exporter du vin en Chine

🥇Comment exporter du vin en Chine : le guide complet 2020

Quelles sont les transitaires avec qui travailler en Chine ?

Le marché du vin s’est beaucoup développé ces dernières années, et c’est une tendance qui devrait durer.

La classe moyenne et beaucoup de jeunes ont commencé à apprécier les produits étrangers et notamment le vin, ce qui vous l’imaginez, crée de véritables opportunités pour les exportateurs de vins.

Mais le vin est considéré comme un produit alimentaire et il fait donc l’objet d’une certaine régulation.

Ainsi, il est important que vous connaissiez les normes locales qui s’appliquent au vin et que vous compreniez tout le processus d’exportation du vin en Chine avant de vous lancer vous-même dans ce type d’exportation.

Dans cet article, SINO Shipping vous transmet toutes les informations que vous devez savoir si vous souhaitez vous lancer dans ce business.

Le marché du vin en Chine

L’économie chinoise a beaucoup grossi ces dernières années, et malgré son ralentissement, le marché du vin continue quant à lui à se développer.

Actuellement, le vin n’est plus simplement acheté en guide de cadeaux onéreux ni même consommé par les chinois très riches qui voyagent beaucoup ou qui ont vécu à l’étranger.

Les jeunes commencent notamment à apprécier le vin et ne se limitent plus aux liqueurs locales tels que le vin jaune ou le baiju.

Dès lors, ce sont les bouteilles de vin moins chères et plus « simples Â» avec des étiquettes modernes qui sont devenues véritablement populaires.

Cela étant dit, il y aura une forte demande de vins onéreux étant donné que de plus en plus personnes utilisent le vin pour sociabiliser lors de cocktails et networker.

? Lecture complémentaire: Le transport de Vins et spiritueux France-Chine

L’augmentation des ventes de vin en ligne

Les chinois raffolent des achats en ligne, et le vin n’échappe pas à cela. 

Même si certains préfèrent goûter le vin avant de l’acheter, il suffit à d’autres de savoir s’il est doux ou sec, s’il s’agit d’un Riesling ou d’un chardonnay pour l’acheter.

Le design et l’étiquette de la bouteille jouent également un rôle majeur, selon les clients visés.

Le pays d’origine du vin peut également beaucoup importer, mais le goût et le prix sont généralement des atouts plus importants. 

Selon les préférences, acheter du vin en ligne peut donc être un moyen d’économise du temps et de l’argent.

Vers quelles régions chinoises devrai-je orienter mes exportations de vin ?

 

La Chine est un pays presque aussi grand que l’Europe, donc les goûts varient beaucoup d’une région à l’autre.

Vendre du vin dans des villes de taille moyenne

 

Il existe en Chine plus de 170 villes qui comptent plus d’un million d’habitants, la plupart d’entre eux concentrés au centre de la Chine (dont Chongqing et Wuhan).

La concurrence dans ces villes est généralement plus faible, ce qui peut représenter pour vous de véritables opportunités de business relatif à la vente de vin.

 

Quels types de vin sont en forte demande en Chine ?

Voici les tendances que vous devriez prendre en compte si vous souhaitez commencer à exporter du vin en Chine :

  • Les vins plus fruités à la teneur en tannin faible sont très appréciés
  • Les vins blancs aromatiques ont un potentiel important
  • Les vins pétillants (notamment les plus légers) sont de plus en plus demandés

Les régulations concernant les importations de vin en Chine

 

Il est important que vous étudiiez les régulations et les normes locales afin de vous lancer dans l’exportation de vin en Chine car celles-ci sont assez strictes, étant donné qu’il s’agit d’un produit directement consommé par l’homme.

Tout d’abord, vos produits doivent être en conformité parfaite avec les régulations nationales ainsi qu’avec les normes GB.

Les régulations délivrées par l’AQSIQ

AQSIQ Order 27 (2012)

Concerne l’étiquetage des produits alimentaires (nourriture et vin) préemballés.

AQSIQ Announcement 55 (2012)

Délivré pour administrer l’enregistrement des exportateurs, agents ou importateurs étrangers.

AQSIQ Announcement 59 (2011)

Utilisé pour l’enregistrement de l’étiquette de produits qui sont importés pour la première fois.

AQSIQ Decree 144 of the Administrative Measures on Import and Export Food Safety (2011)

Utilisé pour la gestion des importations/ exportations, des inspections, des mises en quarantaine et de la supervision sanitaire.

AQSIQ Announcement No. 44 (2006) – Adjustment of Import / Export Food and Cosmetic Label Examination System

Arrêt des examens séparés et préliminaires pour les étiquettes des produits alimentaires importés ou exportés. À la place de ceux-ci, l’approbation d’entrée ou de sortie du territoire se fera lors de l’inspection du CIQ lorsque les biens arrivent au port.

AQSIQ Decree 78 (2005) “Rules of Protection of Products of Geographical Indication”

Utilisé pour protéger les produits qui ont une Indication Géographique Protégée. Par exemple, les vins pétillants qui ne proviennent pas de Champagne en France, ne peuvent être nommé ainsi.

AQSIQ Announcement No. 105 (2006)

Autorise un temps plus long pour la fumigation de bromure de méthyle et des niveaux plus hauts pour le bois qui permet d’emballer des produits qui entrent et qui sortent de Chine.

AQSIQ Decree 84 Quarantine and Supervision Administrative Measures for the Importation of Wood Packing Materials (2005)

Ce décret dérive des lignes directrices IPPC et définit les régulations qui s’appliquent à l’emballage en bois.

 

D’autres régulations relatives à la nourriture et au vin

  1. Food Safety Law of the People’s Republic of China (2015)
  2. National People’s Congress (2015)
  3. President Order 22 (2015) for advertisement
  4. SAIC : Measure for Administration of Special Signs of Geographical indication products
  5. Trademark Law of China

Les normes GB pour l’exportation de vin en Chine

Les régulations évoluent rapidement, et notamment sur les marchés émergents tel que la Chine.

Voici les normes GB principales qui s’appliquent au vin qui est importé en Chine :

  1. GB 10344-2005 Norme générale pour l’étiquetage des boissons alcoolisées préemballées
  2. GB 7718-2011 Norme générale pour l’étiquetage des produits alimentaires préemballés.
  3. GB 15037-2006 Vins.
  4. GB 2758-2012 Les boissons alcooliques fermentées et leurs boissons alcooliques intégrées.
  5. GB 2760-2014 Norme pour l’usage d’additifs alimentaires.
  6. GB 2763-2014 Les niveaux maximaux de pesticides dans les produits alimentaires.
  7. GB 2761-2011 Les niveaux maximaux de Mycotoxines dans les produits alimentaires.
  8. GB 2762-2012 Les niveaux maximaux de polluants dans les produits alimentaires.
  9. GB 12696-1990 Les spécifications hygiéniques pour les usines de vin.
  10. GB/T 15038-2006 Les méthodes analytiques de vins et de vin fruité.
  11. GB/T 23543-2009 Les bonnes pratiques de production pour les entreprises de vin.

Le processus à suivre pour exporter du vin en Chine

 

Il s’agit de la même procédure d’exportation que pour l’exportation de viande. Nous vous conseillons donc de lire l’article qui y est dédié si vous souhaitez avoir de plus amples détails.

Voici ci-dessous un résumé des différentes étapes par lesquelles vous allez devoir passer avant de commencer à exporter votre vin en Chine.

 

Signer l’accord avec l’importateur chinois

Tout d’abord, vous devrez trouver un importateur chinois qui souhaite effectivement importer vos produits.

Enregistrer votre entreprise auprès de l’AQSIQ

Pour avoir le droit d’exporter du vin, vous devez vous enregistrer en tant qu’entreprise auprès de l’AQSIQ. Ensuite, vous recevrez un numéro d’enregistrement et votre entreprise fera partie de la base de donnée de l’AQSIQ.

 

Enregistrer votre étiquette

Avant d’expédier vos produits, vous devez enregistrer votre étiquette et envoyer un certains nombre de documents au CIQ.

Ensuite, vous recevrez un numéro de classement des produits qui peuvent effectivement être importés en Chine.

Les documents à fournir sont généralement les suivants :

  1. Une copie de l’étiquette en chinois (version papier)
  2. Une version digitale de l’étiquette en chinois (vous pouvez l’obtenir après votre enregistrement sur le site de l’AQSIQ
  3. Une copie de l’étiquette originale
  4. La liste des ingrédients (dans le cas où elle ne figure pas clairement sur l’étiquette)
  5. Les certificats qui prouvent les récompenses que vous mettez en avant sur votre étiquette

Quelles informations dois-je inclure sur l’étiquette ?

Lorsque vous êtes prêts à exporter vos biens, il est préférable que vous ajoutiez vous-mêmes les étiquettes en chinois sur vos produits.

Cela peut être fait avant que vos produits ne soient expédiés ou bien après. Vous pouvez également demander à votre importateur local de s’en charger.

Les informations suivantes doivent figurer sur l’étiquette :

  • Les ingrédients
  • Le nom de votre produit
  • Le type et le cru du vin
  • Le degré d’alcool
  • Le pays d’origine
  • Le contenu net
  • La date de fabrication
  • Le nom
  • L’adresse et le contact du distributeur chinois
  • Les instructions de conservation
  • La date de dépôt
  • La durée de conservation
  • Les additifs alimentaires ajoutés
  • Le code-barres

Quels documents ai-je besoin de fournir lorsque j’exporte du vin en Chine ?

Vous devez préparer les documents suivants avant d’expédier vos produits :

  1. Facture commerciale
  2. Déclaration de valeur en douane
  3. Documents d’assurance du fret
  4. Packing List
  5. Certificat d’assurance
  6. Certificat d’origine
  7. Certificat sanitaire
  8. Certificat d’authenticité
  9. Certificat d’exportation de vin consolidée

Il est important que vous receviez un certificat sanitaire tamponné et signé par l’autorité du pays de production.

 

Expédier vos biens

Une fois que vos biens sont marqués, vous pouvez préparer l’expédition.

À moins que vous ayez besoin d’expédier vos marchandises extrêmement rapidement, l’option la plus adéquate est le fret maritime dont le temps de transit est de 6-8 semaines.

 

Inspection du CIQ et étiquetage

Lorsque vos biens arrivent en Chine, votre importateur ou votre agent doit normalement déclarer vos biens au bureau du CIQ le plus proche.

Les agents du CIQ ont pour responsabilité de vérifier et de contrôler ce qui entre et ce qui sort du territoire chinois, de faire des inspections mais également de s’assurer que tous les produits qui entrent en Chine sont en conformité aux normes nationales.

Une fois l’entrée de vos biens approuvée, vous recevrez un certificat d’approbation du CIQ et vos biens pourront continuer le processus de dédouanement.

 

Dois-je faire tester mes produits avant de les exporter en Chine ?

Oui, tous les produits alimentaires doivent être testés avant d’être vendus sur le marché chinois.

En fait, les autorités nationales requièrent généralement que vos produits soient testés, avant leur expédition.

Pendant les tests en laboratoire, différents éléments sont analysés tels que les niveaux de métaux et de minéraux, les vitamines etc.

Vendre du vin en ligne en Chine

 

Comme nous l’avons mentionné au début de l’article, le marché de l’e-commerce du vin se développe rapidement en Chine.

Les consommateurs chinois n’ont pas peur d’acheter des bouteilles de vin sur es plateformes telles que ele.me place ou Tmall  par exemple.

Quelles sont les taxes d’importation qui s’appliquent au vin ?

Vous devrez payer ces trois taxes :

  • TVA : 17%
  • Droits de douane: 14%
  • Taxe d’accise : 10%

En bref

La demande de vin est en pleine croissance en Chine, comparativement à celle des liqueurs locales.

Etant donné que le vin fait partie des produits consommés directement par les hommes, il fait l’objet de régulations très strictes et votre vin devra entrer en conformité avec de nombreuses normes GB et règles nationales.

L’étiquetage des produits est important et doit être vérifié par des autorités locales.

S’il n’est pas conforme aux normes GB, vous ne pouvez pas vendre votre produit.

Avant, le moyen le plus commun de vendre du vin c’était via des importateurs locaux qui vendaient simplement des bouteilles dans des boutiques locales ou des supermarchés.

Actuellement, vous avez l’opportunité de vendre en ligne également, et donc d’augmenter vos ventes.

Le goût des chinois pour les produits étrangers a très vite augmenté ces dernières années, et le bière n’est pas en reste !

Avec une population de plus en plus aisée et donc un vivier de jeunes plus aisés, les alcools et bières locales ont laissé leur place aux produits importés de l’étranger.

Mais il n’est pas facile de savoir par où commencer, et souvent, il manque d’informations sur la procédure ou les régulations auxquelles se conformer.

Ainsi, nous écrivons ce guide pour expliquer tout ce que vous devez savoir pour exporter de la bière vers la Chine.

 

Le marché de la bière en Chine

 

De même que le marché du vin, le marché de la bière croit à vitesse grand V.

Auparavant, les bières les plus légères (la Qingdao à 3.6% par exemple) étaient appréciées et souvent accompagnées d’un verre de Baijiu (vin de riz). C’était même assez typique en réalité.

Puis, les Chinois, comme beaucoup d’autres, ont commencé à apprécier les vins et la bière occidentaux.

Aujourd’hui, boire une bière étrangère en Chine est quelque chose d’exotique pour certains mais aussi quelque chose de tout à fait normal pour d’autres.

Evidemment, certaines (comme les bières belges) sont plus exotiques que d’autres.

Chez les jeunes aussi, il est cool de boire des bières étrangères, de qualité.

De sorte, plusieurs magasins entièrement dédiés à l’alcool voire à la bière ont ouvert dans les métropoles chinoises. Beer Lady est le plus connu de tous.

 

 

Où vendre sa bière en Chine ?

 

La plus forte demande de bières étrangères vient sans aucun doute des grandes métropoles de la côte Est chinoise.

Mais dans les villes plus modestes, les habitants commencent à y prendre goût également.

Si vous êtes une petite marque, nous vous recommandons de viser directement les grandes villes où le pouvoir d’achat est souvent plus élevé et les mentalités plus ouvertes vers l’étranger.

 

 

 

Se faire aider par un distributeur ou un agent

 

Vous pouvez chercher un distributeur chinois ou un agent qui vous en apprendra plus sur les opportunités à saisir sur le marché.

Lorsque vous vendez votre bière, il faut savoir que les plus grandes marques dépensent beaucoup dans le marketing en essayant de gagner le plus de parts de marché possible.

Cela ne veut pas dire que vous ne vous ferez pas une place.

Vous serez sur un autre segment puisque votre bière se distingue de celles des grandes marques.

 

 

Les plus grandes marques de bière en Chine

 

A part les locales Qingdao et Snow beer, qui trustent les plus grosses parts de marché et de loin, les marques les plus courantes sont Tiger, Budweiser, Heineken et Carlsberg.

Mais ne soyez pas surpris de trouver des marques plus modestes dans des plus petites villes.

Par exemple, la marque danoise Tuborg s’est installée dans des villes plus petites afin d’éviter la concurrence des grandes.

 

 

Vers quelles bières va la demande ?

 

Alors que les Chinois buvaient principalement de la Pilsner auparavant, la demande pour des bières plus fortes a augmenté. Les bières fruitées sont de plus en plus appréciées également.

 

 

Les régulations en matière d’importation

 

Tout d’abord, vous devez savoir que la Chine a des normes différentes de l’Occident en matière d’importations. Les premières, les normes GB (Guobiao) sont en réalité très proches des normes ISO.

Avant l’exportation, vous devez vérifier que vos produits sont en accord avec les normes applicables à votre produit et être en mesure d’en fournir des preuves.

 

Pour la bière et le vin, les normes GB peuvent varier pour les raisons suivantes :

  • La bière contient du malt
  • Le vin contient un taux d’alcool plus élevé
  • Le vin contient plus de métaux
  • La bière contient du dioxyde de carbone

 

 

Les normes GB pour la bière

 

Voici quelques normes GB applicables à la bière en Chine : GB 2758, GB 4554-1996, GB 4928, GB 10344, GB 7718-2011, GB/T 191, etc.

 

 

Les HS codes pour la bière

 

Les HS codes sont utilisés dans le monde entier pour classifier les produits commercialisés entre les pays. Ils s’appliquent aussi à la Chine et servent à faciliter le travail des douanes et la collecte de données du gouvernement.

 

 

 

La procédure pour exporter de la bière vers la Chine

 

Nous ne rentrerons pas trop dans les détails car cela a été fait dans cet article sur l’exportation du vin vers la Chine.

 

Pour résumer, voici les étapes à réaliser :

  • Trouver un importateur chinois et signer un accord
  • Enregistrer votre entreprise sur le site de l’AQSIQ
  • Enregistrer votre marque
  • Expédier vos biens
  • Passer les inspections CIQ
  • Passer le dédouanement

 

Gardez à l’esprit que votre importateur et votre agent ont aussi des obligations vis-à-vis de votre business :

  • L’enregistrement du business auprès du SAIC
  • L’obtention d’une licence d’importation et d’exportation auprès du MOFCOM
  • L’enregistrement auprès des douanes chinoises
  • Obtenir une licence automatique d’importation auprès du MOFCOM

 

 

Qu’ai-je besoin d’inclure sur l’étiquette de ma bière ?

 

Les normes GB concernant l’étiquetage vont déterminer ce que vous devez inclure sur l’étiquette :

  • GB 10344 : Les lignes directrices de l’étiquetage avant emballage des boissons
  • GB 7718-2011 : Normes générales d’étiquetage de la nourriture pré-emballée
  • GB/T 191 : Illustration et logo pour l’emballage, stockage et transport

 

Les informations qui doivent figurer :

  • Les ingrédients
  • Le nom de votre produit
  • Le type de produit
  • Le pourcentage d’alcool
  • Le pays d’origine
  • Le contenu net
  • La date de production
  • L’adresse et le contact du distributeur chinois
  • Les instructions de stockage
  • Le délai de dépôt
  • La durée de conservation
  • Les additifs ajoutés
  • Le code-barre

 

 

Dois-je faire tester mes produits avant de les exporter ?

 

De même que pour l’étiquetage, vous devez tester et prouver la conformité aux normes GB.

 

 

 

Peut-on vendre sa bière en ligne ?

 

Oui, les étrangers peuvent vendre leur bière en ligne en Chine. Les options les plus courantes sont via Tmall Global, JD, Epermarket et Ele.me.

 

 

Quels sont les droits de douane et les taxes à l’importation ?

 

Vous devez payer les taxes suivantes pour les importations de bière :

  • La TVA à 17%
  • La taxe sur la consommation qui s’élève à 220 RMB par tonne (environ 30 euros) si le prix à la tonne est inférieur à 320 euros et à 250 RMB par tonne sinon.

 

 

Les foires commerciales pour les bières et dérivés

 

Prendre le temps de visiter quelques foires peut être une bonne chose et ouvrir de belles opportunités sur le marché chinois de la bière.

Ce sera aussi l’occasion de consolider votre réseau dans le domaine. Vous aurez besoin de personnes qui ont de l’expérience sur le pays.

La CBCE (Craft Beer China)

En 2017, plus de 150 brasseries différentes y étaient présentes, la rendant la plus populaire. Elle a lieu chaque année en Mai à Shanghai.

La CBB (China Brew China Beverage)

La deuxième plus grande, qui est tenue annuellement à Pékin ou à Shanghai. Elle attire plus de 50 000 visiteurs et des centaines d’exposants. Cela fait 20 ans qu’elle existe et nous vous conseillons de ne pas l’ignorer.

 

 

En Bref

 

La popularité des bières importées ne cesse d’augmenter en Chine étant donné que, de manière générale, les Chinois s’intéressent de plus en plus aux produits occidentaux et que la classe moyenne ne cesse de grandir.

Avant d’exporter vos produits, choisissez bien le segment sur lequel vous voulez vous positionner et si vous voulez opérer en ligne ou physiquement dans les bouteilleries locales.

N’oubliez pas non plus de vous conformer aux normes GB locales en matière de test des produits et d’étiquetage.

 

 

Questions/réponses

Qui boit du vin en Chine ?

Augmentation de la demande des consommateurs chinois pour les boissons étrangères Les jeunes consommateurs chinois sont de plus en plus disposés à boire de l'alcool. Les Chinois du millénaire boivent plus souvent de la bière (91 %), suivie du vin (57 %) et du Baijiu (31 %).

Quel est le vin le plus populaire en Chine ?

Le cabernet sauvignon est le cépage le plus planté en Chine. Le Carménère (connu en Chine sous le nom de Cabernet Gernischt) est le plus implanté et le Marselan (à l'origine un cépage français, Cabernet Sauvignon x Grenache) est un cépage vedette en Chine. Pour les blancs - le Chardonnay et le Riesling (italien) dominent.

La Chine a-t-elle du vin ?

Comme les Chinois boivent principalement du vin rouge, la Chine est aujourd'hui le plus grand marché du monde pour le vin rouge. La consommation de vin rouge en Chine a augmenté de 136 % depuis 2008, alors qu'elle a diminué de 18 % en France, deuxième consommateur mondial. ... Actuellement, la consommation de vin par habitant dans le pays n'est que de 0,35 litre.

Quelle bière boit-on en Chine ?

La Snow Beer, produite par CR Snow est la bière la plus vendue en Chine, avec 21,7% de part de marché, ayant récemment dépassé la Tsingtao Beer, produite par la brasserie Tsingtao, qui est la marque la plus largement exportée vers d'autres pays.

Est-ce que les Chinois boivent de la bière en Chine ?

Les boissons alcoolisées en Chine. Il existe une longue histoire de boissons alcoolisées en Chine. Elles comprennent le vin de riz et de raisin, la bière, et diverses liqueurs dont le baijiu, l'alcool distillé le plus consommé au monde.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H
Les commentaires pour cette publication sont fermés.