Comment éviter les produits « bidons » | Importation Chine

objet cassé

Comment éviter les produits « bidons » | Importer depuis la Chine

 

Dans plusieurs articles, nous nous sommes attachés à vous montrer comment éviter les arnaques dont vous pouvez être victime lorsque vous importez depuis la Chine. Néanmoins, et on ne vous le répètera jamais assez, il est très rare de se faire escroquer en important depuis la Chine.

Même s’il est rare de tomber sur des escrocs, les produits de très mauvaise qualité sont quant à eux légions en Chine. Si vous êtes vendeur Amazon, tous vos efforts pour obtenir de bons retours produits grâce à des procédés comme des répondeurs de mail automatisés ou des notices d’utilisation seront vains si vous vendez des produits « bidons »,c’est-à-dire de TRES mauvaise qualité.

Dans cet article, je vous expliquerai comment éviter ces produits risqués et sans intérêt et, si jamais vous avez le malheur de tomber dessus, comment réagir efficacement.

 

Les erreurs les plus fréquentes

 

La première chose à faire est de se familiariser avec les erreurs les plus courantes que font la plupart des importateurs de Chine. Il en existe deux grandes catégories.

Les erreurs délibérées

 

J’ignore si vous vous souvenez du scandale au lait frelaté qui avait éclaté en Chine en 2008 lorsqu’un fournisseur chinois avait été reconnu coupable d’avoir introduit de la mélamine, un composé hautement nocif, dans sa production de lait pour bébé. Cette manœuvre totalement illégale et irresponsable avait entraîné l’hospitalisation de plus de 50 000 nourrissons.

Le fournisseur chinois avait-il prévu que cette histoire se terminerait ainsi, causant l’intoxication de dizaines de milliers d’enfants ? Sûrement, mais ce qui le préoccupait davantage, c’était de savoir qu’il allait réaliser des économies monstrueuses et se créer un avantage concurrentiel décisif. Au prix de milliers de vies … C’est, relativement, le même problème que peuvent rencontrer les importateurs de Chine ; les fournisseurs utilisent des méthodes de réduction des coûts au détriment de la qualité en espérant que l’acheteur ne s’en apercevra pas. Ce procédé s’inscrit à long terme et se nomme « dégradation de qualité ».

Il est parfois difficile de remarquer que la qualité se dégrade au fur et à mesure. Vous ne pouvez jamais être persuadé que la réduction des coûts engagée par votre fournisseur aboutira à un produit totalement défectueux. Dans tous les cas, il est impératif de mettre en place des mesures pour empêcher la dégradation de la qualité et surtout de prévenir tous les dégâts que pourraient causer votre produit aux consommateurs.

 

Les erreurs de négligence

 

L’autre type d’erreur à éviter sont celles que même votre fournisseur n’est pas conscient de faire. Par exemple, vous achetez 100 paires de chaussures et vous recevez 50 boîtes avec une chaussure droite et 50 autres boîtes avec une chaussure gauche. Vous pensez que votre fournisseur tire avantage à agir ainsi ? Absolument pas. C’est juste une erreur par pure négligence, celle qui résulte d’un étourdissement, de la part de vous, qui n’avez peut-être pas communiquer clairement, ou de votre fournisseur qui a agi de façon confuse.

 

Comment éviter toutes ces erreurs

 

Pour la majorité des importateurs, veiller au respect des exigences qualité démarre à la seconde où ils ont passé commande.

 

Pour vous assurer de recevoir un produit qui répond en tous points à vos critères de qualité, suivez les étapes pas à pas :

  1. Ayez une idée claire et précise de la valeur de votre produit (demandez des devis différents et croisez les sources).
  2. Envoyez un véritable ordre d’achat, pas simplement un e-mail.
  3. Envoyez un document de « Caractéristiques produit ».
  4. Faites inspecter par un tiers la production lors d’un contrôle inopiné.
  5. Revoyez en détail votre commande, identifiez les faiblesses du produit et comparez avec votre document « Caractéristiques produit ».

 

Ayez une idée claire de la valeur de votre produit

 

Vous savez probablement déjà qu’un bon importateur demande trois ou quatre devis différents pour obtenir le véritable prix de marché du produit. L’industrie chinoise est ultra-concurrentielle et deux produits identiques seront vendus à des prix similaires avec une variation de 5-10%. S’il y a une différence de plus de 10% entre deux cotations, c’est sûrement que les produits ne sont pas identiques.

 

Imaginez que vous receviez 3 devis différents pour un même cadenas :

  • 1erdevis : 12€
  • 2edevis : 12,25€
  • 3edevis : 9,5€

 

En ce qui concerne le troisième devis, il y surement quelque chose de différent dans la composition du produit ou dans la façon d’établir la cotation. Soit le produit est composé de différents matériaux, soit le design est particulier, les conditions de transport différentes ou bien une quantité minimale à commander différente aussi … Peu importe la raison de la variation de prix, vous n’avez pas déniché le meilleur fournisseur de toute la Chine par hasard.

 

Conseil SINO : Ne faites pas l’erreur de choisir la cotation dont le prix est le plus bas. Vous risquez d’avoir une qualité de produit quasi-nulle, ce qui vous amènera de très mauvais retours produit sur Amazon et impactera négativement vos ventes.

 

Envoyez un ordre d’achat

 

Quand vous passez commande à votre fournisseur, lui envoyez-vous simplement un e-mail ?

 

N’ayez pas honte, la plupart des gens le font, mais vous ne devriez pas les imiter. Vous devez envoyer un ordre d’achat en bonne et due forme. Il existe des millions de modèles d’ordre d’achat téléchargeable sur internet. Ces modèles incluent des éléments spécifiques au marché chinois, ce qui permet d’accélérer le processus de commande et d’éviter les erreurs.

 

Je vous invite d’ailleurs à découvrir nos offres de formations et nos guides gratuits pour devenir incollable sur l’importation depuis la Chine. Vous y découvrirez nos conseils pour devenir un véritable professionnel et gagner ainsi du crédit aux yeux de vos fournisseurs. Face à un quelqu’un qui maîtrise son domaine et les caractéristiques du marché chinois, vos fournisseurs prendront moins de liberté quant à vos exigences.

 

Quand vous envoyez un simple mail pour passer commande, cela montre à votre fournisseur que vous n’êtes pas assez impliqué pour envoyer un véritable document professionnel, quelles sont les probabilités pour que vous fassiez un contrôle qualité par la suite ?

 

Envoyez un document « caractéristiques produit »

 

C’est sûrement l’une des choses les plus importantes à faire pour votre produit : joindre à votre ordre d’achat un document faisant état de toutes les caractéristiques produit que vous souhaitez. Ça a l’air compliqué mais n’ayez pas peur ! C’est en réalité très simple. Une fiche « caractéristiques produit » est un document qui décrit clairement ce à quoi un produit « non-bidon » ressemble. Ce document agit comme une assurance qualité auprès de votre fournisseur et comme feuille de route pour le contrôleur qualité indépendant. Grâce à ce document, impossible pour le fournisseur de se dédouaner en cas de litige sur la qualité du produit.

 

Pourquoi ce document est si important ? Tout simplement car si vous ne précisez pas sans qu’il n’y ait aucune ambiguïté, c’est donner libre cours à votre fournisseur pour interpréter à sa guise.

 

Je vais vous donner un exemple concret. Je suis sur le point d’importer des parapluies. Je n’ai jamais importé ce produit auparavant donc je ne sais pas sur quels points le fournisseur peut tenter de faire des économies i.e. rogner sur la qualité ou bien faire des erreurs par négligence. J’ai en revanche fais plusieurs requêtes concernant l’étiquetage et l’emballage. Pour éviter toute mésaventure, je vais regrouper toutes ces exigences dans un seul et même document, et non à travers une discussion Skype où l’on risque de passer à côté de la moitié des informations.

 

Ce document contient des informations telles que :

  • La localisation et la taille du logo sur le parapluie
  • La couleur de l’emballage
  • Les caractéristiques du code-barres et de l’étiquette à imprimer sur la boîte
  • La notice d’utilisation et les instructions qui accompagneront le produit
  • La couleur du parapluie
  • Le matériau utilisé (polyester)
  • Le diamètre et le composant du manche

 

Tout cela peut sembler élémentaire mais c’est absolument primordial. Si vous ne spécifiez pas clairement vos exigences produit comme listé ci-dessus, votre fournisseur risque de faire n’importe quoi ou d’oublier de nombreuses choses. Si vous avez demandé un échantillon à votre fournisseur, décrivez l’échantillon dans un document d’une à deux pages. Ne soyez pas non plus trop technique, dire « rouge » au lieu d’une couleur Pantone précise n’est pas un affront.

 

Si vous êtes paresseux, listez vos caractéristiques comme ci-dessus à la fin de votre ordre d’achat mais je vous le rappelle, soyez le plus spécifique et professionnel possible !

 

Réaliser une inspection via un tiers

 

Vous avez besoin de faire des inspections via un tiers de manière ponctuelle. Idéalement il faudrait le faire à chaque commande, mais pour la plupart des « petits » vendeur d’Amazon qui importe peu, c’est irréalisable.

 

Mettre en place ce type d’inspection peut être peu coûteux si vous passer par des sociétés comme Asia Inspection (environ 260€). En réalisant cette inspection, vous pouvez à la fois vérifier si le produit correspond bien aux critères listés par votre fiche de caractéristique produit ainsi que tenir votre fournisseur alerté.

 

 

Vérifier vos produits et corriger votre fiche de caractéristique produit

 

Lorsque vous recevrez votre première commande, vérifier chaque produit soigneusement. Partez à la recherche de chaque modification nécessaire pour la prochaine commande et enregistrez-les dans votre fiche de caractéristique produit.

 

Lorsque vous commencerez à vendre des produits, vous aurez des retours clients. Par exemple, j’ai rencontré des clients qui se plaignaient qu’un matériel de montage pour l’un de nos produits rouillait très facilement. Ce n’est pas le problème le plus grave, cela concerne plus un souci d’esthétique mais pour les futures commandes j’ai modifié les équipements utilisés pour des équipements en acier inoxydable. Et j’ai, bien évidemment, enregistré cette modification dans ma fiche de caractéristique produit pour que mon fournisseur (ainsi que moi-même) n’oublions pas cette modification.

 

Importer de Chine, Amazon FBA, Exporter vers la Chine …

Devenez incollable sur les thématiques de l’import-export avec la Chine et doper la croissance de votre entreprise grâce à notre offre de formation gratuite et payante élaborée par l’équipe d’experts SINO Shipping.

Découvrez nos conseils pour tirer votre épingle du jeu et devancer la concurrence en optimisant votre business de A à Z : du sourcing jusqu’à la livraison finale, en passant par le fret et la réglementation.

Cliquez ici pour accéder à la base de données francophone la plus aboutie sur l’import-export avec la Chine.

 

 

Que faire lorsque vous recevez un produit « bidon »

 

Premièrement, prendre en compte qu’aucune livraison ne sera sans défauts. Il existe en réalité des normes de qualités et de sécurités, et le consensus accepté est, que dans une commande de produit il doit y avoir :

  • 0% de défauts qui pourraient mettre en danger quelqu’un (ex : des freins de vélos défectueux)
  • 5% de défauts majeurs qui pourraient résulter dans un refus du client vis à vis du produit
  • 0% de défauts mineurs que seul un œil expert pourrait repérer mais qu’un client « lambda » ne remarquerai pas (ex : une selle de vélo rayée)

 

Ce consensus commun explique que si vous recevez 2.5% (ou moins) de défauts majeur dans votre commande, le fournisseur ne vous compensera pas. Si vous vous plaignez d’1 seul produit défectueux sur 10 000 produits commandés, c’est le meilleur moyen de vous mettre en froid avec votre fournisseur.

 

Pour ma part, si je reçois une commande avec plus de 2.5% de défauts majeurs, j’en informe directement mon fournisseur pour demander un remplacement sur la prochaine commande. (Les fournisseurs aiment ce genre de marchés, car cela leur assure une prochaine commande). Essayer de recevoir un remboursement d’un fournisseur est aussi difficile que de voir le monstre du Loch Ness cela ne vaut donc pas le coup.

 

Conclusion

 

Pour résumer, les arnaques en Chine peuvent facilement être évitées mais les produits « bidon » sont beaucoup plus difficiles à détecter. Il est important de comprendre que la qualité s’estompe avec le temps, et non pas de manière directe et abrupte. C’est comme le cancer, il vaut mieux le détecter le plus vite possible. Et encore mieux, vous pouvez éviter d’attraper ce « cancer » en appliquant mes conseils.

Importer de Chine

Que faire ?

Vous voulez miser sur vous-même et gagner en compétence ? Jetez un œil sur nos formations.

Vous avez du mal à trouver un fournisseur fiable en Chine ? Bénéficiez d’un réseau testé et approuvé.

Vous voulez être sûr qu’il n’y aura aucun problème ? Nous auditons vos fournisseurs, contrôlons la qualité et la conformité des produits.

Contactez nous

Conseil SINO: N’hésitez pas à contacter nos experts pour avoir davantage d’information. Choisissez le moyen le plus adéquat pour nous contacter:

SINO.Shipping

info@sino-shipping.com

+852 8191 4051

Ou scannez notre WeChat QR code !

wechat sino shipping

Vous pouvez aussi tout simplement remplir notre formulaire en ligne:  Formulaire

DEVIS GRATUIT