đŸ„‡ Les normes GB en Chine : ce que vous devez savoir en tant qu’exportateur

normes gb exportation vers chine

Les normes GB en Chine : ce que vous devez savoir en tant qu’exportateur

Avant d’exporter en Chine, il est important que vous soyez certain que vos produits respectent les rĂ©gulations et les normes chinoises.

Cela est essentiel avant mĂȘme de pouvoir passer la douane et vendre vos produits sur le marchĂ© chinois.

Si vous n’avez pas les certificats et les documents requis, vous risquez que vos biens soient saisis Ă  la douane, qu’ils soient retirer du marchĂ© chinois ou bien d’ĂȘtre lourdement sanctionnĂ©.

Dans cet article, nous vous expliquons tout Ă  propos des normes GB et pourquoi vous avez besoin de respecter ces normes et encore plus.

SOMMAIRE (cliquez sur la partie qui vous intéresse)

Qu’est-ce que sont les normes GB ?

GB est une abréviation de Guobiao qui se traduit par « Standards Nationaux » en chinois.

Ces normes sont utilisĂ©es pour tous types de produits et la plupart d’entre elles dĂ©rive des normes occidentales ISO.

Info SINO : Si vos produits respectent les normes ISO utilisĂ©es en Occident, il y a de fortes chances pour qu’ils respectent les normes GB.

Pour certains produits, notamment pour les produits comestibles ou qui ont un impact sur la sécurité, il existe des normes GB qui sont plus strictes.

Par exemple, si vous souhaitez importer du vin en Chine, il existe des normes GB spĂ©cifiques concernant l’étiquetage des bouteilles.

Voici les informations qui doivent figurer sur l’étiquette, selon la norme d’étiquetage GB :

  • Le lieu de production
  • La date de pĂ©remption
  • Les ingrĂ©dients
  • Les instructions de conservation
  • Autres

Les tests GB pour les certifications CCC et autres

En tant que transitaire international, lorsque nous recevons une demande de cotation de la part de nos clients, il y a toujours une piÚce jointe avec les prérequis technique des produits.

Ce ne sont pas seulement les clients qui souhaitent que vous produisiez des biens qui répondent à leurs attentes mais ce sont également les produits qui doivent répondre aux exigences nationales.

C’est pourquoi l’Union EuropĂ©enne utilise les normes ISO.

Avant de pouvoir apposer la marque Commission EuropĂ©enne (CE) sur vos produits, vous devez d’abord procĂ©der au test de vos produits afin de prouver que vos produits respectent effectivement bien les normes relatives Ă  celui-ci.

Il en va de mĂȘme pour la Chine, oĂč l’équivalent de la marque CE est appelĂ©e CCC (Certification Obligatoire de Chine).

Info SINO : Si vous voulez que vos produits soient certifiĂ©s CCC, ce qui est obligatoire pour pouvoir les vendre sur le marchĂ© chinois, vous devrez tout d’abord prouver que vos produits sont certifiĂ©s CCC.

Ai-je besoin de la marque CCC si mes produits respectent les normes GB ?

Non, vous n’avez pas nĂ©cessairement besoin de la marque CCC juste parce qu’il y a des normes GB pour vos produits.

Comme nous l’avons indiquĂ© plus tĂŽt, il existe des normes GB pour tout, de l’étiquetage de la viande Ă  l’utilisation de rouge Ă  lĂšvres.

Cependant, ces produits ne nécessitent pas la marque CCC.

Quels sont les standards GB requis pour mes produits ?

Tout d’abord, vous devez identifier les HS codes de vos produits.

Ces derniers sont utilisĂ©s dans le monde entier pour classer les produits relatifs au commerce international (mĂȘme si le nombre de numĂ©ros du HS code peut varier de 6 Ă  10 selon les pays).

À l’aide de ces HS codes, les autoritĂ©s chinoises et la douane peuvent juger exactement quels types de produits vous essayez d’importer en Chine.

Dùs lors, ils savent parfaitement les certificats et les autres documents requis pour tel ou tel type d’importation.

Conseil SINO : En bref, en déterminant correctement les HS codes de vos produits, vous serez capables de déterminer les normes GB que vous devez respecter.

Les normes GB pour les tests en laboratoire de produits

Avant de vendre vos produits sur le marché chinois, vous avez la plupart du temps besoin de les faire tester par un laboratoire certifié, le plus souvent situé en Chine.

Cela fonctionne de la maniÚre suivante :

  • Les produits figurant sur la « Liste d’entrĂ©e et de sortie de produits soumis Ă  une inspection et Ă  une mise en quarantaine par les agences d’inspection et de quarantaine » doivent ĂȘtre testĂ©s dans des laboratoires certifiĂ©s, la plupart du temps situĂ©s Ă  cĂŽtĂ© des aĂ©roport et des ports.
  • Les produits qui ont besoin d’une certification CCC (listĂ©s dans le Catalogue de Produits sujets Ă  une Certification Obligatoire) doivent ĂȘtre testĂ©s par des laboratoires chinois.

Info SINO : Le laboratoire testera les produits selon les différentes normes GB.

Certains tests peuvent par exemple tester l’inflammabilitĂ© de vos produits, les composants chimiques, corrosifs et bien d’autres choses encore.

Comment puis-je trouver les normes GB ?

Vous avez beaucoup de moyens de trouver les normes GB. Voici quelques suggestions :

Chercher les normes GB en ligne

Il existe de nombreux sites qui offrent des packs, oĂč vous devez payer pour obtenir l’accĂšs aux normes GB traduites.

Cela est un peu risquĂ© selon nous, Ă©tant donnĂ© qu’il se peut que le gouvernement chinois dĂ©cide un jour de traduire et de mettre Ă  disposition ces normes traduites.

Ces sites ont souvent des barres de rechercheoĂč vous entrez simplement le nom du produit que vous souhaitez exporter and la liste des normes GB apparaĂźt.

Conseil SINO : Cependant, gardez à l’esprit que des normes peuvent manquer ou apparaütre plusieurs fois.

Contacter l’AQSIQ ou se rendre sur leur site

Vous pouvez contacter l’AQSIQ ou vous rendre directement sur le site de l’autoritĂ©.

Info SINO : Cela peut ĂȘtre un peu pĂ©nible Ă©tant donnĂ© que les pages du gouvernement chinois sont parfois mal organisĂ©es et qu’elles manquent de d’informations.

Il y a une raison pour laquelle des entreprises ont décidé de traduire ces normes afin de les vendre.

Trouver une entreprise spécialisée dans ce domaine

Cela peut ĂȘtre un bon point de dĂ©part pour chercher les normes GB en ligne mais nous vous recommandons de vous faire aider par une entreprise professionnelle pour dĂ©terminer les normes GB qui s’appliquent Ă  vos produits.

Info SINO : Cela pourrait s’avĂ©rer trĂšs frustrant de rĂ©aliser les tests et de se rendre compte aprĂšs qu’il manquait des tests pour certaines normes GB, cela pouvant mener Ă  la saisie de vos biens Ă  la douane.

Regarder les pages de gouvernement des autres pays

Vous pouvez trouver tout un tas d’information sur les sites de gouvernements autre que chinois.

Par exemple, les sites du gouvernement néozélandais et américain sont trÚs utiles.

Vous pouvez trouvez des informations soit directement sur leur site, soit en téléchargeant des documents PDF gratuitement.

Consulter votre fournisseur chinois

Votre fournisseur chinois peut vous aider dans ce processus de recherche des normes qui s’appliquent à vos produits.

Conseil SINO : Cependant, nous vous conseillons de faire confirmer les informations de votre fournisseur par un tiers afin d’éviter tout imprĂ©vu.

Les normes GB volontaires et obligatoires

Les normes GB sont soit obligatoires, soit volontaires.

La plupart d’entre elles (85%) est volontaire et les 15% restantes sont obligatoires.

Conseil SINO : Cependant, il est parfois trÚs recommandé de respecter les normes GB volontaires.

Tester le respect de vos produits aux normes GB volontaires peut en effet ĂȘtre trĂšs utiles pour vous diffĂ©rencier de la concurrence, en en faisant des atouts de compĂ©titivitĂ© hors-prix.

Comment puis-je savoir si une norme est volontaire ou obligatoire ?

Vous pouvez le savoir de la maniÚre suivante :

  • GB : obligatoire
  • GB/T : volontaire

Le « T » provient du mot chinois Tuijian qui se traduit par « recommandé/ volontaire ».

Info SINO : Il existe également des normes GB pour des documents de guides techniques, écrit GB/Z.

Quelle autorité établit les normes GB en Chine ?

C’est l’autoritĂ© AQSIS qui opĂšre depuis la SAC (Administration de Standardisation de Chine), qui s’occupe d’établir les normes GB.

D’autres entitĂ©s aident ces deux autoritĂ©s :

  • Le CNIS (Institut de standardisation national chinois)
  • Le SPA (La presse de normes en Chine)
  • La CAS (L’association de standardisation en Chine)

Les tests laboratoire obligatoires pour exporter vos marchandises en Chine

Les tests laboratoires ne sont pas le seul moyen de prouver que vos marchandises respectent les normes chinoises en vigueur au CIQ, mais ils sont le moyen le plus communément utilisé.

Grùce à cette interview Questions & Réponses avec Amanda Lau du CIRS de Hangzhou, vous saurez tout nous sur les éléments suivants :

  • Les produits qui doivent obligatoirement ĂȘtre testĂ©s en laboratoire
  • Quand est-ce que vous avez besoin d’utiliser un laboratoire accrĂ©ditĂ©
  • Si vous pouvez effectuer ces tests Ă  l’étranger (ou bien uniquement en Chine)
  • Les autres documents requis pour pouvoir vendre vos produits en Chine

Est-ce les tests en laboratoires sont gĂ©nĂ©ralement obligatoires lorsque l’on importe ou vend des produits en Chine ?

Tous les produits qui sont destinĂ©s Ă  ĂȘtre vendus sur le marchĂ© chinois doivent rĂ©pondre aux normes chinoises.

Pour cela, il est impĂ©ratif de faire tester en laboratoire vos produits afin de prouver qu’ils rĂ©pondent aux exigences requises.

Cependant, tous les produits n’ont pas Ă  ĂȘtre testĂ©s durant la procĂ©dure de dĂ©douanement.

D’un cĂŽtĂ©, les produits qui figurent dans la « Liste d’entrĂ©e et de sortie de produits soumis Ă  une inspection et Ă  une mise en quarantaine par les agences d’inspection et de quarantaine » – tels que des couches et des couches pour bĂ©bĂ©, des jouets, les vĂ©hicules et la majeure partie des produits Ă©lectriques et Ă©lectroniques – doivent ĂȘtre soumis Ă  des inspections effectuĂ©es par les agences mentionnĂ©es ci-dessous, Ă  l’issue desquelles ils obtiendront un certificat d’inspection et de quarantaine.

De l’autre cĂŽtĂ©, les produits qui ne figurent pas sur cette liste, peuvent ĂȘtre testĂ©s mais de maniĂšre totalement alĂ©atoire.

Info SINO : Il arrive que le CIQ et que l’AQSIQ dĂ©finissent des normes supplĂ©mentaires Ă  la douane.

Gardez Ă  l’esprit que les diffĂ©rents postes de douane peuvent avoir diffĂ©rentes exigences.

La Certification Obligatoire de la Chine (CCC) est un procĂ©dĂ© obligatoire fondĂ© sur les normes nationales chinoises – connues sous l’appellation normes GB – pour les produits listĂ©s dans le catalogue soumis Ă  la certification obligatoire.

De tels produits, dont les outils électriques, les automobiles, les voitures pour enfants, les jouets nécessitent généralement ce type de test.

Quels sont les différents tests requis ?

Cela dĂ©pend. Par exemple, pour ce qui est d’un jouet, il faudra effectuer un test pour les propriĂ©tĂ©s mĂ©caniques et physiques, l’inflammabilitĂ©, les propriĂ©tĂ©s chimiques, y compris la migration de mĂ©taux lourds, de contenu phtalate et d’autres substances dangereuses.

Si le jouet est électrique, il faudra également faire tester les propriétés électriques de celui-ci.

Concernant les textiles, pas besoin d’ĂȘtre soumis Ă  ce genre de tests.

Conseil SINO : Afin de savoir quels tests sont nécessaires pour les articles que vous souhaitez exporter en Chine spécifiquement, nous vous recommandons de demander à un laboratoire ou à votre fournisseur en Chine.

Lorsque nous exportons en Chine, est-ce que les tests laboratoires doivent ĂȘtre effectuĂ©s en Chine ou est-ce qu’ils peuvent avoir lieu en Europe ou aux États-Unis ?

Comme je l’ai dit prĂ©cĂ©demment, les produits figurant sur la  » liste d’entrĂ©e et de sortie de produits soumis Ă  une inspection et Ă  une mise en quarantaine par les agences d’inspection et de quarantaine  » doivent ĂȘtre testĂ©s obligatoirement en Chine.

De plus, les produits soumis Ă  une certification CCC doivent Ă©galement ĂȘtre testĂ©s dans des laboratoires chinois.

En ce qui concerne les autres produits, ils peuvent ĂȘtre testĂ©s n’importe oĂč, sachant que tous les laboratoires qualitatifs ont la capacitĂ© de tester la conformitĂ© de produits aux normes GB.

Conseil SINO : Si vous voulez ĂȘtre sĂ»r que vos produits respectent les normes GB, nous vous recommandons vivement d’envoyer vos produits pour qu’ils soient soumis Ă  des prĂ©-tests.

Info SINO : Les laboratoires situĂ©s aux Etats-Unis ou dans l’Union EuropĂ©enne peuvent rarement effectuer des tests pour les normes GB Ă©tant donnĂ© que ces derniĂšres n’existent pas dans une version officielle anglaise.

Certains laboratoires envoient des échantillons à leur branche située en Chine pour obtenir des tests de conformité aux normes GB.

Afin d’éviter toutes complications, vous pouvez Ă©galement choisir un laboratoire situĂ© en Chine comme fournisseur.

Est-ce que seules les entreprises autorisées peuvent publier des rapports de test de laboratoire pour le marché de Chine continentale ?

Vous pouvez dĂ©livrer un rapport de test via votre propre usine de laboratoire lorsqu’il s’agit uniquement de test pour l’analyse de formulation, le contrĂŽle de qualitĂ©, dans le cas oĂč vous ne souhaiteriez pas qu’il soit rendu public.

Cependant, lorsque vous effectuez des tests dans le but de fournir des donnĂ©es notariales pour la communautĂ©, utilisĂ©es pour obtenir pour obtenir la certification commerciale ainsi que l’évaluation de la qualitĂ© des produits, alors vous devez impĂ©rativement choisir un laboratoire certifiĂ© CMA et/ou CNAS.

Info SINO : Vous pouvez trouver les listes des diffĂ©rents laboratoires ayant ces accrĂ©ditations – CNAS et CMA – sur le site de l’Administration de la Supervision de la QualitĂ© et de la Technologie.

Pour ce qui est des produits CCC, vous ne pouvez choisir que les laboratoires listĂ©s sur le site de l’Administration de Certification et d’AccrĂ©dition de Chine.

À combien s’élĂšve le coĂ»t d’un test en laboratoire ?

Le prix varie selon les produits testĂ©s, par exemple, le test de 19 mĂ©taux lourds ne coĂ»te que 73 euros mais le test d’un PAH coĂ»tera 155 euros d’aprĂšs l’IP 346.

Info SINO : Vous pouvez trouver les listes des diffĂ©rents laboratoires ayant ces accrĂ©ditations – CNAS et CMA – sur le site de l’Administration de la Supervision de la QualitĂ© et de la Technologie.

Le prix varie selon les produits testĂ©s, par exemple, le test de 19 mĂ©taux lourds ne coĂ»te que 73 euros mais le test d’un PAH coĂ»tera 155 euros d’aprĂšs l’IP 346.

En plus des rapports de tests, est-ce que d’autres documents sont requis ?

Ces derniers dĂ©pendent des produits que vous souhaitez exporter en Chine mais ils peuvent inclure des documents de base comme le connaissement maritime, la facture, la liste d’expĂ©dition, la dĂ©claration de douane, le certificat d’assures, le contrat de ventes ainsi que des documents plus spĂ©cifiques comme des certificats ou des licences d’importation.

Pour les cosmétiques, les dossiers réglementaires et les autorisations administratives sont essentiels.

Une certification doit ĂȘtre dĂ©livrĂ©e lorsqu’il s’agit de produits CCC.

Conseil SINO : Veillez Ă  vĂ©rifier que vous avez l’ensemble de ces documents avant d’exporter vos marchandises en Chine afin d’éviter toute complication.

Merci Amanda. Comment pouvez-vous aider nos clients avec les tests en laboratoire ?

Les Laboratoires de Tests C&K a Ă©tĂ© accrĂ©ditĂ© par le Service National de Reconnaissance de conformitĂ© de Chine (CNAS) et l’accrĂ©ditation de MĂ©trologie de Chine.

Notre laboratoire de tests indĂ©pendant s’occupe des tests et les certifications de produits, couvrant des industries dans le domaine de l’environnement, des produits de consommation, des biens industriels et chimiques, qui doivent rĂ©pondre Ă  des rĂ©gulations et des normes spĂ©cifiques.

Nous offrons Ă©galement des services de conseil en rĂ©gulation, en gestion de chaĂźne d’approvisionnement, en Ă©tablissant des solutions personnalisĂ©es pour chacun de nos partenaires.

La licence d’exportation est nĂ©cessaire pour expĂ©dier des marchandises hors de Chine. Sans cette licence, la cargaison ne sera pas dĂ©douanĂ©e en Chine. C’est pourquoi la plupart des fournisseurs orientĂ©s vers l’exportation, qu’il s’agisse de fabricants ou de sociĂ©tĂ©s commerciales, sont titulaires d’une licence d’exportation.

En 2018, les principales importations de la Chine étaient les suivantes : circuits intégrés (plus de deux mille milliards de yuans), pétrole brut (1,6 mille milliards de yuans), minerai de fer (498 milliards de yuans), plastiques sous formes primaires (372 milliards de yuans) et véhicules à moteur (333 milliards de yuans).

Les principaux produits exportĂ©s par l’Inde vers la Chine sont les minerais, les scories et les cendres, le fer et l’acier, les plastiques, les produits chimiques organiques et le coton. Afin d’accroĂźtre l’ampleur des exportations de biens indiens vers la Chine, il convient toutefois de mettre l’accent sur les investissements et le commerce des services et des secteurs basĂ©s sur la connaissance.

Les 10 premiÚres importations de la Chine Machines électriques, équipements : 521,5 milliards de dollars US (24,4 % des importations totales) Combustibles minéraux, y compris le pétrole : 347,8 milliards de dollars (16,3%) Machines, y compris les ordinateurs : 202,3 milliards de dollars (9,5%) Minerais, scories, cendres : 135,9 milliards de dollars (6,4%) Appareils optiques, techniques et médicaux : 102,5 milliards de dollars (4,8%) Les véhicules : 81,5 milliards de dollars (3,8%)

Conclusion

Les normes GB sont les standards nationaux chinois qui permettent d’assurer que les produits qui entrent sur le marchĂ© chinois respectent les normes d’étiquetage, de sĂ©curitĂ©, d’utilisation et autres.

La plupart des normes GB dérive des normes occidentales ISO.

Vous devez tester vos produits afin de pouvoir apposer la marque CCC dessus par exemple.

Il existe des laboratoires de tests dĂ©signĂ©s pour tester la conformitĂ© de vos produits aux normes GB, dĂ©terminant ainsi leur droit d’entrer sur le marchĂ© chinois ou non.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?


Nos experts vous répondent sous 48H

Jean Perri

Jean Perri est un expert de la logistique internationale, avec une maitrise complÚte du transport maritime, aérien et ferroviaire.

Il publie des vidĂ©os rĂ©guliĂšrement sur la Chaine Youtube de Sino Sourcing, n’hĂ©sitez pas Ă  vous abonner.

Jean est aussi un formateur et un coach rĂ©putĂ© et propose un programme d’accompagnement pour les importateurs: https://sino-sourcing.fr/limitless-sourcing

Francophone, Anglophone et Sinophone, Jean étudia la logistique/supply chain à la prestigieuse université de Shanghai.

Son rÎle est de proposer à la clientÚle francophone, les meilleures solutions de sourcing et de transport .

Rejoignez ceux qui ont dĂ©jĂ  rĂ©ussi !âŹ‡ïž
LIMITLESS SOURCING
Sourcing & Achat

jusqu'à - 30% de réduction immédiate sur vos frais logistiques

Non vous ne rĂȘvez pas, il est possible de baisser les coĂ»ts de Fret en appliquant 3 techniques simples.

Personne ne vous en a jamais parlĂ© et pourtant c’est la rĂ©alitĂ©.

PrĂȘt ?