Importer Exporter des cosmétiques en chine

Comment exporter des cosmétiques en Chine ?

Comprendre le marché chinois

Le marché chinois possède un énorme potentiel et offre de nombreuses opportunités en ce qui concerne les produits cosmétiques. Cependant, les règlementations sont complexes et suite à des scandales sanitaires, une certaine méfiance s’est installée chez les consommateurs. C’est pourquoi il y a quelques informations a bien prendre en compte si vous souhaiter importer vos produits cosmétiques en Chine.

Tout d’abord, pour importer un produit cosmétique, il faut enregistrer le produit auprès des autorités chinoises. Les règles sont strictes et la liste des ingrédients autorisées et plutôt restreintes. Ainsi, si vous souhaitez importer de nouveaux produits, la procédure va être plus longue.

Ensuite il faut différencier les produits classiques : soins pour les cheveux, la peau et le maquillage qui requiert simplement un certificat d’enregistrement, avec les produits spécifiques : pour la croissance ou teinture des cheveux, fitness, déodorants, élimination des boutons, crème solaire, produits blanchissants, réduction de la pigmentation et les nouveaux ingrédients qui nécessitent en plus d’une licence d’hygiène, ce qui représente un coût supplémentaire.

Le certificat d’enregistrement

 Pour les produits classiques, il faut compter 4 à 6 mois et entre 10 000 et 30 000 RMD, ce qui équivaut à 1260-3330€ environ. En revanche, pour les produits spécifiques il faut compter 8 à 15 mois et entre 20 000 et 60 000 RMD auxquels s’ajoutent les frais d’évaluation des risques et les tests sur l’homme. Chaque nouvel ingrédient coûte entre 80 000 et 100 000 RMD.

La stratégie de distribution

 Comme nous l’avons vu précédemment, le marché chinois est très important, il est donc nécessaire d’établir une stratégie de distribution. Pour cela il faut choisir les bons canaux de distribution.

Les différents canaux de distribution sont :

  • Les supermarchés : qui permettent de toucher le plus grand nombre
  • Les distributeurs ayant accès à de multiples point de vente
  • Sephora et Watson en grande majorité pour les produits de moyenne gamme
  • Les spas pour les produits de haut de gamme essentiellement
  • Le e-commerce avec Taobao, Alibaba ou Tmall permettant de toucher les petites et moyennes villes qui possèdent un potentiel très important de par la saturation des grandes villes et l’augmentation du pouvoirs d’achat dans ces villes. Ces villes connaissent en effet les plus grosse croissance du pays.

Info SINO: Avant de se lancer dans ce marché toutefois prometteur, il faut prendre en compte les frais engendrés par les procédures administratives. Le e-commerce peut en effet permettre de réduire les coûts de distribution.

Que faut-il savoir avant d’importer ses produits cosmétiques en Chine ?

Comprendre les consommateurs

 Il est également essentiel d’étudier correctement le marché. Suite aux scandales sanitaires des dernières années, les consommateurs sont de plus en plus méfiants et la réputation de votre marque est essentiel. Il est primordial d’installer avec vos clients une relation de confiance. Les consommateurs vont de plus en plus chercher les informations sur internet. C’est pourquoi le moteur de recherche Baidu est un outil indispensable pour vous ainsi que la maitrise de la SEO. Les consommateurs doivent être certains que vos produits cosmétiques ne sont ni toxiques, ni contrefaits.

Info SINO: Le e-commerce représentent 25% du marché cosmétique. Cependant, les consommateurs aiment également pouvoir essayer le produit et prêtent avant tout attention au prix. L’emballage, d’un parfum par exemple, aura aussi une importance non négligeable.

Les démarches pour exporter vers la Chine

La China Food and Drug Administration (CFDA) règlemente de plus en plus les produits cosmétique et suite à l’adoption d’un nouveau cadre règlementaire, il y a eu une interruption partielle des enregistrements. Il faut donc s’attendre à une longue période avant d’obtenir un certificat d’enregistrement.

Pour enregistrer son produit, il faut donc procéder à un enregistrement de la licence administrative et à celle du produit lui-même. A cela s’ajoute un dossier toxicologique et analytique.

L’enregistrement des produits cosmétiques

Comme nous l’avons vu précédemment, il faut compter environ 5 mois pour enregistrer un produit cosmétique. Il est conseillé au fabriquant de déposer lui-même la demande car les autorités chinoises vont poser de nombreuses questions spécifiques et confidentielles sur le produit.

Il ne faut également pas oublier qu’il y a des modifications environ 2 fois par an. Il faut donc vérifier que ses produits respectent les nouvelles règlementations.

Quelles difficultés peut-on rencontrer lors de l’importation de produits cosmétiques ?

Les procédures d’enregistrement sont en effet complexes, les règlementations changent souvent et il y a un renforcement des contrôles toxicologiques et sanitaires depuis les dernières années. Suites aux scandales sanitaires, l’Administration Générale de la Supervision de la Qualité des Inspections et de la Quarantaine (AQSIQ) a renforcé son implication.

Remarque SINO: Par ailleurs, les autorités chinoises priorisent le marché national au détriment des importations.

Le principe de taxation des cosmétiques

Les produits importés en Chine sont soumis à 3 taxes différents : la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), la taxe à la consommation et les droits de douane.

Les produits cosmétiques sont soumis à une TVA de 17%. La taxe chinoise à la consommation concerne les entreprises dont les produits importés sont imposables. Cette taxe s’applique aux produits cosmétiques. Les droits de douane s’élèvent à 2% pour les cosmétiques.

Conseil SINO: Pour avoir plus d’information sur les droits de douanes et taxes, veuillez visiter le site officiel des douanes Chinoise

 

La cosmétique en chine: les meilleures stratégies de marketing pour réussir sur le marché de la beauté.

 

Dans cet article, nous analyserons le marché, les tendances et les stratégies de marketing des cosmétiques en Chine que les marques doivent utiliser pour vendre en Chine.

 

Le marché de la cosmétique en chine: une mine d’or.

 

Pourquoi?

  • Le plus grand marché du monde
  • Le plus dynamique
  • Et les consommateurs sont prêts à dépenser plus pour une qualité supérieure

 

Les consommatrices chinoises dépensent de plus en plus en cosmétiques et produits de beauté. Le marché chinois de la beauté est sur le point de devenir le plus important marché mondial en termes de ventes et de parts de marché d’ici à fin 2018.

 

Comment expliquer ce phénomène ?

 

  1. La montée de la classe moyenne chinoise et son appétit pour tous les biens de consommation, en particulier les marques de beauté.

 

  1. Le chiffre d’affaires de Total Cosmetics & Beauty Products devrait atteindre 39 168 millions de dollars US en 2018.

 

  1. Le marché chinois est l’un des pays à la croissance la plus rapide parmi les principaux marchés de la beauté.

 

 

Tendances beauté en Chine :

Prix plus élevés = meilleure qualité

 

Un sondage (mené par OG & C Consultant) a révélé que 58% des Chinois ont déclaré vouloir un produit plus coûteux, tandis que 36% des consommateurs chinois sont passés à des marques de plus en plus haut de gamme.

 

39% des consommateurs chinois de produits de beauté ont expliqué que de meilleurs ingrédients et une meilleure fonctionnalité étaient les principales raisons de leur changement de marques premium

 

Cosmétique de luxe à la hausse

 

Pour les consommateurs chinois, le statut social est très important.

 

Pour le consommateur chinois moyen, utiliser des marques de luxe ou des produits coûteux est un bon moyen de montrer son statut.

 

Les Chinois, même dans le secteur de la beauté, sont de nouveaux consommateurs et ont tendance à préférer les articles plus chers, parce que plus c’est chers, mieux c’est.

Conseil SINO: Réussir en Chine c’est proposé du Luxe, le Haut de gamme à la française. Utilisé l’image que les chinois ont de la France pour mieux vendre.

Marque internationale d’abord

 

 

Pour beaucoup de filles chinoises, les marques étrangères sont vraiment plus attrayantes. Il existe une sorte de sélection haut de gamme qui accompagne les marques françaises et qui choisit produit favori des acheteurs. La stratégie de marque internationale est une clé pour entrer sur ce segment du marché.

 

  • Les marques françaises et européennes sont considérées comme innovantes et haut de gamme.
  • Les marques japonaises ont également une bonne image sur ce marché Premium.
  • Les marques coréennes, asiatiques et américaines ont davantage un positionnement de masse sur le marché.

 

Le problème de la fidélité de la marque en chine

 

Il est bien connu que les consommateurs chinois ont tendance à ne pas être loyaux envers les marques, essayant souvent une marque différente.

 

Vous devez vraiment comprendre que ces consommatrices sont des clientes très pragmatiques et elles se concentrent sur la valeur avant tout.

 

Dans le même temps, les consommateurs chinois sont très sensibles à la marque. Ils achètent leurs produits à des grandes marques, car ils pensent que des prix plus élevés sont synonymes de qualité supérieure, mais jusqu’à présent seul les marques sont gagnante. Les consommateurs chinois sont maintenant très concentrés sur l’obtention du meilleur produit pour le rapport qualité-prix et la comparaison constante des marques. Les réactions des consommateurs ont donc un impact considérable sur leur décision.

 

Mots-clés magiques: naturel, vert et organique

 

En Asie et plus particulièrement en Chine, la population s’inquiète des scandales. En raison des scandales alimentaires et des problèmes de pollution, de nombreuses personnes recherchent plus de produits biologiques ou naturels dans l’industrie de la beauté.

 

Les connaissances sur les produits biologiques sont limitées pour le moment et le gouvernement chinois a promulgué une loi limitant la communication entre les produits naturels et les produits biologiques dans l’industrie des cosmétiques.

 

Cosmétiques à la hausse

 

En raison de sa popularité croissante en Asie, les produits Cosméceutique sont populaires en raison de leur double fonction: beauté et fonctions pharmaceutiques telles que les traitements Skin Spot, l’éclaircissement de la peau, le traitement de l’acné…

 

Depuis peu, les consommateurs chinois sont sensibles aux produits offrant des avantages internes. La popularité des produits multifonctionnels tels que les BB Cream et les CC Creams est croissante de jour en jour.

 

Beauté pour les hommes

 

Nous pouvons constater en Chine une augmentation des soins personnels apportés aux jeunes hommes fortunés, en particulier dans les grandes villes. Ils vont à la salle de sport, prennent soin de leur apparence et porte des vêtements de luxe.

 

Au fil du temps, ils commencent à utiliser des produits de soin de la peau et du parfum.

Le segment cosmétique pour homme devrait atteindre 1,9 milliard de RMB d’ici 2019.

Influencés par la culture pop coréenne, les consommateurs masculins chinois commencent à se préoccuper de leur peau.

 

La plupart des consommateurs masculins sont encore assez conservateurs et c’est une population de niche qui commence à utiliser des produits cosmétiques.

Conseil SINO: Ne surtout pas oublier les hommes, en effet les hommes assument de plus en plus prendre soins d’eux et ce n’est plus une honte, bien au contraire.

La routine quotidienne beauté change

 

La génération Z commence à utiliser des produits cosmétiques, notamment des traitements de soin de la peau. Les marques de beauté veulent sensibiliser plus tôt les consommateurs et passent du temps sur la génération Z et attrapent les millénaires à un stade précoce de leur parcours de découverte des cosmétiques.

 

Les femmes chinoises ajoutent également plus d’étapes à leur routine quotidienne beauté. À la fonction de base d’un nettoyant pour le visage et d’une crème hydratante, ils ont ajouté l’application d’un tonique, d’une crème pour les yeux et d’un sérum.

 

Environ 70 à 80% des consommateurs de produits de beauté utilisent également quotidiennement un démaquillant, un masque et une crème de protection solaire, ce qui entraîne une moyenne de 6 à 7 étapes dans leurs routines de soin de la peau quotidiennes.

 

Une partie de la population (femmes «matures» âgées de plus de 35 ans) suivait 9 étapes dans leur routine quotidienne de soin de la peau.

 

Le web: une influence énorme sur les habitudes d’achat

 

Plus de 90% des filles chinoises sont influencées par les tendances en ligne.

 

Ils suivent les actualités beauté et recherchent activement de nouveaux produits / évaluations:

  • Magazine de beauté: informer et donner les nouveautés des marques.
  • Les influenceurs aident à guider les consommateurs
  • Sites de e-commerce comme Taobao et JD
  • médias sociaux (joue également un rôle dans l’actualité des marques)

 

Les filles chinoises dépensent plus tot pour des produits de soins

 

Un quart de la génération Z (née après 1995) a commencé à utiliser des produits de soin de la peau dès l’âge de 18 ans.

 

80% des Millennials (nés dans les années 90) ont commencés à acheter leurs propres produits de soin de la peau avant l’âge de 20 ans.

 

70-75% pour ceux nés dans les années 80.

 

Les marques de cosmétiques entrant sur le marché chinois

 

  1. Vous avez une marque de cosmétiques, une marque de produit de beauté et vous souhaitez entrer sur le marché chinois.

 

  1. Vous avez entendu beaucoup de mauvaises histoires et vous savez déjà que le marché chinois est plein d’opportunités et de dangers.

 

Le marché des cosmétiques en Chine…

 

  • C’est le marché le plus prometteur.
  • Il deviendra le plus grand marché au monde pour presque tous les produits de beauté.
  • Pour presque toutes les catégories de produits, la demande augmente
  • C’est le meilleur marché pour Foreigner Brand, 80% est dominé par une marque internationale
  • La consommation des chinoise augmente en puissance d’année en année
  • Les filles commencent à avoir la culture du maquillage

 

 

90% des filles chinoises effectuent des recherches avant d’acheter des produits cosmétiques

 

Acheter un produit cosmétique est une recherche approfondie et des heures d’analyse des commentaires d’autres utilisateurs.

 

Les consommateurs chinois passent beaucoup de temps à rechercher, comparer différents types de produits cosmétiques avant de prendre toute décision.

 

Plus de 90% des filles ont indiqué qu’elles effectuaient des recherches approfondies avant d’acheter des produits de soin de la peau et que les internautes jouaient un rôle essentiel dans ces recherches.

 

Il existe d’énormes quantités d’informations sur les marques de soins de la peau sur plusieurs canaux en Chine.

 

Les sites Web de e-commerce tels que T-Mall et JD sont les principaux canaux de navigation entre marques et offres, tandis que les médias sociaux jouent également un rôle essentiel dans la sensibilisation à la marque et aident les consommateurs à développer leur connaissance des produits et de la marque.

 

Les consommateurs chinois utilisent une méthode différente pour rechercher des informations

 

Quels sont les 4 principales cles marketing de la cosmétique?

 

Chaînes de e-commerce

 

  • Tmall / Taobao
  • JD

 

Ces plateformes fournissent généralement de nombreuses informations utiles aux acheteurs; ils trouveront de longues pages détaillées sur les produits.

 

Ce qui les intéressera vraiment, ce sont les commentaires des utilisateurs. Ils aiment aussi vérifier en tant que tiers sur Taobao / tmall où les commentaires sont plus vrais que sur le Tmall Store officiel de la marque.

 

WEIBO

 

Weibo est la plate-forme numéro un pour Beauty KOL, blogueur cosmétique. C’est l’endroit où toutes les grandes marques de cosmétiques commencent à bâtir leur communauté. La plupart d’entre eux continuent à publier sur Weibo, car cela leur permet de toucher leurs fans et d’obtenir la viralité de leurs messages. (Pas le cas de Wechat)

 

Les consommatrices ont l’habitude de suivre plusieurs bloggeuses beauté parce qu’elles aiment les tutoriels, accompagné d’une sorte de critique de la marque, des produits et elles pensent que c’est une bonne source d’informations.

 

Conseils pour le marketing sur weibo

 

Ce que la marque doit avoir pour avoir un Weibo

 

  1. Certifié Weibo

 

  1. La communication doit être centrée sur la communauté

 

  1. Les marques n’ont pas à publier souvent mais doivent utiliser les annonces sponsorisées par Weibo.

 

  1. Un moyen efficace d’obtenir Exposure et de cibler les bons utilisateurs. Ex: Femme, 25-30 ans, Cosmétiques d’intérêt.

 

  1. Créer des jeux, le concours est un bon moyen d’impliquer les utilisateurs Weibo et d’interagir avec le compte.

 

Communiquer avec les influenceurs de petite taille est important, ils représentent beaucoup de travail mais peuvent payer. Distribuer des échantillons gratuits et engager ces influenceurs peut être efficace. Essayer de créer un partenariat et obtenir un réel  engagement de ces influenceurs peut faire la différence.

 

Le KOL n’est pas une solution rentable aujourd’hui… Pourquoi ? Parce que leur prix est très élevé et qu’elles ressemblent à des micro-entreprises concentré sur recevoir de l’argent.

 

BAIDU

 

Le moteur de recherche chinois est efficace en matière de cosmétiques et de soins personnels.

 

Les utilisatrices utiliseront Baidu pour:

 

  1. Trouver une solution à leur problème. C’est un bon moyen pour eux de trouver un produit capable de résoudre les problèmes de peau, de trouver les tuto de maquillage ou d’obtenir les réactions des utilisateurs. Ils rechercheront activement des questions / réponses ou des conversations sur les forums.

 

  1. Ils utiliseront Baidu pour obtenir les commentaires des utilisateurs sur les marques, en particulier avant de décider d’acheter un produit. Ils compareront différentes marques et seront influencés par les commentaires ou les critiques d’utilisateurs pour chaque marque.

 

  1. Ils consulteront le site Web de la marque pour avoir un aperçu de la marque, mais ne se soucieront pas beaucoup des informations de l’entreprise.

 

Conseils pour le marketing sur baidu

 

Travailler sur son propre site Web et le trafic n’ont pas de sens en Chine car l’utilisateur ne fait pas confiance à la communication d’entreprise et n’achète pas sur le site Web de la marque.

 

Avoir un bon site Web est nécessaire, mais la majeure partie de l’énergie devrait être concentrée sur l’écosystème de Baidu.

 

  1. Questions / Réponses : Baidu Zhidao et Zhihu sont une bonne source d’informations. Il est essentiel de recueillir les réactions positives de votre communauté pour la réputation de la marque. Vous pouvez également travailler sur le référencement de ces conversations afin de les exposer au maximum.

 

  1. Forums : Sur les forums vous trouverez beaucoup de discussions sur la beauté, et ils peuvent bien se classer si vous optimisez la visibilité dans les moteurs de recherche.

 

  1. Médias : Avoir les informations de votre marque publiées sur les médias est un bon moyen de gagner la confiance des clients potentiels. Optimiser cette publication sur Baidu et les laisser accéder à la première page grâce aux mots clés stratégiques est un bon moyen d’influencer les consommateurs chinois.

 

L’effort de référencement consiste à se concentrer sur les site Web tiers, afin de maximiser le bouche à oreille.

Reciblage

 

Le remarketing ou le reciblage de visiteurs sur votre site Web est une bonne stratégie de sensibilisation. C’est un budget rentable pour augmenter le nombre d’apparitions de la marque pour les utilisateurs.

 

Smart Business redirige les clics sur Tmall ou les plateformes de E-commerce.

 

Après 7 à 10 contacts visuels avec les marques, les consommateurs chinois sont davantage prêts à acheter leurs produits et peuvent donc cliquer sur les annonces les moins chères pour effectuer l’achat sur Tmall, la plateforme référence de confiance

WECHAT

 

Les consommateurs seront influencés par leurs amis et par les conversations qu’ils peuvent avoir sur WeChat ou par une discussion qu’ils peuvent suivre sur des groupes.

 

Les groupes sont davantage une source de discussion pour l’examen des marques, des solutions pour résoudre les problèmes de peau ou la recommandation de produits phares.

 

Certains comptes Wechat sont également suivis par un grand nombre de personnes.

 

Contenu de la marque WECHAT

 

Les marques ne devraient pas se soucier autant de leurs données personnelles et de leurs abonnés. Ils devraient se concentrer davantage sur les discussions externe, la mention de marque ou les nombre de partages.

 

Vous faire mentionner par les grands comptes WeChat, bien sûr, est une bonne chose, mais généralement, le coût de l’exposition est très élevé et nous vous conseillons principalement de mieux utiliser le budget.

 

La gestion de communauté est la clé sur Wechat, entrer en contact avec les utilisateurs, engager une conversation, créer des groupes par intérêt…. Cela prend du temps et nécessite de rediriger les acheteurs potentiels vers un espace spécial.

 

Publicité sur WeChat… en ce moment, nous ne voyions pas un bon moyen de faire de la publicité. Cela coûte cher, cibler n’est pas bien pour le moment et il est difficile d’agir sur Wechat.

 

LITTLE RED BOOK

 

Acheter des application de partage comme Little Red Book devient extrêmement populaire en Chine, parmi les Chinoises. Cette plate-forme est parfaite pour les cosmétiques et les produits de beauté, et peut atteindre les décideurs, les micro-influenceurs et la plupart des filles ayant un comportement d’achat international… Elle est donc parfaite pour les marques internationales, pour laisser faire le bouche à oreille.

 

Conseils pour little red book

 

Little Red Book permet à la marque d’avoir un espace personnel et un magasin de e-commerce.

C’est une nouvelle voie pour le e-commerce transfrontalier.

Le système tag est efficace et permet aux utilisateurs d’obtenir toutes les critiques des produits.

Les marques doivent optimiser leur communication via des influenceurs pour optimiser leur visibilité, leur crédibilité et leur engagement afin de générer des ventes.

Conseil SINO:  Les reseaux sociaux ont une place très importante dans la vie des chinois, n’hésitez pas a vous aider de ceux la pour un marketing réussi.  

Plateforme sociale pour les filles

 

Ces médias sociaux ont été inspirés par Pinterest, puis sont passés au e-commerce. Aujourd’hui, ils sont commerciaux et ont perdu leur intérêt pour les utilisateurs.

 

La plupart des utilisatrices cessent d’utiliser ces plateformes pour les cosmétiques.

 

 

MEILISHUO

 

Meilishuo passe à la mode. Il devient «Ecommerce», un autre Taobao Copycat. (site web et l’application)

 

MOGUJIE

 

Pinterest chinois (plateforme de partage de photos pour Trendsetters) change de site de e-

commerce et devient «un site de plus» taobao / tmall

 

KIMISS

 

Kimiss est une plateforme populaire pour atteindre les décideurs, les microinfluenceurs. Le concept est unique: vous envoyez vos produits à la communauté Kimiss et ils écrivent des commentaires et des critiques sur la marque / les produits. Ils adoptent un modèle commercial, dans lequel les marques doivent payer pour obtenir ces témoignages, et les plateformes se remplissent rapidement de commentaires positifs et de nombreuses informations.

 

Lorsque les consommateurs ont compris cela, ces avis n’avaient fondamentalement aucune «valeur» et la popularité de la plate-forme a diminué..

 

JUMEI

 

Le concept de Jumei était bon. Il y a 4 ans, l’idée d’un site web dédié aux produits de beauté avait du sens en Chine et a touché de nombreux consommateurs. Cette plateforme était vraiment efficace, et on y trouvait une tonne d’informations sur les marques, les astuces et le design.

 

Puis ils passent à une entreprise de e-commerce et deviennent un copycat de Taobao / Tmall.

 

Ils vendent des marques de produits de beauté célèbres avec des rabais, des sacs de luxe ou du lait pour bébés, fin de la communauté, fin de l’histoire.

 

En cosmétique, la marque fait tout

 

Les consommateurs chinois achètent plus la marques que le produit, surtout dans les cosmétiques.

Toutes les entreprises doivent investir dans leur stratégie de marque pour réussir en Chine.

Travaillé sur l’exposition, maximiser l’exposition dans la première étape pour augmenter la notoriété de votre marque

Réputation: travailler sur votre réputation est vital pour les achats et être référencé par les acheteurs.

 

Distribution en chine

 

La distribution est généralement le casse-tête des sociétés de cosmétiques.

 

Différents scénarios de distribution

 

1 / Distributeur exclusif

 

La plupart du temps, il est compliqué de traiter avec un distributeur exclusif en Chine. Une fois qu’ils auront obtenu la certification et l’autorisation de représenter la marque en Chine, ils commenceront à changer leur façon de traiter avec leur fournisseur.

 

N’oubliez pas que vous serez leur fournisseur et non plus un partenaire.

Il est difficile d’être partenaire d’une société chinoise, car elle mettra toujours son intérêt avant le vôtre.

 

Les distributeurs exclusifs ne correspondent généralement pas, en raison d’un manque de stratégie de marque.

 

Les distributeurs n’ont pas la connaissance sur la construction d’une marque, ou développement d’une marque internationale.

 

Ce sont généralement de bons hommes d’affaires, ils savent vendre rapidement des produits et identifier les revendeurs.

 

Certains d’entre eux veulent faire du marketing et utiliseront leurs propres ressources pour essayer de communiquer pour la marque.

 

2 / Multi distributeurs

 

La marque contrôle leur distribution et traite directement avec les distributeurs, agents et revendeurs. Il permet une présence en Chine, un enregistrement propre et une marque forte.

 

Disposer de ressources en Chine permet à la société de traiter avec un partenaire différent et d’animer des réseaux de distribution, de former et de soutenir les ventes.

 

Enregistrement: la marque doit avoir une présence légale et avoir la certification des produits.

 

Une image de marque forte: une marque forte doit ouvrir toutes les portes en Chine. Les négociations sont plus faciles, plus courtes et meilleures. La motivation de l’équipe est généralement supérieure, le personnel des ventes internes ou des revendeurs. La conversion est plus élevée, il est donc plus facile de gagner de l’argent pour le chinois. Faites en sorte que tout le monde soit dans un cercle virtuel

 

C’est ainsi que la plupart des entreprises locales chinoises utilisent leurs activités pour développer leurs activités en Chine.

 

Comment developper les multi distributeurs?

 

Alibaba B2D (entreprise aux distributeurs) est en 2018 le meilleur moyen de joindre des milliers de distributeurs et de développer un réseau plus rapidement et plus facilement

 

Salon: Shanghai Beauty Expo, Guangzhou Cosmetics Expo ou Cosmoprof sont des salons où vous pouvez être trouvé par les distributeurs.

 

Il nécessite d’avoir: une équipe de support aux ventes, une présence légale et une marque attractive.

 

3 / Développez votre propre distribution

 

Contrôler et développer votre propre distribution est un must en Chine.

 

Cela suppose un investissement important, car chaque magasin en Chine coûte cher et doit obtenir un retour sur investissement après un à deux ans.

 

L’animation de  magasin et la formation des équipes sont essentielles au succès de la distribution en Chine.

 

Beaucoup de consommateurs obtiennent des informations en magasin et achètent en ligne, ce qui est bon pour la société, mais donne à la distribution hors ligne un leck de revenus.

 

Obtenir un magasin dans un centre commercial est également un excellent moyen de sensibiliser la population, car de nombreuses filles en Chine font du «shopping» un loisir. Elles se rendent dans ces centres commerciaux et font toutes les boutiques.

 

En 2018, la plupart des retours sur investissement se situent dans les centres commerciaux ou les supermarchés populaires.

 

Ex: 9m2 ou 18m2 permettent 1 ou 2 vendeurs.

 

4/ E-commerce

 

Habituellement, la partie e-commerce est le moyen le plus rentable et le plus simple de vendre des produits de beauté en Chine.

 

Pourquoi ?

 

Réflexe: C’est maintenant un réflexe de rechercher des produits et d’acheter en ligne.

 

Pratique: facile à acheter, recevez le produit à la maison, passez moins de temps dans les magasins.

 

Remise: la plupart du temps, sur les plateformes de e-commerce vous pouvez obtenir des remises, c’est généralement moins cher.

 

Re-Buy: Le e-commerce est parfait pour les produits de ré-achat. Le premier achat coûte généralement cher, mais la plupart des produits de beauté rapportent de l’argent avec le Rebuying habbit.

 

Le e-commerce est nécessaire en 2018 pour presque toutes les marques de cosmétiques – soins personnels.

 

2 Choix pour le e-commerce…

 

E-commerce transfrontalier

 

  1. Tmall Global
  2. JD global
  3. Crossborder platforms
  4. Your own website
  5. Little Ref Book

 

Vous ne possédez pas de licence commerciale chinoise et la certification n’est pas délivrée par les autorités chinoises.

 

Les magasins ouverts sur les plates-formes geantes du e-commerce ne sont pas gratuits.

 

  1. Vous devez payer un acompte,
  2. Réalisez un joli magasin, des pages de produits détaillées
  3. Beaucoup de publicité au début
  4. Payer une commission sur chaque vente
  5. Les coûts de gestion des opérations quotidiennes peuvent être chers
  6. Vous devez avoir une campagne marketing active pour soutenir les ventes.
  7. Plus d’informations sur ECommerce Crossboder en Chine ici

 

E-commerce en chine continentale

 

Si vous avez un certificat d’entreprise pour vos produits, vous pouvez utiliser le e-commerce chinois.

 

  • Tmall / Taobao
  • com
  • Autres sites de eCommerce comme jumei

 

Habituellement, les coûts de livraison sont moins élevés et le temps d’obtention du produit est rapide.

 

Les performances des produits de beauté sur ces plateformes de e-commerce continentales sont 20 fois supérieures.

 

 

 

Le processus est le même:

 

  • Dépôt (à la plateforme)
  • Réalisation de magasins, concevoir des pages de produits
  • Publicité et acquisition de trafic
  • Participer à des événements spéciaux en ligne
  • Gérer les opérations quotidiennes, le service client
  • Chaque magasin est soutenu par un investissement dans la marque.

 

Aperçu du marché des cosmétiques

 

Le secteur des cosmétiques sur le continent chinois a connu une croissance rapide, parallèlement au développement rapide de l’économie chinoise ces dernières années.

Les données d’Euromonitor révèlent que les ventes au détail totales de produits de soin de la peau et de produits de maquillage en Chine ont atteint respectivement 186,7 milliards et 34,4 milliards de RMB, soit une croissance annuelle de 10,3% et 21,3%. Le tableau ci-dessous montre les ventes au détail de produits cosmétiques de ces dernières années réalisées par des entreprises de vente en gros et au détail supérieures à une échelle donnée.

 

Structure actuelle du marché grand public chinois des produits cosmétiques:

 

  • Produits de soin de la peau: le secteur à la croissance la plus rapide sur le marché des cosmétiques.

 

  • Shampooings et produits de soin des cheveux: un marché de niche en train de devenir saturé, avec une croissance ralentissant.

 

  • Produits de maquillage: le marché est loin d’être saturé, en particulier pour les articles de mise en valeur, tels que la crème correctrice de couleur (CC) et la crème anti imperfection (BB). Les ventes de produits de maquillage pour les yeux ont enregistré une croissance significative ces dernières années.

 

  • Produits pour enfants: les ventes de produits conçus pour être utilisés par les enfants continuent de monter en flèche.

 

  • Produits de protection solaire: ils aident à garantir que les ventes ne ralentiront pas pendant les saisons calmes traditionnelles.

 

  • Produits anti-âge: les produits cosmétiques aidant les consommateurs à rester jeunes et à lutter contre le vieillissement sont de plus en plus populaires.

 

  • Cosmétiques pour le sport: de nombreux consommateurs qui aiment le sport et le fitness souhaitent également conserver une apparence attrayante. Ils ont besoin de produits cosmétiques pour sportifs qui peuvent aider à prévenir la perte d’humidité et qui sont anti-odeurs, anti-sueur et anti-bactéries, conditionnés dans des formats compacts et portables.

 

  • Cosméceutiques: les consommateurs sont de plus en plus conscients des produits qui combinent des propriétés cosmétiques et pharmaceutiques, telles que les crèmes éclaircissantes, la lotion de traitement de l’acné et la pommade anti-acné.

 

  • Cosmétiques verts / naturels: contiennent des ingrédients naturels ou nutritionnels, tels que de l’aloès et des vitamines.

 

Le marché chinois des produits de soin de la peau tend vers le haut de gamme. . Les chiffres publiés par Euromonitor montrent que, même si la valeur des produits de soin haut de gamme vendus au détail était encore inférieure à celle des produits alternatifs à utilisation rapide sur le marché de masse en 2017, sa part de marché a progressivement augmenté pour passer de 27% en 2012 à 31% en 2017.Les consommateurs sont en faveur des principaux produits de soin de marque internationale  et les habitudes de consommation passent d’une approche axée sur les prix à une stratégie axée sur la qualité et la marque.

 

 

vc_message color= »alert-success » message_box_color= »alert-danger » icon_type= »pixelicons » icon_pixelicons= »vc_pixel_icon vc_pixel_icon-explanation »]Remarque SINO : Les marques de cosmétiques chinoises ont très bien performé en 2017, la raison principale étant l’expansion sur les marchés des deuxième et troisième rangs.[/vc_message]

 

 

Ils ont également développé vigoureusement les ventes en ligne et dynamisé la publicité sur les plateformes de nouveaux médias (WeChat et Weibo) afin d’accroître la notoriété de la marque.

 

Selon un rapport d’enquête publié en 2016 par le groupe chinois Skincare and Cosmetics Market, les principales considérations des femmes chinoises en matière d’achat de produits cosmétiques incluent: « avantages / efficacité des produits » (66%), « marque » (64%) et « bouche à oreille ». ‘(60%). Les jeunes répondants au sondage étaient davantage influencés par des facteurs tels que le «bouche à oreille» et le «prix», tandis que les personnes interrogés plus âgés étaient plus attirés par les «ingrédients naturels / biologiques / à base de plantes» et les «produits de haute technologie / biotechnologiques».

 

Selon l’enquête HKTDC, les femmes en Chine ont progressivement pris l’habitude de se maquiller. Cela est particulièrement vrai pour les femmes plus jeunes âgées de 20 à 30 ans. 88% de personnes appartenant a ce groupe se maquillent tandis que 83% des femmes agées de 31 à 45 ans se maquillent. Les hommes commencent également à prendre soin de leur peau, avec 63% d’entre eux utilisant du lait pour le corps, une lotion ou une crème pour le visage.

 

 

Les groupes de consommateurs principaux pour les produits de maquillage sont les générations post-80 et post-90, qui valorisent l’apparence et la tendance des produits et sont très au courant des mises à jour des produits. En conséquence, de nombreuses marques collaborent avec des stars du cinéma, de la télévision et des bloggeuses, ou placent des publicités intégrées dans des films, à la  télévision et lors d’événements de divertissement afin de stimuler les ventes.

 

 

Le secteur des cosmétiques pour hommes, plus particulièrement les produits de soins pour la peau affiche une forte croissance. Selon les estimations d’Euromonitor, le marché des produits de soin pour la peau des hommes s’accru de 6,9% par an et en  2017 les consommateurs masculins sont de plus en plus réceptifs aux produits de soin et de maquillage pour hommes.

 

 

En 2017, les hommes représentaient 51,2% de la population du continent. Cependant, la part des produits cosmétiques pour hommes dans l’ensemble du marché des produits cosmétiques est relativement faible. Les produits anti peau grasse et de nettoyage sont les deux plus concernés. Les nettoyants pour le visage représentent la plus grosse part du marché masculin, mais la demande de produits spécialisés tels que les masques, les écrans solaires et ceux dotés de fonctions blanchissantes et hydratantes est également à la hausse. Cela démontre que les consommateurs masculins accordent plus d’attention aux produits pour la peau que ceux contre le vieillissement et la grosseur.

 

 

Les cosméceutiques, en particulier les cosmétiques à base de plantes chinoises, ouvrent un nouveau territoire sur le marché des cosmétiques. Il est prouvé que plus de 170 entreprises ont exploité le marché chinois des cosméceutiques, dont beaucoup sont des sociétés pharmaceutiques renommées en Chine, telles que Tongrentang et Yunnan Baiyao. Les produits cosméceutiques ne représentent actuellement qu’une part de marché d’environ 20% sur le continent. En Europe, aux États-Unis et au Japon, les cosméceutiques représentent 50 à 60% des parts. On pense que le marché chinois des cosméceutiques a beaucoup à faire pour se développer.

 

 

Alors que les jeunes consommateurs commencent à s’intéresser aux ingrédients et à la qualité des produits, la consommation de cosméceutiques a tendance à commencer à un âge de plus en plus précoce. Bien que les cosméceutiques aient des propriétés médicales, ils sont classés dans la catégorie des cosmétiques car il n’existe pas encore de définition officielle du terme «cosméceutique» sur le continent. Selon le règlement sur la surveillance de l’hygiène des cosmétiques, il ne faut utiliser ni jargon médical, ni prétention d’efficacité médicale dans les instructions ou l’emballage des produits cosmétiques.

 

 

Sur le marché des cosmétiques, les attitudes des consommateurs ont radicalement changé. De nos jours, les consommateurs sont plus indépendants dans leurs décisions. Au lieu d’être influencés par des campagnes publicitaires ou promotionnelles, ils collectent des informations par différents canaux et prennent en compte divers facteurs avant de choisir des produits. Les consommateurs peuvent être regroupés en trois niveaux principaux: supérieur, moyen et inférieur, en fonction de leurs préférences pour la marque, la qualité et le prix, ainsi que de leur pouvoir d’achat. Les acheteurs de produits de marque importés sur le marché haut de gamme sont principalement des personnes à revenu élevé dans les grandes et moyennes villes. La plupart d’entre elles sont des femmes jeunes et d’âge moyen qui préfèrent les marques de cosmétiques renommées d’Europe, des États-Unis et du Japon.

 

 

Les gens sont de plus en plus conscients des problèmes de sécurité des produits cosmétiques. Une série de problèmes liés à des produits peu sûrs a mis les consommateurs, les fabricants et les autorités de régulation en alerte. On pense que la promulgation des normes d’hygiène pour les cosmétiques et des normes d’hygiène pour la production de cosmétiques peut aider à réglementer le comportement des fabricants de cosmétiques et à protéger les droits des consommateurs.

 

 

Les cosmétiques DIY entièrement naturels ont gagné en popularité ces dernières années. Les consommateurs achètent eux-mêmes leurs ingrédients et fabriquent des produits cosmétiques et des produits de soin de la peau personnalisés avec leurs propres formules. Les cosmétiques DIY  étaient destinés à un usage individuel pour atteindre l’autosuffisance. Aujourd’hui, ils sont de plus en plus commercialisés, produits en série et vendus via des plateformes de e-commerce telles que Taobao.com et Tmall.com. Néanmoins, les cosmétiques DIY destinés à la vente en ligne présentent généralement des problèmes de qualité. Ils ne répondent pas aux exigences stipulées dans le règlement sur la surveillance de l’hygiène des cosmétiques et n’ont pas demandé de permis de production ni de vente de cosmétiques.

 

La concurrence du marché

 

Selon les statistiques de la China Food and Drug Administration (CFDA), qui relève désormais de l’Administration d’Etat pour la régulation du marché (SAMR), le nombre d’entreprises autorisées à produire des cosmétiques en Chine à la fin du mois de juin 2018 était de 3 880. S’agissant du marché des cosmétiques dans son ensemble, les marques nationales se concentrent principalement dans les segments moyen à bas de gamme, tandis que les entreprises à participation étrangère et les coentreprises dominent le segment haut de gamme.

En raison du développement rapide des entreprises de cosmétiques nationales, la part de marché des marques nationales augmente progressivement, ce qui met en concurrence leurs homologues étrangers. Afin de rechercher une nouvelle croissance des ventes, les marques nationales appliquent les concepts de la médecine traditionnelle chinoise et des méthodes d’extraction naturelle au développement de produits de soin de la peau. Les exemples incluent la série Taichi Beauty Retaining et la série Extra Control de Herborist et la série Herbal Skin Whitening de Pehchaolin.

 

 

Bien que la qualité des produits cosmétiques de marques de renommée mondiale ait fait l’objet de mauvaises nouvelles, les consommateurs de la partie continentale restent favorables aux marques internationales. Ils croient que ces entreprises bien connues produisent des produits cosmétiques depuis des années. Même si des problèmes ont été signalés dans des produits individuels, la qualité globale reste fiable. Certaines jeunes femmes considèrent également qu’il est à la mode d’utiliser des produits cosmétiques de marques réputées.

 

 

Un certain nombre de fabricants de produits cosmétiques continentaux, tels que Chinfie, CMM, Houdy, Longrich, Herborist et Chando, rattrapent rapidement leurs homologues internationaux et ont acquis une réputation sur le marché intérieur. Certaines marques nationales établies de longue date, telles que Pehchaolin, Maxam et Bee & Flower, mènent également des recherches, rajeunissent des produits existants ou en développent de nouveaux pour répondre aux besoins du marché. Ils ont pour objectif de reconquérir des parts de marché en relançant ces produits améliorés et reconditionnés à des prix beaucoup plus élevés. Dans le passé, les marques nationales mettaient l’accent sur le rapport qualité-prix et ciblaient principalement les marchés des deuxième et troisième rangs.

 

SINO vous avertis : Aujourd’hui, certaines grandes entreprises nationales ont commencé à développer des produits de haute qualité, dans le but de répondre aux demandes de consommateurs de plus en plus regardants des marchés nationaux de moyen et haut de gamme.

 

 

Le marché des cosméceutiques est dominé par les marques étrangères. À l’heure actuelle, VICHY, La Roche-Posay, Freeplus et Simple comptent parmi les principales marques de cosméceutiques occupant les étalages de grandes pharmacies. Des marques nationales telles que Tongrentang, Herborist et Sanjiu se sont également aventurées sur le marché des produits cosméceutiques et sont progressivement reconnues par les consommateurs.

 

 

Les produits de soin pour la peau des enfants constituent un secteur au potentiel énorme et un nombre croissant de poids lourds internationaux des produits pour enfants s’intéressent au marché chinois. Frog Prince, Pigeon, Yumeijing, Giving et Johnson & Johnson sont des acteurs majeurs du marché des enfants. La concurrence devrait devenir de plus en plus intense.

 

 

 

Canaux de vente

 

Les principaux canaux de vente de produits cosmétiques sur le continent incluent les marchés de gros, les supermarchés et les grands magasins, les comptoirs spécialisés, les chaînes de magasins spécialisés, les pharmacies, les salons de beauté et la vente directe. Les canaux de vente en ligne ont également enregistré une croissance significative ces dernières années. Les grands magasins, les supermarchés et les magasins spécialisés constituent désormais les trois principaux canaux de vente. On estime que les deux tiers des ventes au détail de produits cosmétiques par l’intermédiaire de ces trois principaux canaux représentent l’ensemble du marché des produits cosmétiques.

 

 

Le «dedicated counter» est un canal de vente traditionnel majeur pour les cosmétiques, adopté par la plupart des marques de renommée mondiale. Les guichets dédiés génèrent un excellent rendement en termes de publicité, de bouche à oreille et sont donc très efficaces pour établir l’image de marque. Des marques mondiales telles que Lancôme, Estée Lauder, Chanel et Dior dominent les ventes de produits cosmétiques par l’intermédiaire de comptoirs spécialisés situés sur le continent. Seules quelques marques nationales telles que Herborist sont en mesure de rivaliser avec ces géants.

 

 

Certaines marques développent leur activité en ouvrant des magasins spécialisés, principalement dans les formats des magasins spécialisés opérés directement et des magasins franchisés. De nombreux géants multinationaux de la cosmétique préfèrent les magasins spécialisés gérés directement, car ils peuvent mieux afficher l’image de marque, assurer la qualité de la gestion des services et imposer des prix uniformes et stables. D’autre part, par rapport aux autres formats de vente, l’ouverture de magasins à franchise est considérée comme le format le plus efficace avec le moins d’apports et le taux de réussite le plus élevé.

 

 

La vente directe est un moyen de commercialiser des produits cosmétiques via les réseaux personnels des distributeurs. Les sociétés de vente directe attribueront aux distributeurs des prix en fonction de la quantité de produits vendus via leurs réseaux respectifs. Avon a été la première marque à se lancer dans un programme pilote après la promulgation du règlement sur l’administration de la vente directe en 2005. Par la suite, les autorités ont également accordé des licences de vente directe à Amway, Perfect, Longrich et autres.

 

 

La vente de produits cosmétiques dans les pharmacies est devenue une caractéristique majeure du marché des produits cosmétiques en Chine. Alors que le marché de la cosméceutique est maintenant dominé par des acteurs étrangers, un certain nombre de sociétés pharmaceutiques locales ont déjà mis les pieds sur ce territoire. La marque nationale Longrich, par exemple, a adopté une approche à deux volets. Outre la distribution dans les centres commerciaux et les supermarchés, elle lance également ses produits dans les pharmacies locales.

 

 

Les produits cosmétiques peuvent également être distribués par l’intermédiaire de divers types de salons de beauté, tels que les soins traditionnels, les soins du corps et les soins thérapeutiques; spas de beauté haut de gamme de grande et moyenne taille; magasins de franchise; et salons de coiffure et de coiffure, etc.

 

Info SINO : Le concept de vente au détail de «supermarché cosmétique» ou de «guichet unique» suscite de plus en plus d’attention, avec l’arrivée d’acteurs tels que Watson’s, Sephora of France et Sasa.

 

Les achats de cosmétiques en ligne ont connu une croissance rapide, certains consommateurs de la partie continentale commençant à acheter des cosmétiques et des produits de soin de la peau en ligne. Selon l’enquête HKTDC, 69% des femmes et 65% des hommes achèteraient des produits de soin de la peau et des cosmétiques dans des magasins en ligne, principalement parce que « les achats en ligne sont pratiques et offrent un service de livraison ». L’enquête a également révélé que les consommateurs, hommes et femmes, dépensaient respectivement 2 158 RMB et 1 681 RMB pour des achats en ligne de produits de soin de la peau et de produits cosmétiques au cours de l’année précédente.

 

 

De nombreuses marques étrangères sont entrées sur le marché continental en acquérant des marques nationales et en utilisant leurs réseaux de distribution. Par exemple, MiniNurse et MG ont été acquis par L’Oréal, TJoy par Coty pour un temps et Dabao par Johnson & Johnson. Certaines marques étrangères établissent leur présence sur le marché continental par le biais de plates-formes de vente en ligne. En effet, les ventes en ligne des industries du maquillage et des soins personnels augmentent 11 fois et huit fois plus vite que le taux de croissance respectif des ventes dans les magasins physiques.

Réglementation d’importation et de commerce

 

Les Règles détaillées d’application du règlement sur les produits cosmétiques pour la surveillance de l’hygiène des produits cosmétiques prévoient que, pour la première fois que des produits cosmétiques sont importés en Chine, les fabricants étrangers ou leurs agents doivent obtenir et remplir un formulaire de demande de licence d’hygiène pour produits cosmétiques auprès de l’administration de l’hygiène. Ils doivent soumettre leurs demandes directement au département de l’administration de l’hygiène relevant du Conseil d’État. À la réception des dossiers de demande, le service de l’hygiène du Conseil d’État mettra en place un groupe de travail sur la sécurité des produits cosmétiques pour inspecter le produit en question. Les produits ayant réussi l’inspection se verront remettre un document d’approbation pour la licence d’hygiène des cosmétiques importés et le numéro du document d’approbation. Le document d’approbation sera valide pour quatre ans. Les demandes de renouvellement peuvent être adressées au département de l’administration de l’hygiène auprès du Conseil d’État quatre à six mois avant la date d’expiration du document d’approbation. Aucune information pertinente n’est requise.

 

 

Lorsqu’ils évaluent le marché cosmétique continental, les acteurs étrangers doivent prêter attention aux normes pertinentes adoptées par les autorités continentales. En vertu de la loi de la République populaire de Chine sur la normalisation (projet révisé de 2016), les normes sont classées en quatre niveaux, à savoir les normes nationales, les normes commerciales, les normes locales et les normes applicables aux entreprises, par ordre de priorité décroissant. Les normes nationales sont en outre classées en normes obligatoires et volontaires, représentées respectivement par les codes standard GB et GB / T. De même, les normes commerciales sont classées en normes obligatoires et volontaires. Le secteur cosmétique, classé dans la catégorie des industries légères, est représenté par les codes de normalisation QB et QB / T. Les normes locales sont obligatoires dans leurs régions administratives respectives. Les normes d’entreprise sont applicables dans les entreprises respectives. Les acteurs du secteur peuvent consulter le site Web www.standardcn.com et le site Web SAC (Standardization Administration of China) pour consulter les normes pertinentes.

 

 

Pour libéraliser davantage les échanges et répondre à la demande des consommateurs, à compter du 1er juillet 2018, le Conseil d’État a abaissé les droits de douane de la nation la plus favorisée (NPF) sur 1 449 articles de consommation courante importés, y compris les vêtements, les chaussures et les chapeaux, ainsi que les cosmétiques et les appareils ménagers. , entre autres. En particulier, le taux de droit moyen appliqué aux produits de nettoyage et aux cosmétiques tels que les produits de soin de la peau et des soins capillaires a été réduit de 8,4% à 2,9%.

 

 

 

Info SINO : Conformément au règlement sur l’administration des produits cosmétiques, entré en vigueur le 1er septembre 2008, un tableau complet des ingrédients doit figurer sur les étiquettes des produits cosmétiques.

 

 

 

Les Instructions pour les biens de consommation – Étiquetage général des produits cosmétiques (GB 5296.3-2008), entrées en vigueur le 1er octobre 2009, stipulent que tous les produits cosmétiques importés ou fabriqués localement et destinés à être distribués sur le continent doivent indiquer les noms chinois standard de tous les ingrédients ajoutés au produit cosmétique.

 

 

 

Selon les exigences de dénomination relatives aux produits cosmétiques mises en œuvre le 5 février 2010, le nom d’un produit cosmétique doit être concis, facile à comprendre et conforme aux coutumes de la langue chinoise. Il ne doit contenir aucun élément susceptible d’induire en erreur ou de tromper les consommateurs. Les directives de dénomination des cosmétiques, qui ont été publiées pour compléter les exigences, fournissent une liste d’expressions autorisées ou interdites lors de la dénomination de produits cosmétiques.

 

 

L’utilisation de 11 types d’expressions est interdite dans les dénominations de produits cosmétiques, à savoir: expressions arbitraires telles que « effet spécial », « effet total », « effet puissant », « effet miraculeux », « super effet », « extraordinaire » , «renouvellement de la peau» ou «élimination des rides».

Les expressions qui prétendent faussement qu’un produit est «absolument naturel»; expressions qui indiquent explicitement ou implicitement les effets médicaux d’un produit, telles que « antibactérien », « inhibiteur de bactéries », « éliminant les bactéries », « détoxifiant », « anti-allergique », « anti-cicatrices »,  » la repousse des cheveux », la« régénération des cheveux », la« réduction de la graisse », la« dissolution de la graisse », la« minceur du corps », la« minceur du visage »et la« minceur des jambes »sont également contrôlés.

 

 

Pour les cosmétiques non soumis à une licence d’hygiène ou à un archivage national, les documents à soumettre comprennent les données d’évaluation de la sécurité pertinentes pour les matériaux présentant un risque potentiel pour la sécurité et une certification permettant la production et la vente des cosmétiques dans le pays (territoire) de production ou un certificat d’origine. En outre, un échantillon doit avoir une une étiquette étrangère et sa version chinoise. Pour les produits cosmétiques finis sans emballage de vente, des informations telles que le nom, la quantité, le poids, les spécifications et l’origine doivent également être fournies.

 

 

 

Les nouvelles mesures administratives sur la certification des produits biologiques (décret n ° 155 de l’AQSIQ) sont entrées en vigueur le 1er avril 2014. Selon les mesures, les produits cosmétiques ne font plus partie des 127 types de produits répertoriés dans le catalogue de produits biologiques. Les organismes de certification ne peuvent accepter les demandes de certification des producteurs et des transformateurs que pour les produits inclus dans le catalogue. Pour les produits précédemment certifiés mais maintenant exclus du catalogue de produits biologiques, leurs certificats deviendront automatiquement nuls à l’expiration. En vertu de la réglementation continentale, les produits sans certificat biologique ne peuvent pas afficher le marquage «produit biologique» sur leurs emballages et leurs étiquettes. Les produits cosmétiques ne peuvent donc pas être proposés à la vente en tant qu’articles «biologiques».

 

 

 

La version 2015 des Normes de sécurité et techniques des produits cosmétiques comprend huit chapitres, à savoir: Résumé, Exigences relatives aux ingrédients interdits et réglementés pour les cosmétiques, Exigences relatives aux ingrédients autorisés, Méthodes d’essais physiques et chimiques, Méthodes d’essais microbiologiques, Méthodes d’essais toxicologiques, Tests de sécurité pour l’humain et méthodes d’évaluation de l’efficacité chez l’homme. Dans la publication, les exigences en matière de sécurité et techniques applicables aux produits cosmétiques ont été précisées. Des révisions ont également été apportées aux listes concernant les ingrédients interdits / restreints et autorisés, ainsi qu’aux méthodes de tests physiques et chimiques, des méthodes d’inspection et d’évaluation des produits cosmétiques.

 

 

 

Le 12 mai 2017, un programme pilote autorisant l’importation de produits cosmétiques à usage non spécial sur la base du «dépôt au lieu de l’approbation» a été lancé dans la nouvelle zone de Pudong à Shanghai. Il s’agit d’une innovation dans les mesures administratives sans abaisser les normes de réglementation de la sécurité des produits. Au moment de l’importation, aucun échantillon de ces produits ne doit être soumis. Au lieu de cela, les procédures d’approbation seront effectuées pendant ou après l’importation. Ce nouveau système simplifiera le processus d’entrée des produits cosmétiques étrangers sur le marché chinois, raccourcira le cycle des produits cosmétiques importés et réduira les coûts de logistique et d’entreposage.

 

 

 

Comme stipulé dans la circulaire de la CFDA sur les questions relatives au permis de production de cosmétiques, les cosmétiques fabriqués à partir du 1er juillet 2017 doivent utiliser de nouveaux logos d’emballage portant l’indication du permis de production de cosmétiques correspondant, tandis que le logo «QS» cesse d’être utilisé.

 

 

 

Le 8 mars 2018, le CFDA a annoncé que le programme pilote autorisant l’importation de produits cosmétiques à usage non spécial sur une base de classement serait étendu à 10 zones franches pilotes à Tianjin, Liaoning, Zhejiang, Fujian et Henan. Du 8 mars 2018 au 21 décembre 2018, les produits cosmétiques à usage non spécial importés pour la première fois au travers de ces 10 zones franches pilotes seront admis sur une base de classement au lieu d’une base d’approbation, à condition que l’adresse d’enregistrement de la personne responsable en Chine se trouve dans la zone de libre-échange pilote concernée.

 

Contactez nous

Conseil SINO: N’hésitez pas à contacter nos experts pour avoir davantage d’information. Choisissez le moyen le plus adéquat pour nous contacter:

SINO.Shipping

info@sino-shipping.com

+852 8191 4051

Ou scannez notre WeChat QR code !

wechat sino shipping

Vous pouvez aussi tout simplement remplir notre formulaire en ligne:  Formulaire

 

 

 

 

 

DEVIS GRATUIT