises et de tout coût qui se rajoute, est transferé du vendeur à l'acheteur lorsque les marchandises ont été livrées au premier transporteur, et non au rail du navire.

CIP (carriage and insurance paid to) signifie «port payé jusqu’à, assurance comprise » et est suivi d'un lieu de destination désigné, par exemple «CIP Boston».

CIP est similaire à CPT, à la différence qu’en CIP le vendeur paie l'assurance contre la perte de dommages.

 

  • Arrivée

DAF (delivered at frontier) signifie «livré à la frontière» et est suivi d'un endroit nommé, par exemple, «DAF El Paso».

DAF signifie que la responsabilité du vendeur est totale lorsque les marchandises sont arrivées à la frontière, c’est-à-dire avant la frontière douanière du pays désigné dans le contrat de vente, dans ce cas l’acheteur est responsable du coût des marchandises à dédouaner.

DES (delivered ex ship) signifie «livré à bord» et est suivi d'un port de destination nommé, par exemple «DES Vancouver».

DES signifie que le vendeur doit mettre les marchandises à la disposition de l'acheteur à bord du navire au lieu indiqué dans le contrat de vente.

Les frais de déchargement des marchandises et les droits de douane associés sont à la charge de l'acheteur.

DEQ (delivered ex quay ) signifie «livré hors quai» et est suivi d'un port de destination nommé, par exemple «DEQ Los Angeles».

DEQ signifie que le vendeur a accepté de mettre les marchandises à la disposition de l'acheteur sur le quai à l'endroit indiqué dans le contrat de vente.

DDU (Delivered Duty Unpaid) signifie "rendu droits non acquittés" et est suivi d'un lieu de destination nommé, par exemple, "DDU Topeka".

Le vendeur supporte les frais d'envoi de la marchandise ainsi que les frais et risques de l'accomplissement des formalités douanières. L'acheteur paie les droits et doit payer tous les frais supplémentaires causés par son incapacité à dédouaner les marchandises pour l'importation à temps.

DDP (Delivered Duty Paid) signifie «rendu droits acquittés» et est suivi d'un lieu de destination désigné, par exemple «DDP Bakersfield».

Le vendeur est tenu de payer les frais liés à l'expédition des marchandises ainsi que les frais et risques liés à l'accomplissement des formalités douanières.

Le vendeur paie les droits et l'acheteur doit payer tous les frais supplémentaires causés par son incapacité à dédouaner les marchandises pour l'importation à temps.

DDP ne doit pas être utilisé si le vendeur n'est pas en mesure d'obtenir une licence d'importation.

 


Liste des transitaires et des compagnies maritimes en Chine

 

 

Quels sont les transitaires avec qui travailler en Chine ?

 

societe de transport en chine

 

Trouver la bonne compagnie maritime ou le bon transitaire en Chine peut être un sérieux défi.

La logistique représente un dixième du PIB mondial et comprend tout, depuis les petites agences de réservation jusqu’aux plateformes en ligne avec suivi en direct.

Dans ce guide, nous vous aidons à choisir la bonne compagnie de transport pour votre entreprise d’importation.

Certaines de ces entreprises sont des transitaires traditionnels, tandis que d’autres sont des marchés d’expédition, où vous pouvez obtenir des devis, réserver, payer et suivre vos expéditions.

 

Avertissement : La plupart de ces sociétés n’ont pas leur siège social en Chine continentale ou à Hong Kong S.A.R.A.R. Cependant, toutes les compagnies maritimes et transitaires cotées en bourse ont des partenaires ou des bureaux locaux en Chine. Certains sont également basés en Chine (y compris Hong Kong S.A.R.A.R.), tels que FloShip, ChinaDivision et Freightos.

 

Freightos est comme Expedia ou Travelocity pour le fret international. Fondamentalement, avec le Freightos Marketplace, les importateurs peuvent facilement comparer, réserver et gérer le fret international de plus de 50 fournisseurs de fret.

Ils sont très orientés vers le soutien aux petits importateurs aussi bien, avec quelques ressources de soutien, ainsi que le chat en direct et le support téléphonique.

 

Conseil Sino : Il est gratuit de s’inscrire et de comparer les expéditions, donc il n’y a aucune raison réelle de ne pas l’utiliser, même si ce n’est que pour la veille concurrentielle.

 

Freightos a reçu des commentaires très positifs en ligne de la part des clients. Leur marché est mondial, avec des fournisseurs basés aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Chine et ailleurs.

Les transitaires qui vendent sur le marché du fret comprennent de nombreuses sociétés de logistique fiables et bien connues comme HTCG, Sinotech, Amass, AB Logistics et Eurasia.

Le processus de commande sur Freightos est simple, y compris le transfert simplifié de votre documentation au transitaire et la gestion centralisée des expéditions.

 

Info Sino : Fondé en 2012 par l’entrepreneur en série Dr. Zvi Schreiber, Freightos a levé plus de 50 millions de dollars et possède six bureaux dans le monde entier, dont Miami Beach, Barcelone et Jérusalem.

 

Tryfleet.com est le site officiel de Fleet Logistics, une entreprise de logistique et de chaîne d’approvisionnement qui offre également des services d’expédition en reliant les services de fret avec les clients et les importateurs.

 

Info Sino :  Fondée en 2014, la flotte agit comme un marché de logistique en ligne où vous, en tant qu’importateur, pouvez vous connecter avec les expéditeurs et autres fournisseurs de services.

 

Le service vous aide à trouver la meilleure solution possible pour votre expédition de marchandises au meilleur prix et à prendre une décision éclairée.

Le siège social de la société est basé à Portland, Oregon, États-Unis, mais elle offre ses services à des clients du monde entier, y compris la Chine.

 

Guide Sino : Le site Web avec une interface utilisateur simple vous permet de choisir le fret aérien ou maritime, de fournir des détails sur le pays d’origine et de destination, et d’obtenir des devis instantanés à partir d’une large gamme de services de fret.

 

Tous les transitaires énumérés sur le site Web sont vérifiés par Fleet.

Chaque transitaire est également noté et revu par les clients sur le site Web afin que vous puissiez avoir une bonne idée de la réputation du transitaire.

En outre, le service fournit également un tableau de bord en ligne pour rationaliser toutes les communications avec le transitaire, suivre les expéditions en temps réel, obtenir une assistance rapide et des paiements faciles et rapides.

Dans l’ensemble, c’est une bonne solution pour les petits importateurs qui veulent une solution d’expédition rapide et rentable pour leur importation de Chine.

Flexport est une société de transport maritime et de courtage en douane basée aux États-Unis, dont le siège social est situé à San Francisco, en Californie, aux États-Unis. La société est présente et possède des bureaux en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, y compris en Chine.

Flexport est une compagnie d’expédition de fret unique, comme beaucoup de gens l’appellent souvent, Uber of the Oceans.

Fondée en 2013, la société s’articule autour d’un tableau de bord en ligne qui met en relation l’importateur et les transitaires.

 

Note Sino : C’est aussi la première entreprise à avoir numérisé les expéditions internationales, ce qui permet aux importateurs de déplacer les marchandises en toute transparence.

 

Le fondateur et PDG actuel de la société est Ryan Peterson, qui a également fondé une société de business intelligence en 2007, Import Genius.

Dans l’ensemble, l’entreprise est encore jeune, mais elle connaît une croissance rapide et est l’une des meilleures lorsqu’il s’agit de services numérisés et d’outils en ligne pour les importateurs.

 

Info Sino : Le siège social régional chinois de la société est situé à Shenzhen, en Chine. Ils ont aussi un autre bureau à Hong Kong.

 

Dans l’ensemble, il s’agit d’une entreprise axée sur la technologie qui permet aux importateurs de réserver, de suivre et de gérer leurs expéditions par le biais d’une application ou d’un portail de tableau de bord en ligne.

Vous pouvez également avoir accès aux prestataires de services logistiques et d’expédition sur leur portail en ligne.

Les services offerts par la compagnie incluent le fret maritime, le fret aérien, le camionnage et la livraison, les dépôts des agences gouvernementales, le dédouanement, les cautionnements douaniers, la classification des produits, l’assurance du fret, les inspections de qualité, l’entreposage et l’exécution.

 

Précision Sino : Grâce à sa large gamme de services destinés aux importateurs, vous pouvez le trouver comme un guichet unique pour les importateurs.

 

Il a également reçu la plupart du temps des commentaires positifs ou supérieurs à la moyenne des clients en ligne, avec une note de 4,7 étoiles sur BBB où il est inscrit en tant qu’entreprise A+.

 

ShipWire est une autre société d’expédition et d’exécution des commandes axée sur la technologie qui offre ses services dans la plupart des régions du monde, y compris la Chine.

En tant que client, vous pouvez accéder à votre tableau de bord personnel en ligne sur leur site Web ou application mobile où vous pouvez suivre votre expédition, le statut de votre commande et d’autres analyses.

La société est détenue par une société mère de technologie et d’expédition, INGRAM Commerce & Fulfillment (également connu sous le nom d’Ingram Micro), qui est basée à Sunnyvale, Californie, États-Unis.

Elle est également propriétaire de Docdata, qui est également un fournisseur de services de commerce électronique.

La société a été acquise par Ingram Micro le 28 octobre 2013.

 

Précision Sino : Les services offerts par la société comprennent des solutions de commerce et d’exécution, le dropshipping pour les détaillants, le commerce EDI, la vente au détail et une solution globale d’exécution multicanaux.

 

Elle fournit également des services complets d’exécution de commerce électronique, des services de logistique en nuage pour les entreprises et des logiciels d’expédition.

Le système avancé de gestion des commandes et un tableau de bord vous permettent également de suivre et de gérer vos stocks et vos expéditions en temps réel.

 

Note Sino : Ils n’ont pas de bureau physique en Chine, mais un entrepôt situé à Hong Kong.

 

Floship est une société d’expédition et d’exécution de commerce électronique qui fournit également l’exécution de crowdfunding, il a été fondé en 2015 et basé à Kwai Fong, Hong Kong.

Floship est une société relativement nouvelle, mais elle fournit également un service d’expédition de la Chine et de Hong Kong à travers le monde entier. Les services comprennent la livraison de bout en bout, une gamme complète de tarifs de messagerie pour votre commodité, etc.

 

Détail Sino : Ils sont surtout connus pour leurs services d’exécution, fournissant une livraison de bout en bout de l’usine à la porte des clients.

 

C’est aussi une société très bien notée sur Internet, la plupart des évaluations étant supérieures à 4 sur 5 de la part des clients.

Sur Trustpilot, ils ont reçu une note globale de 4 sur 5, avec des notes similaires sur d’autres sites Web d’examen également.

 

Shyp est également l’un des nouveaux noms dans notre liste offre également une technologie intelligente de gestion des stocks et de suivi de l’expédition et le tableau de bord de gestion.

Fondée en 2013 et basé à San Francisco, Etats-Unis, Shyp est connue comme un service de messagerie émergent majeur dans le monde.

 

Précision Sino : La société fournit des services tels que le ramassage, l’emballage et l’expédition par USPS à travers le monde entier à partir de la Chine.

 

Comme d’autres sociétés de technologie dans notre liste, Shyp fournit également un tableau de bord en ligne et une application mobile pour vous aider à suivre et à gérer vos expéditions en temps réel.

La société prétend offrir un service d’expédition tout-en-un et des logiciels aux clients.

 

Info Sino : La société fournit également des services d’expédition sur mesure aux particuliers et aux entreprises, principalement à l’intention des propriétaires de boutiques en ligne.

 

ChinaDivision est une autre compagnie maritime populaire parmi les importateurs de Chine.

La société peut se procurer des produits/marchandises de Chine, fournit également un entrepôt basé en Chine gratuitement (jusqu’à 90 jours) et aide les clients à choisir, emballer et expédier la commande de la Chine vers n’importe quelle partie du monde.

La société fournit également un tableau de bord en ligne et une application mobile pour suivre.

 

Note Sino : Contrairement aux autres options de notre liste, ChinaDivision est un service d’expédition et de traitement des commandes pour les importateurs chinois dont le siège social est situé à Shenzhen, en Chine. Il a été fondé en 2011 et appartient à une marque populaire chinoise B2B, CNstorm C., LTD.

 

CNstrom a également remporté le « PayPal Outstanding Business 2016 » l’année dernière. Il est également comparativement moins cher que d’autres options comme ShipWire.

ChinaDivision a également reçu la plupart des commentaires positifs en ligne de la part des clients. Dans l’ensemble, il s’agit d’une bonne option pour les importateurs chinois en raison de ses services spécialement conçus pour les importateurs et les entreprises chinoises.

 

Remarque Sino : L’entreprise offre également une vaste gamme d’outils en ligne qui comprennent un calculateur d’estimation des coûts d’expédition, un calculateur de palettes, un calculateur de droits de douane, un tableau des prix et plus encore.

 

Vous pouvez également accéder à leur application personnalisée qui vous permet de gérer votre inventaire et de suivre l’expédition en temps réel à l’aide du tableau de bord ou de l’application mobile.

En outre, ils offrent également des services uniques comme le dédouanement aux États-Unis, la photographie de produits professionnels, le fret aérien et maritime.

Sur Google Reviews et d’autres sites Web d’évaluation, FBA Forward a reçu la plupart du temps des commentaires positifs de la part des clients. Il a reçu une note globale de 4,6 sur Google Reviews.

 


Escroqueries des transitaires en Chine

Au cours des dernières années, nous avons été témoins d’une forte augmentation des fraudes commises par des escrocs dans l’industrie du transport de fret en Chine.

Ces fraudes sont faites par de petites compagnies internationales d’expédition de fret en Chine en particulier sur les expéditions de fret maritime.

 

escroquerie transitaire chine

 

Ces entreprises contactent souvent les importateurs du monde entier par le biais de campagnes ciblées de marketing par e-mail, d’annonces dans les sites Web B2B et d’autres plates-formes en ligne.

Elles proposent des tarifs vraiment bas pour les opérations de fret maritime à partir des principaux ports chinois.

Dernièrement, nous avons entendu dire que certains de ces escrocs apparaissent même sur Alibaba (plate-forme B2B) et nous avons essayé d’aider un importateur qui a été victime de ce genre de fraudes par l’intermédiaire d’un transitaire qu’il a trouvé sur Alibaba.

 

Ce qui est triste dans toute cette affaire, c’est le fait qu’aucune affaire n’a été résolue et nous allons vous expliquer pourquoi.

 

Comme vous le savez, la Chine est le plus grand exportateur du monde avec des milliers de transitaires locaux allant des plus petites entreprises aux plus grandes.

Pour notre cas – une personne devant son ordinateur personnel, qui utilise des agents intermédiaires pour déplacer des marchandises dans le monde entier, peut aussi être considérée comme une petite entreprise et il y a une quantité massive de ces « transitaires » en Chine.

 

Astuce SINO : Il y a beaucoup de transitaires et d’agents de fret professionnels en Chine, mais il y a aussi des escrocs qui commettent des fraudes sophistiquées et extorquent des milliers de dollars à chaque client qui tombe entre leurs mains.

 

 

Escroquerie dans le transport – Qu’est-ce qui se passe vraiment ?

 

Les escrocs exploitent les lois commerciales internationales et les processus de transit maritime.

 

 

Voilà la façon dont les escrocs procèdent

 

 

L’importateur commande les marchandises à son fournisseur et les paie.

Ensuite, le fournisseur chinois produit les marchandises et informe l’importateur de la date à laquelle il est prêt.

Lorsque la cargaison est sous EXW ou FOB terme (de nos jours la plupart des expéditions en provenance de Chine sont sous ces termes), l’importateur se rapprochera de son nouveau transitaire chinois (l’escroc) qui lui a offert des tarifs extrêmement attractifs !

Il lui demandera alors de gérer l’expédition qui est prête à l’entrepôt du fournisseur.

L’importateur paiera à son nouveau transitaire chinois le taux convenu pour le transit, puis le processus commencera.

L’escroc prépare le B/L et envoie à son nouveau client des copies du B/L et des documents d’exportation tels que la facture commerciale et la liste d’emballage.

Il est important de mentionner que jusqu’à présent, tout ce que fait le transitaire est légitime et rien n’est inhabituel.

La cargaison a été prise en charge à la demande de l’importateur et a été embarquée sur un bateau, l’importateur reçoit des copies des documents d’exportation et le bateau navigue jusqu’à sa destination.

La partie intéressante commence lorsque l’importateur remarque que le BILL OF LADING ORIGINAL (le connaissement) n’est pas arrivé par la poste, ou que le navire a déjà atteint sa destination mais que l’importateur n’a pas encore le connaissement ORIGINAL.

L’importateur sait très bien qu’il ne peut pas revendiquer la propriété des marchandises sans le B/L original, et qu’il ne pourra donc pas le libérer des douanes. Sur ce principe sont construits la plupart des fraudes des transitaires en Chine.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de modèle de connaissement original.

Notez que chaque compagnie maritime ou aérienne a son propre format B/L, mais les pièces qui doivent être remplies sont presque identiques.

 

A ce stade, l’importateur se tourne vers le transitaire chinois en lui demandant d’envoyer immédiatement le B/L original parce que les marchandises ne peuvent pas être libérées sans lui et qu’il commence aussi à accumuler des jours de stockage coûteux dans le port.

 

Et puis le vrai visage du transitaire chinois est révélé.

Le transitaire demande soudainement plus d’argent pour l’envoi du B/L original – nous sommes témoins de demandes de rançon qui vont de 900 à 35 000 $ pour un seul envoi ! Juste pour que le transitaire envoie le connaissement original.

Dans le cadre de notre travail avec les importateurs du monde entier, nous avons rencontré des cas où les transitaires ont rationalisé le paiement supplémentaire par saison de pointe ou un virement d’urgence qui était nécessaire pour transporter le conteneur de l’usine au port.

Nous avons aussi entendu parler de nouvelles taxes portuaires, et vous aurez peut-être du mal à le croire, mais on nous a aussi parlé d’histoires de gangs portuaires chinois, qui demandent une rançon au transitaire lui-même….

Ces excuses sont sans fin et l’importateur est laissé sans défense, avec un conteneur plein de marchandises dans son port d’attache, sans pouvoir le libérer et avec des jours d’entreposage accumulés et des clients en colère qui attendent leur cargaison.

Au cours des premières années où cette fraude a eu lieu, le client a pu se tourner vers la compagnie maritime avec laquelle le transport a été effectué, prouver qu’il était victime de fraude et après des réunions sans fin, des avocats, des procès et un gaspillage total de temps et d’argent coûteux, peut-être… nous disons bien peut-être qu’il aurait reçu le B/L original de la compagnie maritime.

Aujourd’hui, les transitaires qui cherchent à exploiter leurs clients envoient un seul envoi avec plusieurs compagnies maritimes et rendent ainsi la solution ci-dessus non pertinente.

 

Astuce SINO : Le fait que la cargaison a été ramassée en Chine et a effectivement été transférée par voie maritime jusqu’à son port de destination n’implique pas un vol physique de la marchandise ou une infraction à la loi, ce qui place le crime dans une zone grise, ce qui est très difficile à prouver devant les tribunaux.

 

 

Alors, comment éviter cette fraude ?

 

Tout d’abord, rappelez-vous toujours que ce qui semble être trop beau pour être vrai n’est probablement pas vrai…malheureusement, cette règle s’applique aussi aux tarifs de transport international.

Il est préférable de toujours utiliser votre transitaire régulier pour le transport international.

Afin d’économiser 100 $, il ne vaut pas la peine de tenter votre chance avec un nouveau transitaire, surtout s’il vient de Chine et vous a approché par courrier électronique, qui a déjà été distribué à des milliers d’autres importateurs potentiels.

Si vous travaillez avec un fournisseur familier en qui vous avez confiance et que vous comprenez, vous pouvez lui demander d’utiliser son propre transitaire.

Les chances que votre fournisseur essaie de vous exploiter et vous demande une rançon pour le transport sont rares ou inexistantes.

 

Soyez toujours au courant des coûts, que vous achetiez ou vendiez EXW, FOB, CIF, CIF, DAP.

 

Demandez toujours les tarifs au port de chargement et au port de destination avant de conclure l’affaire. Si quelque chose concernant les taux semble suspect, consultez un professionnel de l’expédition au sujet de vos préoccupations.

 

Astuce SINO :Il est très important de vous familiariser avec les conditions d’expédition.

 

 

Connaitre les incoterms

 

 

De nombreuses erreurs sont commises par les acheteurs et les vendeurs en raison d’une mauvaise compréhension des conditions d’expédition.

Les vérifications des antécédents sont également très importantes – effectuez-les sur le transitaire ou sur l’entreprise avec laquelle vous êtes sur le point de faire affaire.

 

Astuce SINO : Demandez des références, demandez à parler avec les clients, cherchez de l’information sur Internet. Il y a de grandes chances que vous trouviez des informations, des références ou des critiques à propos d’un certain transitaire (si vous écrivez le nom complet de la société dans google).

 

Vous avez des questions sur la logistique ? La réglementation ? Le dédouanement ?

N’hésitez pas à contacter les experts SINO pour avoir davantage d'information sur votre expédition et les prix.

 

💸 Quel est le moyen le moins cher d'expédier des marchandises depuis la Chine ?

L'utilisation d'un courrier international, également appelé fret express, est généralement plus fiable et plus rapide que le courrier postal, qu'il s'agisse de DHL, UPS ou TNT. En règle générale, à environ 5 dollars par kilo, le fret express est le mode d'expédition le moins cher pour les colis ou les petits envois jusqu'à environ 150 kg.

📋 Quels sont les services fournis par un transitaire ?

Il fournit généralement une gamme complète de services, notamment : le suivi des transports intérieurs, la préparation des documents d'expédition et d'exportation, l'entreposage, la réservation de l'espace de chargement, la négociation des frais de transport, la consolidation du fret, l'assurance des marchandises et le dépôt des demandes d'assurance.

🤔 Qu'est-ce qu'un transitaire en Chine ?

Le transitaire s'occupe de tout l'entreposage, du suivi du transport, de la réservation de l'espace de chargement, de la préparation de l'expédition, de l'exportation des documents, de la négociation des frais de transport, de l'assurance des marchandises, du dépôt des demandes d'assurance et du dédouanement nécessaires pour faire expédier votre produit de la Chine vers la destination demandée.

🏅 Quelles sont les responsabilités d'un bon transitaire ?

Un transitaire est responsable du transport des marchandises entre une destination et une autre. Les sociétés de transport de marchandises sont spécialisées dans l'organisation de l'ensemble du processus pour leurs expéditeurs, du stockage à l'expédition de leurs marchandises.

👍 Pourquoi faire confiance à Sino Shipping ?

Nous pensons être bien plus simple qu'un commissionaire de transport en douane. Nous maitrisons l'achat, l'approvisionnement et le sourcing. Les meilleurs fournisseurs et usines en Chine, nous les connaissons.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H

fret ferroviaire en provenance de chine

Fret ferroviaire en provenance de Chine

Les secrets du transport ferroviaire en Chine 

 

Le fret ferroviaire devient rapidement une option de transport pour les importateurs européens. Partant de pratiquement rien en 2013, le fret ferroviaire est maintenant disponible vers de nombreuses destinations en Europe - y compris le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie.

Imaginez que vos produits soient livrés en moins de la moitié du temps qu'il faut par rapport au fret maritime. Et, à un coût bien inférieur à ce que vous paieriez pour du fret aérien économique.

 

La bonne nouvelle, c'est qu'il est déjà disponible!

 

 

Continuez à lire et apprenez ce qui suit :

  • Quand le fret ferroviaire a-t-il un sens ?
  • Quelles sont les villes chinoises reliées au réseau ferroviaire ?
  • Vers quelles destinations le fret ferroviaire est-il disponible ?
  • Combien de temps faut-il pour livrer les marchandises de la Chine vers l'Europe par le rail ?
  • Quel est le coût du fret ferroviaire ?
  • Puis-je faire livrer les cargaisons LCL et FCL par voie ferrée ?
  • transport train chine

Quand le fret ferroviaire a-t-il un sens ?

 

Le fret ferroviaire est censé être une sorte de voie médiane entre le fret maritime et le fret aérien.

Ce n'est pas aussi rapide que le fret aérien, mais nettement moins cher. On peut aussi soutenir que l'impact sur l'environnement est plus faible. Mais encore une fois, cela dépend bien sûr de la façon dont l'énergie est générée.

Enfin, le fret ferroviaire en provenance de Chine n'est disponible que pour l'Europe. À l'avenir, peut-être dans le cadre du plan de ceinture et de route, il est fort probable que le fret ferroviaire sera disponible pour les expéditions vers le reste de l'Asie continentale.

 

Quelles sont les villes chinoises reliées au réseau ferroviaire ?

 

Yiwu, dans la province chinoise du Zhejiang oriental, a été commercialisé comme plaque tournante ferroviaire pour le transport de marchandises à destination et en provenance de l'Europe.

Ainsi, un fournisseur à Shenzhen ou Xiamen, peut faire livrer ses produits à Yiwu, pour un transport ultérieur vers des destinations en Europe.

Toutefois, la question est de savoir si le transport ferroviaire demeure rentable, compte tenu de l'extension du transport intérieur. Surtout si l'on considère que la plupart des fournisseurs en Chine sont basés dans les régions côtières, avec une abondance d'installations portuaires maritimes.

Par conséquent, vous aurez besoin de trouver un transitaire qui le fait.

 

Vers quelles destinations le fret ferroviaire est-il disponible ?

 

Comme nous l'avons mentionné, le fret ferroviaire chinois n'est disponible jusqu'à présent qu'en Europe. Au moment où vous lisez ceci, cela peut être étendu à d'autres destinations en Asie.

À partir de là, les produits chinois peuvent être distribués en quantités massives à tous les pays de l'ANASE. Peut-être même en Asie du Sud.

 

Des destinations en Europe : 

 

Aujourd'hui, le transport ferroviaire est déjà une réalité entre Yiwu et de nombreux États membres de l'UE :

  • Espagne
  • Allemagne
  • Italie
  • France
  • Royaume-Uni

Tout conteneur qui arrive dans l'UE peut bien sûr être acheminé n'importe où au sein de l'Union. Cela dit, je doute qu'il soit rentable d'envoyer par chemin de fer en Allemagne, par exemple, puis de l'envoyer en Scandinavie, ou dans d'autres régions en dehors de l'Europe centrale et occidentale.

 

Réponses aux questions les plus récurrentes 

 

Combien de temps faut-il pour livrer les marchandises de la Chine vers l'Europe par le rail ?

 

Le délai de livraison est d'environ 14 jours pour l'Europe de l'Ouest. Il vous fera donc gagner une vingtaine de jours par rapport au fret maritime en provenance de Chine. Par rapport au fret aérien, vous gagnerez de 3 à 5 jours.

Cela dit, le transport ferroviaire est moins cher que le fret aérien. Du moins lorsqu'il s'agit de destinations en Europe continentale.

 

Quel est le coût du fret ferroviaire ?

 

Actuellement, c'est environ la moitié du prix du fret aérien. C'est tout à fait considérable, surtout lorsqu'il s'agit d'expédier de grandes quantités de marchandises, comme les textiles.

De plus, les redevances volumétriques ne sont pas appliquées non plus, ce qui peut permettre aux importateurs d'économiser des milliers de dollars.

Je m'attends également à ce que les frais de fret ferroviaire diminuent à mesure que le volume augmentera dans les années à venir.

Gardez à l'esprit que c'est encore très nouveau. Le fret ferroviaire était pratiquement inexistant, jusqu'en 2013.

 

Puis-je faire livrer les cargaisons LCL et FCL par voie ferrée ?

 

Oui, le processus est très similaire à celui du fret maritime. La livraison est basée sur les mêmes incoterms, et la cargaison est chargée soit en LCL (Less than Container Load) ou FCL (Full Container Load).

À l'avenir, il est probable que le fret ferroviaire deviendra un choix rentable pour l'expédition de petits volumes en provenance de Chine.

Surtout s'ils peuvent trouver des moyens de réduire les redevances portuaires, qui tendent à être plus élevées que le coût du fret lui-même.

Apparemment, les autorités ferroviaires chinoises ont affirmé que les produits qu'elle prévoyait d'importer étaient classés comme substance dangereuse.

Le problème aujourd'hui, c'est que les transitaires et les autorités sont encore à un stade où ils n'ont pas entièrement confiance dans la manière de traiter la documentation et la réglementation.

 

Entretien avec Jean Perri

 

Jean Perri est basé à Hong Kong et travaille dans la logistique depuis plus 20 ans. Il est l'un des plus grands experts francais du fret ferroviaire en provenance de Chine.

INTERVIEW réalisée en janvier 2019

 

Quel est le coût du fret ferroviaire en provenance de Chine ?

Le fret ferroviaire est moins cher que le fret aérien et plus rapide que le fret maritime:

  • Le fret maritime est d'environ 0,2 $ le kg du fournisseur en Chine, livré en Europe.
  • Le fret ferroviaire est d'environ 0,6 à 0,7 $ par kg.
  • Le fret aérien est d'environ 3,6 $ le kg.

 

Combien de temps faut-il pour expédier des marchandises d'une usine à Shenzhen au client en Europe ?

Le délai de livraison moyen est d'environ 23 jours, de l'usine en Chine jusqu'au client.

Il y a différents itinéraires dans le train, différentes provinces ont des solutions différentes et des délais différents. Aujourd'hui, 22 provinces chinoises offrent du fret ferroviaire.

Tout le monde a des solutions différentes, certains vont en Pologne, en Allemagne. Ou dernièrement, même en Finlande.

L'importateur ou l'usine en Chine doit-il fournir des documents spéciaux ?

Le fournisseur doit disposer d'une licence d'exportation valable pour le fret ferroviaire international. Certains fournisseurs l'ont, la plupart ne l'ont pas.

Comment les marchandises sont-elles ensuite acheminées de Zhengzhou vers l'Europe ?

C'est vrai, nous envoyons la plupart des envois à Zhengzhou dans le Henan. Il y a plusieurs raisons à cela. Zhengzhou est la première province du trafic ferroviaire.

Ils ont des départs quotidiens de la Chine vers l'Europe. Si vous manquez un navire régulier, vous n'avez besoin d'attendre qu'un jour pour le prochain départ.

Ils ont de très bonnes installations logistiques autour de la gare, ce qui est très nécessaire. Zhengzhou est également très central en Chine. Cela signifie que nous pouvons collecter des marchandises le long de toute la côte chinoise et collecter plusieurs envois dans le même conteneur.

Comment acheminer les marchandises jusqu'à la destination finale, une fois que le train arrive en Europe ?

Les marchandises peuvent être déchargées, par exemple en Pologne, et acheminées par camion jusqu'à la destination finale.

Dois-je payer les droits d'importation et la TVA en Pologne dans ce cas ?

Non, vous paierez les droits d'importation et la TVA dans le pays de livraison.

 

Conclusion

Il devient rapidement une alternative intéressante au fret maritime lent et au fret aérien plus coûteux.

Pour l'instant, le fret ferroviaire est très limité en volume par rapport à l'aérien et au maritime. Cependant, je pense que cela va changer dans les années à venir.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H

fret maritime lcl ou fcl

🥇FCL et LCL : Conteneur Complet et Groupage consolidation depuis la Chine

Quelles sont les différences entre FCL et LCL ?

Le fret maritime est le moyen le plus rentable de transporter vos marchandises de l’usine en Chine jusqu’à votre entrepôt.

En particulier lorsque vous expédiez des volumes plus importants selon les conditions FCL (Full Container Load).

Dans cet article, vous apprendrez ce qu’est LCL et FCL, et comment ils diffèrent en termes de coût et de processus.

En outre, vous apprendrez également comment vous pouvez économiser des milliers de dollars en regroupant vos envois LCL en un seul envoi FCL.

 

Définition de FCL (Full Container Load)

Toutefois, pour être une option de fret viable, il faut que l’importateur achète une quantité relativement importante de produits.

 

Avantages du transport maritime FCL



  1. Prix inférieur au mètre cube par rapport à un volume ou poids équivalent de marchandises expédiées par fret aérien ou maritime LCL.
  2. Plus pratique pour optimiser la quantité et l’emballage pour l’exportation afin de maximiser l’utilisation de l’espace à l’intérieur d’un conteneur de 20″ ou 40″.
  3. Plus haut niveau de sécurité et moins de risques de dommages dus à moins de manutention (Chargement, Stockage temporaire, Déchargement) de votre cargaison.

 

Inconvénients du transport maritime FCL

 

  1. Pas rentable à moins que votre volume de cargaison soit de 15 à 20 mètres cubes (égale 50 à 70% d’un conteneur de 20″).

 

Définition de LCL (Less than Container Load)

Avantages de l’expédition LCL

 

  1. Offre un moyen de transport très abordable pour les cargaisons trop lourdes pour le fret aérien, mais dont le volume ou le poids est insuffisant pour faire d’une expédition FCL une option non viable.
  2. Plus pratique pour les inspections de cargaison et pour réduire les coûts des matériaux d’emballage au cas où un réemballage est nécessaire.

 

Inconvénients de l’expédition par LCL

 

  1. Prix plus élevé par mètre cube par rapport aux expéditions FCL
  2. Souvent une option d’expédition non viable pour les volumes de cargaison supérieurs à 15 cbm (mètres cubes) en raison des coûts plus élevés de chargement, de déchargement, de manutention et de fret par mètre cube par rapport à l’expédition FCL depuis la Chine.

 

 

Pourquoi l’expédition de LCL est plus risquée et nécessite un meilleur emballage à l’exportation ?

 

Il devrait être évident pour les fournisseurs que les marchandises valant des milliers, voire des centaines de milliers de dollars, ont besoin d’être protégées pendant le long trajet entre l’usine et l’entrepôt de l’importateur.

 

Cependant, de nombreux fournisseurs en Chine et dans d’autres pays à faible coût ont tendance à négliger ce point et à fournir à l’acheteur un emballage d’exportation de mauvaise qualité qui peut endommager la cargaison.

Vous n’avez aucun contrôle sur la nature de la cargaison qui est chargée dans le même conteneur.

La cargaison LCL doit être préparée pour résister aux liquides, aux poids lourds, aux fumées chimiques et aux objets tranchants.

 

Qu’est-ce qui est considéré comme un « emballage d’exportation insuffisant » ?

 

  1. Boîtes en carton endommagées ou de mauvaise qualité.

 

N’utilisez que des boîtes avec un minimum de 5 couches de carton ou de contreplaqué.

 

  1. Pas de palettes de fret

 

Les palettes de fret ne sont pas toujours essentielles, mais dans les cas où un envoi LCL est demandé, il est fortement recommandé comme moyen de minimiser le risque de séparation de la cargaison pendant les différentes étapes du transport.

Palettes de fret endommagées ou de faible qualité

Les palettes de fret sont disponibles en différentes dimensions, qualités et matériaux.

 

Charger 5 tonnes de cargaison sur une palette fabriquée en pensant au transport de bananes est rarement une bonne idée.

Une palette de fret endommagée est également dangereuse pour la cargaison elle-même, car des éclats de bois ou de plastique pénètrent facilement dans les boîtes de carton chargées par-dessus.

 

  1. Plastique de protection manquant

 

De nombreux produits sont sensibles à l’humidité et le voyage d’un mois entre la Chine et l’Europe est plus que suffisant pour que les moisissures se développent et se propagent.

 

Puis-je regrouper plusieurs envois LCL en un seul envoi FCL ?

 

Oui, et c’est l’une des rares bonnes façons d’économiser sur les frais d’expédition.

LCL est beaucoup plus cher, par unité expédiée, donc, la  'conversion' à l’expédition FCL peut vous faire économiser des milliers de dollars.

 

Les acheteurs qui commandent des marchandises auprès de plusieurs fournisseurs et qui importent actuellement des envois individuels de LCL peuvent acheter selon les conditions FOB et demander au fournisseur d’acheminer les marchandises à un seul et même port de chargement (c.-à-d. Shanghai ou Shenzhen).

Cela dit, cette stratégie exige beaucoup de coordination entre l’acheteur et les fournisseurs, car un fournisseur en retard entraîne des retards dans toutes les expéditions.

 

 

Pourquoi les frais d’expédition de LCL sont-ils beaucoup plus élevés que ceux de FCL ?

 

La charge de travail administratif est à peu près la même, quel que soit le volume de la cargaison.

Par conséquent, le coût fixe est le même pour le transport maritime LCL et FCL.

 

Cela se reflète principalement dans la différence de prix des redevances portuaires. Quelques exemples suivent :

 

  • FCL 20 pieds : 500 $ (13 $ par mètre cube)
  • LCL 10 cbm : 1400 $ (soit 140 $ par cbm)
  • LCL 2 cbm : 600 $ (soit 300 $ par cbm)

 

Par conséquent, l’expédition par LCL est encore plus rentable pour les petits envois, par rapport à FCL – mais le coût à l’unité est beaucoup plus élevé.

 

 

Comment mieux contrôler les coûts d’expédition de LCL depuis la Chine ?

 

Comme l’expédition par LCL entraîne des frais de port élevés (comme expliqué ci-dessus), vous devez confirmer les frais de port avant d’expédier les marchandises.

Si vous expédiez selon les conditions CIF, les frais de port ne sont pas inclus.

Le FCL est-il plus rapide que le LCL ?

 

D’après notre expérience, cela peut être un peu plus rapide. La plupart du temps cela est dû aux facteurs suivants :

 

  1. La réservation du fret LCL peut prendre plus de temps, car plusieurs destinataires sont nécessaires.
  2. LCL peut recevoir une priorité plus faible lorsque l’expédition de LCL est la meilleure option ?

LCL est la meilleure option pour le transport de marchandises d’un volume compris entre 1 et 10 mètres cubes.

 

Quand l’expédition FCL est-elle la meilleure option ?

Ceci malgré le fait que le conteneur FCL serait vide à 70%.

 

 

Est-ce que tous les fournisseurs et transitaires peuvent offrir l’expédition LCL ?

 

Cela dépend du transitaire avec lequel ils travaillent, mais la plupart des transitaires en Chine et ailleurs peuvent offrir l’expédition par LCL.

Comment expédier plusieurs produits différents dans le même conteneur ?

 

L’envoi en groupage : une solution économique

 

Commandez-vous de petits volumes auprès de nombreux fournisseurs différents ?

Vous pourriez économiser si vous maîtrisez le groupage.

 

Dans cette partie de l'article, j’explique combien vous pouvez économiser en combinant vos expéditions dans un seul conteneur – et le processus en 4 étapes pour le faire :

 

  • Étape 1 : Acheter selon les conditions FOB ou FCA auprès de tous les fournisseurs.
  • Étape 2 : Coordonner la livraison au même entrepôt du transitaire.
  • Étape 3 : S’assurer de synchroniser la production entre les fournisseurs.
  • Étape 4 : Combiner la cargaison en un seul envoi DAP ou DDU.

 

Les expéditions combinées peuvent vous faire économiser beaucoup d’argent

 

En ce qui concerne le fret maritime, il existe deux types d’expéditions :

 

 

FCL : Full Container Load (chargement complet du conteneur)

 

Un conteneur avec des marchandises pour un importateur. Il s’agit de l’option la moins chère, calculée par unité.

 

 

LCL : Moins que le chargement du conteneur

 

Conteneurs « mixtes » transportant des marchandises pour plusieurs importateurs.

Le LCL peut être 2 à 3 fois plus cher, par unité expédiée, par rapport au FCL. Cela peut s’expliquer par le fait que le coût administratif (qui représente une grande partie du coût total d’expédition) est aussi élevé pour un envoi LCL qu’un conteneur FCL.

 

Conseil SINO : Vous pouvez économiser beaucoup d’argent si vous combinez plusieurs envois LCL individuels en un seul envoi FCL.

 

Exemple LCL : 

 

Supposons que vous expédiez 4 envois LCL :

 

  Termes Volumes Estimation du coup (pour Paris)
1 FOB Shenzhen 4 CBM 700€
2 FOB Shanghai 2 CBM 450€
3 FOB Qingdao 7 CBM 1250€
4 FOB Xiamen 5 CBM 800€
  Total 18 CBM 3200€

 

Exemple SINO : Par comparaison, un conteneur FCL 20 ’, de Shenzhen à Paris, coûte environ 1500 $.

 

En coordonnant ces 4 envois, vous pourriez donc économiser jusqu’à 1700€. Cela réduit encore plus la valeur en douane, ce qui réduit votre facture totale de taxes à l’importation.

Maintenant, comment ça marche ?

 

1. Acheter selon les conditions FOB ou FCA de tous les fournisseurs.

 

Votre cargaison ne peut pas quitter le pays sans documents de dédouanement à l’exportation. Il y a deux façons d’obtenir ces documents :

 

Option A : Commander FOB ou FCA

 

FOB est l’abréviation de Free on Board (documents d’exportation et expédition au port), tandis que FCA est l’abréviation de Free Carrier (documents d’exportation, pas d’expédition).

Chaque fournisseur fournira les documents de dédouanement à l’exportation.

 

 

Option B : Commande EXW

 

Les fournisseurs ne fourniront pas les documents de dédouanement à l’exportation. Au lieu de cela, c’est le transitaire qui s’en charge.

La deuxième option peut être compliquée, car la documentation d’exportation doit normalement être délivrée par le fournisseur.

Ce n’est pas toujours facile lorsqu’il s’agit de piles au lithium et d’autres marchandises dangereuses.

 

 

2. Coordonner la livraison au même entrepôt du transitaire.

 

Tous les envois doivent être acheminés au même port de chargement. Vous pouvez le faire de deux façons différentes :

 

 

Option A : Commande selon les conditions FOB

 

Cela signifie que chaque fournisseur réserve le transport jusqu’au port de chargement, par exemple Shenzhen.

Les frais FOB varient en fonction de la distance sur laquelle les marchandises doivent être transportées.

Lorsque vous demandez un devis FOB  » régulier « , le fournisseur établit un devis sur la base du port le plus proche.

 

Par conséquent, vous devez donner des instructions au fournisseur :

 

  1. Fournir un devis FOB qui inclut le transport vers une ville spécifique.
  2. Assurez-vous qu’ils déclarent ce port comme port de chargement.

 

 

Option B : Commande selon les termes de la FCA

 

La FCA comprend la délivrance de documents de dédouanement à l’exportation par le fournisseur, mais la cargaison n’est pas transportée de l’usine au port de chargement.

Au lieu de cela, le transitaire ramasse les marchandises à chaque usine et apporte chaque expédition à leur entrepôt portuaire.

Cela vous permet également de vous assurer que les marchandises sont correctement assurées lorsqu’elles sont transportées de l’usine au port de chargement.

 

 

3. S’assurer de synchroniser la production entre les fournisseurs.

 

Les fabricants ont tendance à retarder les commandes. Parfois pendant des semaines.

Si un fournisseur retarde la production, toutes les autres expéditions seront retardées.

 

Remarque SINO : Bien qu’il soit impossible de prédire exactement quand la production est terminée, vous devez synchroniser vos commandes pour éviter les retards à long terme.

 

Ainsi, les produits dont les délais de production sont plus longs doivent entrer en production, plusieurs semaines avant ceux dont les délais de production sont plus courts.

Vous devriez aussi avoir au moins 2 semaines de tampon pour les retards potentiels.

 

4. Combiner la cargaison en un seul envoi DAP ou DDU

 

Une fois que tous les envois arrivent au port de chargement, le transitaire peut charger les marchandises dans le même conteneur FCL.

 

Conseil SINO : Le transitaire doit également émettre le connaissement, la facture commerciale et la liste d’emballage.

 

Ceci est basé sur les documents de dédouanement à l’exportation délivrés par chaque fournisseur ou par le transitaire lui-même.

Cela peut prendre quelques jours de plus lorsque plusieurs fournisseurs différents sont impliqués.

 

Avez-vous besoin d’aide pour l’expédition et les douanes ?

 

Nous savons combien il est difficile de comprendre le processus d’expédition et de douane, surtout si vous n’avez jamais importé d’Asie auparavant.

Pour aider les entreprises en démarrage à maîtriser le processus et éviter les escroqueries et la surfacturation des agents maritimes – nous avons créé le Starter Package :

 

  1. Des didacticiels, des vidéos et des listes de tâches qui vous guident pas à pas tout au long du processus d’expédition et de douane.
  2. Exemples de droits d’importation, de taxes et de calculs pour l’Europe.
  3. Licences, permis et comment obtenir les documents requis pour l’Europe.

 

 

Pourquoi Choisir l'expédition EXW ou FOB et pas CIF ?

 

Nous vous suggérons de toujours choisir l’expédition EXW ou FOB entre vous et votre fournisseur. Nous ne suggérons pas de terme CIF avec votre fournisseur.

 

En bref, cela réduira considérablement vos frais d'expédition et vous permettra de mieux contrôler l'envoi.

Voici l'avantage principal :

FOB signifie des frais de transport moins élevés et un contraste plus évident

FOB signifie que la solution logistique sera meilleure.

FOB signifie un meilleur contrôle et un travail efficace.

 

Liste des termes les plus couramment utilisés en premier lieu lors de l'importation en provenance de Chine :

La plupart du temps, vous ne saurez pas quelle est la différence entre les incoterms, comme ci-dessous, laissez-nous vous exposer la différence essentielle :

 

EXW :

1 Service d'expédition fourni par votre propre entreprise de logistique.

2 Un fournisseur sans licence d'exportation ,Tous les importateurs doivent utiliser EXW.

 

FOB :

1 Vous pouvez également acheter une assurance d'expédition auprès de votre propre transitaire : le tarif sera beaucoup moins cher.

2 Les importateurs compétitifs, qui ne veulent pas gaspiller ne serait-ce qu'un dollar pour mieux contrôler toute la chaîne d'approvisionnement.

3 Les importateurs qui ont déjà souffert de surfacturation.

4 Une entreprise avec un contrôle global des coûts et une responsabilité forte

 

CFR ou CIF :

1Service d'expédition fourni par votre fournisseur.

2 Nouvel importateur :cela parait pratique mais c’est plus coûteux ,vous comprenez quand vous recevez la facture d'expédition.

3 Certains grosses sociétés : généralement c’est le directeur de l'importation ou du service des achats ou de la logistique qui est trop paresseux ; ils ne se soucient pas du coût, c'est leur entreprise qui paie.

 

DAP/DDP :

1 Service d'expédition fourni par votre fournisseur.

2 Nouvel importateur

3 Une grande entreprise qui a les moyens.

 

 

EXW vs FOB

 

Un grand nombre d'acheteurs nous demandent leur avis sur le choix d'EXW.

 

EXW dont vous avez besoin :

1 Un enlèvement chez le fabricant ou le fournisseur au port maritime ou à l'aéroport. Vous devez trouver la main d'œuvre nécessaire pour charger vos marchandises dans le camion ou le conteneur.

2 Préparer tous les documents pour la douane dans le port de chargement.

3 Si votre cargaison est soumise à un contrôle douanier, votre fournisseur n'a aucune obligation à son égard.

4 Achetez un titre d'exportation, qui sera l'expéditeur sur le B/L

5 Vous payez simplement la valeur des marchandises à votre fournisseur

6 Vous payez toutes les taxes locales et les frais d'expédition à votre transitaire,

7 Si vous insistez sur l'EXW, nous pouvons le mettre en place, mais il est évident que cela prend du temps et de l’argent

PS :En Chine, 85 % des fournisseurs réguliers ont la qualification d'importateur et d'exportateur.

Si vous choisissez les conditions FOB ou CIF, ils peuvent obtenir le remboursement de la taxe auprès du gouvernement chinois environ 2 mois après la déclaration des marchandises à la douane.

C'est aussi la raison pour laquelle les produits chinois sont si bon marché. Cependant, si les usines utilisent la méthode EXW, elles ne peuvent pas obtenir de remboursement d'impôt du gouvernement chinois.

Deux raisons pour lesquelles le fournisseur insistera pour faire du EXW avec vous.

Comme vous devez le savoir, pour obtenir le rabais fiscal, il faut fournir des documents de lot et une personne spécialement désignée pour faire la demande auprès de l'administration fiscale.

2 Ils n'ont pas la qualification pour l'importation et l'exportation, donc ils ne peuvent pas vraiment fournir de services d'exportation.

En fait, ils ne peuvent fournir que des marchandises. Une fois les marchandises terminées, vous devez trouver votre propre partenaire logistique pour mener à bien les étapes du transport

 

FOB, celui dont vous avez besoin :

1 Le fournisseur envoie des marchandises ou un conteneur au port ou à l'aéroport de chargement ou à l'entrepôt et charge les marchandises.

2 Ils préparent tous les documents pour la douane dans le port de chargement,

3 Si votre cargaison est soumise à des inspections douanières, votre fournisseur prend en charge les frais supplémentaires.

4 Vous ne payez que la valeur des marchandises et la taxe locale à votre fournisseur, et le fret aérien ou maritime que vous pouvez obtenir de la part de votre transitaire, indépendant.

Contrairement au CIF, les frais d'expédition sont inclus dans le prix unitaire des marchandises.

FOB signifie un coût de transport moins élevé et un contraste plus évident.

Mais pourquoi ? Parce que lorsque vous utilisez les termes CIF ou CNF, ou DAP DDP, toute la logistique a été organisée par votre fournisseur. Cela semble pratique, oui, ça l'est, si vous ne vous souciez jamais du montant que vous payez.

Vous ne pouvez pas comprendre pourquoi les frais du fret maritime, de la destination LCL, du tarif du fret aérien, ou du fret maritime FCL étaient si élevés sous CIF.

Il y a de fortes chances que vous payiez beaucoup plus que vous ne devriez.

 

Pourquoi le fournisseur facture des frais d'expédition plus élevés ?

 

1 Vos frais de transport deviennent le profit supplémentaire d'un fournisseur. Ils ont besoin de cet argent pour couvrir le profit attendu de la commande. Ils attirent votre attention avec un prix bas pour récupérer le profit sur le transport.

- Cette raison est facile à comprendre.

2 En cas d'augmentation des frais d'expédition, ils doivent vous proposer un tarif de fret plus élevé.

- Il faut compter entre 15 et 45 jours pour passer la commande, mais les tarifs de fret maritime et aérien sont actualisés chaque semaine. Ils ne sont pas sûrs de ce que seront les frais d'expédition une fois les produits finis. Ils n'ont pas le choix. Des centaines ou des milliers de dollars ont donc été ajoutés en pour combler les changements futurs.

3 Le fournisseur n'est pas un professionnel de la logistique, ce dont il se soucie, c'est de s'assurer qu'il obtient votre solde et s'assurer que le fret est bien parti.

Ils ne comparent pas souvent et ne connaissent pas les avantages de chaque compagnie aérienne ou les risques à éviter avant de réserver l'espace de chargement. Ils demandent donc à leur transitaire. Le transitaire du fournisseur ne s'intéresse qu'à une seule chose : comment faire le plus grand profit possible pour cette expédition ?

 

 FOB signifie que la solution logistique sera meilleure.

Votre société de transport locale en Chine, comme Sino Shipping, vous proposera le meilleur prix et vous fournira plusieurs solutions. En outre, nous fournissons une solution personnalisée pour chaque client.

Le temps de réponse à tout problème de livraison sera plus court, car vous n'aurez pas à attendre que votre fournisseur reçoive le devis de son transitaire et qu'il vous fasse ensuite une offre, ce qui représente un véritable gain de temps et une faible efficacité.

 

Sino-Shipping posséde une expérience de l'industrie et un réseau solide en Chine.

Nous négocierons les tarifs les plus bas pour chaque transporteur ou compagnie aérienne, avec une garantie de sécurité. Nous avons déjà expédié des milliers de cargaisons depuis la Chine vers le monde entier,

Lors de l'établissement du devis, nous définirons la formule qui vous convient, nous éviterons directement les facteurs de risque et prendrons en compte les coûts supplémentaires ou le risque potentiel lié au transport. Il n'y a pas de frais cachés.

 

FOB signifie un meilleur contrôle et un travail efficace.

Le recours à votre propre transitaire vous aidera à obtenir des informations plus précises. Le plus important est qu'il peut mieux vous aider lorsqu'un problème survient.

Ce n'est pas comme CIF, où vous devez passer beaucoup de temps à attendre que les informations circulent entre plusieurs personnes. Cela permet de mieux contrôler votre fret et d'assurer votre sécurité. En même temps, vous aurez plus de chances d'obtenir un tarif plus compétitif.

 

Conseils :

Peut-être êtes-vous nouveau dans l'importation ou l'approvisionnement en Chine, nous vous suggérons alors :

FOB + à la porte : utiliser cette Incoterm pour la livraison de votre commande de test ou une petite expédition est un très bon choix. La gestion de la logistique internationale peut être compliquée pour un nouvel importateur.

Vous pouvez déjà acquérir une bonne expérience grâce aux 4 premières commandes. En même temps, votre société de transport saura vous accompagner.

Peut-être êtes-vous un vétéran, nous vous suggérons :

1 FOB + port / aéroport de destination : dès que la cargaison arrive à votre port de destination, vous pouvez trouver un courtier en douane local pour dédouaner les marchandises.

2 FOB + livraison à domicile. Vous passez la commande, nous nous chargeons du reste de la livraison.

Ce faisant, vous économisez du temps et de l'argent.

Si vous souhaitez ajuster votre incoterm actuel ou remplacer votre transitaire, n'hésitez pas à nous contacter.

De toutes façons, utilisez toujours FOB lorsque vous négociez avec votre fournisseur.

Quelle que soit votre spécialité de fret ou vos besoins d'expédition, vous trouverez toujours une solution qui correspond à votre budget et à vos spécifications.

 

 

FAQ

FCL qu’est-ce que c’est ?

FCL est un terme courant utilisés dans le transport maritime dans le cadre des échanges commerciaux d'importation et d'exportation. Un conteneur complet (FCL) est un conteneur de norme ISO qui est chargé et déchargé aux risques et pour le compte d'un seul expéditeur et d'un seul destinataire. En pratique, cela signifie que le conteneur complet est destiné à un seul destinataire

LCL qu’est-ce que c’est ?

LCL signifie Less Container Load (moins d’un chargement de conteneurs complet). Si un expéditeur n'a pas assez de marchandises à placer dans un conteneur entièrement chargé, il s'arrange avec un groupeur pour réserver sa cargaison. Ce type d'expédition est appelé expédition LCL.

Pourquoi la LCL est-elle plus chère que la FCL ?

Le LCL coûte plus cher que le FCL par unité de fret. Cela s'explique par le fait que les agents de fret préfèrent un conteneur complet - c'est plus facile pour eux que de savoir comment regrouper de nombreuses expéditions de LCL dans un conteneur complet.

Combien de CBM font 20’ et 40’ ?

Le volume chargeable d'un conteneur standard de 20 pieds est d'environ 27,90 mètres cubes. Le volume chargeable d'un conteneur standard de 40 pieds est d'environ 63,48 mètres cubes.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H

escroquerie transitaire chine

ESCROQUERIE DES TRANSITAIRES EN CHINE

Au cours des dernières années, nous avons été témoins d’une forte augmentation des fraudes commises par des escrocs dans l’industrie du transport de fret en Chine. Ces fraudes sont faites par de petites compagnies internationales d’expédition de fret en Chine en particulier sur les expéditions de fret maritime.

Ces entreprises contactent souvent les importateurs du monde entier par le biais de campagnes ciblées de marketing par e-mail, d’annonces dans les sites Web B2B et d’autres plates-formes en ligne. Elles proposent des tarifs vraiment bas pour les opérations de fret maritime à partir des principaux ports chinois. Dernièrement, nous avons entendu dire que certains de ces escrocs apparaissent même sur Alibaba (plate-forme B2B) et nous avons essayé d’aider un importateur qui a été victime de ce genre de fraudes par l’intermédiaire d’un transitaire qu’il a trouvé sur Alibaba.

Ce qui est triste dans toute cette affaire, c’est le fait qu’aucune affaire n’a été résolue et nous allons vous expliquer pourquoi.

Comme vous le savez, la Chine est le plus grand exportateur du monde avec des milliers de transitaires locaux allant des plus petites entreprises aux plus grandes.

Pour notre cas – une personne devant son ordinateur personnel, qui utilise des agents intermédiaires pour déplacer des marchandises dans le monde entier, peut aussi être considérée comme une petite entreprise et il y a une quantité massive de ces « transitaires » en Chine.

Escroquerie dans le transport – Qu’est-ce qui se passe vraiment ?

 

Les escrocs exploitent les lois commerciales internationales et les processus de transit maritime.

 

Voilà la façon dont les escrocs procèdent

 

L’importateur commande les marchandises à son fournisseur et les paie.

Ensuite, le fournisseur chinois produit les marchandises et informe l’importateur de la date à laquelle il est prêt.

Lorsque la cargaison est sous EXW ou FOB terme (de nos jours la plupart des expéditions en provenance de Chine sont sous ces termes), l’importateur se rapprochera de son nouveau transitaire chinois (l’escroc) qui lui a offert des tarifs extrêmement attractifs ! Il lui demandera alors de gérer l’expédition qui est prête à l’entrepôt du fournisseur.

L’importateur paiera à son nouveau transitaire chinois le taux convenu pour le transit, puis le processus commencera.

L’escroc prépare le B/L et envoie à son nouveau client des copies du B/L et des documents d’exportation tels que la facture commerciale et la liste d’emballage.

Il est important de mentionner que jusqu’à présent, tout ce que fait le transitaire est légitime et rien n’est inhabituel.

La cargaison a été prise en charge à la demande de l’importateur et a été embarquée sur un bateau, l’importateur reçoit des copies des documents d’exportation et le bateau navigue jusqu’à sa destination.

La partie intéressante commence lorsque l’importateur remarque que le BILL OF LADING ORIGINAL (le connaissement) n’est pas arrivé par la poste, ou que le navire a déjà atteint sa destination mais que l’importateur n’a pas encore le connaissement ORIGINAL.

L’importateur sait très bien qu’il ne peut pas revendiquer la propriété des marchandises sans le B/L original, et qu’il ne pourra donc pas le libérer des douanes. Sur ce principe sont construits la plupart des fraudes des transitaires en Chine.

Vous trouverez ci-dessous un exemple de modèle de connaissement original. Notez que chaque compagnie maritime ou aérienne a son propre format B/L, mais les pièces qui doivent être remplies sont presque identiques.

 

A ce stade, l’importateur se tourne vers le transitaire chinois en lui demandant d’envoyer immédiatement le B/L original parce que les marchandises ne peuvent pas être libérées sans lui et qu’il commence aussi à accumuler des jours de stockage coûteux dans le port.

 

Et puis le vrai visage du transitaire chinois est révélé.

Le transitaire demande soudainement plus d’argent pour l’envoi du B/L original – nous sommes témoins de demandes de rançon qui vont de 900 à 35 000 $ pour un seul envoi ! Juste pour que le transitaire envoie le connaissement original.

Dans le cadre de notre travail avec les importateurs du monde entier, nous avons rencontré des cas où les transitaires ont rationalisé le paiement supplémentaire par saison de pointe ou un virement d’urgence qui était nécessaire pour transporter le conteneur de l’usine au port. Nous avons aussi entendu parler de nouvelles taxes portuaires, et vous aurez peut-être du mal à le croire, mais on nous a aussi parlé d’histoires de gangs portuaires chinois, qui demandent une rançon au transitaire lui-même…. Ces excuses sont sans fin et l’importateur est laissé sans défense, avec un conteneur plein de marchandises dans son port d’attache, sans pouvoir le libérer et avec des jours d’entreposage accumulés et des clients en colère qui attendent leur cargaison.

Au cours des premières années où cette fraude a eu lieu, le client a pu se tourner vers la compagnie maritime avec laquelle le transport a été effectué, prouver qu’il était victime de fraude et après des réunions sans fin, des avocats, des procès et un gaspillage total de temps et d’argent coûteux, peut-être… nous disons bien peut-être qu’il aurait reçu le B/L original de la compagnie maritime.

Aujourd’hui, les transitaires qui cherchent à exploiter leurs clients envoient un seul envoi avec plusieurs compagnies maritimes et rendent ainsi la solution ci-dessus non pertinente.

Alors, comment éviter cette fraude ?

 

Tout d’abord, rappelez-vous toujours que ce qui semble être trop beau pour être vrai n’est probablement pas vrai…malheureusement, cette règle s’applique aussi aux tarifs de transport international. Il est préférable de toujours utiliser votre transitaire régulier pour le transport international.

 

Afin d’économiser 100 $, il ne vaut pas la peine de tenter votre chance avec un nouveau transitaire, surtout s’il vient de Chine et vous a approché par courrier électronique, qui a déjà été distribué à des milliers d’autres importateurs potentiels.

Si vous travaillez avec un fournisseur familier en qui vous avez confiance et que vous comprenez, vous pouvez lui demander d’utiliser son propre transitaire. Les chances que votre fournisseur essaie de vous exploiter et vous demande une rançon pour le transport sont rares ou inexistantes.

Soyez toujours au courant des coûts, que vous achetiez ou vendiez EXW, FOB, CIF, CIF, DAP.

Demandez toujours les tarifs au port de chargement et au port de destination avant de conclure l’affaire. Si quelque chose concernant les taux semble suspect, consultez un professionnel de l’expédition au sujet de vos préoccupations.

Connaitre les incoterms

 

De nombreuses erreurs sont commises par les acheteurs et les vendeurs en raison d’une mauvaise compréhension des conditions d’expédition.

Les vérifications des antécédents sont également très importantes – effectuez-les sur le transitaire ou sur l’entreprise avec laquelle vous êtes sur le point de faire affaire.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H

zones franches chinoises

Les zones franches Chinoises : ou sont-elles situées ?

free trade zone china

Préface

Depuis la création de la première zone franche à Shanghai en 2013, les autorités chinoises n’ont cessé de développer de nouvelles zones, et on sur cette période créer 10 nouvelles zones.

Bien que la zone franche de Shanghai soit maintenant assez populaire parmi les sociétés étrangères, les autres zones franches chinoises restent peu connues, voir même inconnues du public.

Cet article va vous donner un aperçu des 11 zones franches de la Chine actuellement en activité ainsi que leur localisation.

Présentation des 11 zones franches

Chacune des zones franches de la Chine porte le nom de la province ou de la municipalité où elles se situent et la majorité comprend trois zones différentes.

Comme nous vous le disions précédemment, en 2013, la première zone franche de Chine a été créée dans la première ville de Shanghai, trois autres ont été créés par la suite en 2015 puis sept dernières en 2017.

Alors que les quatre premières zones franches de la Chine étaient situées sur les zones côtières notamment du fait de la présence des ports maritimes, six des sept dernières zones à avoir été conçu, sont situées à l’intérieur des terres, indiquant une volonté de développer l’économie des zones délaissées par le dynamisme économique chinois.

Les 11 zones franches ont chacune reçu un « focus » du Conseil d’État, c’est à dire une attention particulière de la part du gouvernement chinois, que nous avons résumé et traduit ci-dessous.

Nous avons répertorié les zones franches par ordre alphabétique avec une numérotation cohérente avec la carte ci-dessus.

Zone franche de Chongqing

Focus sur la zone franche de Chongqing

Une plaque tournante importante pour relier la nouvelle route de la soie ou la Ceinture et la Route (stratégie aussi appelée OBOR en anglais pour One Belt, One Road) qui est l’une des priorités de la diplomatie chinoise, sous la présidence de Xi Jinping.

On peut évoquer aussi le fait que le gouvernement chinois souhaite aussi accentuer le « développement occidental » ainsi que la « ceinture économique du fleuve Yangtsé »

*Ouvert à la fabrication haut de gamme et les services y sont gratuits.

 

Zones de franche de Chongqing

  • À gauche : zone de Xiyong
  • Nom chinois : 西 永 片区
  • Surface : 23 km²

 

  • Milieu : zone de Liangjiang
  • Nom chinois : 两 江 片区
  • Surface : 66 km²

 

  • À droite : zone de Guoyuangang
  • Nom chinois : 果园 港片 区
  • Surface : 31 km²

Zone franche du Fujian

La Zone de franche de Fujian a pour but de :

  • Promouvoir l’investissement ainsi que le commerce avec Taiwan
  • Développer le tourisme et le transport maritime
  • Est une zone essentielle à la conception de « la route de la soie maritime »

Zone franche du Fujian

  • En haut : région de Fuzhou
  • Nom chinois : 福州 片区
  • Surface : 31 km²

 

  • Milieu : région de Pingtan
  • Nom chinois : 平潭 片区
  • Surface : 43 km²

 

  • En bas : zone de Xiamen
  • Nom chinois : 厦门 片区
  • Surface : 44 km²

Zone franche du Guangdong

Focus sur la zone franche du Guangdong :

  • Zone de démonstration pour une coopération plus approfondie entre le Guangdong, Hong Kong et Macao
  • Agir comme zone pilote pour l’ouverture financière, l’éducation culturelle et la technologie de pointe
  • Élément clé de la « Route de la soie maritime »

 

Zones franches du Guangdong

  • En haut : région de Nansha à Guangzhou
  • Nom chinois : 广州 南沙 新区 片区
  • Surface : 60 km²

 

  • Milieu. Région de Qianhai et Shekou de Shenzhen
  • Nom chinois : 深圳 前 海 蛇口 片区
  • Surface : 28 km²

 

  • En bas : zone Hengqin de Zhuhai
  • Nom chinois : 珠海 横琴 新区 片区
  • Surface : 28 km²

Zone franche du Henan

Cette zone franche a pour but

Développer le système de trafic de marchandise et de la logistique pour la stratégie « One Belt, One Road » et développer les industries émergentes

Zone franche du Henan

  • À gauche : zone de Luoyang
  • Nom chinois : 洛阳 片区
  • Surface : 27 km²

 

  • Milieu : zone de Zhengzhou
  • Nom chinois : 郑州 片区
  • Surface : 73 km²

 

  • Droite : zone de Kaifeng
  • Nom chinois : 开封 片区
  • Surface : 20 km²

Zone franche de Hubei

Cette zone franche a pour but de :

  • Renforcer le développement de la Chine centrale et soutenir le transfert industriel
  • Promouvoir le développement de la « ceinture économique du fleuve Yangtsé »

Zone franche de Hubei

  • À gauche : zone de Yichang
  • Nom chinois : 宜昌 片区
  • Surface : 28 km²

 

  • Milieu : zone de Xiangyang
  • Nom chinois : 襄阳 片区
  • Surface : 22 km²

 

  • Droite : zone de Wuhan
  • Nom chinois : 武汉 片区
  • Surface : 70 km²

Zone franche de Liaoning

Cette zone franche a pour but de

  • Lancer une nouvelle « industrialisation »
  • Améliorer le développement économique du Nord-Est et attirer les jeunes talents
  • Créer l’intermodalité maritime

Zones franches de Liaoning :

  • En haut : région de Shenyang
  • Nom chinois : 沈 阳 片区
  • Surface : 30 km²

 

  • Milieu : région de Yingkou
  • Nom chinois : 营口 片区
  • Surface : 30 km²

 

  • En bas : zone de Dalian
  • Nom chinois : 大连 片区
  • Surface : 60 km²

Zone franche de Shaanxi

Cette zone franche a pour but de :

  • Soutenir la technologie de pointe, les technologies agricoles, les échanges culturels et éducatifs
  • Conduire la stratégie « One Belt, One Road » et le développement des régions occidentales

Zones franches de Shaanxi

  • À gauche : zone de démonstration de Yangling
  • Nom chinois : 杨凌 示范 区 片区
  • Surface : 6 km²

 

  • Milieu : zone centrale
  • Nom chinois : 中心 片区
  • Superficie : 88 km²

 

  • À droite : le parc commercial et logistique international de Xi’an
  • Nom chinois : 国际 港 务 区 片区
  • Surface : 26 km²

Zone franche de Shanghai

Cette zone franche a pour but de :

  • Accroître le libre-échange, attirer l’investissement étranger, améliorer le transport maritime international et les services financiers
  • Modifier les fonctions gouvernementales et améliorer le système juridique
  • Concevoir et mettre en place un nouveau système fiscal offshore.

Zones franches de Shanghai

La zone sous douane de la zone franche de Shanghai se compose de 4 sections, dont la première zone franche historique en Chine, celle de Waigaoqiao:

  • Zone franche de Waigaoqiao (外高桥 保税区)
  • Parc logistique de la zone franche de Waigaoqiao (外高桥 保税 物流 园区)
  • Zone franche de Yangshan (洋山 保税 港区)
  • Zone franche de l’aéroport de Pudong (浦东 机场 综合 保税区)

Zone franche du Sichuan

Cette zone franche a pour but de :

  • Accroître le « développement occidental »
  • Être le fer de lance de la région du Sud-Ouest en développant le commerce extérieur, développer des sites de production de pointe et des services derniers cris.

Zones franches du Sichuan

  • En haut : le port de Chengdu Qingbaijiang
  • Nom chinois : 成都 青白江 铁路 港片 区
  • Surface : 10 km²

 

  • Milieu : nouvelle zone de Chengdu Tianfu
  • Nom chinois : 成都 天府 新区 片区
  • Surface : 90 km²

 

  • En bas : zone portuaire du sud du Sichuan
  • Nom chinois : 川南 临港 片区
  • Surface : 20 km²

Zone franche de Tianjin

Cette zone franche a pour but de :

  • Développer les services de production, d’acheminement, et l’ensemble de la chaine logistique.
  • Accélérer le développement synergique entre Beijing, Tianjin et Hebei

Zone franche de Tianjin

  • À gauche : aéroport de Tianjin
  • Nom chinois : 天津 机场 片区
  • Surface : 43 km²

 

  • Milieu : zone de la CDB de Binhai
  • Nom chinois : 滨海 新区 中心 商务 片区
  • Surface : 47 km²

 

  • Droite : zone du port de Tianjin Dongjiang
  • Nom chinois : 天津 港 东 疆 片区
  • Surface : 30 km²

Zone franche du Zhejiang

Cette zone franche a pour but de :

  • Développer le commerce extérieur du commerce en gros, en particulier les huiles
  • Développer les industries marines

Zones franches de Zhejiang

  • En haut (5 zones surlignées en rouge) : Zone proche du littoral de Zhoushan
  • Nom chinois : 舟山 离岛 片区
  • Surface : 79 km²

 

  • Milieu : secteur nord de Zhoushan
  • Nom chinois : 舟山 岛 北部 片区
  • Surface : 16 km²

 

  • En bas : zone sud de Zhoushan
  • Nom chinois : 舟山 岛 南部 片区
  • Surface : 25 km²

Futures zones franches Chinoises

En avril 2018, l’état chinois a annoncé que l’île de Hainan, qui compte 33 920 km² et qui est déjà l’une des zones économiques spécifiques de la Chine, sera transformée en zone franche.

Le gouvernement chinois souhaite créer cette zone franche d’ici 2020 et à pour ambition qu’elle soit totalement opérationnelle avant 2035.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H

10 conseils importer en chine

🏅Conseils pour importer depuis la Chine [ Guide Complet ] 2020

Les dix meilleurs conseils pour importer de la Chine en 2019

 

Les fournisseurs du monde entier offrent une grande variété de produits qui pourraient convenir à votre entreprise.

Vous pourriez être en mesure de trouver des fournitures à bas prix, vous donnant un avantage concurrentiel, ou de nouvelles fournitures qui vous permettent de vendre un produit complètement différent.

En janvier 2017, la Chine était le deuxième plus grand importateur en France (derrière l'Allemagne) pour 3,68 milliards d'Euros.

Lors de l'importation, il y a un certain nombre de choses que vous devrez prendre en compte.

Cela peut aller de la gestion des relations à longue distance à l'organisation du transport international et du dédouanement.

Si vous envisagez d'importer de Chine, lisez nos dix meilleurs conseils pour vous aider à démarrer.

 

 

 

1 - Planifiez vos objectifs d'importation

 

Avant de commencer à importer, c'est une bonne idée d'être clair sur ce que vous essayez d'accomplir.

Vous cherchez peut-être en Chine pour trouver une source moins chère de fournitures, ou pour importer des produits qui ne sont pas encore disponibles en Franceà vendre à vos clients.

Dans le même temps, l'importation devrait correspondre à votre stratégie commerciale globale. 

 

 

2 - Identifier un fournisseur bon, légitime et fiable

 

Vérifiez que le fournisseur est solvable et peut répondre à vos normes de qualité.

Vous devez évaluer la qualité du produit et vérifier que les produits que vous achetez conviennent.

Vous devez savoir si le fournisseur sous-traite tout travail à des sous-traitants.

Vous aurez également besoin de comprendre la culture du marché chinois pour établir une relation fructueuse avec vos fournisseurs.

Le mandarin (la langue officielle en Chine) devient une langue de plus en plus importante.

Il est parlé par plus d'un milliard de personnes dans le monde, en nombre supérieur à toute autre langue.

Faire un effort pour apprendre quelques phrases courtes peut aider à établir une confiance mutuelle.

 

 

3 - Négocier la bonne affaire

 

Comprendre vos propres forces et faiblesses, et quelles sont les priorités de votre fournisseur, vous aide à négocier la meilleure affaire.

Par exemple, si vous avez une position de trésorerie saine, vous pourriez offrir de payer plus rapidement en échange d'un bon prix.

Les Chinois croient que les partenaires commerciaux potentiels devraient établir une relation et, en cas de succès, les transactions commerciales suivront.

L'objectif de développer des relations étroites est de construire ce que les Chinois appellent guanxi (prononcer gwan shee), qui sont essentiellement des liens sociaux ou d'affaires basés sur l'intérêt et le bénéfice mutuel.

 

 

4 - Réduire le risque en ayant un contrat clair

 

Il est important d'avoir un contrat clair définissant exactement les conditions de paiement et de livraison que vous avez convenues.

L'utilisation d'Incoterms internationalement acceptés (International Commercial Terms) aide à réduire le risque de problèmes de livraison ou de malentendus.

Le contrat doit également couvrir le paiement requis, quand et dans quelle devise, et quelle méthode de paiement sera utilisée.

 

 

5 - Choisissez le mode de transport que vous allez utiliser

 

Lorsque vous faites votre choix quant à la façon dont vous allez importer, vous devrez décider vous-même de gérer la logistique ou d'externaliser le travail à un transitaire.

Lors de l'importation en provenance de Chine, vos principales options sont l'air et la mer.

Si votre entreprise a besoin de transporter de grandes quantités, mais qu'il n'y a pas de pression à livrer rapidement, l'expédition par mer peut convenir.

Cependant, si vous avez besoin de vos articles rapidement et avec des niveaux de sécurité plus élevés, l'expédition par avion pourrait être plus appropriée.

Si vous importez des éléments plus petits, vous pouvez vouloir importer par la poste.

Toutes les marchandises arrivant en France par la poste en provenance de Chine doivent être déclarées à HM Revenue & Customs. L'expéditeur doit joindre un formulaire de déclaration dûment rempli CN22 ou CN23.

Les marchandises d'une valeur supérieure à 2 000 £ nécessitent une déclaration complète du document administratif unique.

 

 

6 - Déclarez vos importations au HMRC

 

Les importations en provenance de l'extérieur de l'Union européenne (UE) vers la France doivent être déclarées à HM Revenue & Customs (HMRC).

Cela se fait généralement à l'aide du document administratif unique (DAU), également connu sous le nom de formulaire C88.

 

 

7 - Familiarisez-vous avec les Droits de douane et la régulation française

 

Le tarif intégré français, également connu sous le nom de tarif, est un guide qui clarifie ce que vous devez savoir en tant qu'importateur ou exportateur et les taux de droits que vous devez payer.

Vous pouvez utiliser le tarif pour trouver les droits actuels et les taux de TVA à l'importation ainsi que pour vous dire si vos marchandises nécessitent une licence.

 

 

8 - Comprendre l'importance des codes de marchandises

 

Lorsque vous négociez avec la Chine, vous devrez trouver le bon code de produit pour vos marchandises afin que vous puissiez remplir les documents douaniers avec précision.

Le code est un nombre à dix chiffres pour les importations en provenance de l'extérieur de l'UE. Une fois que vous connaissez le code des marchandises, vous pouvez consulter d'autres informations importantes telles que les taux de droits et toute restriction à l'importation ou à l'exportation.

 

 

9 - Vérifiez si vous avez besoin d'une licence d'importation

 

Vous pourriez avoir besoin d'une licence d'importation pour importer des marchandises de la Chine vers la France.

Il existe des contrôles à l'importation sur une gamme de produits différents, y compris les armes à feu, les aliments et les textiles.

 

 

10 - Taxes et droits sur les importations

 

Il est important qu'en tant que commerçant, vous sachiez si vous devez payer la TVA et les droits d'importation sur vos marchandises avant de pouvoir être autorisé à entrer en France.

Les importations peuvent être assujetties à des droits d'importation, selon la classification des marchandises et d'où elles proviennent.

La TVA est perçue sur les marchandises importées de l'extérieur de l'Union européenne au même taux que si vous avez acheté les marchandises en France (actuellement 20%).

Importer depuis la Chine, les 5 erreurs à éviter

 

Puisque nous travaillons régulièrement avec des importateurs novices, nous avons remarqué qu’ils sont souvent très excités et enthousiastes vis-à-vis de la suite de leurs projets et veulent avancer le plus vite possible.

Or, évidemment, la maîtrise de l’importation en Chine ne s’acquiert pas en un claquement de doigts.

Il faut avoir pratiqué quelques importations pour pouvoir bien comprendre les procédures, la terminologie, le vocabulaire, etc.

Nous allons ici voir cinq erreurs courantes qu’il faut connaître pour éviter tout incident lors de vos importations.

 

Nous vous invitons à voir comment nos experts vous guident dans chaque étape du processus, de la sélection du produit jusqu’à l’inventaire de vos stocks.

 

 

1 - Le cas de la « commande urgente »

 

C’est de loin l’erreur la plus importante.

Lorsqu’un nouvel exportateur veut exporter très vite vers la Chine car il reçoit des commandes dès le début de son activité, il va souvent oublier des choses primordiales.

Par exemple, il ne sera pas assez précis lorsqu’il donnera des informations, il sera plus laxiste, aura envie d’accélérer les processus de production, etc.

Cette attitude peut conduire à des problèmes de qualité qui ne seront en aucun cas compensés par le temps gagné en voulant avancer plus vite.

De plus, se précipiter et bâcler le travail dès le début est un très mauvais choix puisque cela n’assure pas une bonne image pour les prochains clients.

Un autre cas de figure est lorsque l’importateur essaye de négocier un délai de livraison plus court et change de fournisseur en raison d’une promesse de délai plus court.

C’est là aussi assez risqué car le fournisseur peut vous promettre un délai plus court uniquement pour signer le contrat.

Le délai peut s’avérer être le même finalement.

 

 

2 - Ne pas comparer selon les mêmes critères

 

Lorsqu’il s’agit de votre première exportation, il est possible que vous vous laissiez emporter et que votre esprit critique ne soit pas assez développé au moment de comparer les différentes offres et devis de vos partenaires.

Veillez à bien comparer deux propositions de même nature selon les mêmes critères.

Par exemple, lors du choix de votre fournisseur et de vos produits, analysez bien point par point, matériau par matériau pour pouvoir juger de si un fournisseur est préférable à un autre.

Remarque Sino : Evidemment, nous ne vous apprenons rien en disant cela, surtout si vous êtes expérimenté et que vous connaissez bien les produits en question.

Mais nous avons pu remarquer que pour bon nombre de débutants en exportation, cette négligence lors de la comparaison entre deux fournisseurs est courante.

 

 

3 - Surestimer la marge que vous ferez sur un produit

 

La marge achat/revente peut vous paraître énorme, mais lorsque vous aurez pris en compte tous les besoins intermédiaires nécessaires pour vendre votre produit, vous serez probablement surpris de la marge finale.

De plus, ces besoins intermédiaires (fret, certification, marketing, payer un distributeur, …) sont assez difficiles à chiffrer, ce qui rend le profit final aussi compliqué à estimer.

Un exportateur novice a tendance à calculer ses coûts sur la base du coût du produit, de la logistique et des inspections, mais en faisant cela, il passe outre des coûts certes secondaires mais qui finalement feront une bonne part du coût final.

 

Conseil SINO: Il faut aussi compter des coûts que vous ne pouvez même pas prévoir, comme les coûts assez aléatoires des inspections douanières ou la variation des prix du fret par exemple.

 

 

4 - Se tromper sur le fonctionnement des économies d’échelle

 

Cette erreur est courante chez les novices comme chez les expérimentés.

Elle est importante pour bien calculer le prix de débarquement de vos produits.

Lorsque vous demandez un devis aux usines chinoises, l’une des premières informations à donner est la quantité.

La réponse à cette question jouera sur la réponse de votre fournisseur, sur le montant du devis, sur la qualité du service rendu, sur les options supplémentaires, etc.

En bref, cela jouera beaucoup sur le coût logistique par unité.

 

 

5 - S’attendre à un résultat parfait sur des petits volumes

 

Pour obtenir le meilleur service possible, il est certain qu’il faut donner le plus de détails possible à celui qui vend le service.

La compréhension du besoin du client permet de lui adapter le service et de le rendre efficace.

C’est là toute la politique de Sino Shipping.

Cependant, c’est légèrement différent du fait « d’obtenir un service parfait ».

Pour de petites commandes, vos partenaires auront tendance à moins bien réaliser leur travail.

C’est pourquoi nous vous conseillons de véritablement installer une relation de confiance entre vous et eux.

Pensez à la loi des rendements décroissants lorsque vous gérez de petits volumes.

Si vous cherchez à tout faire parfaitement comme lors de vos plus grandes commandes, vous risquez de perdre un temps fou et aussi de l’argent.

Par exemple, appliquer le scotch dans un certain sens et pas dans un autre sera une perte de temps inutile.

Contentez-vous plutôt de faire ce qui est requis par chacun des partenaires.

Nous ne voulons pas dire ici qu’il ne faut pas chercher la perfection dans votre travail.

Mais il faut chercher le stade où la valeur de votre produit est au maximum, un stade de perfection de la valeur plutôt que de perfection tout court.

 

 

Conclusion

 

Ces cinq erreurs ne sont pas des passages obligés.

Il est possible que certains d’entre vous ne tombent jamais dans l’un de ces cas.

Mais c’est tout de même assez probable à vos débuts.

Ainsi, nous espérons vous avoir donné quelques pistes de réflexion quant à votre posture à l’approche de vos premières exportations.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H
 

 

 

Questions récurrentes :

Ai-je besoin d'une licence pour importer de Chine ?

Vous pourriez avoir besoin d'une licence d'importation pour importer des marchandises de la Chine vers la France. Il existe des contrôles à l'importation sur une gamme de produits différents, y compris les armes à feu, les aliments et les textiles.

Comment la taxe à l'importation est-elle calculée ?

Il est important qu'en tant que commerçant, vous sachiez si vous devez payer la TVA et les droits d'importation sur vos marchandises avant de pouvoir être autorisé à entrer en France. Les importations peuvent être assujetties à des droits d'importation, selon la classification des marchandises et d'où elles proviennent. La TVA est perçue sur les marchandises importées de l'extérieur de l'Union européenne au même taux que si vous avez acheté les marchandises en France (actuellement 20%).

Quel mode transport utiliser pour importer depuis la chine ?

Lorsque vous faites votre choix quant à la façon dont vous allez importer, vous devrez décider vous-même de gérer la logistique ou d'externaliser le travail à un transitaire. Lors de l'importation en provenance de Chine, vos principales options sont l'air et la mer. Si votre entreprise a besoin de transporter de grandes quantités, mais qu'il n'y a pas de pression à livrer rapidement, l'expédition par mer peut convenir. Cependant, si vous avez besoin de vos articles rapidement et avec des niveaux de sécurité plus élevés, l'expédition par avion pourrait être plus appropriée. Si vous importez des éléments plus petits, vous pouvez vouloir importer par la poste.

Un contrat doit-il être signé lors de l'importation de produits depuis la Chine ?

Une fois que vous avez fait des recherches approfondies sur toutes les certifications dont votre produit a besoin et que vous avez trouvé un fournisseur fiable qui s'y conforme, il est tout aussi important de rédiger un contrat de vente dans lequel absolument tout est précisé. C'est particulièrement vrai pour les spécifications du produit et les conditions de retour et d'indemnisation si le produit reçu n'est pas conforme à l'accord. Cela vous évitera bien des problèmes à long terme, et c'est le point sur lequel la plupart des importateurs ne sont pas à la hauteur : lorsqu'on importe de Chine, on ne peut pas faire assez attention aux détails.

 

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H

importation chine vers etats unis

🏅Importation de la Chine vers les USA: guide complet [2020]

 

 

Vous êtes sur le point d'importer des produits de Chine aux États-Unis ? Alors continuez à lire !

Dans ce guide, nous expliquons ce que les entreprises américaines doivent savoir avant d'acheter des biens de consommation auprès de sociétés commerciales et de fabricants en Chine et dans d'autres pays asiatiques.

 

Cet article explique ce que les jeunes entreprises et les petites entreprises doivent savoir sur la réglementation américaine des produits, les exigences en matière d'étiquetage et les restrictions de transport.

Règlement sur la sécurité des produits

 

 

Les importateurs établis aux États-Unis doivent tenir compte de deux ensembles de règlements sur les produits :

 

  • Réglementation fédérale (applicable dans tous les états américains)
  • Réglementation de l'État (applicable dans certains États seulement)

 

Commençons par la première catégorie, car c'est ce qui touche tout le monde. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des organismes gouvernementaux et des règlements pertinents aux États-Unis :

 

  1. CPSIA : Il s'agit d'un règlement-cadre qui s'applique (du moins jusqu'à présent) aux jouets et autres produits pour enfants. La définition d'un produit pour enfants est, à l'heure actuelle, tout produit qui est commercialisé comme étant approprié pour les enfants de 12 ans ou moins.

 

La CPSIA n'est pas une norme. La CPSIA fait plutôt référence à l'ASTM et à d'autres normes de produits. Elle fixe également des exigences en matière de certification, de documentation et d'étiquetage des produits.

 

  1. FCC : La Federal Commission of Communications (FCC) réglemente tous les appareils de communication vendus aux États-Unis. La FCC administre divers actes juridiques, comme la partie 15 de la FCC, applicable à l'électronique.
  2. FFA : La Loi sur les tissus inflammables (FFA) est administrée par la CPSC et fixe les exigences en matière d'inflammabilité des tissus. La FFA exige également que les importateurs américains délivrent des certificats de produits et d'autres documents.
  3. Substances à usage restreint : La CPSC restreint la présence de diverses substances dans certains produits (principalement dans le cadre de la CPSIA). Toutefois, certaines de ces restrictions peuvent s'appliquer à des produits qui ne sont pas destinés aux enfants. Cliquez ici pour la liste complète.

Comme nous l'avons mentionné, vous devrez peut-être aussi tenir compte des règlements qui ne sont pas administrés au niveau fédéral.

 

Ci-dessous, vous trouverez un aperçu des réglementations des états qui affectent les importateurs dans tous les états américains :

 

  1. Proposition 65 de la Californie : CA Prop 65 réglemente plus de 800 produits chimiques dans les produits de consommation. Il y a deux façons de se conformer :

 

Option 1 : Assurez-vous que votre produit est conforme, soit en obtenant de la documentation de votre fabricant en Asie, soit en soumettant un échantillon pour des tests de conformité.

Dans la plupart des cas, les importateurs sont obligés de payer pour les essais en laboratoire, car la majorité des fabricants, dans diverses industries, ne peuvent pas fournir de données sur la composition chimique des matériaux et des composants.

 

Option 2 : apposer une étiquette d'avertissement sur le produit, expliquant que le produit peut contenir des substances susceptibles d'endommager les fonctions reproductives ou de causer le cancer.

La conformité à la norme CA Prop 65 est obligatoire pour tous les importateurs américains, basés sur - ou vendant à des clients dans - l'État de Californie.

2. California Technical Bulletin 117-2013 (TB117-2013)

 

TB117 est un règlement de sécurité incendie, applicable aux meubles rembourrés. La conformité est obligatoire, pour certains types de meubles vendus dans l'État de Californie.

 

3. Autres règlements de l'État

 

De nombreux États américains, sinon la plupart, ont mis en œuvre des restrictions locales sur les substances (c.-à-d. l'interdiction des phtalates), des exigences en matière d'emballage et de déclaration.

Par conséquent, vous devriez communiquer avec les autorités locales et demander de l'aide juridique pour vous assurer que vos produits sont conformes à votre marché cible.

 

Exigences en matière d'étiquetage

 

En plus de la réglementation sur la sécurité des produits, vous devez également veiller au respect de toutes les exigences en matière d'étiquetage obligatoire.

Alors que la liste exacte des exigences dépend du produit (il n'y a pas de règlements uniformes qui s'appliquent à chaque produit), la liste vous fournit des lignes directrices :

 

Produits pour enfants

 

  • Étiquette de suivi CPSIA
  • Symboles d'avertissement
  • Pays d'origine

 

Électronique

 

  • Marque FCC
  • Pays d'origine

Vêtements

 

  • Composition des fibres
  • Instructions d'entretien
  • Avertissement d'inflammabilité
  • Pays d'origine

 

Emballage

 

  • Étiquette d'avertissement
  • Pays d'origine

 

L'étiquette du pays d'origine est obligatoire pour pratiquement tous les produits importés de Chine aux États-Unis.

Ce n'est toutefois pas le cas sur d'autres grands marchés, comme l'Union européenne.

 

Bien qu'une impression "Made in China" sur le produit et/ou son emballage soit normalement suffisante, certains produits ont des exigences d'étiquetage plus spécifiques.

 

Les montres sont l'un de ces produits. Lors de l'importation de montres, l'importateur n'est pas tenu de l'étiqueter comme " Made in China " - même si la montre est assemblée à Shenzhen.

Non, l'origine est déterminée par le mouvement.

Normes  non obligatoires

 

En plus des règlements et des organismes gouvernementaux présentés ci-dessus, vous devez également être au courant des normes de produits non administrés par l'État.

Aux États-Unis, il existe diverses organisations non étatiques établies qui élaborent et mettent en œuvre des normes :

 

 

Bien que UL, ASTM et ANSI soient des organismes privés (non gouvernementaux), les organismes fédéraux comme la CPSC exigent que certains produits soient conformes aux normes élaborées par ces organismes.

 

Par exemple, la CPSIA exige des importateurs et des fabricants nationaux de jouets et de produits pour enfants qu'ils se conforment à la norme ASTM F963.

 

Dans un cas récent et très intéressant, la CPSC a fait une déclaration publique annonçant que les hoverboards importés aux États-Unis doivent être conformes à la norme UL 2272 (Outline of Investigation for Electrical Systems for Self-Balancing Scooters).

Ce qui est intéressant ici, c'est que les normes UL ne sont pas obligatoires.

 

Pourtant, le CPSC l'a fait, et pour de très bonnes raisons.

 

Cela dit, la CPSC n'exige toujours pas que les importateurs américains obtiennent l'approbation des Underwriters Laboratories - " seulement " que le produit est en réalité conforme.

 

*Cela vous semble déroutant ? Vous n'êtes pas seul…

 

Expédition de marchandises Chine-USA

 

Règlement sur les transports

 

Lorsqu'on achète de la Chine aux États-Unis, il y a deux défis à considérer :

  1. Les matériaux d'emballage en bois doivent être conformes à la NIMP 15 (sauf exemption).
  2. Les piles au lithium, qui présentent des risques potentiels d'incendie, doivent répondre à des exigences très strictes en matière d'emballage et de documentation.

fret maritime

Frais d'expédition de la Chine vers les États-Unis

 

Les coûts d'expédition changent tout le temps, et ont été particulièrement volatiles récemment, en raison du prix du pétrole.

Bien que les prix de fret suivants puissent être dépassés demain, ils servent encore de point de référence :

 

VOLUME TYPE SHANGHAI – LOS ANGELES SHANGHAI – NEW JERSEY
1 cbm LCL $200 $250
5 cbm LCL $470 $750
10 cbm LCL $600 $1000
20 feet FCL $800 $1300
40 HQ FCL $1200 $1900

*prix indicatifs

Douanes et taxes

 

Les produits importés de Chine vers les États-Unis sont normalement soumis à des droits d'importation.

Le taux des droits à l'importation dépend de deux facteurs :

 

  1. Code SH (utilisé pour classer les produits)
  2. Pays d'origine (dans ce cas, la Chine)

Deux exemples :

 

  1. Pourcentage : X%
  2. Pourcentage et limite inférieure / supérieure : X% (min. $Y / max. $Y)

 

Numéro d'identification fiscale

 

Pour importer des biens d'une valeur supérieure à 2 500 $, le particulier ou l'entreprise doit avoir un numéro d'identification fiscale (ou EIN).

Ceci est assigné par l'IRS aux citoyens américains et aux entreprises.

Le numéro d'identification fiscale doit également être fourni au courtier en douane.

 

Frais de traitement des marchandises

 

Les frais de traitement des marchandises (MPF) s'appliquent à toutes les expéditions aériennes et maritimes et sont basés sur la valeur des marchandises.

Ces frais sont de 0,3464% avec les valeurs minimales et maximales suivantes :

 

  • Min : US$25
  • Max : 485 $US

Frais d'entretien du port

Les frais d'entretien du port (HMF) s'appliquent à toutes les expéditions de fret maritime.

Le HMF est fixé à 0,125 % de la valeur des marchandises, avec les valeurs minimales et maximales suivantes :

 

  • Min : Aucun
  • Max : Aucun
  • Valeur en douane

 

La valeur transactionnelle de la marchandise importée est le prix effectivement payé ou à payer pour la marchandise lorsqu'elle est vendue à l'exportation aux États-Unis, plus des montants égaux :

 

  1. Les frais d'emballage encourus par l'acheteur.
  2. Toute commission de vente encourue par l'acheteur.
  3. La valeur, répartie comme il convient, de toute aide.
  4. Toute redevance ou frais de licence que l'acheteur est tenu de payer, directement ou indirectement, comme condition de la vente.
  5. Le produit de toute revente, aliénation ou utilisation subséquente de la marchandise importée qui revient, directement ou indirectement, au vendeur.

Toutefois, la valeur en douane peut, selon les circonstances, inclure d'autres coûts - tels que :

 

  • Outillage et moules
  • Services payés au fabricant (c.-à-d. services de conception entrepris en Chine).
  • Échantillons de produits
  • Ces aides sont appelées aides et doivent être déclarées à l'entrée aux États-Unis.

Courtier en douane

 

En tant qu'importateur américain, vous devez trouver un courtier en douane.

Le rôle du courtier en douane est de classer les entrées et de soumettre les documents aux autorités douanières américaines, au nom de la société importatrice.

 

De nombreux transitaires agissent également en tant que courtiers en douane, mais vous ne devez pas tenir cela pour acquis.

Vous devez trouver un courtier en douane et obtenir un cautionnement douanier avant d'importer des produits d'Asie.

Cautionnements douaniers

 

Par l'intermédiaire du courtier en douane, vous pouvez acheter un cautionnement douanier.

Il en existe deux types :

 

  1. Cautionnement douanier à entrée unique (valable pour un seul envoi)
  2. Cautionnement douanier d'entrée continue (valable pour une durée déterminée, par exemple 1 an)

 

Le cautionnement douanier doit être acheté avant que la cargaison quitte le port de chargement (Hong Kong ou Shenzhen).

Cela dit, les cautionnements douaniers ne sont obligatoires que si la valeur des marchandises est égale ou supérieure à 2 500 $US.

 

Ensuite, une inscription formelle est nécessaire, auquel cas le cautionnement douanier est obligatoire.

Vous pouvez choisir d'acheter un cautionnement douanier même si la valeur des marchandises est inférieure à ce montant.

Cependant, dans ce dernier cas, ce n'est pas obligatoire.

 

Comme nous l'avons mentionné, vous achetez le cautionnement douanier à votre courtier en douane.

Pour ce faire, vous devez fournir au courtier en douane ce qui suit :

 

  • Numéro d'identification fiscale
  • Signer une procuration

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H