Essais et certification de produits lors de l’achat en Chine

Comment fonctionnent les processus de certification dans l’Union Européenne ? 

La conformité aux normes n’est pas à négliger dans notre activité, et nous écrivons souvent sur les directives chinoises et leur évolution. L’utilisation d’une tierce partie pour réaliser un test de certification est la seule façon de s’assurer que vos articles sont conformes. Dans cet article, nous expliquons pourquoi les tests sont critiques lors de l’importation en provenance de Chine, quand le moment est venu de tester votre produit et comment vous devriez gérer un test échoué.

Test conformité laboratoire

Différents types d’essais de produits

Le but des essais de produits est de vérifier si un produit est conforme à une ou plusieurs directives, actes ou normes de sécurité. Comme il existe différents types de règlements sur les produits, il existe également différents types d’essais, notamment :

  • Essais de substances (p. ex. bisphénol A, essais de conformité REACH de l’UE)
  • Test de sécurité électrique (par ex. test de conformité CE LVD et test de conformité FCC EMC)
  • Essais mécaniques et physiques (p. ex. essais de résistance et essais de conformité ASTM)

Avant que vous, ou votre représentant en Chine, soumettiez un échantillon à une société d’essai et de certification de produit, vous devez déterminer quelles normes de produit s’appliquent à votre produit.

Aspect juridique

Pourquoi est-il nécessaire de tester les produits lors de l’achat en Chine ?

La plupart des fournisseurs chinois ne sont pas en mesure de se conformer aux normes américaines, européennes, australiennes et autres normes de produits étrangers. Cependant, même si vous achetez d’un fournisseur qui peut prouver une conformité préalable étendue, ce n’est pas une garantie à 100% que votre lot d’articles est conforme. La fabrication n’est pas une science, et les choses tournent mal de temps en temps, comme nous le verrons plus loin dans cet article.

Ainsi, le test de produit est le seul moyen de vérifier que vos articles sont conformes aux normes de sécurité des produits en vigueur dans votre pays. De nombreux importateurs pensent que la responsabilité d’assurer la conformité devrait incomber au fournisseur, et non à eux. Nous convenons qu’il serait idéal que tous les fabricants chinois puissent assurer la conformité, mais malheureusement, ce n’est pas le cas.

En fin de compte, c’est à l’importateur qu’il incombe d’assurer la conformité, et non au fournisseur.

Les articles non conformes sont l’objet d’un rappel forcé et peuvent être saisis par les autorités douanières à l’arrivée. Si quelqu’un est blessé, vous serez également obligé de payer des dommages-intérêts. Certains règlements, comme la CPSIA aux États-Unis, exigent également que l’acheteur délivre un certificat de conformité fondé sur des rapports d’essais par lots. Ainsi, les tests ne sont pas seulement un moyen de démontrer la conformité, mais ils sont obligatoires pour certains produits. Nous examinerons les exigences légales plus loin dans cet article.

Comment puis-je savoir si mon produit doit être testé ?

Tout d’abord, vous devez déterminer quelles normes s’appliquent à votre produit, dans votre pays ou sur votre marché. N’oubliez pas qu’un produit peut être réglementé par plus d’une norme. Par exemple, pour certains produits, trois directives règlementent le marquage CE (marquage Conformité Européenne qui ouvre les portes d’un marché de 500 millions de consommateurs). Alors il est possible que les produits en question soient soumis à plusieurs tests de conformité.

Certaines directives, dont la directive REACH de l’Union Européenne, réglementent des groupes de substances plutôt que des substances individuelles. Il est donc un peu plus facile pour les importateurs d’assurer la conformité, car il suffit de se référer à une norme ou à une directive uniforme. L’entreprise d’essai et de certification fera le reste, car elle sait déjà quelles substances vérifier. Il en va de même pour les directives non liées aux substances, telles que la CE et l’ASTM, car les aspects multiples d’un produit sont couverts.

Toutefois, certains règlements s’appliquent à des substances individuelles plutôt qu’à des groupes de substances. Dans ces cas, l’importateur doit établir une liste de substances potentielles avant de soumettre des échantillons, plutôt que de se référer à une directive « tout en un ».

Les essais de produits par des tiers sont-ils exigés par la loi ? 

Oui, dans certains cas, vous devez présenter un rapport d’essai ou un certificat de conformité (qui peut être basé sur des rapports d’essai de produits) aux autorités douanières. Nous avons reçu des rapports faisant état de refus d’entrée de marchandises par les autorités douanières des États-Unis et de l’UE – parce que les importateurs n’ont pas fourni les documents requis.

Cela dit, à compter d’aujourd’hui, les rapports d’essais par des tiers ne sont pas requis pour importer la plupart des produits. Mais cela ne veut pas dire que la conformité est facultative. Vous êtes toujours légalement tenu d’assurer la conformité, même si le rapport d’essai ne fait pas partie de la documentation d’importation standard.

Info SINO: Les autorités de la plupart des pays peuvent demander à des tiers des documents prouvant la conformité des semaines ou même des mois après la date d’arrivée de la cargaison.

Dans l’Union européenne, les entreprises sont légalement tenues de prouver la conformité à REACH dans les 45 jours, à la demande d’une autorité gouvernementale – ou même d’un client ! Lorsque ce jour viendra, vous feriez mieux d’être sûr que vos articles importés sont conformes, ou vous pourriez être forcé de retirer les articles du marché avec effet immédiat. C’est pourquoi l’obtention d’un rapport d’essai par un tiers est essentielle, même si le document lui-même n’est pas exigé par la loi.

Le test

Trouver un laboratoire accrédité

Ne vous attendez pas à ce que les autorités locales acceptent les rapports d’essai ou les certificats de produit émis par n’importe quelle entreprise. Il y a beaucoup d’entreprises d’essais sans scrupules en Chine et dans d’autres pays asiatiques, qui vendent de faux documents de conformité. Il y a aussi beaucoup de fournisseurs qui simulent des rapports d’essai et des certificats de produits.

Dans ce contexte, il n’est pas difficile de comprendre pourquoi les autorités n’acceptent que les documents de conformité délivrés par des laboratoires accrédités. Les listes de laboratoires accrédités se trouvent généralement sur les sites Web de l’industrie ou du gouvernement. Cliquez ici pour voir la liste complète des laboratoires accrédités par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation, mandaté par EA, European Accreditation).

Comité français d'accréditation

Cependant, un laboratoire accrédité n’est pas nécessairement un laboratoire situé dans votre propre pays. Toutes les grandes sociétés d’essais, y compris SGS, Bureau Veritas et TÜV, ont des installations à Shanghai, Hong Kong, Shenzhen et Guangzhou.

Coûts des essais

À quelques exceptions près, les fabricants chinois exigent toujours que l’importateur paie la facture des essais de conformité. Acheter depuis la Chine, c’est essentiellement comme voler avec une compagnie aérienne à bas prix : pas d’extras inclus. Ceci n’est pas seulement valable pour les tests de conformité, mais aussi pour l’outillage, le développement de produits et les contrôles de qualité.

Un seul test de produit peut varier de 10 $US, pour des composants électriques individuels, à des dizaines de milliers de dollars – pour des programmes de test plus complexes. Cependant, les coûts des tests dépendent principalement de trois facteurs :

  • Le nombre d’Unité de Stock de Gestion (UGS)
  • le nombre de normes applicables, par UGS
  • Le nombre de composants, de couleurs et de matériaux par UGS.

Ainsi, tester des produits fabriqués à partir d’un matériau homogène (p.ex. corde en plastique) est moins coûteux, comparé à des produits fabriqués à partir de matériaux multiples (p.ex. bijoux).

Test du produit en 4 étapes

Maintenant que vous savez pourquoi il est nécessaire de tester les produits importés de Chine, il est temps d’examiner les aspects pratiques. Rien n’est certain dans le commerce international. Il s’agit plutôt d’une question de gestion du risque, comme le décrit le processus en quatre étapes.

– Étape 1 : Confirmer les normes de produits et les substances réglementées applicables (Critique)

Conseil SINO: Avant de passer commande, vous devez confirmer la norme ou la directive applicable.


Comme nous l’avons déjà expliqué, des normes différentes s’appliquent à différents produits. Bien entendu, les différents pays et marchés ont aussi leurs propres normes. Par conséquent, les normes américaines ne s’appliquent pas dans l’Union européenne, et vice versa.

Vous devez également vérifier que votre fournisseur peut prouver qu’il s’est déjà conformé, car la plupart des fabricants chinois ne sont pas en mesure de se conformer aux normes et directives de produits étrangers. Vous ne savez pas comment trouver des fournisseurs conformes en Chine ? Cliquez ici pour plus d’informations.

– Étape 2 : Tests d’échantillons de produits (Importance élevée)

Même si votre fournisseur peut démontrer une conformité antérieure, les rapports d’essai ne s’appliquent qu’à ce lot spécifique d’articles. La conformité antérieure ne constitue pas une garantie de conformité future. Par conséquent, il est souvent essentiel de vérifier que le prototype ou l’échantillon de votre produit est conforme à la norme applicable avant de payer pour la production en série.

Cependant, cela n’est valable que si l’on présume que le produit fabriqué en série est fabriqué avec les mêmes matériaux et composants que l’échantillon de produit. Si ce n’est pas le cas, vous risquez de vous retrouver avec un article non conforme, même si votre échantillon de pré-production a été testé avec succès.

– Étape 3 : Analyse des matières premières (faible importance)

La plupart des fabricants chinois n’achètent des matériaux et des composants qu’après avoir reçu le paiement du dépôt de l’acheteur. La vérification de la conformité des matériaux et composants entrants est un bon moyen de prévenir la contamination et de remplacer les matériaux non conformes avant qu’il ne soit trop tard.

– Étape 4 : Analyse des échantillons par lots (Critique) 

Conseil SINO: Après l’assemblage final, il est temps de vérifier que vos articles sont conformes. Cependant, nous vous conseillons de ne pas laisser votre fournisseur soumettre des échantillons à une société d’essai par ses propres moyens. Il y a toujours le risque qu’ils soumettent des échantillons qui ne représentent pas les produits réels (p. ex. soumettre des échantillons conformes, alors que les articles réels ne sont pas conformes). La meilleure façon de résoudre ce problème est de demander à un inspecteur de la qualité de prélever et de soumettre des échantillons.

L’analyse de l’échantillon prend habituellement une à deux semaines. Ce qui est très important à ce stade, c’est que vous reteniez le paiement du solde final, jusqu’à ce que vous receviez le résultat du test. Si les articles s’avèrent conformes, vous pouvez aller de l’avant et transférer les fonds restants dus au fournisseur.

Analyse laboratoire

Que se passe-t-il si je reçois un résultat de test qui a échoué ?

Les rapports d’essai ne sont pas toujours positifs, à moins qu’ils ne soient délivrés par l’une des usines à certificats dont nous avons parlé précédemment dans cet article. De temps à autre, les fournisseurs ne parviennent pas à assurer la conformité et produisent un lot d’articles pratiquement sans valeur. Pour la plupart des petites entreprises, c’est un désastre.

Il n’est pas réaliste de compter sur le fournisseur pour rembourser le paiement de l’acompte. Dans la plupart des cas, la seule solution consiste à demander au fournisseur une reprise partielle ou complète. Cependant, un remake partiel n’est une option que si les éléments peuvent devenir conformes grâce à des corrections mineures. Ceci est en effet possible lorsqu’une correction implique le remplacement de certains composants électriques ou mécaniques.

Mais si les articles contiennent des quantités excessives de substances réglementées, comme le plomb et le cadmium, des corrections mineures ne rendront pas les articles conformes. Dans ce cas, vous avez besoin d’un remake complet.

Importer de Chine

Que faire ?

Vous voulez miser sur vous-même et gagner en compétence ? Jetez un œil sur nos formations.

Vous avez du mal à trouver un fournisseur fiable en Chine ? Bénéficiez d’un réseau testé et approuvé.

Vous voulez être sûr qu’il n’y aura aucun problème ? Nous auditons vos fournisseurs, contrôlons la qualité et la conformité des produits.

Contactez nous

Conseil SINO: N’hésitez pas à contacter nos experts pour avoir davantage d’information. Choisissez le moyen le plus adéquate pour nous contacter:

SINO.Shipping

info@sino-shipping.com

+852 8191 4051

Ou scannez notre WeChat QR code !

wechat sino shipping

Vous pouvez aussi tout simplement remplir notre formulaire en ligne:  Formulaire

DEVIS GRATUIT