En tant que transitaire international basĂ© Ă  Manille au Philippines, Sino Shipping, vous explique ci-dessous tout ce qu’il faut savoir sur le commerce international et notamment le transport international entre les Philippines et la France (et les pays francophones).

Si vous avez des marchandises a expédier depuis ou vers les Philippines, ou encore des fournisseurs a gérer sur place, Sino Shipping est là pour vous.

FRET MARITIME PAR CONTENEUR PHILIPPINES-FRANCE

 

* tous les prix ci-dessous sont Ă  titre informatifs, ils doivent ĂȘtre confirmĂ©s par votre agent Sino Shipping

Groupages maritime Philippines-France : Prix et délais [maj 2020] 

Ports Fos-Marseille Le Havre
Manille 80euros/m3 90 euros/m3
Cebu 80euros/m3 80euros/m3
Davao 80euros/m3 80euros/m3

 

Conteneurs complets FCL 20’ Philippines-France : Prix et dĂ©lais 

Ports Fos-Marseille Le Havre
Manille 1600 euros 1650 euros
Cebu 1700 euros 1750 euros
Davao 1800 euros 1850 euros

 

 Conteneurs complets FCL 40’ Philippines-France : Prix et dĂ©lais 

Ports Fos-Marseille Le Havre
Manille 2150 euros 2450 euros
Cebu 2250 euros 2550 euros
Davao 2350 euros 2650 euros

 

 Les principaux ports maritimes des Philippines.

Les Philippines sont composés de plus de milles ßles. Alors il est courant de diviser en 3 grosses ßles :

La plus au nord, l’Ăźle de Luzon, est ouvert au monde maritime par le biais de Manille. Celle du milieu, l’üle de Visayas, est reprĂ©sentĂ© elle par le port de Cebu. Enfin, la plus au sud, l’üle de Mindanao, se sert du port de Davao comme passerelle vers le reste du globe.

  • Le port de Manille

Les Philippins aiment qualifier le port de Manille comme la passerelle vers le monde. En effet, le port de Manille est le plus gros port de l’archipel. Il s’agit d’un port long de 2 km sur le littoral de l’üle de Luzon qui traite plus de 3 250 000 conteneurs en 2019.

On parle du port principal de la plus grande et la plus peuplĂ© Ăźle des Philippines, cela explique assez facilement pourquoi c’est le premier port national.  C’est le port principal des Philippines.

  • Le port de Cebu

Le port de Cebu est un port maritime situĂ© dans la ville de Cebu, aux Philippines. C’est le port qui dessert la zone mĂ©tropolitaine de Cebu. C’est le plus grand port intĂ©rieur des Philippines, desservant principalement les routes des Visayas.

Il est situĂ© dans la zone de rĂ©cupĂ©ration du nord, dans la ville de Cebu. Il se trouve dans le canal de Mactan, un Ă©troit dĂ©troit entre Cebu et l’Ăźle de Mactan. Le port se compose de sections internationales et nationales.

  • Le port de Davao

Le port de Davao se compose d’un certain nombre de ports tous dans le golfe de Davao. Il s’agit d’un port relativement jeune mais pourtant d’une importance presque capitale pour l’économie du pays.

L’ensemble des commandes de l’üle du sud y sont traitĂ© ainsi que de nombreux exportation puisque l’üle exporte beaucoup notamment des denrĂ©es issues de l’agriculture du pays. De cette maniĂšre, on parle de prĂšs de 31 000 navires en 2018, ce qui en fait un port influent dans l’archipel.

 

Combien coute le transport maritime Philippine-France ?

 

Il faut savoir que le prix du fret maritime est une donnée trÚs volatile.

Il faut donc la prendre avec des pincettes pour comprendre qu’il dĂ©pend de beaucoup de donnĂ©es, notamment le prix du pĂ©trole, la place sur les bateaux etc
 C’est pourquoi je vous invite Ă  ne pas prendre les prix suivant Ă  la lettre mais plutĂŽt Ă  titre d’information.

Pour un Conteneur complet (FCL) 40’ HC au dĂ©part de Manille (port principal de l’archipel) jusqu’à Marseille il faudra compter grossiĂšrement 2 600€.

Ce prix est uniquement le prix port Ă  port, d’autres frais peuvent donc s’ajouter entre autres pour le dĂ©douanement ou bien les taxes par exemple.

Pour les deux ports plus au sud, il faut compter un peu plus parce qu’il ne s’agit plus de port secondaire par rapport Ă  celui de Manilla donc moins de bateau y font l’escale.

Dans le cas d’un Groupage consolidation LCL (Less than a Container Load) il est difficile d’estimer un prix tant ceci sont sensibles Ă  chaque variation de donnĂ©es.

NĂ©anmoins, afin d’avoir un devis en temps rĂ©el et dans les plus brefs dĂ©lais je vous invite Ă  nous demander un devis transport international.

Notre Ă©quipe de professionnels qui connaissent presque parfaitement le shipping depuis les Philippines et sauront vous offrir leur meilleur service.

 

Quel est le délai du fret maritime par conteneur Philippine-France ?

 

Il est bon de savoir que souvent les bateaux en direction de l’Europe et au dĂ©part des Philippines sont sujet Ă  des escales, notamment Ă  Hong-Kong ou Singapour.

Dans ce cas il vous faudra compter environ 45 jours de transport maritime afin que vos marchandises arrivent au port européen.

Dans le cas oĂč le bateau est en transit direct par exemple, Manille – Marseille, il faut compter 35 jours de navigation avant que vos marchandises arrivent au port de la capitale mĂ©diterranĂ©enne.

Grace à nos bonnes relations avec les compagnies maritimes, Sino Shipping peut vous proposer du 35 jour maximum pour Marseille ou le Havre !

 

Les compagnies maritimes:

En tant que transitaire français reconnu, nous avons su tisser des relations trÚs étroites avec les principales compagnies maritimes.

Nous travaillons principalement avec la Française CMA-CGM, mais aussi avec la Suisse MSC, ainsi que les asiatiques comme China Shipping ou encore ONE.

 

FRET AÉRIEN PHILIPPINES-FRANCE:

 

Combien coute le transport par fret aérien Cargo Philippine-France ?

AĂ©roport Paris (CDG) (5jours) Lyon (LYS) (6jours) Nice (NCE) (6jours) Marseille (MRS)

(6jours)

Manille (MNL) 7 euros/kilos 8 euros/kilos 8 euros/kilos 10 euros/kilos
Cebu (CEB) 8 euros/kilos 8 euros/kilos 7 euros/kilos 9 euros/kilos
Davao (DVO) 9 euros/kilos 8 euros/kilos 7 euros/kilos 9 euros/kilos
Angeles (CRK) 9 euros/kilos 9 euros/kilos 8 euros/kilos 9 euros/kilos

 

Les principaux aéroports de fret Cargo aux Philippines.

Sino Shipping possĂšde des bureaux dans les 4 plus gros aĂ©roports de fret au philippine, L’aĂ©roport de Manille, Cebu, Davao et Angles.

 

AĂ©roport de Manille

L’aĂ©roport international Ninoy Aquino de Manille ou NAIA (IATA : MNL, OACI : RPLL), Ă©galement connu sous le nom d’aĂ©roport international de Manille, est l’un des deux aĂ©roports internationaux desservant la rĂ©gion mĂ©tropolitaine de Manille, Ă©tant la principale porte d’entrĂ©e internationale aux Philippines.

L’aĂ©roport NAIA est situĂ© le long de la frontiĂšre entre Pasay City et Parañaque City dans la rĂ©gion mĂ©tropolitaine de Manille. Il se trouve Ă  environ 7 km au sud de la ville et au sud-ouest du quartier central des affaires de Makati City.

 

L’aĂ©roport de Cebu :

L’aĂ©roport de Mactan-Cebu (IATA : CEB ; OACI : RPVM) est le principal aĂ©roport international desservant Cebu, aux Philippines. Il est situĂ© dans la ville de Lapu-Lapu, sur l’Ăźle de Mactan, et dessert la rĂ©gion centrale des Visayas. L’aĂ©roport de Cebu dispose d’une seule piste.

 

L’aĂ©roport de Davao 

L’aĂ©roport international Francisco Bangoy, Ă©galement connu sous le nom d’aĂ©roport international de Davao (IATA : DVO, OACI : RPMD), est le principal aĂ©roport desservant la ville de Davao aux Philippines.

C’est l’aĂ©roport le plus frĂ©quentĂ© de l’Ăźle de Mindanao. L’aĂ©roport dispose d’une seule piste de prĂ©cision de 3 000 mĂštres.

Cette installation moderne est conçue pour accueillir environ 2 millions de passagers par an et 84 600 tonnes de fret par an. Cette capacité supplémentaire est également complétée par les équipements de navigation, de sécurité et de traitement des bagages les plus récents. 

L’aĂ©roport dessert actuellement 7 compagnies aĂ©riennes et traite de 3 Ă  4 millions de passagers par an.

 

L’aĂ©roport d’Angeles 

L’aĂ©roport international Clark, situĂ© dans le quartier de Mabalacat – Angeles Ă  Pampanga, est l’aĂ©roport le plus appropriĂ© pour les voyageurs qui veulent Ă©viter les rues animĂ©es de Manille. Facilement accessible par la route depuis Subic, Metro Manila et North Luzon.

 

Le transit-time aérien depuis les Philippines vers la France

En moyenne les avions de fret Philippines->France ont un dĂ©lai d’environ 4-5 jours en porte Ă  porte vers la France, avec le plus souvent une escale dans les aĂ©roport moyen orientaux (Qatar, EAU) ou sur les villes comme Hong Kong ou Singapour.

 

Le calcul du poids volume transport aérien Philippine-France

Exemple : Calcul volumĂ©trique 1 palette : 140 x 100 x 90 cm Volume rĂ©el – 1,2 x 1,0 x 0,9 = 1,26 mĂštres cubes Calcul du poids volumĂ©trique 1,26 m3 Diviser / par 0,006 = 210 – Cela deviendra le poids volumĂ©trique de l’envoi en kilogrammes

Si vous avez 1 m3, pour un poids réel de 100 kilos, vous serez donc facturé 167 kilos.

 

Les compagnies aériennes avec lesquelles nous travaillons

Sino Shipping travaille principalement avec Air France, Qatar aiways, Fly Emirates, Cathay Pacific Airlines, Korean Air Cargo, Lufthansa, Singapore Airlines Cargo

Et China Airlines

Nous pouvons réserver de la place à des tarifs compétitifs pour des importations aérienne Philippine France.

 

COMMENT IMPORTER DES MARCHANDISES DES PHILIPPINES ?

 

Le Sourcing et l’achat aux Philippines.

Les exportations principales comprennent les semi-conducteurs et les produits Ă©lectroniques, le matĂ©riel de transport, les vĂȘtements, les produits en cuivre, les produits pĂ©troliers, l’huile de coco et les fruits.

La sous-traitance des processus d’entreprise a Ă©tĂ© le segment de l’Ă©conomie philippine qui a connu la plus forte croissance ces derniĂšres annĂ©es, contribuant aux exportations.

Les principaux marchĂ©s d’exportation sont les États-Unis, le Japon, les Pays-Bas, Hong Kong, la Chine et les pays de l’Union europĂ©enne.

 

  • Sous-traitants

Les Philippines rĂ©alisent des travaux de sous-traitance pour de nombreuses entreprises Ă©trangĂšres, car la main-d’Ɠuvre est de bonne qualitĂ© et peu coĂ»teuse.

Le pays s’attend Ă  une croissance des infrastructures et prĂ©voit de financer cette croissance avec l’aide de son voisin, la Chine, le plus grand partenaire commercial des Philippines.

L’industrie manufacturiĂšre est actuellement le troisiĂšme secteur le plus performant pour l’annĂ©e, avec en tĂȘte les infrastructures, l’immobilier, les transports et la logistique.

Dans le cadre du programme de relance de l’industrie manufacturiĂšre, l’objectif est de contribuer Ă  15 % de l’emploi total du pays d’ici 2025, contre seulement 10 % en 2016, ce qui entraĂźnera la crĂ©ation d’un plus grand nombre d’usines et, potentiellement, une augmentation des catĂ©gories de produits.

En tant qu’importateur ne souhaitant pas entrer en concurrence avec les fabricants amĂ©ricains ou chinois, chercher Ă  s’approvisionner aux Philippines est une alternative avantageuse.

 

  • SpĂ©cialisations 

Les dix premiÚres exportations des Philippines représentent 80 % de la valeur totale de ses expéditions mondiales.

Un pourcentage aussi élevé fait allusion à la production de haute qualité ou à la spécialisation dans ces 10 catégories, ce qui explique la forte demande des autres pays du monde. Cependant, parmi les 10 premiÚres exportations, peu sont des biens de consommation.

Bien que le pays ne soit pas actuellement un grand producteur de biens de consommation comme la Chine, il existe un grand potentiel pour l’industrie des biens de consommation de se dĂ©velopper sur plusieurs marchĂ©s diffĂ©rents et de prospĂ©rer grĂące Ă  la croissance future des infrastructures et de l’emploi en usine. L’un de ces marchĂ©s est celui des cosmĂ©tiques.

L’importation de cosmĂ©tiques et de produits de soins personnels par les Philippines est en dĂ©clin. Mais pas en raison d’une baisse de la demande.

Au contraire, la demande de produits de beauté monte en flÚche aux Philippines car les consommateurs ont augmenté leurs dépenses en fonction des bonnes performances économiques du pays.

La baisse des importations est le rĂ©sultat d’une augmentation de la production locale du pays, qui domine 75 % du marchĂ©. L’industrie des cosmĂ©tiques aux Philippines augmente sa production et utilise les ressources locales pour fabriquer des produits uniques.

Si votre entreprise est dans le domaine de la beautĂ© et des cosmĂ©tiques, les Philippines sont un endroit idĂ©al pour s’approvisionner.

Non seulement vous aurez accĂšs Ă  des ressources uniques qui peuvent contribuer au dĂ©veloppement et Ă  l’innovation des produits, mais vous aurez Ă©galement accĂšs au marchĂ© des consommateurs qui sont dĂ©jĂ  enthousiasmĂ©s par l’achat de produits cosmĂ©tiques.

Des entreprises amĂ©ricaines telles qu’Avon & Johnson possĂšdent dĂ©jĂ  des installations de fabrication aux Philippines et bĂ©nĂ©ficient d’un avantage de coĂ»t en atteignant les consommateurs locaux sans avoir Ă  exporter les produits.

Lorsque le prix est un facteur dĂ©terminant pour l’achat de produits cosmĂ©tiques, votre marque aura de bien meilleures chances si elle peut ĂȘtre compĂ©titive Ă  un prix infĂ©rieur.

 

Les meubles constituent un autre débouché commercial.

Quatre provinces des Philippines sont les principales zones d’approvisionnement en meubles en bois.

En vous approvisionnant en meubles de maison ou de bureau aux Philippines pour votre boutique e-commerce, vous aurez l’avantage de vendre des produits de fabrication unique.

Avec quatre provinces consacrĂ©es Ă  l’approvisionnement en meubles et toutes situĂ©es Ă  proximitĂ© d’un grand centre de distribution, votre start-up pourrait bĂ©nĂ©ficier d’une production spĂ©cialisĂ©e et d’une facilitĂ© d’expĂ©dition.

 

Capacités de production

Metro Manila est le centre industriel pour la fabrication et la distribution de divers produits comme le textile, l’habillement, l’alimentation et l’Ă©lectronique.

Des marques mondiales populaires comme Polo, Nautica, Ann Taylor, Victoria’s Secret, Nike, et adidas source aux Philippines.

Bien qu’il soit difficile pour les petites marques de rivaliser avec une usine qui fabrique dĂ©jĂ  des produits pour de grandes marques comme celles-ci, vous pouvez toujours bĂ©nĂ©ficier des retombĂ©es de l’expertise de production.

Il est courant pour les grandes usines d’ouvrir de plus petites usines pour soutenir les grandes sĂ©ries de production des gros clients. Ces petites usines ont souvent la capacitĂ© d’accueillir un plus grand nombre de clients et continuent Ă  produire Ă  la qualitĂ© Ă©levĂ©e de l’usine mĂšre.

Les infrastructures de transport et d’expĂ©dition bien dĂ©veloppĂ©es amĂ©liorent les possibilitĂ©s d’approvisionnement dans la rĂ©gion mĂ©tropolitaine de Manille. On peut faire confiance Ă  la plupart des autoroutes et des rues de la ville pour transporter efficacement les matiĂšres premiĂšres et les produits finis.

 

Le port de Manille est le principal port maritime du pays et est reconnu comme l’un des plus actifs au monde. Un grand nombre de fabricants de plusieurs provinces voisines de Metro Manila utilisent Ă©galement le port pour expĂ©dier leurs marchandises.

La deuxiÚme ville la plus peuplée des Philippines est la province de Cebu, qui abrite diverses industries qui fournissent des matiÚres premiÚres aux fournisseurs de produits finis dans tout le pays.

Certaines de ces ressources comprennent des composants à base de plantes comme le rotin, le bambou, le chanvre de Manille et le bois. La province fournit également aux usines une abondance de matériaux marins locaux comme les coquillages et les perles.

S’approvisionner dans un pays qui a accĂšs Ă  un surplus de matiĂšres premiĂšres est un moyen Ă©norme d’Ă©conomiser sur les coĂ»ts de production.

Les usines n’auront pas Ă  dĂ©penser d’argent pour importer les composants de votre produit fini, ce qui vous permettra de payer moins cher.

La productivité du travail dans le secteur manufacturier a augmenté en moyenne de 25,5 % depuis le début des années 2000, et la productivité dans des segments comme les biens de consommation a également augmenté réguliÚrement.

Les initiatives gouvernementales soutenant la croissance du secteur manufacturier et la productivitĂ© augmentant parallĂšlement Ă  la croissance, les petites entreprises Ă©trangĂšres ont un Ă©norme avantage Ă  se lancer tĂŽt dans l’industrie et Ă  commencer Ă  dĂ©velopper des relations avec les fournisseurs.

En tant que petite marque, la meilleure chose Ă  faire est de trouver un fournisseur qui n’a pas beaucoup de clients.

 

Coûts par pays

Chaque pays ajoutera des coûts différents à votre coût de fabrication globale.

Les trois plus importants Ă  prendre en compte dĂšs le dĂ©part sont les salaires des travailleurs, le transport et les droits de douane. Chacun de ces coĂ»ts diffĂšre selon le pays. Vous pouvez donc Ă©viter complĂštement de payer des coĂ»ts plus Ă©levĂ©s dans l’un de ces domaines si la valeur de l’approvisionnement dans ce pays ne dĂ©passe pas les coĂ»ts.

Le coût total de fabrication comprend le coût du cycle de production, le moule et les salaires des travailleurs.

Les deux premiers sont plus difficiles à déchiffrer avant de commencer le processus de sourcing car ils dépendent largement des usines individuelles.

Cependant, les salaires des travailleurs sont un coût que vous pouvez intégrer dans votre analyse des coûts au début de votre décision de sourcing.

Les salaires Ă©voluent rĂ©guliĂšrement sur une longue pĂ©riode, de sorte que toute modification de ceux-ci n’aura qu’un faible impact sur votre coĂ»t de production.

L’expĂ©dition est un autre coĂ»t Ă  prendre en compte lorsque vous envisagez de fabriquer Ă  l’Ă©tranger. Dans le cadre des tarifs FedEx International Economy, nous avons comparĂ© les frais d’expĂ©dition pour envoyer trois boĂźtes de vĂȘtements d’une valeur en douane de 30 000 $ (1000 unitĂ©s * 30 $ de valeur du produit) depuis diffĂ©rents aĂ©roports internationaux vers Paris CDG. :

Ces frais reprĂ©sentent le coĂ»t d’expĂ©dition d’une commande de production moyenne d’une usine des Philippines vers la France. Le coĂ»t sera diffĂ©rent en fonction de l’emplacement de votre entreprise aux en France, mais dans l’ensemble, c’est ce Ă  quoi vous pouvez vous attendre.

Le coĂ»t d’expĂ©dition depuis les Philippines est le plus Ă©levĂ© Ă  un niveau marginal, mais lorsque vous parlez de coĂ»ts, mĂȘme des diffĂ©rences marginales ont un impact sur votre profit final.

Si vous ĂȘtes une entreprise basĂ©e aux en France, vous bĂ©nĂ©ficiez largement des solides relations commerciales que L’union europĂ©enne ont dĂ©veloppĂ©es avec les Philippines depuis des centaines d’annĂ©es.

L’Europe investis directement dans leur industrie manufacturiĂšre et leur commerce de gros, de sorte que peu de droits de douane sont imposĂ©s sur les marchandises importĂ©es aux en France et ailleurs en Europe.

Il y a un coĂ»t dont vous ne tenez peut-ĂȘtre mĂȘme pas compte dans vos coĂ»ts de production, c’est l’Ă©lectricitĂ©.

Les coĂ»ts de l’Ă©lectricitĂ© aux Philippines sont Ă©levĂ©s, il est donc important de considĂ©rer si votre activitĂ© de fabrication nĂ©cessite beaucoup d’Ă©lectricitĂ©. Le coĂ»t de l’Ă©lectricitĂ© peut aller d’un maximum de 45 % Ă  un minimum de moins de 1 % du coĂ»t total.

 

Travailler légalement

Vous pouvez trouver des usines aux Philippines sur des sites comme Alibaba, mais vous risquez d’entrer en contact avec des fournisseurs peu fiables ou trompeurs.

Vous pouvez obtenir une liste de fournisseurs auprĂšs de l’ambassade ou de la commission commerciale des Philippines dans votre pays.

C’est un moyen facile d’obtenir les noms et adresses des fournisseurs potentiels, mais les Ă©tapes suivantes consistent Ă  dĂ©terminer leur fiabilitĂ©, Ă  vĂ©rifier les prix, la qualitĂ© et les emballages disponibles.

Vous pouvez charger un agent comme Sino Sourcing de s’occuper de l’achat, mais il n’y a pas de meilleur moyen de gagner la confiance de votre fournisseur que d’examiner personnellement tous les aspects de l’affaire.

Il est fortement recommandé de rendre visite à votre fournisseur aux Philippines lorsque vous commandez des marchandises pour la premiÚre fois afin de lui inspirer confiance et bonne volonté.

Aucune recherche ou appel tĂ©lĂ©phonique ne peut remplacer une rencontre en personne avec un fournisseur et vous assurer que vous vous sentez bien dans votre relation. Il y a aussi la possibilitĂ© de perdre de l’argent ou de payer plus si vous n’augmentez pas personnellement la capacitĂ© de l’usine et ses capacitĂ©s.

Enfin, rencontrer votre fournisseur vous permet d’Ă©liminer toute crainte ou prĂ©occupation prĂ©conçue et d’entamer une relation solide en face Ă  face.

L’embauche d’un agent peut vous aider Ă  traiter les commandes futures. Les agents peuvent effectuer un travail prĂ©paratoire, assurer le suivi des commandes passĂ©es et rĂ©gler tout problĂšme survenant au cours du processus d’exportation.

Il est préférable de choisir un agent qui connaßt tous les aspects du commerce.

Ainsi, l’agent ne se contente pas de contrĂŽler le cycle de production, mais aide aussi Ă  l’exportation, de sorte que vous puissiez ĂȘtre sĂ»r que vos marchandises seront livrĂ©es Ă  temps.

Il n’y a pas de meilleur moyen de se mettre en relation avec les fournisseurs que la plateforme Sino Souprcing.

En tant qu’acheteur, vous n’obtenez que des devis d’usines prĂ©-contrĂŽlĂ©es qui sont capables de rĂ©pondre Ă  votre budget de production et Ă  vos exigences en matiĂšre de produits.

Ce n’est jamais une mauvaise idĂ©e de rendre visite Ă  votre fournisseur en personne, mais pour les petites entreprises qui n’ont pas le budget nĂ©cessaire pour dĂ©penser de l’argent en visites internationales, la possibilitĂ© de discuter avec un fournisseur sur la plateforme et de recevoir des mises Ă  jour fiables est un souci de moins et un moyen de plus d’optimiser votre chaĂźne d’approvisionnement.

 

Les fournisseurs sur l’archipel.

L’archipel offre un panel de produits trùs important. Du textile à l’agriculture en passant par l’industriel. Ce pays vous offre des fournisseurs sur tout ce que vous pouvez chercher.

 

Les marchandises stars de la production philippine.

En 2017, l’archipel exporte des marchandises pour 99 milliards de dollars amĂ©ricain. Les marchandises stars de ce commerce international sont les circuits intĂ©grĂ©s (32%) et des produits fruits de l’agriculture de l’archipel, notamment des bananes, de l’huile de coco, etc..

Au cours des cinq derniÚres années, les exportations des Philippines ont augmenté à un taux annualisé de 5,9 %, passant de 73,7 milliards de dollars en 2012 à 99 milliards de dollars en 2019.

Ce qu’il faut retenir c’est que si vous recherchez des machines de bureaux ou encore de l’informatique c’est surement vers les Philippines que vous devez vous tourner. Il en est de mĂȘme pour les fruits.

 

 Les avantages et inconvĂ©nients d’importer depuis les Philippines.

LES RELATIONS PHILIPPINO-FRANÇAISE

 

Les relations commerciales.

 

Selon le site officiel du ministĂšre des affaires Ă©trangĂšres français, en 2018, la France Ă©tait le 14Ăšme fournisseur des Philippines et son 18Ăšme client. La mĂȘme annĂ©e, les Ă©changes commerciaux bilatĂ©raux se sont Ă©levĂ©s Ă  2,3 milliards d’euros.

Les échanges entre les deux pays sont majoritairement dominé par un accord entre Airbus et les Philippines.

En effet, l’entreprise française a signĂ© de nombreux programme de livraison avec l’archipel et cela reprĂ©sente une grande part des Ă©changes entre les pays.

A cela s’ajoute des Ă©changes minoritaires. Notamment des produits issus de l’informatique, de l’agriculture ou encore des recherches pharmaceutiques.

Pour faire le bilan, l’évolution des relations commerciales entre la France et les Philippines, qui ont connu un dĂ©veloppement spectaculaire au cours des derniĂšres annĂ©es Ă  la faveur de l’essor des ventes aĂ©ronautiques, reste positive malgrĂ© un tassement en 2016.

 

Les perspectives futures de ces relations.

AprĂšs deux annĂ©es difficiles (2016 et 2017) oĂč la France avait des difficultĂ©s Ă  exporter vers les Philippines, les Ă©changes ont repris en 2018.

En effet, l’exportation française a, depuis, augmentĂ© de plus de 55% par rapport Ă  ces annĂ©es. De plus, les exportations de Manille vers la France a augmentĂ© de prĂšs de 15%.

AprĂšs ce ralentissement, la situation commerciale de la relation bilatĂ©rale est reparti de l’avant notamment grĂące au commerce aĂ©ronautique.

De cette maniùre, sachant que de nombreux programme de livraison entre Airbus et Philippine Airlines reste encore en cours, nous pouvons nous attendre à ce que les courbes continuent à gripper encore à l’avenir.

 

EXPORTER DES MARCHANDISES VERS LES PHILIPPINES

Les principales importations des Philippines.

Au cours des cinq derniÚres années, les importations des Philippines ont augmenté à un taux annualisé de 7 %, passant de 74,6 milliards de dollars en 2012 à 105 milliards de dollars en 2017.

Une grosse partie de ce qu’importe l’archipel sont des minerais ou encore du pĂ©trole raffinĂ©. Les voitures, avions, motos etc.. reprĂ©sente aussi une partie importante de l’importation de Manille.

Enfin, les médicaments sont aussi prédominants dans le commerce international des Philippines.

 

Les exportations françaises aux Philippines

Principaux produits échangés

1,4 Mds USD de produits exportés en 2018
VĂ©hicules aĂ©riens conçus pour la propulsion Ă  moteur p.ex. hĂ©licoptĂšres, avions,; vĂ©hicules spatiaux
 49,7%
MĂ©dicaments (Ă  l’excl. des produits du n° 3002, 3005 ou 3006) constituĂ©s par des produits mĂ©langĂ©s
 3,8%
Circuits intégrés et micro-assemblages électroniques 3,4%
Viandes des animaux de l’espĂšce porcine, fraĂźches, rĂ©frigĂ©rĂ©es ou congelĂ©es 2,8%
Sang humain; sang animal prĂ©parĂ© en vue d’usages thĂ©rapeutiques, prophylactiques ou de diagnostic;
 2,5%
Constructions et parties de constructions p.ex. ponts et Ă©lĂ©ments de ponts, portes d’Ă©cluses, tours,
 2,2%
Autres bateaux, y.c. les navires de guerre et les bateaux de sauvetage (autres qu’Ă  rames, autres
 1,9%
Parties des véhicules aériens et spatiaux du n° 8801 et 8802, n.d.a. 1,7%
Papiers et cartons, non couchĂ©s ni enduits, des types utilisĂ©s pour l’Ă©criture, l’impression ou
 1,5%
Plaques, feuilles, bandes, rubans, pellicules et autres formes plates, auto-adhésifs, en matiÚres
 1,2%
Abats comestibles des animaux des espùces bovine, porcine, ovine, caprine, chevaline, asine ou
 1,0%
LactosĂ©rum, mĂȘme concentrĂ© ou additionnĂ© de sucre ou d’autres Ă©dulcorants; produits consistant en
 0,9%
Turboréacteurs, turbopropulseurs et autres turbines à gaz 0,9%
Diodes, transistors et dispositifs simil. à semi-conducteur; dispositifs photosensibles à
 0,8%
Préparations alimentaires, n.d.a. 0,8%

 

Les procédures douaniÚres aux Philippines.

Tous les articles importĂ©s sont sujets Ă  une taxe d’importation, mĂȘme ceux ayant Ă©tĂ© prĂ©alablement exportĂ©s.

Le formulaire d’entrĂ©e doit ĂȘtre rempli auprĂšs du Bureau des douanes dans les 30 jours suivant le dĂ©chargement du dernier colis.

À dĂ©faut, cela Ă©quivaut Ă  l’abandon des biens et conduit Ă  la confiscation ipso facto de la cargaison.

L’importation de certains produits est rĂ©gulĂ©e ou interdite. Les importations sont classĂ©es comme suit :

  • Les importations sans restriction ;
  • Les biens dont l’importation est rĂ©gulĂ©e ;
  • Les biens dont l’importation est interdite ou bannie

Les documents d’importation requis pour les cargaisons Ă  destination des Philippines comprennent :

  • La facture commerciale / facture pro forma ;
  • Le connaissement (pour le fret maritime) ou lettre de transport aĂ©rien (fret aĂ©rien)
  • Le certificat d’origine (si demandĂ©) ;
  • La liste d’emballage ;
  • Les certificats spĂ©ciaux et permis en fonction de la nature des marchandises expĂ©diĂ©es et / ou demandĂ©e par l’importateur / banque ;
  • La facture commerciale des marchandises retournĂ©es dans les Philippines.

Dans la pratique, les envois d’une valeur infĂ©rieure Ă  75 USD et d’un poids infĂ©rieur Ă  10 kg sont dĂ©douanĂ©s en franchise de droits.

En rĂšgle gĂ©nĂ©rale, les produits manufacturĂ©s importĂ©s en concurrence avec les produits locaux sont soumis Ă  des droits de douane plus Ă©levĂ©s que ceux qui ne font pas l’objet d’une forte concurrence locale.

 

DEMENAGEMENT INTERNATIONAL AUX PHILIPPINES

 

Quelques informations sur les Philippines

 

Les Philippines est un Ă©tat insulaire du Sud-Est asiatique. Ce pays de plus de 100 millions d’habitants est souvent considĂ©rĂ©, Ă  tort, comme un pays en marge avec ses concurrents asiatiques tel que la Chine, l’Inde ou le Japon.

Cependant, il s’agit d’un des pays de l’Asie du Sud-Est les plus autonome.

L’archipel au 40Ăšme PIB (Produit IntĂ©rieur Brut) mondial en 2018 selon le Fond MonĂ©taire International est mĂȘme aujourd’hui rayonnante Ă  l’Ă©chelle internationale. On parle de prĂšs de 70 millions de dollars amĂ©ricains de biens exportĂ©s en 2018 selon l’Organisation Mondiale du Commerce.

C’est dans le monde entier un grand exportateur notamment de sa production industrielle. En effet, depuis quelques annĂ©es la puissance industrielle des Philippines Ă  rĂ©ussis Ă  faire son trou dans les chantiers navals ou encore le chantier aĂ©rospatial.

Mais surtout, grĂące Ă  la richesse de ses terres l’archipel est premier exportateur de nickel du monde, il rĂ©pond Ă  prĂšs de 25% de la demande mondiale. Le chrome, le cuivre ou encore les minerais de fer sont aussi une ressource que les Philippines exportent en grande quantitĂ©.

Enfin, le climat de l’état insulaire lui offre l’opportunitĂ© d’avoir des cultures abondantes de tabac, ananas, riz ou maĂŻs mais plus encore de cocotier (dont il est le 2Ăšme exportateurs au monde) et de banane oĂč il occupe le mĂȘme rang Ă  l’échelle mondiale.