Envoi et règlementation batteries depuis la Chine

Transport par Avion de batteries au lithium en provenance de Chine 

En tant qu’expert de la logistique Chinoise et du fret international, nous recevons beaucoup de demandes clients et d’importateurs étrangers concernant le transport de batteries au lithium par avion, et sommes conscients que beaucoup de clients rencontrent des problèmes à ce sujet.

Dans cet article, nous allons mettre en lumière l’opération de transport de batteries au lithium par air en mettant l’accent sur le transport de batteries au lithium-ion en provenance de Chine.

Aujourd’hui, les batteries au lithium sont devenues la source d’énergie privilégiée pour alimenter une grande variété de produits électroniques grand public, avec une utilisation presque continue dans notre vie quotidienne : téléphones mobiles et ordinateurs portables, caméras, outils électriques, vélos électriques, voitures électriques.

On retrouve ces batteries de partout aujourd’hui, et les produits cités ci-dessus représentent une part importante des exportations chinoises.

iata

Les batteries au lithium sont généralement considérées comme des marchandises dangereuses lorsqu’elles sont transportées par avion et appartiennent à la classe IATA * DGR 9. Ainsi, les procédures pour ce type de marchandises sont différentes.

Il convient de respecter certaines règles lors du transport de batteries par avion. Dans le cas contraire, la compagnie aérienne risque de ne pas accepter votre cargaison.

* DGR = Règlement sur les marchandises dangereuses ( Voir site IATA matiére dangereuse )

Définitions de batteries au lithium 

Le terme « batterie au lithium » fait référence à une famille de batteries de différents composants chimiques, comprenant de nombreux types de cathodes et d’électrolytes. Pour répondre aux besoins du DGR, celles-ci sont séparées en plusieurs catégories :

1) Batteries au lithium métal

Parfois appelées batteries « primaires », les batteries au lithium métal sont en général des batteries non rechargeables contenant du lithium métal ou des composants de lithium comme l’anode et la cathode. Les batteries au lithium métal sont généralement utilisées pour alimenter des appareils tels que les appareils photo, les petits appareils électriques, les jouets électriques et les dispositifs d’application longue durée tels que les montres, les calculatrices et les balises de localisation d’urgence.

Remarque 1 : Certains fournisseurs chinois les appellent également batteries simples ou batteries led

Remarque 2 : Le transport de batteries au lithium métal est réservé aux avions cargos depuis le 1er Janvier 2015 seulement. L’interdiction de transport sur les avions passagers s’applique uniquement aux batteries au lithium métal lorsqu’elles sont expédiées seules, et ne s’applique pas aux batteries contenues dans l’appareil.

2) Batteries au lithium-ion

Parfois appelées batteries Li-ion, ces batteries sont un type de batterie secondaire (rechargeable) couramment utilisé dans l’électronique grand public. Les batteries lithium-ion sont également incluses dans la catégorie des batteries lithium-polymère (Li-Pol).

Remarque : Les batteries au lithium-ion et au lithium-polymère se trouvent généralement dans les téléphones mobiles, les ordinateurs portables, les vélos électriques, etc.

Quelques informations sur la Classification 

Les batteries au lithium sont classées dans la classe 9 – Marchandises dangereuses diverses :

  • UN 3090, batteries au lithium métalexpedier batterie chine france
  • ONU 3480, batteries au lithium-ion

ou, si contenues dans un appareil ou emballées séparément:

  • UN 3091, batteries au lithium métal contenues dans des équipements ;
  • UN 3091, batteries au lithium métal emballées séparément ;
  • UN 3481, Batteries au lithium-ion contenues dans des équipements ;
  • UN 3481, batteries au lithium-ion emballées séparément.

Les numéros des Nations Unies (ONU) sont des numéros à quatre chiffres utilisés dans le commerce international et le transport pour identifier les produits chimiques dangereux.

Remarque 1: Chaque « Marchandise dangereuse » a son propre numéro ONU qui informe des procédures d’envoi devant être respectées telles que l’étiquetage, l’emballage, le marquage, les documents de transport et les limitations.

Remarque 2: Il y a quelques exceptions dans les instructions d’emballage et d’étiquetage qui dépendent de la quantité de lithium contenue dans votre batterie et de la capacité (Watt Hour rating) de votre batterie. Pour davantage d’informations, n’hésitez pas à contacter nos experts :

CONTACTEZ NOUS ICI

Documents et tests requis 

Lors de l’importation de marchandises contenant des batteries au lithium, il est très important de vérifier que votre fournisseur peut fournir tous les documents nécessaires avant de passer commande.

Il est fréquent que le client commande des marchandises à ses fournisseurs sans même vérifier les exigences en termes de transport et sans s’assurer que le fournisseur fournira les documents et les certificats requis pour l’export.

Rappelez-vous toujours qu’il incombe à l’importateur de vérifier si son fournisseur est en mesure de fournir tous les documents nécessaires à l’export avant la commande.

Lorsque vous envisagez de transporter votre batterie par avion, la première chose à vérifier avec votre fournisseur est :

Toutes les batteries doivent être fabriquées en respectant les normes fixées par le IATA DGR le plus récent.

Votre fournisseur doit vous fournir, à vous ou à votre transitaire, un test UN.38.3 ou UN Transportation Testing (UN / DOT 38.3) pour les produits qu’il fabrique ou vend. Ceci est l’un des documents les plus importants que la compagnie aérienne demandera avant de réserver de l’espace votre fret.

Ce rapport évalue la réaction de votre cargaison aux conditions de vol et comprend 8 parties :

  • T1 – Simulation d’altitude (cellules et batteries primaires et secondaires)
  • T2 – Test thermique (cellules primaires et secondaires et batteries)
  • T3 – Vibration (cellules et batteries primaires et secondaires)
  • T4 – Choc (cellules et batteries primaires et secondaires)
  • T5 – Court-circuit externe (cellules primaires et secondaires et batteries)
  • T6 – Impact (cellules primaires et secondaires)
  • T7 – ​​Surcharge (batteries secondaires)
  • T8 – Décharge forcée (cellules primaires et secondaires)

Certains des numéros ONU qui ont été classés pour les instructions d’emballage 966 et 969, section II, comprennent également l’exigence d’un test de chute de 1,2 mètre pour le colis rempli contenant des batteries. Un autre document très important est la fiche de données de sécurité des matériaux (MSDS) pour les batteries au lithium. Ce rapport contient 16 sections, telles que :

  •   Identification des produits chimiques, de l’usine et du fournisseur
  •   Informations sur les matériaux et les ingrédients
  •   Identification des produits dangereux
  •   Premiers secours
  •   Manipulation et stockage
  •   Stabilité et réactivité
  •   Informations de transport et plus…

L’article serait trop long si l’on devait approfondir ici cette partie concernant les documents MSDS. Certaines compagnies demanderont également une déclaration de l’expéditeur pour les batteries au lithium de la section II – déclaration signée par votre fournisseur décrivant le contenu de l’envoi, les classifications, les coordonnées complètes du fournisseur, ainsi que celles du destinataire.

Votre agent/ transitaire doit mettre à la disposition de chaque transporteur, sur demande, tous les documents justificatifs pertinents (c’est-à-dire le rapport d’essai UN38.3, la fiche signalétique, etc.). Les transporteurs demanderont et examineront tout document justificatif de l’expédition avant de réserver de l’espace sur un vol. Votre fournisseur et votre transitaire doivent travailler main dans la main afin de garantir un processus d’exportation fluide et rapide. En tant qu’importateur, vous devez assurer une très bonne communication avec votre transitaire, ce qui vous évitera beaucoup de problèmes, et vous fera gagner beaucoup de temps et d’argent. Il est impossible de travailler avec un transitaire qui ne comprend pas parfaitement votre cas et vos besoins logistiques.

Aéroports

Les aéroports en Chine ont des exigences différentes pour l’exportation de batteries au lithium Via le transport aérien. En Chine, les aéroports ont des réglementations différentes pour le transport des batteries par voie aérienne et les exigences en termes de documentation et de certification des marchandises peuvent être très différentes d’un aéroport à l’autre.

Exemple 1 :  Pour exporter des batteries de l’aéroport de Pékin (PEK) : Vous aurez besoin d’un rapport de test DGM d’un laboratoire officiel qui à son tour identifiera et décrira votre cargaison avec précision et s’assurera que vos batteries au lithium répondent aux exigences d’autres tests (1.2 drop test et un 38.3). Ces documents seront envoyés à la compagnie aérienne avec des images de la cargaison et seulement à ce moment-là vous obtiendrez l’approbation et les prix pour le transport de votre cargaison.

Exemple 2 :  Un autre exemple : l’aéroport de Shanghai (PVG) Pour exporter des batteries au lithium de l’aéroport PVG, vous devez fournir1. Identification chimique publiée par SRICI (Institut de recherche de l’industrie chimique de Shanghai)2. Certificat d’emballage de marchandises dangereuses.

Exemple 3 : Depuis les aéroports de Guangzhou (CAN) et de Shenzhen (SZX) : Ces aéroports sont assez stricts avec les différents types de batteries au lithium.Les compagnies aériennes de ces aéroports vous demanderont :

1. Rapport de test de la batterie au lithium UN38.2

2. Rapport de test de chute de 1,2 mètre3. Rapport d’examen magnétique

Un grand nombre de cargaison en provenance de CAN et SZX sont transférés à l’aéroport de Hong Kong, considéré comme l’aéroport de départ le plus facile.

Responsabilités du fournisseur et du transitaire 

En tant que transitaire professionnel, notre travail ne consiste pas seulement à expédier du fret d’un endroit à un autre, nous devons également rester au plus proches des intérêts de nos clients. Nous avons rencontré de nombreuses situations où les fournisseurs chinois ne sont pas 100% à l’aise avec le processus d’exportation de marchandises contenant des batteries au lithium.

Il incombe au fournisseur de s’assurer que toutes les exigences de transport aérien sont respectées.

Avant qu’un fournisseur ne propose de tels produits destinés au transport aérien, il doit s’assurer que :

  • la cargaison ne soit pas interdite au transport aérien
  • les marchandises soient correctement classées, marquées et étiquetées
  • les marchandises soient correctement emballées conformément aux instructions d’emballage des marchandises dangereuses (PI-xxx)
  • tous les documents pertinents aient été correctement émis et la déclaration d’expédition soit signée. C’est à votre transitaire de s’assurer que tout soit aux normes AVANT l’enlèvement de la cargaison. Cela vous évitera bien des problèmes.

Remarque : Cet article sert uniquement à des fins d’informations. Merci de nous contacter pour en savoir davantage sur le transport de marchandises dangereuses et sur leur classification.  Nous sommes un transitaire expérimenté, spécialisé dans l’import-export en Chine et à Hong Kong. Fort d’une dizaine d’années d’expérience, nous sommes maîtres en la matière, assurant un gain de temps et d’argent.

Grâce à nos bureaux et notre équipe au sol en Chine, nous travaillons main dans la main avec le client, son fournisseur et les instituts officiels concernés afin d’assurer un transport sûr et sans accroc de la Chine vers le reste du monde. N’hésitez pas à nous contacter.

CONTACTEZ NOUS ICI

DEVIS GRATUIT