transport international chine vers france

đŸ„‡Importer depuis la Chine vers la France [ Guide Complet ] 2020

 

đŸ„‡Les relations commerciales franco-chinoise en 2020

 

La Chine, un partenaire Ă©conomique important pour la France [2020]

 

Depuis plusieurs annĂ©es, les Ă©changes commerciaux franco-chinois ne cessent de croĂźtre (+9, 3% en 2019). Tous les jours, la France et la Chine Ă©changent pour une valeur de 177 millions d’euros.

La Chine est un marchĂ© trĂšs porteur pour le commerce extĂ©rieur français, avec un taux d’exportation atteignant plus de 11% des exportations françaises en 2019.

 

Plusieurs secteurs d’activitĂ©s bĂ©nĂ©ficient directement de ces Ă©changes entre les deux pays.

 

Le secteur de l’aĂ©ronautique, par exemple, reprĂ©sente un tiers des ventes de la France vers la Chine (environ 36%.)

Les biens de consommation dans les secteurs prioritaires tels que l’agroalimentaire, la santĂ© et cosmĂ©tique sont Ă©galement en forte augmentation depuis plusieurs annĂ©es.

 

Cependant, l’industrie agroalimentaire se dĂ©marque des autres secteurs avec une augmentation record des exportations (+49,7%), notamment due Ă  une augmentation des ventes de cĂ©rĂ©ales.

 

En contrepartie, la France connait une diminution des importations venant de Chine ( -13,4% hors matiĂšres premiĂšres.)

 

 

Les opportunités commerciales en Chine.

 

Les entreprises françaises s’orientent de plus en plus vers la Chine pour prĂ©tendre Ă  une protection de la culture et de l’hĂ©ritage français.

La France possĂšde de nombreux atouts qui lui permettent d’imposer sa notoriĂ©tĂ© sur la scĂšne internationale.

L’innovation fait partie des piliers de l’économie française.

 

En innovant dans le secteur des cosmĂ©tiques ou du mĂ©dical et en dĂ©veloppant de nouvelles technologies et biotechnologies, la France suscite l’intĂ©rĂȘt des chinois qui s’attachent de plus en plus Ă  devenir une nation innovatrice sur des secteurs d’activitĂ©s majeurs.

 

Afin de favoriser cet essor Ă©conomique et les investissements Ă©trangers en Chine, la CCI française et le ComitĂ© d’échanges franco-chinois incitent les entreprises Ă  investir en Chine oĂč les besoins de la classe moyenne sont en constance Ă©volution et oĂč les opportunitĂ©s commerciales sont de plus en plus nombreuses.

 

D’ailleurs, plusieurs Ă©ditions de « China-France Investment Dialogue » ont Ă©tĂ© organisĂ©es afin de promouvoir le dialogue et la coopĂ©ration Ă©conomique franco-chinoise.

 

Les dirigeants des plus grandes entreprises participent souvent à ces événements.

Les chefs d’entreprise de Club Med, Axa, Peugeot-CitroĂ«n, ou ceux des entreprises chinoises telles que Jindong.com ou Hainan Airlines sont frĂ©quemment prĂ©sents Ă  ces rĂ©unions.

En tout, plus de cinquante entreprises participent à ces séminaires afin de resserrer les relations commerciales franco-chinoises et de permettre un meilleur développement des coopérations commerciales.

 

Lors de ces rencontres, chaque atelier traite différentes thématiques :

 

  • Les investissements de la Chine afin de promouvoir la nouvelle route de la soie
  • La France, un pĂŽle majeur en Europe et vers les marchĂ©s tiers
  • Les investissements franco-chinois pour pĂ©nĂ©trer le marchĂ© chinois

 

 

Aperçu global des échanges France-Chine.

 

La France et la Chine ont effectuĂ© des Ă©changes reprĂ©sentant une valeur totale de 64,5 milliards d’euro en 2015.

Malgré ces montants faramineux, il existe depuis cette année une baisse des activités du commerce extérieur avec la Chine (diminution de 9,8% des échanges en 2015.).

La France reste tout de mĂȘme un des pays les moins affectĂ©s par ce phĂ©nomĂšne.

 

La diminution des importations chinoises est dans un premier temps due Ă  des facteurs conjoncturels, tels que la baisse des prix des matiĂšres premiĂšres et la stagnation de la croissance Ă©conomique chinoise.

 

Les enjeux des investissements Chinois en France

 

La France et la Chine entretiennent des relations commerciales stables depuis plus de cinquante ans, avec une diplomatie plutĂŽt favorable entre les deux pays.

De par ces liens Ă©conomiques et le nombres de relations commerciales Ă©tablis entre les deux pays, les opportunitĂ©s de croissance sont aujourd’hui nombreuses entre la Chine et la France.

 

Depuis plusieurs annĂ©es, la Chine s’est imposĂ©e sur la scĂšne internationale.

Sa puissance commerciale, mais aussi politique et Ă©conomique n’ont fait que d’imposer la notoriĂ©tĂ© du pays aux yeux du monde.

Ainsi, la Chine est aujourd’hui devenue la deuxiĂšme puissance mondiale, et a pour but d’investir soixante milliards d’euros en plus Ă  l’étranger Ă  l’horizon 2020.

 

Pour les partenaires commerciaux du pays tels que la France, ces investissements peuvent représenter de véritables opportunités afin de créer des emplois et ainsi de favoriser la croissance.

 

 

Créer des emplois.

 

Ces investissements chinois ont des rĂ©percussions positives sur l’économie française.

En effet, en investissant cinq milliards d’euros, la Chine a pu crĂ©er prĂšs de 40 000 emplois.

 

Par exemple, en 2012, Echosens, une sociĂ©tĂ© française de haute technologie a Ă©tĂ© rachetĂ©e par un homme d’affaire chinois.

Depuis ce rachat, l’entreprise a connu une excellente croissance qui lui a permis de tripler ses effectifs (l’entreprise est passĂ©e de 20 Ă  60 employĂ©s.)

 

 

Favoriser la croissance.

 

Le phĂ©nomĂšne d’investissement des entreprises chinoises en France est rĂ©cent et ne cesse de s’accentuer au fil du temps.

En investissant dans ces entreprises, la Chine favorise considĂ©rablement l’importation de certaines marques françaises sur le marchĂ© chinois.

En pĂ©nĂ©trant ce marchĂ©, les entreprises françaises parviennent Ă  multiplier leur vente et ainsi accroĂźtre de maniĂšre significative leur chiffre d’affaires.

 

Ces relations commerciales sino-françaises peuvent s’avĂ©rer trĂšs fructueuses pour de nombreuses entreprises en voie de dĂ©clin.

Prenons l’exemple de la marque de camping-cars Pilote. Sur le marchĂ© hexagonale, la demande dans ce secteur diminue et la sociĂ©tĂ© voit ses ventes Ă  la baisse.

En revanche, la demande de camping-cars est en pleine croissance sur le marchĂ© chinois. Ce phĂ©nomĂšne offre ainsi d’excellentes opportunitĂ©s de croissance pour l’entreprise.

 

 

commerce chine france

 

Exportations par secteur.

 

La France exporte vers la Chine de maniĂšre croissante (+10,9% en 2019).

La Chine est au 6eme rang des pays qui importent depuis la France.

La dilatation de la classe moyenne chinoise exprime des besoins de consommation croissants ce qui pousse la France à adapter ses structures d’exportation.

 

L’industrie aĂ©ronautique est en tĂȘte des exportations (36% du total des exportations).

Arrivent ensuite les équipements mécaniques, le matériel électrique, électronique et informatique (19%), les produits agricoles ou agroalimentaires (14%), puis enfin le secteur de la santé, de la chimie, des parfums et des cosmétiques (14%.)

 

Le secteur aĂ©ronautique a connu une augmentation de 20,3% en 2019, ce qui Ă©tait en partie dĂ» Ă  la dĂ©prĂ©ciation de l’euro face au dollar amĂ©ricain.

En ce qui concerne le secteur de la santé et cosmétique, la croissance était de 12,8% en 2019.

Cependant, d’autres secteurs n’ont pas le vent en poupe. Le secteur automobile souffre de mauvaises exportations (-19,3%) en raison d’une diminution des ventes de freins, de pneumatiques, de boütes de vitesses et d’autres accessoires.

 

 

Les importations par secteur.

 

En 2019, les importations de biens venant de Chine augmentent de 8,7% et atteignent une valeur totale de 46,6 milliards d’euros.

Il est à noter que la Chine est le deuxiùme fournisseur de la France aprùs l’Allemagne, et que la France est le 22eme client de la Chine en ce qui concerne ses exportations.

La France importe des produits Chinois à faible valeur ajoutée tels que les équipements de communication, les appareils électriques et électroniques, textile, jouets, textiles, habillement, cuir et chaussures, équipements électriques et ménagers etc.

 

 

Les opportunités e-commerce en Chine.

 

MalgrĂ© une certaine stagnation sur le marchĂ© français, l’e-commerce chinois est un secteur en pleine croissance en Chine.

Cette expansion du e-commerce favorise la croissance en Chine et fait croütre le nombre d’utilisateurs de smartphones dans le pays.

Pour profiter de ce dynamise portĂ© par le digital, de nombreuses entreprises françaises s’implantent en Chine.

 

Le nombre d’utilisateurs de smartphones et de consommateurs en ligne via les plateformes e-commerce ne cesse de croĂźtre ce qui augmente les opportunitĂ©s de succĂšs pour les entreprises e-commerce Ă©trangĂšre qui investissent en Chine.

 

 

Les relations commerciales entre la France et la Chine en 2020

 

Les échanges commerciaux franco-chinois sont en constante évolution (+9, 3% en 2019).

La France et la Chine Ă©changent chaque jour une valeur de 177 Millions d’Euros.

La Chine demeure une zone trĂšs fleurissante pour le commerce extĂ©rieur français, avec une valeur d’exportations atteignant les +11% de nos exportations en 2019 (exportations totales + 4,0 %).

 

Le secteur de l’aĂ©ronautique reprĂ©sente un tiers des ventes de la France vers la Chine, 36%.

Les biens de consommation dans les secteurs prioritaires tels que l’agroalimentaire, la santĂ© et cosmĂ©tique sont en forte augmentation depuis plusieurs annĂ©es.

 

Nous assistons à une augmentation record de nos exportations dans le secteur agroalimentaire (+49,7%) due à une augmentation des ventes de céréales.

 

Nous avons une chute des importations globales de Chine ( -13,4% hors matiĂšres premiĂšres).

 

 

Aperçu global des échanges France-Chine.

 

La France et la Chine continentale ont effectuĂ© 64,5 Mds EUR d’échanges en 2019.

Il s’agit du premier dĂ©ficit commercial bilatĂ©ral au monde (28,6 Mds EUR).

 

La France est moins touchĂ©e que ses concurrents par rapport Ă  la baisse de l’activitĂ© du commerce extĂ©rieur avec la Chine (diminution de 9,8% des Ă©changes en 2019).

 

La diminution des importations Chinoises globales est due Ă  des facteurs conjoncturels tels que la baisse des prix des matiĂšres premiĂšres, stagnation de la croissance Ă©conomique chinoise, et Ă©galement des facteurs structurels comme le passage du modĂšle de croissance Chinois vers la consommation interne et les services.

 

 

Exportations par secteurs.

 

La France exporte vers la Chine de maniùre croissance (+10,9% en 2019). La Chine est au 6eme rang des pays d’exportations de la France.

 

Nous avons une nouvelle classe moyenne chinoise qui Ă©merge et qui exprime un besoin et un certain dynamisme dont la France doit adapter ses structures d’exportations.

L’industrie aĂ©ronautique est en pole position en ce qui concerne les exportations (36% du total), ensuite il y a les Ă©quipements mĂ©caniques, le matĂ©riel Ă©lectrique, Ă©lectronique et informatique (19%), les produits agricoles ou agroalimentaires (14%) puis le secteur de la santĂ©, chimie, parfums et cosmĂ©tiques (14%).

 

Le secteur aĂ©ronautique a une forte augmentation de 20,3% en 2019, Ă  cause de la dĂ©prĂ©ciation de l’euro face au dollar amĂ©ricain

 

En ce qui concerne le secteur de la santé et cosmétique, il y a une croissance de 12,8% en 2019.

 

Cependant, le secteur automobile souffre de mauvaises exportations (-19,3%) en raison d’une diminution des ventes de freins, de pneumatiques, de boĂźtes de vitesses et d’autres accessoires. Il faut Ă©galement noter que les ventes de voitures augmentent de 15%.

 

 

 

Les Importations par secteur.

 

En 2019, les importations de biens de Chine augmentent de 8,7% et atteignent 46,6 Mds EUR.

 

Il est à noter que la Chine est le deuxiùme fournisseur de la France aprùs l’Allemagne.

La France est le 22eme client de la Chine en ce qui concerne ses exportations.

 

La France importe des produits Chinois à faible valeur ajoutée tels que les équipements de communication, les appareils électriques et électroniques, textile, jouets, textiles, habillement, cuir et chaussures, équipements électriques et ménagers.

 

 

Comment importer depuis la Chine? Le guide Ă©tape par Ă©tape

 

L’importation de produits chinois s’est rĂ©vĂ©lĂ©e ĂȘtre une mĂ©thode efficace d’approvisionnement pour de nombreuses entreprises Ă  travers le monde.

Les produits fabriquĂ©s en Chine tels que les chaussures, les vĂȘtements, l’électronique, l’ameublement et bien d’autres sont populaires dans le monde entier.

 

 

Cependant, ce n’est pas si facile, surtout pour les dĂ©butants.

Le processus d’importation peut ĂȘtre extrĂȘmement complexe, difficile Ă  apprĂ©hender et coĂ»teux.

Les gains escomptĂ©s peuvent souvent ĂȘtre rĂ©duits Ă  nĂ©ant par de longs dĂ©lais de livraison, des coĂ»ts de livraison en hausse ou instables, des frais et des retards imprĂ©vus.

 

Nous vous proposons un guide étape par étape, sous notre regard de transitaire local servant les exportateurs en Chine et les importateurs dans le monde entier depuis des années.

Voyons ensemble comment importer en Chine et ce que vous pouvez faire pour rendre le processus plus fluide et efficace.

 

 

1/ Identifiez vos droits d’importation

 

Lorsque vous achetez des marchandises Ă©trangĂšres, vous devenez l’importateur.

Le service de transports tels que DHL / UPS / FedEx s’occuperont de tout et livreront directement chez vous si votre colis est petit et destinĂ© Ă  un usage personnel seulement ; ou si la valeur n’est pas Ă©levĂ©e.

Si c’est le cas, cela vous fera Ă©conomiser beaucoup de temps et d’argent.

 

Mais avant d’acheter des biens commerciaux dans votre pays, en tant qu’entreprise ou en tant qu’individu, vous devrez identifier vos droits d’importation si vous avez les droits d’importation.

 

 

2/ Identifiez les marchandises que vous souhaitez importer

 

Les entreprises font de l’argent en vendant des produits.

Choisir les mauvais produits signifie que vous perdez du temps et de l’argent.

Si vous voulez devenir un importateur prospĂšre, la premiĂšre chose Ă  faire est de choisir le bon produit Ă  revendre.

 

Vous feriez mieux de recueillir autant d’informations que possible sur les marchandises que vous avez l’intention d’importer.

Obtenir de la documentation descriptive, de l’information sur la composition du produit et, dans la mesure du possible, des Ă©chantillons de produits.

 

Cet ensemble d’informations sera crucial au moment de dĂ©terminer la classification tarifaire.

La nomenclature douaniÚre (HS code) sera utilisée pour déterminer les droits de douanes qui seront appliqués à vos marchandises.

 

 

 

3/ Assurez-vous que les marchandises que vous souhaitez importer soient autorisées dans votre pays

 

Certaines marchandises ne peuvent pas ĂȘtre importĂ©es.

La liste des produits interdits est différente en fonction des pays.

VĂ©rifiez Ă©galement si les marchandises que vous avez l’intention d’importer sont soumises Ă  certains permis, restrictions ou rĂ©glementations de gouvernement.

 

 

Il est de la responsabilitĂ© de l’importateur (vous) de s’assurer que les marchandises sont conformes aux rĂ©glementations spĂ©cifiques.

 

L’importation de marchandises dangereuses, ne rĂ©pondant pas aux normes d’hygiĂšne ou qui violent les restrictions pourraient vous coĂ»ter cher en amendes et pĂ©nalitĂ©s.

Ces marchandises seraient au moins bloquĂ©es en douane, et peut-ĂȘtre mĂȘme dĂ©truites.

 

 

4/ Classez vos marchandises et calculez le coût au débarquement 

 

Déterminer le numéro de nomenclature douaniÚre à 10 chiffres pour chaque article que vous importez.

Ces numĂ©ros ainsi que le certificat d’origine seront utilisĂ©s pour dĂ©terminer les droits de douanes que vous devrez payer lors de l’importation.

Soyez vigilants aux Incoterms et calculez le coût total avant de passer votre commande.

 

Par exemple, FOB signifie ajouter les trois coûts suivants :

  • Le prix du produit auprĂšs du fournisseur
  • Les frais d’expĂ©dition de votre transitaire en Chine (comme nous)
  • Les frais de dĂ©douanement, droits et taxes, livraison Ă  votre entrepĂŽt

 

5/ Trouvez votre fournisseur en Chine et passez une commande 

 

Passez votre commande auprĂšs du vendeur, de l’expĂ©diteur ou de l’exportateur et indiquez les conditions d’expĂ©dition qui seront utilisĂ©es.

 

Une fois que vous avez sĂ©lectionnĂ© votre fournisseur, demandez un P / I (facture proforma) pour vos achats potentiels afin d’inclure le numĂ©ro de systĂšme harmonisĂ©, la description et la valeur par article.

Votre P / I doit montrer le poids et les dimensions emballĂ©es ainsi que votre condition d’achat.

 

 

À Ă©viter 1 : Toujours Ă  la recherche du prix le plus bas

 

Si vous trouvez un devis beaucoup moins cher que les autres, fuyez.

Comme vous le savez, tous les prix sont tirés vers le bas en Chine.

Un prix anormalement bas est toujours accompagnĂ© d’un risque Ă©levĂ©, que ce soit au niveau qualitĂ©, quantitĂ© ou rĂ©putation.

 

Il suffit de trouver un fournisseur fiable et de grandir avec celui-ci d’une maniùre saine.

 

À Ă©viter 2 : Manque de clarifications sur le produit

 

Si vous ne faites par preuve de précision et de clarté avec votre fournisseur concernant vos exigences, vous avez de grandes chances de recevoir un produit qui ne correspond pas à ce que vous souhaitiez.

Toute zone d’ombre signifiera que le fournisseur prendra la dĂ©cision par lui-mĂȘme, en cherchant toujours la solution la moins chĂšre.

Assurez-vous de toujours vérifier les matériaux utilisés et le processus de fabrication de chaque devis afin de pouvoir vous fier aux produits que vous achetez.

 

Assurez-vous que votre fournisseur a totalement confirmĂ© toutes les spĂ©cifications de votre produit cible, y compris l’emballage. Parfois, il est nĂ©cessaire d’envoyer l’échantillon pour vĂ©rification.

 

 

À Ă©viter 3 : Ne pas faire confiance Ă  votre fournisseur

 

Le commerce international est basé sur la confiance mutuelle.

Si vous ne faites pas confiance à votre fournisseur, personne ne s’occupera de votre production en usine, et personne ne vous aidera en cas de problùme.

 

 

6/ Organisez votre transport de fret

 

De nombreux coĂ»ts sont associĂ©s Ă  l’expĂ©dition des marchandises, y compris les frais de conteneur, l’emballage, la manutention aux terminaux, le transitaire, etc.

Afin d’avoir une idĂ©e claire des coĂ»ts d’expĂ©dition, chacun de ces facteurs doit ĂȘtre pris en compte.

 

 

Une fois le devis accepté, vous devrez nous envoyer ou transférer les coordonnées de votre fournisseur.

Nous allons nous occuper de tout Ă  partir de lĂ .

Nous allons rester en contact Ă©troit avec vous et votre fournisseur, afin d’assurer une expĂ©dition rapide et sĂ»re.

 

 

comparatif fret ferroviaire train

comparatif fret ferroviaire – maritime – aĂ©rien

 

Conseil SINO 1 : Prévoir un retard

 

Gardez toujours en tĂȘte que des retards peuvent se produire pendant le processus, tels qu’un retard de production, un temps de navigation rallongĂ©, des marchandises bloquĂ©es en douanes, etc.

Soyez prĂȘt et planifiez en consĂ©quence.

 

 

Ne vous attendez pas Ă  ce que votre cargaison quitte le port dĂšs qu’elle sera terminĂ©e Ă  l’usine.

Il faut au moins 1 ~ 2 jours pour transporter vos marchandises de l’usine au port.

Et le processus de déclaration en douane nécessite que votre cargaison soit au port pendant au moins 1 à 2 jours.

 

En outre, il n’y a qu’un seul dĂ©part prĂ©vu chaque semaine dans certains cas.

Si vous manquez ce jour, vous devrez attendre jusqu’à la semaine suivante.

 

 

Conseil SINO 2 : Choisissez un bon partenaire transitaire

 

La logistique est un aspect primordial dans le monde professionnel aujourd’hui. Les coĂ»ts d’expĂ©dition comprennent les coĂ»ts directs et indirects du transport des produits de leur point d’origine vers leur marchĂ© de destination.

 

Si vous vous assuré de choisir un bon transitaire, vous serez en mesure de garantir une expédition sans accroc, avec des coûts maßtrisés.

 

À l’inverse, un mauvais transitaire vous fera perdre du temps, et de l’argent.

Une entreprise dont la partie logistique n’est pas bien gĂ©rĂ©e perdra beaucoup d’argent.

 

Conseil SINO 3 : Suivre votre cargaison et se prĂ©parer Ă  l’arrivĂ©e

 

Le transport international de marchandises prend du temps.

Par exemple, les marchandises expédiées de Chine en bateau prennent en moyenne 30 jours pour atteindre le Havre ou Marseille.

 

Pendant ce temps, vérifiez votre facture commerciale, votre liste de colisage, la lettre de connaissement et les autres documents de transport annexes.

Si vous avez des problĂšmes Ă  rĂ©soudre, vous devez connaĂźtre les Ă©tapes que vos marchandises franchissent lorsqu’elles sont dĂ©douanĂ©es par les douanes de votre pays.

 

 

Conseil SINO 4 : Obtenez votre envoi

 

Lorsque les marchandises arrivent, prenez les dispositions nécessaires pour que votre agent en douanes puisse les dédouaner (et les mettre en quarantaine le cas échéant). Si tout se passe bien, vous pourrez récupérer votre cargaison.

 

transport aérien chine

Importer des marchandises depuis la China via le Fret Aérien : conseils et recommandations

 

Le fret aĂ©rien vous offre la possibilitĂ© d’envoyer vos marchandises au dĂ©part d’une usine en Chine Ă  un entrepĂŽt en quelques jours. En revanche, le fret aĂ©rien n’est pas adaptĂ© pour tous types de cargaisons.

 

En poursuivant la lecture, nous aurez la possibilitĂ© de prendre connaissance du coĂ»t qu’implique le fret aĂ©rien, les dĂ©marches douaniĂšres, les restrictions ainsi que les options d’assurance pour importer votre marchandise de Chine.

Le fret aérien est le moyen de transport le plus rapide.

 

En utilisant le fret maritime, vous pouvez compter prĂšs d’un mois pour que la marchandise arrive Ă  destination de port Ă  port (Ă©videmment cela dĂ©pend Ă©galement de la destination finale).

Comptez également plusieurs jours pour remplir les documents administratifs nécessaires et effectuer les virements.

 

 

En revanche, en faisant appel au fret aĂ©rien, 5 jours seront nĂ©cessaires pour acheminer vos biens de du dĂ©part de l’usine Ă  votre entreprise.

Le temps de livraison dĂ©pend du service demandĂ© auprĂšs de la compagnie aĂ©rienne, qu’elle soit standard ou express.

Dans les deux cas, vous gagnez du temps.

 

 

Le fret aérien, plus onéreux que le fret maritime.

 

 

En fait, vous Ă©conomiserez certainement en expĂ©diant vos marchandises par voie maritime depuis la Chine, mĂȘme s’il s’agit de petits volumes.

En revanche, le fret aĂ©rien est indĂ©niablement plus rapide en termes de durĂ©e d’acheminement.

 

 

On dit souvent que le temps c’est de l’argent ; c’est notamment le cas pour les start-ups, pressĂ©s de voir leurs premiers lots de produits sur le marchĂ©.

Beaucoup d’importateurs effectue l’envoie de leurs produits Ă  hauteur de 10% par voie aĂ©rienne et expĂ©dient les 90% restants par voie maritime.

 

 

Un processus simple et facile Ă  suivre

 

Le processus est généralement trÚs simple, comparé aux autres modes de transport.

Tout est hautement standardisĂ©, le tout suivi d’une procĂ©dure qui demande une implication minimale de la part de l’importateur.

 

De plus, le fret aĂ©rien vous offre la possibilitĂ© d’avoir un suivi en temps voulu, en ligne sur internet.

 

 

Calcul du prix du fret aérien en provenance de Chine

 

Le fret aĂ©rien peut ĂȘtre calculĂ©e de 2 diffĂ©rentes maniĂšres.

La premiÚre méthode est la plus évidente : le coût par kilogramme multiplié par le poids de la marchandise.

 

En revanche, en tenant compte qu’un Airbus ou un Boeing a un espace limitĂ©, le poids n’est pas l’unique facteur pris en compte.

Pour les marchandises ayant un poids et un volume moindre, il est possible que vous soyez facturé sur le volume plutÎt que sur le poids.

 

Etude de cas 1 (le poids actuel s’applique)

 

  • Dimensions : 0.82 x 1.2 x 0.65 m (Equivaut Ă  0.6396 m3)
  • Poids 171 kg
  • Facteur volumĂ©trique : 200
  • Poids volumĂ©trique : 0.6396 m3 x 200 = 127.92 kg
  • Taux : 4.6 USD / kg

 

Résultat : le poids de la marchandise est plus important que le poids volumétrique, donc, le poids actuel est appliqué.

Prix total : 4.6 USD x 171 kg = 786.6 USD (équivaut à 4.6 USD par kilogramme)

 

 

Etude de cas 2 (le poids volumĂ©trique s’applique)

 

  • Dimensions : 0.82 x 1.2 x 0.65 m (Equivalent Ă  0.6396 m3)
  • Poids : 91 kg
  • Facteur volumĂ©trique : 200
  • Poids volumĂ©trique : 0.6396 m3 x 200 = 127.92 kg
  • Taux: 4.8 USD / kg

 

RĂ©sultat : Le poids de la marchandise (91 kg) est moins important que le poids volumĂ©trique (127,92 kg) donc le poids volumĂ©trique s’applique

Prix total : 4.8 USD x 127.92 = 614.016 USD (équivaut à 6.747 USD par kilogramme)

 

Poids volumétrique (fret classique) = Volume (en CBM) x 167

Poids volumétrique (fret express) = Volume (en CBM) x 200

 

 

A partir des dimensions de vos marchandises, vous pouvez aussi calculer votre poids volumétrique de maniÚre automatique grùce à cet outil gratuit fournit par DHL : Calculateur poids volumétrique DHL.

 

À partir de quel moment le fret aĂ©rien est-il rentable ?

 

Comme cité précédemment, le fret aérien est une option rentable pour les objets de valeur, de densités élevées et de faibles volumes.

 

Alors que cela exclue un nombre important de produits qui peuvent ĂȘtre importĂ©s de Chine, il reste nĂ©anmoins un nombre important de marchandises pouvant ĂȘtre prises en charge par les diffĂ©rents transporteurs aĂ©riens : 

 

  • les Ă©chantillons
  • les produits Ă©lectroniques
  • les bijoux, montres
  • les produits en plastique

 

En revanche, le fret aĂ©rien est rentable jusqu’à un certain point et tous les objets de valeur et de haute densitĂ© ne sont pas autorisĂ©s Ă  ĂȘtre chargĂ© dans un avion.

 

Prenons un moule par injection par exemple.

Il s’agit une piĂšce importante en taille faite en mĂ©tal solide qui vaut des dizaines de milliers de dollars.

Il a certainement une valeur non nĂ©gligeable, cependant le coĂ»t de transport aĂ©rien pour ce genre d’objet est trĂšs onĂ©reux.

 

 

MĂȘme en gardant cela Ă  l’esprit, il est Ă©galement question de temps.

Toutes les chefs d’entreprises savent que le temps c’est de l’argent et que souvent, ils ne peuvent pas se permettre d’attendre plus d’un mois pour ĂȘtre livrĂ©s de leur marchandise par voie maritime.

 

Processus d’expĂ©dition

 

1/ La marchandise est livrĂ©e Ă  l’aĂ©roport en Chine

 

Dans ce cas l’intervention de l’acheteur n’est pas nĂ©cessaire

 

2/ La compagnie de fret entreprend le dĂ©douanement Ă  l’export

 

Dans ce cas l’intervention de l’acheteur n’est pas nĂ©cessaire.

 

3/ La marchandise est chargĂ©e dans l’avion jusqu’à l’aĂ©roport de destination

Dans ce cas l’intervention de l’acheteur n’est pas nĂ©cessaire.

 

4/ La marchandise est dĂ©chargĂ©e Ă  l’aĂ©roport de destination

Dans ce cas l’intervention de l’acheteur n’est pas nĂ©cessaire.

 

5/ DĂ©douanement

Dans ce cas l’intervention de l’acheteur n’est pas nĂ©cessaire.

6/ Livraison finale à l’adresse du destinataire et rùglement de la TVA et droits de douane.

 

Dans ce cas l’intervention de l’acheteur n’est pas nĂ©cessaire.

Questions communes au fret aérien

 

Dois-je m’occuper de rĂ©server le vol moi-mĂȘme, oĂč mon fournisseur peut-il s’en charger ?

 

Votre fournisseur est normalement en mesure de réserver une date pour votre expédition en faisant appel à un transitaire de marchandise local.

 

En revanche, nous vous conseillons, pour rĂ©server le fret aĂ©rien, de faire appel Ă  un transitaire qui se situe dans votre pays ou sur le mĂȘme marchĂ©.

Cela vous donne davantage de transparence sur le processus et les coûts à supporter. De plus, vous pouvez vous assurer plus facilement que votre marchandise est prise en charge correctement.

 

 

Quel est le rĂŽle d’un transitaire de marchandise par fret aĂ©rien ?

 

En revanche, vous achetez le fret via un transitaire, qui s’occupe des questions logistiques d’un bon nombre de client.

Souvent dans la mĂȘme rĂ©gion ou le mĂȘme secteur industriel.

 

En plus de leur travail d’expertise, vous bĂ©nĂ©ficierez de prix avantageux qu’ils obtiennent par leurs forts volumes d’opĂ©rations.

Bien Ă©videmment, ils gardent une marge sur ces tarifs.

 

Mais au final, vous serez tout de mĂȘme gagnant financiĂšrement en faisant appel Ă  un transitaire. Vous gagnerez Ă©galement du temps.

 

 

Puis-je souscrire à une assurance de fret aérien ?

 

La réponse est oui ! Il est fortement recommandé de souscrire à ces assurances qui ne coûtent en général de 15 USD à 20 USD par expédition.

 

Y a-t-il des restrictions auxquelles je dois porter attention ?

 

La réponse est une fois de plus, oui ! IATA (The International Air Transport Association) impose des restrictions concernant les marchandises contenant des batteries en lithium, comme en contiennent certains dispositifs électroniques par exemple.

 

Pour pouvoir ĂȘtre envoyĂ©s, l’expĂ©diteur doit se charger d’emballer les produits en respectant les normes imposĂ©es par l’IATA, en s’assurant que la marchandise est correctement Ă©tiquetĂ©e et en fournissant les documents administratifs nĂ©cessaires.

 

Si vous souhaitez envoyer ce type de produits depuis la Chine, nous vous conseillons de faire appel à un transitaire de marchandise expert en transport de batteries en lithium et autres composants électroniques par voie aérienne.

 

 

Compagnies de fret aérien

 

Le fret aĂ©rien est composĂ© d’acteurs divisĂ© en 2 classes, le fret aĂ©rien « classique » et le fret aĂ©rien « express » (ou plus communĂ©ment appelĂ© les « couriers »).

La mĂ©thode de calcule, les procĂ©dures d’expĂ©ditions et ainsi les prix sont sensiblement diffĂ©rents d’une classe Ă  une autre.

Vous trouverez davantage d’information en vous rendant sur le site officiel directement.

 

 

Le fret aérien « classique »:

 

Le fret aérien « express » (ou les « couriers »):

 

port transport maritime

Importer marchandise depuis la chine par bateau.

 

 

Fret FCL & LCL depuis la Chine

 

Le fret maritime est le moyen le plus rentable de transporter vos marchandises depuis la Chine.

Cela dit, beaucoup d’acheteurs n’achĂštent pas des volumes suffisamment importants pour remplir un conteneur entier de marchandises. Pour cette catĂ©gorie d’acheteurs, l’option LCL (Less than Container Load) est la plus Ă©conomique.

Si vous lisez encore, vous apprendrez ce qu’est LCL et FCL, et comment ils diffĂšrent en termes de coĂ»t et de processus. En outre, vous apprendrez Ă©galement comment vous pouvez Ă©conomiser des milliers d’euros en regroupant vos envois LCL en un seul envoi FCL.

 

 

Qu’est ce que le FCL (Full Container Load) ?

 

FCL est une norme internationale ISO se rĂ©fĂ©rant Ă  un chargement de conteneur (complet) (20″ ou 40″) contenant une cargaison pour un destinataire (un importateur).

 

Le transport maritime FCL est le mode de transport le moins cher lorsqu’on importe de Chine.

Avantages du transport maritime FCL

 

  1. Prix inférieur au mÚtre cube par rapport à un volume ou poids équivalent de marchandises expédiées par fret aérien ou maritime LCL.
  2. Plus pratique pour optimiser la quantitĂ© et l’emballage pour l’exportation afin de maximiser l’utilisation de l’espace Ă  l’intĂ©rieur d’un conteneur de 20″ ou 40″.
  3. Plus haut niveau de sécurité et moins de risques de dommages dus à moins de manutention (Chargement, Stockage temporaire, Déchargement) de votre cargaison.

 

Inconvénients du transport maritime FCL

Pas rentable Ă  moins que votre volume de cargaison soit de 15 Ă  20 mĂštres cubes (le conteneur doit ĂȘtre rempli a 50% minimum, c’est le seuil de compĂ©titivitĂ© d’un conteneur de 20″).

 

 

Qu’est ce que le LCL (Less than Container Load), appelĂ© aussi Groupage ?

 

LCL est une norme internationale ISO se rĂ©fĂ©rant Ă  la cargaison appartenant Ă  diffĂ©rents destinataires qui sont regroupĂ©s dans un seul et mĂȘme conteneur.

LCL shipping permet aux importateurs d’expĂ©dier de petites quantitĂ©s de marchandises qui ne sont pas d’un volume suffisant pour faire de FCL une option viable.

En mĂȘme temps, c’est en gĂ©nĂ©ral plus rentable que le fret aĂ©rien.

 

 

Avantages de l’expĂ©dition LCL

  1. Moyen de transport trĂšs abordable pour les cargaisons trop lourdes pour le fret aĂ©rien, mais dont le volume ou le poids est insuffisant pour faire d’une expĂ©dition FCL une option non viable.
  2. Plus pratique pour les inspections de cargaison et pour rĂ©duire les coĂ»ts des matĂ©riaux d’emballage au cas oĂč un rĂ©emballage est nĂ©cessaire.

 

 

InconvĂ©nients de l’expĂ©dition par LCL

  1. Prix plus élevé par mÚtre cube par rapport aux expéditions FCL
  2. Souvent une option d’expĂ©dition non viable pour les volumes de cargaison supĂ©rieurs Ă  15 m3 (mĂštres cubes) en raison des coĂ»ts plus Ă©levĂ©s de chargement, de dĂ©chargement, de manutention et de fret par mĂštre cube par rapport Ă  l’expĂ©dition FCL depuis la Chine.

 

Pourquoi l’expĂ©dition de LCL est plus risquĂ©e et nĂ©cessite un meilleur emballage Ă  l’exportation?

 

Il devrait ĂȘtre Ă©vident pour les fournisseurs que les marchandises valant des milliers, voire des centaines de milliers d’euros, ont besoin d’ĂȘtre protĂ©gĂ©es pendant le long trajet entre l’usine et l’entrepĂŽt de l’importateur.

 

 

Lors de l’expĂ©dition de LCL depuis la Chine, votre fret partage l’espace conteneur avec le fret d’autres acheteurs.

Parfois jusqu’à cinq ou six importateurs diffĂ©rents.

 

Vous n’avez aucun contrĂŽle sur la nature de la cargaison qui est chargĂ©e dans le mĂȘme conteneur.

La cargaison LCL doit ĂȘtre prĂ©parĂ©e pour rĂ©sister aux liquides, aux poids lourds, aux fumĂ©es chimiques et aux objets tranchants.

 

 

Puis-je regrouper plusieurs envois LCL en un seul envoi FCL ?

 

 

Les acheteurs qui commandent des marchandises auprĂšs de plusieurs fournisseurs et qui importent actuellement des envois individuels de LCL peuvent acheter selon les conditions FOB et demander au fournisseur d’acheminer les marchandises Ă  un seul et mĂȘme port de chargement (c.-Ă -d. Shanghai ou Shenzhen, ou autre
).

 

De là, le transitaire peut charger la cargaison dans un conteneur FCL de 20 » ou 40 ».

 

 

Pourquoi les frais d’expĂ©dition de LCL sont-ils beaucoup plus Ă©levĂ©s que ceux de FCL ?

 

La charge de travail administratif est Ă  peu prĂšs la mĂȘme, quel que soit le volume de la cargaison. Par consĂ©quent, le coĂ»t fixe est le mĂȘme pour le transport maritime LCL et FCL.

 

 

Comment mieux contrĂŽler les coĂ»ts d’expĂ©dition de LCL depuis la Chine ?

 

Comme l’expĂ©dition par LCL entraĂźne des frais de port Ă©levĂ©s (comme expliquĂ© ci-dessus), vous devez confirmer les frais portuaires avant d’expĂ©dier les marchandises.

 

Si vous expédiez selon les conditions CIF, les frais de port ne sont pas inclus.

Pour éviter une surprise désagréable dans le port de chargement, demandez un devis selon les conditions DAT ou DAP, les deux incluant les frais de port.

Pour en savoir plus sur les incoterms, voici un tableau explicatif:

 

incoterm chine

 

Le FCL est-il plus rapide que le LCL ?

 

D’aprĂšs notre expĂ©rience, cela peut ĂȘtre un peu plus rapide, c’est dĂ» aux facteurs suivants :

 

  1. La réservation du fret LCL peut prendre plus de temps, car plusieurs destinataires sont nécessaires.
  2. LCL peut bĂ©nĂ©ficier d’une prioritĂ© plus faible

 

 

Quand l’expĂ©dition par LCL est-elle la meilleure option ?

 

LCL est la meilleure option pour les cargaisons trop volumineuses et lourdes pour le fret aĂ©rien, mais pas assez grandes pour faire de l’expĂ©dition FCL une option viable. LCL est la meilleure option pour le transport de marchandises d’un volume compris entre 2 et 15 mĂštres cubes.

 

 

 

Quand l’expĂ©dition FCL est-elle la meilleure option ?

 

Si la cargaison LCL dĂ©passe environ 15 mĂštres cubes (cbm), le prix total (la somme des frais fixes + fret) est Ă©quivalent Ă  celui d’un conteneur FCL de 20 pieds. Ceci malgrĂ© le fait que le conteneur FCL serait vide Ă  70%.

 

 

Est-ce que tous les fournisseurs et transitaires peuvent offrir l’expĂ©dition LCL ?

 

Cela dĂ©pend du transitaire avec lequel ils travaillent, mais la plupart des transitaires en Chine et ailleurs peuvent offrir l’expĂ©dition par LCL.

 

 

Avis aux importateurs : Faites emballez vos marchandises dans les rùgles de l’art !

 

Les exportateurs doivent ĂȘtre conscients des exigences que le transport international implique sur les marchandises Ă  emballer. Ils devraient garder Ă  l’esprit quatre problĂšmes potentiels lors de la rĂ©alisation d’une exportation : la casse, l’humiditĂ©, le vol et/ou l’excĂšs de poids.

 

 

Outre-mer, les installations de manutention peuvent ĂȘtre moins sophistiquĂ©es et la cargaison pourrait ĂȘtre traĂźnĂ©e, poussĂ©e, roulĂ©e, ou mĂȘme tombĂ©e pendant le dĂ©chargement.

 

L’humiditĂ© est une prĂ©occupation constante, car la condensation peut se dĂ©velopper y compris a l’intĂ©rieur du conteneur

 

Un autre aspect de ce problĂšme est que la cargaison peut Ă©galement ĂȘtre dĂ©chargĂ©e dans les prĂ©cipitations, ou le port de destination ne peut pas avoir des installations de stockage couvertes.

 

 

Chez Sino Shipping nous vous garantissons les services suivants :

 

  • Emballages solides, rempli de maniĂšres adĂ©quates et scellĂ©es si possible.
  • Le poids est rĂ©parti uniformĂ©ment dans un container
  • Les marchandises sont palettisĂ©es avant d’ĂȘtre conteneurisĂ©es.
  • Matriel emballage rĂ©sistant Ă  l’humiditĂ©.

 

 

Transport par avion

 

Normalement, les expĂ©ditions aĂ©riennes nĂ©cessitent moins d’emballage lourd que les expĂ©ditions maritime, mais ils doivent encore ĂȘtre protĂ©gĂ©s de maniĂšre adĂ©quate, surtout si elles sont trĂšs fragiles.

 

Dans de nombreux cas, l’emballage standard est acceptable, surtout si le produit est durable et qu’il n’y a aucune prĂ©occupation pour l’état du packaging.

Dans d’autres cas, les biens devront ĂȘtre protĂ©gĂ©s par du papier Ă  bulle afin d’amortir les secousses potentielles.

 

Enfin, parce que les coĂ»ts de transport sont dĂ©terminĂ©s par le volume et le poids, les matĂ©riaux d’emballage lĂ©gers ont Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ©s pour l’exportation.

Ces nouveaux emballages renforcent tout en Ă©conomisant de l’argent.

Ce que vous devez vérifier avant le départ de votre expédition (peu importe le type de fret utilisé)

 

Cela dit, dans cet article, nous visons à clarifier la question fondamentale de : Comment puis-je préparer correctement un envoi de marchandises ?

 

 

Cette question est complexe et nécessite une maitrise parfaite de la logistique internationale

 

Cela inclut si votre marchandise contient des marchandises fragiles et le nombre total de boĂźtes.

Une fois que nous avons ces rĂ©ponses, nous devons reflĂ©ter cela sur l’emballage et l’étiquetage aussi clairement et prĂ©cisĂ©ment que possible.

Certains aspects Ă  prendre en compte ci-dessous :

 

 

1/ BoĂźtes et emballage

 

Emballez toutes vos marchandises dans des palette ou encore mieux des caisses en bois.

Pas sacs ou tout autre type de rĂ©cipient. Certaines entreprises vendent des boĂźtes spĂ©cialement conçues pour l’exportation.

Si vous expĂ©diez des marchandises dĂ©licates, il est recommandĂ© de remplir d’abord les boĂźtes avec des bulles d’emballage en plastique pour protĂ©ger vos marchandises.

De plus, chaque boĂźte doit ĂȘtre correctement scellĂ©e.

 

Gardez Ă  l’esprit que les boĂźtes peuvent ĂȘtre sensibles Ă  des mouvements violents au cours de son voyage en mer.

 

 

 

2/ Étiquetage

 

Étiquetez clairement chaque boĂźte avec : le nom de l’expĂ©diteur, le nom du destinataire, le pays de destination, le nom du transitaire et le numĂ©ro de rĂ©servation.

 

Si possible, étiquetez ces détails de chaque cÎté de la boßte.

Cela garantit une visibilité lorsque les marchandises sont palettisées et empilées dans le conteneur.

À mesure que le conteneur se consolide, votre chargement peut traverser diverses Ă©tapes de chargement et de dĂ©chargement.

 

 

3/ Numération

 

Étiquetez chaque boüte avec un nombre qui indique sa position par rapport au nombre total de boütes.

Par exemple, si votre envoi comprend 30 boßtes, vous devez étiqueter vos boßtes de la façon suivante : boßte n °1 sur 30, boßte n °2 sur 30, boßte n °3 sur 30, et ainsi de suite.

 

 

4/ Étiquetage des marchandises fragiles

 

Si vous expédiez des marchandises fragiles, assurez-vous de les étiqueter clairement et visiblement sur chaque boßte contenant des marchandises fragiles.

Comme la numĂ©rotation des boĂźtes, vous pouvez l’indiquer sur l’étiquette de la boĂźte principale. Mais nous vous recommandons de coller une Ă©tiquette spĂ©ciale « FRAGILE » sur la boĂźte. 

 

 

5/ Palettisation et volume d’expĂ©dition pour le groupage

 

Pour obtenir un devis de transport, vous devez indiquer le volume total de votre marchandise.

Une fois que vous avez calculé votre volume de fret et passé une réservation avec votre transitaire, vous devriez commencer à penser à la palettisation de votre marchandise.

 

 

 

6/ Étiquetage des palettes non empilages

 

Comme mentionnĂ©, vous devriez palettiser correctement votre cargaison Ă  l’intĂ©rieur du conteneur.

Il n’est pas rare que des palettes soient empilĂ©es les unes sur les autres.

 

Cependant, vous ne voulez pas toujours que votre cargaison soit empilée, surtout si elle contient des marchandises fragiles.

Si vous souhaitez conserver vos palettes dépilées, vous devez en informer votre transitaire lors de la réservation.

Nous recommandons Ă©galement de l’étiqueter sur les boĂźtes – sur les quatre cĂŽtĂ©s de chaque boĂźte.

 

 

7/ Auto-palettisation par le fournisseur (amateur)

 

La palettisation des marchandises a gĂ©nĂ©ralement lieu lorsque la marchandise arrive Ă  l’entrepĂŽt.

 

** Si vous prĂ©fĂ©rez que votre fournisseur s’occupe de cette partie du processus d’expĂ©dition, assurez-vous d’utiliser des palettes en plastique ou du bois traitĂ© par fumigation.

 ** Cela empĂȘche le risque que les autoritĂ©s douaniĂšres Ă  votre port de destination rejettent une cargaison en raison du non-respect de la rĂ©glementation.

 

 

8/ Emballage uniforme

 

Disposez votre marchandise uniformément et de maniÚre équilibrée.

Évitez d’avoir une section dĂ©passant trop haut ou ayant un poids dĂ©sĂ©quilibrĂ©.

 

Les prix d’expĂ©dition sont calculĂ©s en fonction du volume cubique de la marchandise.

Avoir une distribution non uniforme pourrait augmenter votre volume et entraßner des coûts plus élevés.

 

 

Vous avez besoin d’aide pour les dĂ©marches d’expĂ©dition et de dĂ©douanement?

 

Il est vrai que comprendre les possibilitĂ©s, les dĂ©marches d’expĂ©ditions ainsi que le processus de dĂ©douanement n’est pas simple, et ce en particulier si vous n’avez jamais effectuĂ© d’importation au prĂ©alable.

 

Afin d’aider les importateurs Ă  comprendre ce processus et Ă©viter les escroqueries et surcharges de la part des agents maritimes – nous mettons Ă  votre disposition un blog ou vous trouverez de nombreuses infos :

 

  • Une liste de tĂąches Ă  suivre pour vous guider pas Ă  pas dans le processus d’expĂ©dition et de dĂ©douanement.
  • Les droits d’importation, taxes et des exemples de calcul pour la France, Belgique, Suisse, ou mĂȘme l’Afrique.
  • Les licences, permis et comment obtenir les documents nĂ©cessaires pour la France, Belgique, Suisse.
  • Des fiches par produits

Comment assurer la marchandise importée depuis la Chine ?

 

Quelles sont les questions à se poser en terme d’assurance ?

 

Pourquoi avez-vous besoin d’une assurance transport lorsque vous expĂ©diez depuis la Chine, et comment en obtenir une ? Vous trouverez la rĂ©ponse Ă  ces questions et Ă  bien d’autres dans ce guide sur l’assurance maritime lors de l’importation en provenance de Chine.

 

Continuez Ă  lire et apprenez-en davantage sur la façon d’obtenir une assurance pour vos marchandises, sur les coĂ»ts et sur la façon de prĂ©senter une demande d’indemnisation.

 

 

Pourquoi l’assurance fret maritime est essentielle lors de l’achat en Chine ?

 

Les dommages de transport sont plus frĂ©quents, lors de l’expĂ©dition Ă  partir de la Chine, que beaucoup de propriĂ©taires d’entreprises ne le pensent rĂ©ellement. Le fret n’est pas traitĂ© en douceur, que ce soit dans l’usine, dans le port de chargement en Chine et dans le port de destination.

 

Remarque Sino : Chaque fois qu’ils se produisent, une assurance transport, couvrant les dommages, est la seule chose qui maintiendra votre entreprise au-dessus de l’eau. Si vous ne signez pas de police d’assurance d’expĂ©dition, vous ne pouvez pas rĂ©clamer de compensation.

 

Comment vous pouvez faire assurer vos marchandises ?

 

Il y a plusieurs façons d’assurer votre cargaison. Le tableau ci-dessous explique deux façons d’obtenir une assurance :

 

1. Commander un envoi CIF

L’incoterm CIF est en train de raccourcir pour CoĂ»t, Fret et Assurance. Par dĂ©finition, lorsque vous achetez une cargaison selon les termes CIF (ce qui inclut le transport de l’usine au port de destination), votre cargaison est assurĂ©e.

 

Conseil Sino : Vous devriez demander à votre fournisseur une copie de la police d’assurance.

 

 

2. Commandez une assurance d’expĂ©dition par l’intermĂ©diaire de votre transitaire (recommandĂ©)

 

L’achat d’assurance par l’intermĂ©diaire du transitaire offre plus de transparence et de contrĂŽle.

Tout d’abord, vous pouvez demander l’assurance qui couvre spĂ©cifiquement tout, du transport terrestre en Chine, au chargement, au fret maritime et au dĂ©chargement.

Comme nous l’avons mentionnĂ©, l’assurance est incluse par dĂ©faut dans le FIC.

Si vous choisissez un autre incoterm, vous devez communiquer, soit avec votre fournisseur ou votre transitaire (ou les deux, selon votre entente d’expĂ©dition), que votre cargaison doit ĂȘtre assurĂ©e.

 

 

3. Calcul du coĂ»t de l’assurance fret

 

Il n’y a aucune raison valable pour laquelle vous devriez envisager de vous retirer de l’assurance fret. Tout ce que vous avez Ă  faire est de dire Ă  votre transitaire que vous voulez que votre cargaison soit assurĂ©e, et de payer des frais minimes, basĂ©s sur la valeur de votre commande.

 

Note Sino : Normalement, le coĂ»t de l’assurance est fixĂ© Ă  environ 0,5 % Ă  0,6 % de la valeur de la cargaison.

 

Ci-dessous suit un exemple :

  • CoĂ»t de l’assurance = ((Valeur de la cargaison + Valeur du transport) x 10%) x 0,5% x 0,5%.
  • CoĂ»t de l’assurance = (valeur CAF + valeur CAF x 10%) x 0,5% x 0,5%.

 

 

DĂ©pĂŽt d’une rĂ©clamation d’assurance de fret

 

En supposant que vous achetez rĂ©guliĂšrement de la Chine, le risque est assez Ă©levĂ© que vous devrez, Ă  un moment donnĂ©, dĂ©poser une demande d’indemnisation.

 

Info Sino : Ce qui est bien, c’est qu’il est relativement simple et direct de dĂ©poser une demande d’indemnisation. De plus, les compagnies d’assurance offrent normalement des paiements rapides.

 

Maintenant, la premiÚre chose que vous devez faire lors de la réception de votre cargaison est de vérifier les dommages potentiels de transport.

 

Si des dommages sont découverts, vous devez rapidement, de préférence dans les 24 à 48 heures suivant la réception de la cargaison, fournir les renseignements suivants à votre transitaire :

 

  • Images et vidĂ©o, documentant les unitĂ©s et l’emballage endommagĂ©s.
  • Une liste des produits endommagĂ©s, la quantitĂ© et la valeur de chaque unitĂ© endommagĂ©e.
  • Preuve de valeur (c.-Ă -d. facture pro forma et facture commerciale)
  • Preuve de rĂ©ception de la cargaison (c.-Ă -d. un reçu)

 

En tant que tel, vous pouvez recevoir une compensation pour une certaine quantitĂ© de marchandises endommagĂ©es, ou l’expĂ©dition entiĂšre – en fonction de la quantitĂ© endommagĂ©e.

 

Normalement, le transitaire peut vous aider Ă  traiter la rĂ©clamation, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin de traiter avec la compagnie d’assurance.

 

Info Sino : Une fois qu’ils ont dĂ©posĂ© la demande d’indemnisation, vous pouvez vous attendre Ă  un paiement directement sur votre compte bancaire d’entreprise, dans un dĂ©lai de 1 Ă  3 semaines.

 

Cependant, cela peut s’avĂ©rer plus compliquĂ© si vous autorisez le fournisseur Ă  rĂ©server votre envoi, car il n’a pas l’habitude de gĂ©rer les rĂ©clamations d’assurance.

J’ai vu beaucoup de situations oĂč les fournisseurs chinois disent simplement Ă  leurs clients de faire le tri eux-mĂȘmes.

 

 

Assurance fret aérien

 

Cet article se concentre sur le fret maritime.

Cela dit, les points soulevĂ©s dans cet article s’appliquent Ă©galement, dans une large mesure, Ă  l’assurance du fret aĂ©rien.

Bien que le risque de dommages liĂ©s au transport puisse ĂȘtre lĂ©gĂšrement infĂ©rieur lorsque vous importez des marchandises par avion, il n’y a aucune raison valable pour laquelle vous ne devriez pas faire assurer votre fret aĂ©rien.

 

Attention : L’assurance ne couvre pas les problĂšmes de qualitĂ© causĂ©s par le fournisseur ou les ventes perdues.

 

L’assurance transport ne couvre que les dommages survenant pendant le transport. Bien que cela puisse ĂȘtre Ă©vident pour beaucoup d’entre vous, je tiens Ă  souligner que l’assurance ne couvre jamais les problĂšmes de qualitĂ© et les dommages causĂ©s par le fournisseur.

 

Info Sino : Il convient Ă©galement de mentionner que l’assurance transport peut ne pas couvrir les frais de transport. Par consĂ©quent, vous ne serez indemnisĂ© que pour la valeur de la cargaison endommagĂ©e (c’est-Ă -dire le prix FOB). Par consĂ©quent, vous perdrez l’argent payĂ© pour l’expĂ©dition.

 

Cependant, ce n’est pas la pire des choses.

Un envoi endommagĂ©, en tout ou en partie, peut ruiner n’importe quelle entreprise.

Comme vous perdrez des mois de ventes, jusqu’à ce que vous puissiez obtenir un envoi de remplacement, cela peut signifier la fin de votre entreprise – mĂȘme avec un paiement d’assurance.

 

 

Pourquoi investir dans des emballages d’exportation de haute qualitĂ© ?

 

La meilleure façon d’éviter la situation dĂ©crite, c’est d’abord de prĂ©venir les dommages de transport.

Tandis que j’insiste toujours pour que vous devriez obtenir une assurance d’expĂ©dition, ce qui importe vraiment, c’est que votre cargaison est protĂ©gĂ©e par un emballage de haute qualitĂ© dĂšs le dĂ©but.

Note Sino : De nombreux fabricants chinois manquent de directives internes pour l’emballage d’exportation.

 

 

Comme toujours, cela signifie que vous ĂȘtes responsable de fournir des exigences claires et explicites en matiĂšre d’emballage pour l’exportation et de vĂ©rifier qu’elles sont respectĂ©es.

Alors, qu’est-ce qu’un emballage d’exportation de haute qualitĂ© ? Comme toujours, ça dĂ©pend.

 

Cela dit, il ressemble souvent Ă  ceci :

  • Cartons intĂ©rieurs : 5 couches
  • Carton extĂ©rieur : 5 couches
  • Plastique de protection : Oui (Cartons extĂ©rieurs)
  • Palettes : Oui (NIMP 15)

 

La protection de votre envoi est d’autant plus importante si, comme beaucoup d’autres importateurs, vous expĂ©diez les produits directement Ă  un entrepĂŽt Amazon – sans vĂ©rifier la cargaison avant la distribution.

 

En tant qu’importateur, c’est totalement votre responsabilitĂ© respecter les rĂ©gulations qui s’appliquent Ă  vos produits, parmi celles-ci la norme europĂ©enne REACH est trĂšs importante. Nous vous expliquons ce que vous devez savoir avant d’importer.

 

 

Que faut-il savoir du rĂšglement REACH ?

 

REACH (Registration, Evaluation, Authorisation and restriction of Chemicals) est un rĂšglement de l’Union europĂ©enne Ă©mis par l’agence ECHA qui rĂ©git des milliers de substances, telles que le plomb, le cadmium et les couleurs AZO.

Pourtant, peu d’importateurs europĂ©ens sont au courant du rĂšglement REACH, de la maniĂšre dont il s’applique Ă  leurs produits importĂ©s et du fait que la non-conformitĂ© peut entraĂźner de lourdes amendes – qui se chiffrent en millions d’euros. De plus, seule une fraction des fabricants chinois est en mesure d’assurer la conformitĂ© Ă  REACH.

 

Nous savons qu’un grand nombre de propriĂ©taires de petites entreprises s’inquiĂštent de ces rĂšglements. C’est pourquoi nous avons invitĂ© les experts Sino Sourcing, Ă  nous aider.

Dans cette interview ConformitĂ© et risques, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur le rĂšglement REACH, avant d’importer de Chine et d’autres pays asiatiques.

 

Le rĂšglement REACH s’applique-t-il vraiment Ă  chaque produit vendu dans l’Union europĂ©enne ?

 

 

Oui. Contrairement Ă  la directive europĂ©enne RoHS (Restriction of Hazardous Substances) qui ne s’applique qu’aux produits Ă©lectroniques, REACH s’applique aux produits chimiques dans n’importe quel type de produit, connu sous le nom d' »articles ». Toutefois, il existe des exemptions pour les produits chimiques utilisĂ©s dans les produits de dĂ©fense, les produits mĂ©dicaux ou vĂ©tĂ©rinaires et les aliments, par exemple.

Les importateurs sont-ils tenus d’assurer la conformitĂ© REACH en plus des directives spĂ©cifiques aux produits ?

 

Oui. De nombreuses obligations au titre de REACH concernent la fourniture d’informations sur la fabrication, l’importation et l’utilisation des produits chimiques. REACH fonctionne selon le principe « pas de donnĂ©es, pas de marché ». Ainsi, l’absence de conformitĂ© signifie qu’il n’y a pas de ventes de produits.

 

Le chevauchement entre REACH et d’autres directives sur les produits, y compris les directives RoHS, piles et jouets, est reconnu dans le rĂšglement REACH lui-mĂȘme et a fait l’objet d’Ă©tudes pour la Commission europĂ©enne, mais aucune solution Ă  la double rĂ©glementation potentielle n’a encore Ă©tĂ© proposĂ©e.

 

Certains produits sont-ils exemptés du rÚglement REACH ?

 

La seule exemption gĂ©nĂ©rale de REACH concerne les substances, mĂ©langes ou articles destinĂ©s Ă  la dĂ©fense nationale. Ces exemptions doivent ĂȘtre promulguĂ©es par chaque État membre de l’UE. Il existe des exemptions de certaines parties de REACH pour les types de produits suivants :

 

  • MĂ©dicaments Ă  usage humain ou vĂ©tĂ©rinaire
  • Produits cosmĂ©tiques
  • Dispositifs mĂ©dicaux qui sont invasifs ou utilisĂ©s en contact physique direct avec le corps.
  • Produits alimentaires

Si une entreprise europĂ©enne achĂšte des produits d’un fabricant chinois, l’acheteur de l’UE est-il toujours responsable de la conformitĂ© Ă  REACH ?

 

Oui, si la sociĂ©tĂ© europĂ©enne importe les produits afin de les revendre sur le marchĂ© de l’UE, l’acheteur doit s’assurer que le produit est conforme aux restrictions relatives aux substances REACH si l’une des entrĂ©es de l’annexe XVII s’applique, et vĂ©rifier Ă©galement s’il y a des substances extrĂȘmement prĂ©occupantes (SVHC) dans les produits, car cela peut donner lieu Ă  des obligations d’information.

 

Les importateurs de certains produits chimiques sont tenus de s’enregistrer auprĂšs de l’Agence europĂ©enne des produits chimiques. L’enregistrement est-il Ă©galement obligatoire pour les entreprises qui importent des produits finis ?

 

Les marchandises elles-mĂȘmes n’ont pas besoin d’ĂȘtre enregistrĂ©es, mais dans certaines circonstances, l’importateur pourrait ĂȘtre tenu d’enregistrer les substances contenues dans les marchandises s’il n’est pas dĂ©jĂ  enregistrĂ©.

 

 

Les substances devraient ĂȘtre enregistrĂ©es si l’une des conditions suivantes s’applique :

 

  • La ou les substances n’ont pas encore Ă©tĂ© enregistrĂ©es,
  • Les substances sont importĂ©es en quantitĂ©s supĂ©rieures Ă  1 tonne par an (en poids de la substance et non en poids unitaire),
  • Sont destinĂ©s Ă  ĂȘtre rejetĂ©s dans des conditions normales ou raisonnablement prĂ©visibles d’utilisation, et
  • Ne figurent pas dans les annexes IV ou V qui prĂ©voient des dĂ©rogations Ă  l’obligation d’enregistrement.

 

 

 

Les tests de conformité REACH effectués par un tiers sont-ils obligatoires ?

 

Il n’y a pas d’exigences formelles pour les essais par des tiers ; il appartient Ă  chaque entreprise de juger de l’adĂ©quation des mĂ©thodes et des laboratoires.

Le test de conformitĂ© REACH est Ă©galement un peu plus compliquĂ© que le simple test d’un Ă©chantillon de produit. De nombreux produits contiennent de nombreux composants et matĂ©riaux diffĂ©rents. Les importateurs doivent-ils faire vĂ©rifier la conformitĂ© de tous les matĂ©riaux et composants ?

 

Dans le cadre du processus d’enregistrement, les fournisseurs de produits chimiques ont l’obligation d’enquĂȘter sur les aspects environnementaux, de santĂ© et de sĂ©curitĂ© de la substance chimique par le biais d’un programme complet de collecte de donnĂ©es, d’essais et d’Ă©valuation, et de fournir des informations sur la sĂ©curitĂ© en aval de la chaĂźne d’approvisionnement afin que les risques dĂ©coulant de l’utilisation des substances chimiques puissent ĂȘtre gĂ©rĂ©s correctement.

Les importateurs peuvent demander ces informations aux fournisseurs et baser leur stratĂ©gie de conformitĂ© REACH sur ces informations partagĂ©es. REACH fait explicitement rĂ©fĂ©rence Ă  la nĂ©ces d’Ă©viter la duplication des tests. Il n’est pas prĂ©vu que chaque acteur de la chaĂźne d’approvisionnement effectue ses propres tests.

 

Qu’en est-il des composants internes et des matĂ©riaux qui ne sont pas en contact avec les tissus humains, ces derniers doivent-ils Ă©galement ĂȘtre testĂ©s pour vĂ©rifier leur conformitĂ© Ă  REACH ?

 

Toutes les parties des produits sont couvertes par REACH, bien que la question de savoir si les utilisateurs du produit entrent en contact avec des composants peut ĂȘtre pertinente lors de l’Ă©valuation du risque posĂ© par les substances contenues dans ces composants.

Le rĂšglement REACH s’applique aux substances utilisĂ©es dans les produits. Ainsi, les laboratoires doivent dĂ©terminer quelles substances restreintes un certain produit est susceptible de contenir.

 

ContrÎle conformité

Comment dĂ©terminer quelles substances rĂ©glementĂ©es doivent ĂȘtre contrĂŽlĂ©es ?

 

Les laboratoires peuvent aider à évaluer les substances contenues dans les fabricants ou les importateurs, les produits et à quel niveau de concentration, à vérifier leur classification et à évaluer si elles répondent aux critÚres des SVHC.

Toutefois, l’ECHA conseille vivement aux producteurs, importateurs et fournisseurs d’articles d’envisager d’obtenir les informations nĂ©cessaires par des demandes proactives dans la chaĂźne d’approvisionnement.

Les orientations de l’ECHA contiennent des suggestions pratiques pour limiter la portĂ©e des demandes d’informations, telles que le ciblage et l’exclusion de la prĂ©sence de certaines substances (par exemple celles qui figurent sur la liste des substances candidates Ă  l’autorisation) au lieu de demander la composition exacte des articles ou des mĂ©langes, qui sont plus souvent des informations confidentielles.

 

 

Qu’arrive-t-il Ă  une entreprise qui importe des articles non conformes ?

 

En ce qui concerne le principe de l’article 5, « Pas de donnĂ©es, pas de marché », les produits non conformes au rĂšglement REACH ne peuvent pas ĂȘtre lĂ©galement mis sur le marchĂ© de l’UE/EEE. Les sanctions sont fixĂ©es par les États membres de l’UE, mais peuvent inclure de lourdes amendes.

 

Comment l’Union europĂ©enne applique-t-elle et vĂ©rifie-t-elle actuellement la conformitĂ© Ă  REACH ?

 

Chaque État membre de l’UE dĂ©signe les autoritĂ©s responsables de l’application des dispositions de REACH et dĂ©termine sur une base nationale les sanctions qui s’appliqueraient en cas de violation de REACH. Les sanctions doivent ĂȘtre « effectives, proportionnĂ©es et dissuasives ».

La plupart des pays prévoient des amendes allant de 50 000 à 1 000 000 000 euros au maximum pour la premiÚre infraction (y compris pour les personnes morales).

Quelques pays ont adoptĂ© des amendes moins Ă©levĂ©es, tandis que d’autres ont adoptĂ© des amendes beaucoup plus Ă©levĂ©es (55 000 000 000 euros au niveau fĂ©dĂ©ral en Belgique et des amendes illimitĂ©es au Royaume-Uni).

Au niveau europĂ©en, la mise en Ɠuvre est coordonnĂ©e par l’Agence europĂ©enne des produits chimiques (ECHA) par l’intermĂ©diaire du Forum pour l’Ă©change d’informations sur la mise en Ɠuvre, oĂč les États membres coordonnent leurs politiques de mise en Ɠuvre.

 

Pensez-vous que l’application de la loi deviendra plus stricte Ă  l’avenir ?

 

Oui. Un rapport rĂ©cent du Forum sur l’application de la lĂ©gislation a rĂ©vĂ©lĂ© des niveaux Ă©levĂ©s de non-respect des exigences d’enregistrement par des « reprĂ©sentants exclusifs » (tiers dĂ©signĂ©s par des entreprises non communautaires pour exĂ©cuter les obligations de REACH), des importateurs et des entreprises en dehors de l’industrie chimique.

Dans les premiĂšres phases de REACH, la mise en Ɠuvre s’est gĂ©nĂ©ralement concentrĂ©e sur les approches « douces », y compris la fourniture d’informations et de conseils pour se conformer, mais l’ECHA note qu’il est de plus en plus important de recourir Ă  des sanctions intensifiĂ©es, y compris des amendes et des plaintes pĂ©nales, pour dĂ©courager la non-conformitĂ© persistante.

 

Comment renvoyer des marchandises Ă  votre usine chinoise ?

 

Vous venez de recevoir votre commande. Vous avez fait tout ce qu’il fallait, y compris des fiches techniques claires et une inspection avant expĂ©dition. Et pourtant, le fournisseur parvient Ă  gĂącher votre commande.

Parfois, des problĂšmes de qualitĂ© passent Ă  travers, et vous devez savoir comment faire face Ă  des situations qui impliquent le retour d’articles dĂ©fectueux Ă  votre fournisseur.

 

Dans cet article, vous apprendrez comment fonctionne l’ensemble du processus :

  • Comment signaler les produits dĂ©fectueux Ă  votre fournisseur
  • Pourquoi ne devriez-vous mĂȘme pas demander un remboursement ?
  • Comment rĂ©diger un  » plan d’action pour la refonte d’un produit « .
  • Comment inciter votre fournisseur Ă  refaire ou Ă  rĂ©parer les articles dĂ©fectueux ?

 

Les produits dĂ©fectueux ou endommagĂ©s doivent ĂȘtre signalĂ©s immĂ©diatement.

De prĂ©fĂ©rence dans les 48 heures suivant la rĂ©ception de l’envoi. Plus vous attendez, plus il sera difficile d’étayer une affirmation selon laquelle le fournisseur est responsable.

 

Vous n’avez pas besoin de faire un contrĂŽle visuel sur chaque unitĂ©, mais vĂ©rifiez au moins 10% de la quantitĂ©. Si vous constatez des problĂšmes de qualitĂ© qui ne correspondent pas au rĂ©sultat du contrĂŽle avant expĂ©dition, vous devez fournir ce qui suit :

  • Liste des dĂ©fauts
  • Liste des unitĂ©s dĂ©fectueuses
  • Valeur des unitĂ©s dĂ©fectueuses
  • Images
  • VidĂ©o (Celle-ci doit ĂȘtre envoyĂ© immĂ©diatement par e-mail au fournisseur)

 

Conseil SINO : Maintenant, gardez Ă  l’esprit que je suppose toujours que vous avez demandĂ© une inspection avant expĂ©dition et que vous dĂ©couvrez d’autres problĂšmes de qualitĂ©. Un contrĂŽle d’inventaire ne remplace pas un contrĂŽle de qualitĂ©.

 

Si votre envoi est endommagĂ©, vous devez dĂ©poser une rĂ©clamation d’assurance, ne dĂ©ranger pas votre fournisseur pour cela.

Cependant, si vous pouvez démontrer que les problÚmes sont causés par le fournisseur, alors vous avez un dossier.

En tant que tel, vous devez faire la diffĂ©rence entre les problĂšmes de qualitĂ© causĂ©s par le fournisseur et les dommages de transport qui seront couverts par l’assurance.

 

Vous devriez également faire un pas de plus et suggérer une solution à votre fournisseur.

 

ProblÚmeSolution suggérée
Logo manquantLogo imprimĂ© (selon l’annexe 2A)
Mécanisme incorrectRemplacer le mécanisme
Saleté / égratignureChanger la piÚce

 

Maintenant que vous avez identifiĂ© les problĂšmes de qualitĂ©, vous devez dĂ©cider comment le fournisseur doit vous indemniser. Ils peuvent ou non se conformer Ă  votre  » suggestion « , mais vous devez quand mĂȘme prendre l’initiative.

Ne vous attendez pas Ă  ce qu’ils Ă©mettent un remboursement. La plupart des fabricants sous contrat ont des marges bĂ©nĂ©ficiaires trĂšs minces, souvent infĂ©rieures Ă  4 %.

Un remboursement complet pourrait effacer des mois de profits. Et, en fin de compte, vous ne pouvez pas les forcer à vous rembourser de toute façon, donc il ne sert à rien de considérer cela comme une option.

 

 

Alors, quelles sont les options qui s’offrent à vous ?

 

 

Option A : Remake

 

La réparation des unités défectueuses est la seule option dans de nombreux cas. Cependant, le fournisseur exigera trÚs probablement que vous retourniez les unités défectueuses pour une évaluation. La remise en état de la marchandise prend également quelques semaines, au minimum.

 

 

Option B : RĂ©paration

 

Dans certains cas, les produits peuvent ĂȘtre rĂ©parĂ©s. Par exemple, le fournisseur peut remplacer un composant ou supprimer des dĂ©fauts. Cela dit, vous devez retourner les marchandises Ă  l’usine, et il faudra au moins quelques semaines pour rĂ©parer les unitĂ©s.

 

 

Option C : Remise Ă  la prochaine commande

 

C’est la solution facile pour les deux parties, car il n’est pas nĂ©cessaire de retourner la marchandise Ă  l’usine. Mais, vous ne pouvez pas ĂȘtre sĂ»r que le fournisseur honorera sa promesse de dĂ©duire la valeur des unitĂ©s dĂ©fectueuses lors de votre prochaine commande.

 

Gardez Ă  l’esprit que vous n’avez aucun moyen de  » forcer  » le fournisseur Ă  vous indemniser.

Envoyer des courriels de colĂšre ou souligner l’importance des  » principes  » ne fonctionne pas lorsqu’on traite avec des fabricants asiatiques. Ils sont motivĂ©s par le pragmatisme et non par des principes.

 

Au lieu de cela, vous devez comprendre les motivations et les craintes des fournisseurs :

  1. Le fournisseur peut avoir passĂ© des mois Ă  faire des Ă©chantillons de produits pour vous. Il est clair qu’ils veulent plus d’une commande. Les perspectives de recevoir de futures commandes peuvent ĂȘtre suffisantes pour les inciter Ă  refaire la marchandise.
  2. Ils ne veulent pas que cette situation soit rendue publique ou signalĂ©e Ă  Alibaba.com ou Ă  Globalsources.com. Cependant, cela suppose qu’ils ont un compte dans l’un ou l’autre de ces annuaires B2B.

 

Gardez Ă  l’esprit que vous ne pouvez signaler un fournisseur que si vous pouvez prouver qu’il a causĂ© les problĂšmes de qualitĂ©, et refusez de vous indemniser.

PlutĂŽt que d’envoyer une centaine de courriels de colĂšre, vous devriez essayer de maintenir un ton positif (mais sĂ©rieux). Soyez ferme et exigez une rĂ©solution rapide de la situation – mais discutez en mĂȘme temps des futures commandes et des produits prĂ©vus.

Si vous ne le faites pas, ils pourraient cesser de répondre à vos courriels, et vous ne pouvez pas faire grand-chose à ce sujet.

Il s’agit du commerce international, et le client n’a pas toujours raison. Les lois sur la protection des consommateurs ne s’appliquent pas et vous n’avez pas le droit de retourner les produits ou d’obtenir un remboursement.

 

Conseil SINO : C’est le risque que comporte le fait de travailler avec un pays en dĂ©veloppement Ă  faible coĂ»t.

 

La plupart des scĂ©narios exigent que vous retourniez les articles dĂ©fectueux Ă  l’usine, afin qu’ils puissent ĂȘtre examinĂ©s et refabriquĂ©s.

 

MĂȘme si les problĂšmes de qualitĂ© sont causĂ©s par le fournisseur, vous ne devez pas vous attendre Ă  ce qu’il paie le fret de retour. Les usines ne fixent pas de prix pour les envois de retour.

 

Conseil SINO : Mais, vous pouvez leur demander de payer pour l’expĂ©dition de retour Ă  votre entrepĂŽt.

 

Le retour des produits Ă  votre usine chinoise a Ă©galement des implications sur les droits d’importation et les taxes.

A ce stade, vous avez dĂ©jĂ  payĂ© les droits d’importation.

Une fois que vous recevez les marchandises, il se peut qu’on vous demande de les payer de nouveau. Cela dit, vous pouvez obtenir un remboursement sur les droits d’importation payĂ©s pour les marchandises retournĂ©es. Ou encore, Ă©vitez de les payer en premier lieu.

Ensuite, il y a les droits d’importation de la Chine.

Lorsque vous retournez les marchandises à votre fournisseur, il se peut qu’on lui demande de payer des droits d’importation.

 

Mais, parfois, le service de messagerie facture l’expĂ©diteur plutĂŽt que l’importateur. Confirmez ce qui suit avant de retourner les marchandises Ă  votre fournisseur :

  1. Qui paiera les droits d’importation de la Chine ?
  2. Quelle est la valeur déclarée ?
  3. Quelle entreprise / adresse recevra l’envoi de retour ?

 

Cela ne devrait prendre qu’environ 10 jours pour livrer les marchandises Ă  votre fournisseur, y compris le temps passĂ© sur les procĂ©dures de dĂ©douanement en Chine.

Une fois que le fournisseur reçoit le colis, il doit examiner les articles défectueux et confirmer comment il va refaire ou réparer les produits, et présenter un calendrier.

La remise Ă  neuf des produits n’est certainement pas une prioritĂ© absolue pour la plupart des fournisseurs, alors attendez-vous Ă  devoir constamment les stimuler.

 

 

FAQ

Quelles sont les meilleures options de fret pour envoyer des marchandises de la Chine vers la France ?

Il existe trois options, par mer, par air ou par chemin de fer. Tout dépend de l'importance du volume et du poids, et vous déciderez ensuite du mode d'expédition le plus approprié. Vous devez calculer le rapport temps/coût.

Quel est le montant de la taxe Ă  payer pour l'importation de marchandises de Chine en France ?

Le droit d'importation est un pourcentage qui est calculĂ© sur la valeur en douane. Le montant que vous payez dĂ©pend du HS code. Il s’agit donc d’un pourcentage variable en fonction de la marchandise que vous importez. Il va de 0% jusqu’à 60% pour du antidumping.

Combien de temps faut-il pour expédier des marchandises de la Chine vers la France ?

Temps de transit moyen par : @ voie maritime : 40 jours @ fret ferroviaire : 27 jours @ fret aérien : 7 jours (vol direct quotidien) @ expédition express porte à porte (10 kg maximum) : 4 jours

Les Ă©changes commerciaux Sino-Français sont t’ils important ?

La France et la Chine ont effectuĂ© des Ă©changes reprĂ©sentant une valeur totale de 64,5 milliards d’euro en 2015. MalgrĂ© ces montants faramineux, il existe une baisse des activitĂ©s du commerce extĂ©rieur avec la Chine (diminution de 9,8% des Ă©changes en 2015). La France reste tout de mĂȘme un des pays les moins affectĂ©s par ce phĂ©nomĂšne.

La Chine représente elle un gros client pour la France ?

La Chine est le 7e client de la France (la France a une part de marché de 1,4 % en Chine) et le 2e fournisseur (la Chine a une part de marché de 9 % en France). Nos échanges commerciaux sont trÚs déséquilibrés : La Chine représente le plus grand déficit commercial bilatéral de la France (29,2 milliards d'euros en 2018)

La Chine et la France sont-elles alliées ?

La TroisiÚme République française a reconnu l'établissement de la République de Chine et a établi des relations diplomatiques le 7 octobre 1913. Pendant la Seconde Guerre mondiale, la France libre et la Chine se sont battues en tant que puissances alliées contre les puissances de l'Axe que sont l'Allemagne, l'Italie et le Japon.

Qu'est-ce que la norme REACH ?

REACH est l’acronyme anglais pour « Registration, Evaluation and Authorisation of Chemicals » (en français : systĂšme d’enregistrement, d’Ă©valuation et d’autorisation des substances chimiques).

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H
Les commentaires pour cette publication sont fermés.