Les services Chinois d’Inspection et de Quarantaine : CIQ

test laboratoire

Exporter vers la Chine n’est pas toujours chose facile, surtout si vous êtes débutant et que vous comptez exporter pour la première fois.

L’un des plus grands obstacles auquel les exportateurs font face est la douane. Il est très embêtant de voir ses produits bloqués à la douane ou renvoyés, uniquement car ils ne sont pas conformes aux régulations CIQ.

Le CIQ est l’organisme qui peut refuser l’importation de vos produits en Chine s’ils ne remplissent pas les critères demandés.

La façon la plus sûre de s’assurer que cela n’arrivera pas est d’anticiper en faisant une déclaration auprès du CIQ avant même d’exporter vos produits vers la Chine. Vous gagnerez du temps, de l’argent et vous minimiserez les risques.

Dans cet article, nous expliquons les connaissances essentielles que vous devez avoir sur le CIQ avant d’exporter vers la Chine.

 

Qu’est-ce que le CIQ ?

 

En quelques mots, CIQ signifie Services Chinois d’Inspection et de Quarantaine. Ils opèrent sous la tutelle de l’AQSIQ, l’un des instituts chinois de contrôle de la qualité le plus important.

Il y a 35 bureaux du CIQ en Chine, localisés dans 31 provinces différentes.

Le CIQ est entre autres en charge de vérifier les étiquettes, s’assurer que les produits sont certifiés CCC et que les exportateurs suivent les normes chinoises locales.

Les bureaux travaillent en coopération étroite avec de nombreux laboratoires et d’autres instituts pour vraiment assurer un contrôle qualitatif.

 

Quels sont les rôles du CIQ ?

 

L’un des rôles majeurs du CIQ est de s’assurer que les exportateurs suivent les normes relatives aux importations en Chine. Cela comprend par exemple les contrôles et la prévention des maladies infectieuses qui pourraient rentrer dans le pays.

Comment procèdent-ils ? Ils inspectent simplement les biens à leur arrivée aux ports et aéroports.

Le CIQ s’assure aussi que le personnel des ports et aéroports dispose de tout l’équipement nécessaire pour réaliser les inspections et se protéger des éventuelles maladies le cas échéant.

Les autres responsabilités du CIQ comprennent les inspections et contrôles des animaux, des plantes et de tout être vivant entrant sur le territoire chinois. C’est donc la partie quarantaine du CIQ.

L’AQSIQ est l’autorité qui chapeaute le CIQ et décide de ses responsabilités.

 

Obtenir une déclaration CIQ

 

L’un des obstacles les plus importants à l’importation de vos biens est évidemment le passage à la douane. Imaginez que vos produits soient bloqués ou saisis lors de l’inspection douanière.

En fait, les produits peuvent être bloqués à la douane pour des semaines voire des mois pendant que vous devrez préparer les documents manquants et demander à un tiers de vous aider.

Conseil SINO : En réalité, nous vous conseillons de vous faire accompagner par un agent ou un professionnel pour éviter ce genre de déconvenue.

Il y a aussi une troisième option pour minimiser les risques de rencontrer des problèmes aux douanes chinoises. Il s’agit de procéder à une déclaration CIQ avant même d’exporter vos produits.

Vous pouvez demander à un agent de vous aider dans votre déclaration puis utiliser ce document en guise de preuve pour montrer aux douanes que vos produits ont été approuvés. Evidemment, si la déclaration a été positive pour vous, vous ne devriez même pas avoir de problèmes aux douanes.

 

De quoi ai-je besoin pour préparer ma déclaration CIQ ?

 

Veuillez d’abord vous renseigner sur les documents nécessaires auprès de votre agent local. Ses conseils seront probablement plus précis et à jour que les nôtres.

En général, voici les documents qu’il faudra que vous fournissiez :

  • Les informations basiques de votre entreprise
  • Les informations des produits que vous souhaitez exporter
  • Les raisons pour lesquelles vos produits doivent être déclarés
  • Une déclaration qui prouve la conformité aux normes de sécurité
  • Le connaissement
  • Une facture
  • Une déclaration douanière
  • Un contrat de vente
  • Une licence d’importation
  • Un certificat d’inspection

Conseil SINO : Votre agent pourra directement remettre les documents aux douaniers chinois. Nous vous conseillons vivement de travailler avec un agent expérimenté.

 

Les inspections CIQ

 

Les inspections menées par le CIQ sont inévitables. Si vos biens ne passent pas l’inspection et que vous ne pouvez pas gérer le problème sur place, vos biens seront renvoyés à l’expéditeur ou même détruits. D’où, une fois de plus, l’importance d’avoir un agent sur place pour assister à la procédure.

Une fois l’inspection correctement passée, les inspecteurs vous remettront un document de dédouanement, qui prouve que vos produits peuvent passer à la douane et qu’ils peuvent être importés en Chine.

Voici ce que les inspecteurs CIQ peuvent vérifier pendant le contrôle :

  • L’étiquetage des produits
  • L’emballage
  • Vérifier que vos produits sont bien ce que vous avez annoncé
  • Les informations relatives aux produits eux-mêmes comme le nom, la marque, le modèle, la quantité, le lieu de production, …

Après l’inspection et l’approbation, le personnel du CIQ tamponnera votre document de dédouanement et vous pourrez passer à la suite.

 

Les inspections aléatoires

 

Parfois, les exportateurs peuvent être sujets à des inspections aléatoires menées par le CIQ.

Si on vous soumet à une inspection aléatoire, vous devrez envoyer une partie de vos produits à un laboratoire de tests pour vérifier la conformité aux normes.

Si certains de vos produits obtiennent un résultat négatif au test, des mesures pourront être prises à l’encontre de vos produits ou de votre marque.

 

Les étiquettes et marques CIQ

 

Une étiquette CIQ doit être apposée pour de nombreux produits avant qu’ils entrent sur le marché chinois. La procédure pour faire faire et recevoir les étiquettes prend en moyenne jusqu’à deux semaines.

Les informations requises sur l’étiquette dépendent de chaque produit. Nous vous conseillons de vous renseigner au cas par cas.

Souvenez-vous bien que l’étiquette doit être traduite en chinois et approuvée par le CIQ.

Info SINO : Vous pouvez visiter le site du CIQ pour trouver les informations dont vous avez besoin pour l’étiquetage de vos produits.

 

Que devrai-je payer au CIQ ?

 

Généralement, les frais que vous devrez payer pour votre conformité aux normes CIQ sont les suivants :

  • Le coût de la candidature
  • Les frais administratifs et d’agents
  • Les frais liés à l’échantillonnage et aux tests
  • Les frais d’étiquette (traduction, design)
  • Les frais de quarantaine ou décontamination (si besoin uniquement)
  • La délivrance du certificat pour relâcher les biens
  • Le dédouanement
  • Le certificat CIQ

 

Synthèse

 

Le CIQ est l’organisme de contrôle et d’inspections des produits importés en Chine. Il est chapeauté par l’AQSIQ.

Son rôle majeur est de vérifier la conformité des produits entrant ou sortant de Chine.

Notre conseil principal est d’engager un agent expérimenté pour vous aider lors de l’intégralité de la procédure. De nombreux obstacles peuvent vous barrer la route.

Contactez nous

Conseil SINO: N’hésitez pas à contacter nos experts pour avoir davantage d’information. Choisissez le moyen le plus adéquat pour nous contacter:

SINO.Shipping

info@sino-shipping.com

+852 8191 4051

Ou scannez notre WeChat QR code !

wechat sino shipping

Vous pouvez aussi tout simplement remplir notre formulaire en ligne:  Formulaire

DEVIS GRATUIT