Exporter de l’huile d’olive vers la Chine : le guide complet

huile olive

La classe moyenne chinoise est en plein boom et apprécie de plus en plus les produits importés de l’étranger.

Ce n’est pas le premier guide de la sorte que nous écrivons, nous avons déjà traité le sujet du vin ou des compléments alimentaires et à chaque fois, le constat est le même.

Beaucoup pensent que le marché de l’huile d’olive en Chine est petit. Dans un sens c’est vrai quand on compare au potentiel démographique chinois. Mais d’autre part, rien que l’Espagne en 2015-2016 a exporté 32,100 tonnes d’huile d’olive vers la Chine !

Avant de commencer à exporter ou d’établir le contact avec des importateurs chinois, il est important de comprendre le marché et ses régulations.

 

Le marché chinois de l’huile d’olive

 

Le marché chinois a commencé à apprécier l’huile d’olive en provenance de l’étranger il y a quelques années pour différentes raisons. Lorsque l’on sait que la consommation mondiale a tendance à diminuer mais que la consommation chinoise connaît une croissance à deux chiffres, comment résister à envahir le marché ?

Info SINO : Il est courant que les chinois n’aient pas vraiment confiance en les huiles produites localement.

Certaines des huiles que l’on trouve en Chine sont plus des résidus de graisses de cuisine que des huiles naturelles. L’huile de graine de soja est moins riche. Et il y a eu des scandales qui ont contribué à l’essor de l’huile d’olive.

De plus, la Chine n’a presque pas accès aux climats grec, turc ou encore espagnol pour faire pousser des oliviers.

 

De quels pays la Chine importe-t-elle son huile ?

 

L’Espagne couvre 80% du marché chinois de l’huile d’olive. L’Italie approche les 15% de parts de marché. La Turquie et la Grèce complètent le tableau.

80% de l’huile est consommée dans les grandes métropoles comme Shanghai et Pékin, les villes les plus développées et plus sur la voie d’une occidentalisation.

 

Pourquoi les Chinois achètent-ils de l’huile d’olive ?

 

Beaucoup de Chinois commencent à apprécier la nourriture étrangère mais en majorité, l’huile d’olive est un cadeau que l’on s’offre car c’est un produit assez luxueux.

Info SINO : L’image de marque et l’emballage sont d’une importance primordiale et détermineront le succès de vos ventes.

 

Quelles huiles d’olive sont les plus populaires ?

 

C’est l’huile d’olive extra-vierge qui est la plus populaire. Elle est généralement plus onéreuse que l’huile d’olive raffinée.

D’où le fait que vendre plus cher mais sur le bon segment puisse être une bonne option. Surtout si vous optez pour une stratégie e-commerce transfrontalière.

 

Le prix des huiles d’olive en Chine

 

L’huile d’olive est assez chère en comparaison aux autres huiles en Chine.

Certaines « huiles d’olive » sont moins chères et disent provenir d’Espagne mais en réalité, seul un petit pourcentage de la bouteille vient réellement d’Espagne. Le reste est de l’huile bien moins onéreuse.

L’huile importée d’Espagne se vend en général entre 70 et 200 RMB (entre 10 et 25 euros) le litre. Un prix que les Chinois sont réellement prêts à mettre. Vous en trouverez pour encore plus cher.

Le prix moyen est de 98 RMB (soit 12 euros) par litre, ce qui est 5 fois plus haut que le prix des autres huiles de cuisson que l’on peut trouver en Chine.

 

Les régulations sur les importations d’huile d’Olive en Chine

 

L’huile d’olive est comestible et consommée par les humains. Si vous vendez en important de manière traditionnelle dans le pays, vous devrez vous accorder avec un certain nombre de normes chinoises, vous enregistrer auprès des autorités locales et recevoir les certificats nécessaires.

Voici les étapes principales à réaliser.

Vérifier que vous êtes autorisé à exporter l’huile d’olive depuis votre pays de production

 

L’étape initiale consiste à vérifier que votre pays a signé un accord protocolaire avec le gouvernement chinois qui autorise l’export d’huile d’olive vers la Chine.

Par exemple, les Américains ont longtemps été interdits d’importer du bœuf vers la Chine à cause de la maladie de la vache folle. Il vaut mieux le savoir.

 

Enregistrer votre entreprise auprès de l’AQSIQ et du SAIC

 

L’AQSIQ est responsable de l’enregistrement des entreprises et de l’import/export de marchandises en Chine.

Lorsque vous vous enregistrez auprès de cette autorité, on vous demandera un certain nombre de documents, comme des rapports de test, les HS codes de vos produits, des informations sur votre entreprise, etc.

Conseil SINO : Vous pouvez faire cet enregistrement en ligne.

Vous aurez aussi besoin de vous enregistrer auprès du SAIC, ce qui prouvera que l’importateur chinois détient les licences requises et est autorisé à importer l’huile.

 

S’enregistrer auprès des douanes

 

L’importateur doit s’enregistrer aux douanes en Chine (GAC). Cette pratique est aussi répandue dans les pays occidentaux.

 

Faire tester les produits

 

Vous devez préparer des échantillons test à envoyer à un laboratoire de tests certifié, si possible en Chine. Certaines entreprises offrent des services de test en laboratoire comme Asiainspection et CIRS.

L’entreprise peut vous faire un quota des prix et vous informer de comment les produits devraient être envoyés, de quelles normes GB sont à respecter, et plus.

 

Est-ce que je peux vendre de l’huile d’olive en Chine sur Internet ?

 

Si vous souhaitez vendre en ligne en Chine, vous avez deux grandes options :

  • Vous vendez les produits en ligne dans le pays, depuis le pays. Des plateformes comme Tmall vous donnent accès à 550 millions de consommateurs
  • Vous vendez via e-commerce transfrontalier, sur des sites comme Tmall Global. Vous éviterez les longues procédures d’enregistrement et aurez moins de coûts. C’est une très bonne option si vous voulez tester le marché une première fois.

La deuxième option ne vous donne accès qu’à une centaine de millions de consommateurs mais est recommandée pour les entreprises qui manquent d’expérience sur le marché chinois.

 

La vente d’huile d’olive en e-commerce transfrontalier est-elle durable ?

 

Bien sûr, le e-commerce transfrontalier peut être un business model aux résultats très concluants. Beaucoup d’entreprises font succès de cette manière.

Mais le gouvernement chinois a commencé à ajuster les régulations du commerce transfrontalier, en particulier à cause de problèmes sanitaires survenus les dernières années. L’huile d’olive fait partie des produits dont l’importation est autorisée.

Voici les HS codes des différentes huiles d’olive :

  • Huile d’olive vierge : 15091000
  • Huile d’olive raffinée : 15099000
  • Autres huiles d’olive : 15100000

Conseil SINO : Gardez à l’esprit que les régulations évoluent rapidement et que le commerce transfrontalier n’est pas encore très régulé, alors essayez d’en suivre les évolutions et d’être à jour sur les prérequis en termes d’étiquetage, de tests, etc.

 

Conclusion

 

L’huile d’olive est de plus en plus populaire en Chine. L’Espagne en tire de gros profits en fournissant 80% de l’huile d’olive du marché mais d’autres pays comme l’Italie, la Turquie ou la Grèce voient leur part de marché augmenter.

Vendre en e-commerce transfrontalier est plus facile et moins coûteux que l’importation traditionnelle. Vous n’aurez pas besoin de vous enregistrer auprès des autorités locales, de montrer des preuves de tests, etc.

Les consommateurs chinois préfèrent globalement l’huile d’olive extra vierge. Il faut savoir qu’il n’est pas forcément mauvais de vendre à prix élevé, d’autant plus que les coûts logistiques seront assez élevés.

Contactez nous

Conseil SINO: N’hésitez pas à contacter nos experts pour avoir davantage d’information. Choisissez le moyen le plus adéquat pour nous contacter:

SINO.Shipping

info@sino-shipping.com

+852 8191 4051

Ou scannez notre WeChat QR code !

wechat sino shipping

Vous pouvez aussi tout simplement remplir notre formulaire en ligne:  Formulaire

 

 

 

DEVIS GRATUIT