Comment j’ai lancé ma marque de porte-monnaie : Un interview du fondateur d’Axes Wallets

Trouver le produit et le faire fabriquer en Asie c’est tout ce que nous faisons aujourd’hui. Étant donné que nous partageons des histoires de personnes qui sont directement dans le milieu, nous avons pensé que c’était le bon moment de vous faire voir, par les yeux d’un entrepreneur à succès et qui vend des produits fabriqués en Asie, comment cela se passait.

La personne en question est Tomas Ericsson, fondateur d’Axess, une marque de porte-monnaies à la mode.

Dans cet article, il explique pourquoi il a choisi les portes monnaie comme produits, les challenges qu’il a du surmonter pour trouver les bons fabricants – et comment tout à décoller avec une campagne de folie.

Tomas, pouvez-vous nous en dire plus sur vous-même et ce que vous faisiez avant de commencer Axess Wallets ?

Avant de commencer mon e-commerce, je travaillais comme marketing manager pour une entreprise Suédoise à Shanghai. J’aidais les entreprises à trouver des fournisseurs en Chine. Shanghai est un environnement très entrepreneurial, du moins les expats qui vivent ici.

Chaque personne a un type d’idée concernant le business, et en général les gens qui viennent ici ont plus souvent une “can-do” attitude alors cela crée le sentiment que tout est possible. Ça aide à me motiver à passer par plusieurs étapes de la création d’un business. Tout semble possible à Shanghai. Une fois que le gros pas a été fait, tout se suit et rien ne semble difficile à imaginer ou à copier.

Je sais que la Suède a un gros startup-scene et un fort esprit entrepreneurial, mais d’après une expérience personnelle, je n’ai pas eu affaire à ce genre d’atmosphère quand j’habitais en Suède.

Axess est une marque de portes-feuilles. Pourquoi des portes-feuilles ?

J’étais vraiment motivé à l’idée de commencer un business depuis des années et j’ai essayé plusieurs idées. Mais étant donné que j’avais peu de connaissances surcomment créer une marque et sur ce qui constitue une bonne ou une mauvaise idée, la plupart de mes idées de business étaient vouées à l’échec et constituaient une perte de temps.

J’ai lu quelques livres de business, notamment ceux de Al ries sur le marketing (par exemple, Les 22 lois de marketing immuables), et j’ai vraiment été inspiré par les notions qui consistaient à se spécialiser fortement, à créer une marque autour d’une niche de produits et à essayer d’avoir un attribut spécifique (et de dominer la catégorie) et à donner de l’importance au nom de sa marque.

Avez-vous essayer d’autres niche de produits avant de créer Axess ?

Avant, j’ai essayé de développer des coques d’iPad, mais j’en suis venu à la conclusion que les pochettes haut-de-gamme étaient plus spécialisées et que ça allait marcher. Il y avait assez de recherches sur les mots clés pour les poches de devant de portes-feuilles, et ma théorie est que une marque qui se focalise sur seulement une chose pouvait se faire de la place sur un marché et faire des profits.

Une fois que vous avez décidé de lancé votre marque, comment vous avez commencé ?

Pour commencer, j’ai eu des échantillons provenant de quelques producteurs de portes-feuilles chinois que j’ai rencontré à un échange (comme mon business est la poche de devant d’un porte feuille).

Mais, j’étais un peu déçu de la qualité du cuir et de notre communication donc j’ai décidé de trouver un fabricant en Inde, comme je savais qu’en général ils ont une longue tradition sur la production de produits à la main.

Après avoir utilisé Elance.com (aujourd’hui connu sous Upwork.com) et trouver un agent d’approvisionnement Indien, j’ai trouvé un bon fabricant de porte-feuilles à Kolkata que j’ai utilisé depuis et continue d’avoir une bonne relation professionnel avec.

J’essaye toujours de développer de nouveaux modèles et designs, alors ça aide énormément d’avoir un fabricant qui aide et qui est plus au moins un partenaire de business sur du long terme : beaucoup de notre travail est un processus et il y a des erreurs en essayant de nouveaux designs, cela demande beaucoup de la patience pour le fabricant.

Comment avez-vous trouver le bon matériel ?

Pour trouver du cuir, j’ai visité un des plus larges sites de cuir et de foire de matériels au monde à Hong Kong, et j’ai donc rencontré des tanneries de cuirs venant de partout dans le monde. J’ai échangé beaucoup de cartes de visites et reçu des échantillons, sachant que je n’étais pas très informé sur le cuir en général et ce que je devais rechercher.

Il y avait ce tannerie Italien qui m’a tapé dans l’oeil, mais il était deux fois plus chère et il y avait un trop grand nombre de commande minimum à avoir comparé aux tanneries de Bangladesh et Pakistan.

Cependant, la qualité de leur cuir était gravé dans ma mémoire – c’était spécial, mais je n’avais aucun moyen d’avoir des fonds pour me le permettre, comme j’avais besoin d’a peu près 100 000 CNY (autour de 14,500$) pour acheter du cuir et j’avais à peine une dizaine de ça dans la banque.

Comment avez-vous financé votre premier lot ?

C’est à ce moment là que Kickstarter rentre en jeu. Cette année là, Kickstar a fait de la Suède une partie de leur réseau de pays eligible à lancer des campagnes.

Alors j’ai fait faire des échantillons en Inde, et après avoir procuré quelques petites pièces de la bannière, j’ai fait une petite vidéo et lancé une Kickstarter campagne, qui à ma grande surprise récolté à preu près 350 000 SEK – alors je pouvais aller de l’avant et acheter du cuir italien et lancer mon business.

Le “marché du porte-feuille” attire relativement du monde. Comment vous définissez le produit à part ?

Comme je l’ai dit plus tôt, j’ai suivi quelques théories de marketing que j’ai lu, est essayer d’être fortement spécialisé sur un marché de niche et j’ai pas vraiment vu de forts compétiteurs faire seulement le devant de portes feuilles, alors j’ai pensé que il y avait une chance ici pour une marque de se focalisé que sur ça.

Maintenant j’ai réalisé que le marché est un peu dilué comme il y a beaucoup de termes utilisés pour le même produit (porte feuilles minimalist, portes feuilles slims), etc… mais je continue de suivre la théorie basic de stocker tout ça en profondeur en une catégorie spécifique et veut créer une marquer remarquable pas seulement basé sur le cuir supérieur de Tuscane mais d’avoir plus de variations pour le devant des portes feuilles que quiconque.

Cela est seulement possible due à être fortement spécialisé.

Quelles chaînes de ventes utilisez-vous ?

Je vends sur Etsy, Amazon et mon propre site internet. La plupart de mes ventes proviennent de mon site internet principal.

Alors, où peuvent nos lecteurs trouver vos portes-feuilles ?

Allez sur www.axesswallets.com.

Contactez nous

Conseil SINO: N’hésitez pas à contacter nos experts pour avoir davantage d’information. Choisissez le moyen le plus adéquate pour nous contacter:

SINO.Shipping

info@sino-shipping.com

+852 8191 4051

Ou scannez notre WeChat QR code !

wechat sino shipping

Vous pouvez aussi tout simplement remplir notre formulaire en ligne:  Formulaire

DEVIS GRATUIT