Importer Exporter des cosmétiques en chine

Comment exporter des cosmétiques en Chine ?

Comprendre le marché chinois

Le marché chinois possède un énorme potentiel et offre de nombreuses opportunités en ce qui concerne les produits cosmétiques. Cependant, les règlementations sont complexes et suite à des scandales sanitaires, une certaine méfiance s’est installée chez les consommateurs. C’est pourquoi il y a quelques informations a bien prendre en compte si vous souhaiter importer vos produits cosmétiques en Chine.

Tout d’abord, pour importer un produit cosmétique, il faut enregistrer le produit auprès des autorités chinoises. Les règles sont strictes et la liste des ingrédients autorisées et plutôt restreintes. Ainsi, si vous souhaitez importer de nouveaux produits, la procédure va être plus longue.

Ensuite il faut différencier les produits classiques : soins pour les cheveux, la peau et le maquillage qui requiert simplement un certificat d’enregistrement, avec les produits spécifiques : pour la croissance ou teinture des cheveux, fitness, déodorants, élimination des boutons, crème solaire, produits blanchissants, réduction de la pigmentation et les nouveaux ingrédients qui nécessitent en plus d’une licence d’hygiène, ce qui représente un coût supplémentaire.

Le certificat d’enregistrement

 Pour les produits classiques, il faut compter 4 à 6 mois et entre 10 000 et 30 000 RMD, ce qui équivaut à 1260-3330€ environ. En revanche, pour les produits spécifiques il faut compter 8 à 15 mois et entre 20 000 et 60 000 RMD auxquels s’ajoutent les frais d’évaluation des risques et les tests sur l’homme. Chaque nouvel ingrédient coûte entre 80 000 et 100 000 RMD.

La stratégie de distribution

 Comme nous l’avons vu précédemment, le marché chinois est très important, il est donc nécessaire d’établir une stratégie de distribution. Pour cela il faut choisir les bons canaux de distribution.

Les différents canaux de distribution sont :

  • Les supermarchés : qui permettent de toucher le plus grand nombre
  • Les distributeurs ayant accès à de multiples point de vente
  • Sephora et Watson en grande majorité pour les produits de moyenne gamme
  • Les spas pour les produits de haut de gamme essentiellement
  • Le e-commerce avec Taobao, Alibaba ou Tmall permettant de toucher les petites et moyennes villes qui possèdent un potentiel très important de par la saturation des grandes villes et l’augmentation du pouvoirs d’achat dans ces villes. Ces villes connaissent en effet les plus grosse croissance du pays.

Info SINO: Avant de se lancer dans ce marché toutefois prometteur, il faut prendre en compte les frais engendrés par les procédures administratives. Le e-commerce peut en effet permettre de réduire les coûts de distribution.

Que faut-il savoir avant d’importer ses produits cosmétiques en Chine ?

Comprendre les consommateurs

 Il est également essentiel d’étudier correctement le marché. Suite aux scandales sanitaires des dernières années, les consommateurs sont de plus en plus méfiants et la réputation de votre marque est essentiel. Il est primordial d’installer avec vos clients une relation de confiance. Les consommateurs vont de plus en plus chercher les informations sur internet. C’est pourquoi le moteur de recherche Baidu est un outil indispensable pour vous ainsi que la maitrise de la SEO. Les consommateurs doivent être certains que vos produits cosmétiques ne sont ni toxiques, ni contrefaits.

Info SINO: Le e-commerce représentent 25% du marché cosmétique. Cependant, les consommateurs aiment également pouvoir essayer le produit et prêtent avant tout attention au prix. L’emballage, d’un parfum par exemple, aura aussi une importance non négligeable.

Les démarches pour exporter vers la Chine

La China Food and Drug Administration (CFDA) règlemente de plus en plus les produits cosmétique et suite à l’adoption d’un nouveau cadre règlementaire, il y a eu une interruption partielle des enregistrements. Il faut donc s’attendre à une longue période avant d’obtenir un certificat d’enregistrement.

Pour enregistrer son produit, il faut donc procéder à un enregistrement de la licence administrative et à celle du produit lui-même. A cela s’ajoute un dossier toxicologique et analytique.

L’enregistrement des produits cosmétiques

Comme nous l’avons vu précédemment, il faut compter environ 5 mois pour enregistrer un produit cosmétique. Il est conseillé au fabriquant de déposer lui-même la demande car les autorités chinoises vont poser de nombreuses questions spécifiques et confidentielles sur le produit.

Il ne faut également pas oublier qu’il y a des modifications environ 2 fois par an. Il faut donc vérifier que ses produits respectent les nouvelles règlementations.

Quelles difficultés peut-on rencontrer lors de l’importation de produits cosmétiques ?

Les procédures d’enregistrement sont en effet complexes, les règlementations changent souvent et il y a un renforcement des contrôles toxicologiques et sanitaires depuis les dernières années. Suites aux scandales sanitaires, l’Administration Générale de la Supervision de la Qualité des Inspections et de la Quarantaine (AQSIQ) a renforcé son implication.

Remarque SINO: Par ailleurs, les autorités chinoises priorisent le marché national au détriment des importations.

Le principe de taxation des cosmétiques

Les produits importés en Chine sont soumis à 3 taxes différents : la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), la taxe à la consommation et les droits de douane.

Les produits cosmétiques sont soumis à une TVA de 17%. La taxe chinoise à la consommation concerne les entreprises dont les produits importés sont imposables. Cette taxe s’applique aux produits cosmétiques. Les droits de douane s’élèvent à 2% pour les cosmétiques.

Conseil SINO: Pour avoir plus d’information sur les droits de douanes et taxes, veuillez visiter le site officiel des douanes Chinoise