demenager en chine

🇹🇳 DÉMÉNAGER À PÉKIN 🇹🇳

DĂ©mĂ©nager dans la capitale chinoise: PĂ©kin

 

Pékin est également appelée Beijing, est le centre politique et culturel de la Chine.

Pour prĂ©parer Ă  bien votre dĂ©mĂ©nagement Ă  PĂ©kin, il est important d’anticiper cet Ă©vĂ©nement et cela nĂ©cessite une qualitĂ© organisationnelle.

Sino Shipping  a plus de 10 ans d’expĂ©rience et a gagnĂ© une vĂ©ritable crĂ©dibilitĂ© dans le milieu du dĂ©mĂ©nagement International Ă  destination de l’Asie, spĂ©cialement en Chine, PĂ©kin et ses diffĂ©rentes Villes.

Sino Shippinga aujourd’hui des connaissances et un rĂ©seau important pour mener Ă  bien votre dĂ©mĂ©nagement.

  • On vous aide sur toutes les dĂ©marches administratives Ă  faire pour dĂ©mĂ©nager Ă  PĂ©kin. Tout sur les douanes, les assurances ou la fiscalitĂ©
  • On gĂšre le conditionnement, l’emballage, on charge dans le conteneur pour l’expĂ©dition maritime ou le fret aĂ©rien
  • On vous explique les diffĂ©rents modes de transport. On vous donne les avantages et inconvĂ©nients de chaque solution.

Sino Shipping a sĂ©duit de nombreux professionnels et particuliers pour leur dĂ©mĂ©nagement en Chine, y compris PĂ©kin. Notre force est aujourd’hui notre rĂ©seau dans le monde avec des acteurs 100% impliquĂ© dans leur mission qui est de rĂ©ussir votre projet en axant sur une qualitĂ© de service maximale.

Tout au long de votre dĂ©mĂ©nagement, nous vous assurons un suivi rĂ©gulier des diffĂ©rentes Ă©tapes : le dĂ©mĂ©nageur du dĂ©part France ou de Chine, notre agent de transport du fret maritime ou fret aĂ©rien qui transportera vos biens et Ă  l’arrivĂ©e notre correspondant. Nos partenaires respectent des procĂ©dures bien Ă©tablies pour garantir une qualitĂ© de professionnalisme.

 

Vivre Ă  Pekin

 

Beijing est localisée en Chine, pas loin de le mer de Bohai. Beijing se différencie par son unicité, elle représente un symbole de la Chine.

Sino Shipping a interviewĂ© Sara partie s’installer Ă  PĂ©kin- Bejing avec son Ă©poux

 

Quelle a Ă©tĂ© votre premiĂšre rĂ©action ?

 

J’étais Ă©normĂ©ment contente d’apprendre que j’allais partir avec mon  mari Ă  PĂ©kin pour une durĂ©e de 3 ans, j’ai laissĂ© mes deux grands garçons en France.

J’ai toujours voulu visiter cette ville qui est historique, la muraille de Chine, la CitĂ© interdite dont le merveilleux film m’avait marquĂ© «  le dernier empereur Â»

 

Quelles sont vos premiĂšres Ă©motions ?

 

Je pensais que Pékin était une petite ville, je me suis trompé, la cité est immense. Se déplacer dans la ville est trÚs épuisant. Cependant les moyens de transports sont bien organisés, le bus et les taxis sont présents. Les taxis ne sont pas trÚs chers.

Un dĂ©tail qui a attirĂ© mon attention est la pollution dans PĂ©kin, c’est vraiment dommage, ceci est causĂ© Ă  cause de la circulation des voitures.

Ce que je peux dire sur les PĂ©kinois, c’est qu’ils sont trĂšs chaleureux et sont serviables quand j’ai besoin d’aide. Par contre il y a quand mĂȘme des difficultĂ©s de communication.

 

Dans quel endroit se loger ?

 

Avec mon mari nous sommes arrivĂ© Ă  PĂ©kin le premier samedi du mois d’Octobre 2015. Nous avons rĂ©servĂ© un hĂŽtel dans le quartier de Chaoyang, et on a pris le temps par la suite de visiter 3 appartements. Nous avons donc fait appel Ă  vous ( Sino Shipping) pour notre dĂ©mĂ©nagement et aussi pour que vous nous mettiez en contact avec une agence immobiliĂšre. Je vous avoue que cela nous a Ă©tĂ© d’une grande aide car d’une part vous ĂȘtes gage de qualitĂ© et de sĂ©rieux et surtout vous ĂȘtes francophone donc cela facilite les choses, Merci !

Donc nous souhaitions habiter dans une rĂ©sidence exclusivement pour les expatriĂ©s afin de ne pas ĂȘtre totalement dĂ©paysĂ© et disposer des habitudes occidentales, avec une salle de gym et une piscine pour les Ă©tĂ©s ou la tempĂ©rature grimpe Ă  PĂ©kin.

Nous avons donc opté pour un appartement dans ce quartier de Chaoyang. En ce qui concerne les familles qui ont des enfants, le lycée français est une possibilité. Les magasins spécialisés (les chaines) pour les expatriés sont situés pas trÚs loin des résidences.

 

Comment faire face Ă  une ville aussi immense ?

 

Il y a 5 pĂ©riphĂ©riques Ă  PĂ©kin. Pour bien se repĂ©rer, je vous conseille de prendre un plan en version anglaise. Il y a des associations pour les francophones «  Pekin accueil Â» qui planifie certaines visites de la ville, organise des thĂšmes comme par exemple dĂ©couvrir tel ou tel marchĂ©, des visites culturelles .

On a Ă©galement la possibilitĂ© de trouver de bons guides en anglais qui montrent en Chinois l’adresse que vous montrez au taxi, il pourra donc vous y emmener.

 

Votre rapport avec les Chinois ?

 

Quand je suis arrivĂ©, j’ai tout de suite accordĂ© une prioritĂ© Ă  l’apprentissage de la langue ceci Ă©tait trĂšs important pour moi d’apprendre le Chinois car on ne se sert de l’anglais que pour gĂ©rer les relations commerciales quotidiennes.

J’ai intĂ©grĂ© l’école Beijing Mandarin School, les professeurs sont de qualitĂ© et m’ont permis d’adopter la meilleure mĂ©thode pour l’apprentissage de leur langue assez rapidement. Aujourd’hui je n’ai pas un niveau assez avancĂ© pour dĂ©velopper des rapports amicaux et de courtoisie avec les Chinois.

 

Que faites-vous de votre temps de libre Ă  PĂ©kin ?

 

Je fais beaucoup de vĂ©lo avec mon mari. On se sentait pas forcĂ©ment en sĂ©curitĂ© dans les rues de PĂ©kin donc nous avons Ă©quipĂ©s nos vĂ©los de Klaxons puissants afin de se faire entendre. Un coup de klaxon attire tout de suite l’attention , la circulation routiĂšre en Chine respecte certaines coutumes.

Je dois avouer que le vélo me donne une sensation de liberté que ce soit pour aller dans un restaurant, dans un parc ou un musée, je me sens en totale liberté.

Je pratique aussi une discipline chinoise, le tai-chi-quan qui est une gymnastique lente, c’est ce qu’on voit dans les films. Je pratique environ 30 minutes tous les jours et une fois par semaine je fais 2 heures les mercredis, il y a des cours gratuits proposĂ©s par une association.

 

Ce qui vous dérange le plus à Pékin/ Beijing

 

DĂ©jĂ  il faut dire que c’est une ville ou on Ă©prouve beaucoup de plaisir. Elle a su garder et prĂ©server ses Ă©difices historiques et ses maisons traditionnelles. Il est vrai que la rĂ©novation des Jeux Olympiques en 2008 a un peu perturbĂ© le style traditionnel.

Le principal souci Ă  Beijing est la forte pollution due Ă  la circulation des voitures

 

Un mot pour conclure ?

 

Il n’est pas facile de s’installer Ă  PĂ©kin. Les expatriĂ©s francophones sont trĂšs actifs. Les conseils que j’ai pu trouver sur votre site Sino Shipping pour rĂ©ussir son expatriation m’ont beaucoup aidĂ© ainsi qu’un de vos partenaires qui s’est occupĂ© de mon dĂ©mĂ©nagement qui m’avait donnĂ© quelques conseils que j’ai appliquĂ© Ă  la lettre.

Un seul conseil, ne jamais s’isoler quand on est  l’étranger, le but est de rencontrer du monde , de se forger un rĂ©seau et aussi il est important de s’inscrire dans des associations comme il en existe Ă  PĂ©kin. Si vous voulez dĂ©velopper votre rĂ©seau professionnel vous pouvez aussi vous inscrire Ă  des groupes de networking afin d’amplifier vos opportunitĂ©s professionnelles ou opportunitĂ©s business.

La vie est parfois vraiment diffĂ©rente de nos habitudes d’occidentaux mais il faut dire que c’est ça le charme de l’expatriation.

AprĂšs quelques mois, le charme de l’exotisme laisse place Ă  la routine quotidienne et c’est lĂ  que les choses commencent Ă  rĂ©ellement devenir intĂ©ressantes car on s’aperçoit Ă  ce moment lĂ  ce qui nous attire le plus dans le pays en question et l’envie qui nous anime de rester.

Aujourd’hui je peux vous dire que PĂ©kin a gagnĂ© mon cƓur et j’ai une rĂ©elle envie de passer quelques annĂ©es encore, c’est tellement riche en expĂ©rience personnelle, cela m’a fait grandir Ă©normĂ©ment, le ressenti de mon Ă©poux est le mĂȘme.

J’ajouterai qu’étant en Asie, on a la possibilitĂ© de voyager un peu de partout, partir au Japon, en CorĂ©e, en Thailande, au Vietnam, au Cambodge, au Laos. Les destinations de rĂȘve sont inĂ©puisables, c’est encore plus de choses Ă  dĂ©couvrir, plus de gens Ă  dĂ©couvrir de coutumes, le monde asiatique est juste phĂ©nomĂ©nal. Chaque pays a sa spĂ©cificitĂ©, ses plats culinaires, ses habitudes de vie.

Je dis Ă  tous ceux qui aimeraient s’expatrier en Chine de ne pas hĂ©siter une seule seconde car c’est une rĂ©elle source de bonheur, cela n’a pas de prix.

Si c’était Ă  refaire je referais absolument la mĂȘme chose. J’ai pour projet maintenant de voyager avec mon mari pour dĂ©couvrir les autres cultures des autres pays voisinant.

Avant de s’expatrier il faut juste bien planifier son dĂ©part et si vous voulez par exemple dĂ©mĂ©nager votre appartement il faut bien le prĂ©parer et gĂ©rer ses affaires car cela ne s’improvise pas. Nous avions beaucoup d’effets personnels Ă  transporter jusqu’en Chine, et au dĂ©but nous avions un peu eu du mal Ă  trouver un dĂ©mĂ©nageur international qui nous inspirait une rĂ©elle confiance, c’est lĂ  qu’on vous a recommandĂ© Ă  nous et mon mari a pris contact avec vous. Merci SINO Shipping.

La Chine c’est superbe, PĂ©kin c’est magnifique, foncez. Et dernier point, n’ayez pas peur de franchir le pas, car gĂ©nĂ©ralement derriĂšre la peur se cachent les plus belles choses de la vie alors cela ne coute rien de faire un petit pas pour ressentir de belles choses.

Pour avoir plus d’information sur la ville, n’hĂ©sitez pas Ă  visiter le lien suivant : Travel China Guide – Beijing

Les commentaires pour cette publication sont fermés.