EN 2021 ET EN RAISON DU COVID 19, LES PRIX DU FRET MARITIME CHINE FRANCE ET CHINE EUROPE ONT FORTEMENT AUGMENTÉ

EN 2021 ET EN RAISON DU COVID 19, LES PRIX DU FRET MARITIME CHINE FRANCE ET CHINE EUROPE ONT FORTEMENT AUGMENTÉ

Nous vous invitons à visionner la vidéo de Jean Perri qui explique les raisons de cette hausse des tarifs, ainsi que les méthodes pour ne pas trop subir cette augmentation des tarifs en 2021.

Les prix ont explosĂ© Ă  la hausse, mais savez-vous rĂ©ellement pourquoi ? Qui est responsable, les transitaires, les armateurs, est-ce une hausse de prix liĂ©e Ă  l’offre et la demande ? Analysons ensemble cet Ă©trange phĂ©nomĂšne.

SINO Shipping opÚre en Chine depuis de nombreuses années. Nous sommes les transitaires #1 à autant maßtriser le marché franco-chinois.

Nous avons Ă©tĂ© en mesure de bĂątir une expertise et un rĂ©seau solide, ce qui nous permet d’offrir les meilleurs services de transport par conteneur disponibles sur le marchĂ©.

Nous allons voir ici en détail quels sont les caractéristiques du transport maritime afin que ce type de transport n'ai plus aucun secret pour vous !

Si vous souhaitez importer des marchandises par conteneur depuis la Chine, vous devez impérativement lire cet article :

SOMMAIRE (cliquez sur la partie qui vous intéresse)

Partie 1: Transport maritime par conteneur en Chine, procédures, prix, conditions et conseils

1) Incoterms

1.1) DĂ©finir la responsabilitĂ© du vendeur et de l’acheteur

En Chine, l’organisation du transport maritime est trĂšs prĂ©cise et quasi immuable. En gĂ©nĂ©ral, les quatre incoterms : EXW ; FOB ; CFR et CIF sont les plus utilisĂ©s pour un transport en provenance de Chine.

Pour dĂ©terminer un prix et les responsabilitĂ©s de chacun lors d’un transport international, il est impĂ©ratif de bien saisir les notions d’incoterm.

Pour chaque transport, l’incoterm dĂ©terminera les responsabilitĂ©s de chaque acteur impliquĂ© dans le transport.

En fonction de ces quatre incoterms, la dĂ©limitation des responsabilitĂ©s pour les transitaires lors d’un transport de marchandise varie de maniĂšre trĂšs prĂ©cise :

  • Pour un transport en EXW, le fournisseur s’occupe de mettre la marchandise Ă  disposition et prĂȘte Ă  l’expĂ©dition Ă  la sortie d’usine. La prise en charge du transporteur ou du transitaire dĂ©bute dĂšs la rĂ©ception de la marchandise Ă  la sortie d’usine, jusqu’au lieu de destination finale convenu.
  • Pour un transport en FOB, le fournisseur se charge d’acheminer les marchandises jusqu’au port de dĂ©part, sur le navire. C’est ensuite au transitaire de prendre en charge le reste du transport jusqu’à l’adresse de livraison finale.
  • Pour un transport en CIF, le transporteur prend en charge le fret et l’assurance du transport jusqu’au port d’arrivĂ©e

De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, vous trouverez l’incoterm clairement dĂ©fini dans la facture proforma ou la fiche de devis fournie.

Dans le cas contraire, il est impĂ©ratif de prendre connaissance de ces Ă©lĂ©ments avant d’entreprendre toute dĂ©marche de transport international.

Conseil SINO : Lorsque vous comparez les prix de plusieurs transporteurs, assurez-vous que les devis soient basĂ©s sur les mĂȘmes incoterms.

Le plus SINO Shipping : l’incoterm DAP, autrement dit le porte Ă  porte, trĂšs apprĂ©ciĂ© de nos clients Français, Belges et Suisses, un seul interlocuteur jusqu’à la livraison finale, des prix tout compris (sans surprise) et un suivi opĂ©rationnel en direct.

Pour un transport en DAP ou DDU (hors droit de douane et taxes), le transitaire prend en charge l’ensemble du transport.

Cet incoterm peut s’apparenter Ă  des prestations dites de « porte Ă  porte », oĂč votre expĂ©dition sera prise en charge de bout en bout.

1.2) FOB ou CIF ?

Beaucoup d’expĂ©ditions maritimes en Chine se font Ă  partir des mĂȘmes incoterms,EXW ou FOB plus majoritairement.

Si la plupart des expĂ©ditions se fait en FOB, c’est notamment dĂ» aux relations Ă©troites entre les fournisseurs et les sociĂ©tĂ©s de transport routier locales qui souhaitent maĂźtriser cette partie du transport (de l’entrepĂŽt/usine jusqu’au port de dĂ©part).

Ces relations de longues dates entretenues entre les fournisseurs et les sociĂ©tĂ©s de transport routier permettent d’obtenir des prix trĂšs compĂ©titifs pour le transport des marchandises jusqu’au port de dĂ©part.

De ce fait, cette partie du transport est systématiquement gérée par les fournisseurs chinois.

En revanche, pour le fret, le dĂ©douanement en France/Belgique/Suisse et la livraison finale, vous pouvez solliciter un expert SINO Shipping qui se chargera du reste du transport jusqu’à l’acheminement final des marchandises.

Maintenant que vous connaissez vos conditions d’achats, les fameux incoterms, il vous faut chiffrer le transport

2) Combien coûte le transport maritime depuis la Chine ?

Pour mieux rĂ©pondre aux besoins de chaque client, plusieurs dĂ©clinaisons de prix et de services sont disponibles. De ce fait, deux options de transport peuvent ĂȘtre proposĂ©es dans le cadre d’un transport maritime :

2.1) Le conteneur complet (FCL)

SINO Shipping assure des expéditions de maniÚre hebdomadaire vers les principaux ports du monde. Pour chaque expédition maritime, les équipes SINO Shipping vous proposent deux types de conteneurs complets :Text Here
  • Le 20 pied qui dispose de 33 mĂštres cubes
  • Le 40 pied, capable de transporter 66 mĂštres cubes de marchandises.

Pour un transport en DAP ou DDU (hors droit de douane et taxes), le transitaire prend en charge l’ensemble du transport.

Cet incoterm peut s’apparenter Ă  des prestations dites de « porte Ă  porte », oĂč votre expĂ©dition sera prise en charge de bout en bout.

2.2) Le conteneur en groupage (LCL)

Ce choix est trÚs avantageux en termes de prix car une seule partie du conteneur sera utilisée pour le transport de vos marchandises. Cette option de transport vous permet de rationaliser vos coûts de maniÚre significative.

Vos marchandises sont disposĂ©es dans le conteneur parmi celles d’autres clients et vous ne paierez qu’au prorata de l’espace utilisĂ©.

L’option “porte Ă  porte” est Ă©galement envisageable dans le cadre de ces expĂ©ditions maritimes en groupage.

Le groupage est conseillé pour un volume entre 0-15m3. Toutefois, cela peut varier en fonction du port de départ. Merci de nous contacter pour en savoir davantage.

2.3) Suggestions de SINO Shipping

Vous souhaitez importer/exporter de la marchandise vers/depuis la Chine mais vous ne savez pas encore quel incoterm privilégier ?

Pour un transport fiable et efficace, les Ă©quipes SINO Shipping vous conseillent d’opter pour des prises en charges (quasi) complĂštes de vos expĂ©ditions.

Autrement dit, il est plus judicieux pour vous de choisir des incoterms tels que EXW ou FOB, oĂč la (quasi) totalitĂ© de votre expĂ©dition sera assurĂ©e et supervisĂ©e par une Ă©quipe de professionnels dĂ©diĂ©s.

Ces deux incoterms permettent une prise en charge Ă  partir de l’usine/entrepĂŽt (EXW) ou Ă  partir du port de dĂ©part (FOB), ce qui vous enlĂšve une part de responsabilitĂ© importante lors du transport.

L’expĂ©rience de SINO Shipping dans le domaine des transports entre la Chine et la France/Suisse/Belgique permet aujourd’hui Ă  nos Ă©quipes de prendre en charge tout type de marchandise entre les deux pays (denrĂ©es alimentaires, produits chimiques ou dangereux etc.)

Lors de vos expéditions, peu importe la marchandise transportée, nous gérons toutes les étapes nécessaires au transport, notamment les étapes les plus complexes (dédouanement et autres formalités administratives.)

Pour tout renseignement complémentaire concernant un transport de marchandises entre la Chine et la France, veuillez contacter un conseiller SINO qui répondra à toutes vos questions.

2.4) Kilos, Lbs, m3, cbm, feet, il faut absolument maitriser le volume et le poids

Vos fournisseurs et usines chinoises peuvent communiquer avec vous en utilisant les métriques européennes ou américaines. Soyez sûr de bien convertir le volume et le poids.

2.5) Grosse variation de prix dans les devis ?

Vos fournisseurs et usines chinoises peuvent communiquer avec vous en utilisant les métriques européennes ou américaines. Soyez sûr de bien convertir le volume et le poids.

Soyez prudent lorsque vous choisissez un partenaire logistique en Chine.

 

Certaines sociĂ©tĂ©s ne s’adaptent pas forcĂ©ment aux besoins des clients et cela peut provoquer des conflits importants.

Pour Ă©viter cela, n’hĂ©sitez pas Ă  contacter plusieurs transitaires et essayez de trouver celui qui vous semble le plus rĂ©actif, professionnel et compĂ©titif. Cette combinaison des trois facteurs vous permettra de gĂ©rer vos expĂ©ditions de la Chine vers le pays de votre choix.

Essayez Ă©galement de favoriser un transitaire qui vous apportera soutien et conseils sur toute la partie administrative (dĂ©douanement etc.). C’est une phase primordiale et indispensable puisqu’elle est tout simplement obligatoire.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?


Nos experts vous répondent sous 48H

2.6) Le fret maritime est-il toujours le moins cher des moyens de transport ?

L’organisation du transport, ainsi que le choix du bon service suscitent de trùs nombreuses interrogations pour les clients.

Quand vos expéditions sont égales ou inférieures à un mÚtre cube, par exemple 1 mÚtre cube pour 50 kilos, vous vous demandez quel service de transport serait le plus approprié.

Dans ce cas de figure, il est important de noter que le poids / volume minimum facturé pour une expédition LCL (groupage) est de 1 mÚtre cube ou une tonne.

Beaucoup de personnes ont tendance à penser que le transport maritime est systématiquement moins cher que le transport aérien.

En réalité, il existe des solutions de transport par voie express (voie aérienne) beaucoup plus compétitives pour les petits volumes.

De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, il est prĂ©fĂ©rable de choisir le transport aĂ©rien pour un poids facturable infĂ©rieur Ă  100 kg, et parfois mĂȘme de 200 kg pour certaines destinations.

Pour cela, SINO Shipping s’est adaptĂ© aux besoins de chacun et vous propose aujourd’hui des services de fret aĂ©riens compĂ©titifs entre la Chine et l’Europe. Nos partenariats de longues dates nous permettent de vous fournir des services de qualitĂ© Ă  des tarifs trĂšs compĂ©titifs.

3) Emballage des marchandises

3.1) Emballage – Le point de dĂ©part d’une expĂ©dition rĂ©ussie

Votre expĂ©dition doit ĂȘtre suffisamment protĂ©gĂ©e, de l’usine jusqu’à l’entrepĂŽt portuaire de chargement, pour ensuite ĂȘtre chargĂ©e dans un conteneur et prĂȘte Ă  l’expĂ©dition.

Ensuite, votre marchandise sera transportĂ©e par bateau dans un entrepĂŽt portuaire de dĂ©charge avant d’ĂȘtre chargĂ©e sur un camion.

Avec toutes ses opĂ©rations de manutention liĂ©es au transport de marchandise, l’emballage fait donc partie d’une des Ă©tapes les plus importantes dans le fret maritime.

Cette Ă©tape permet de sĂ©curiser la marchandise du dĂ©but jusqu’à la fin du transport et permet Ă©galement de limiter certains frais annexes imprĂ©vus (casses etc).

Pour cette raison, les Ă©quipes SINO Shipping emballent vos marchandises dans le respect des normes internationales :
  • Cartons intĂ©rieurs : 5 couches
  • Cartons extĂ©rieurs : 5 couches
  • Emballage en plastique : oui (sur carton extĂ©rieur)
  • Palettes : Oui (norme IPPC ISPM 15)
  • Remarque sur le fret : Oui (ImprimĂ© sur le carton extĂ©rieur)
Voici la taille commune de la palette :

Europe: 1200 * 1000mm ou 1200 * 800mm
Australie: 1140 * 1140mm
Etats-Unis: 40 * 48 pouces (1016 * 1219 mm)

Si cela est nĂ©cessaire, vous pouvez fournir Ă  l’expĂ©diteur des spĂ©cifications d’emballage explicites et claires en fonction de vos besoins, de vos attentes et de la nature des marchandises Ă  transporter.

Ne laissez rien à leur interprétation et fournissez des images dans la mesure du possible pour éviter tout malentendu.

Pour plus d’informations sur la partie emballage, visiter notre page rĂ©servĂ©e au sujet : Service emballage.

3.2) En vrac, cartons, sur palettes ; en caisse ?

Les compagnies maritimes imposent un poids maximum pour les conteneurs
  • 20 pieds : 22,1 tonnes
  • 40 pieds : 27,4 tonnes
  • 40 HC : 29,6 tonnes
La plupart de vos achats sera conditionnée (en général) en cartons. Il vous faut donc connaßtre les données suivantes :
  • Les dimensions des cartons
  • Les dimensions des palettes sur lesquelles sont entreposĂ©s ces cartons
Je vais donc devoir comparer ces données aux volumes des conteneurs dont on connaßt désormais les dimensions
  • 20 pieds : 33 m3
  • 40 pieds : 67,3 m3
  • 40 HC : 76 m3
Combien de cartons par palettes, combien de palettes par container ?
Dans cet exemple, je choisis des palettes d’industrie : 100 x 120 cm
  • Pour rappel le poids d’une palette est de 30 kilos
  • la charge maximale par palette est de 1.5 tonnes
Vous pourrez donc charger:
  • 9 palettes dans un conteneur 20 pieds
  • 22 palettes dans un conteneur 40 pieds

Si vous connaissez la dimension de vos cartons, des palettes, du container (dimension intĂ©rieure), ainsi que le poids alors vous pourrez dĂ©cider quelle est l’option la plus adaptĂ©e entre le groupage et le complet.

En connaissant la dimension de mes cartons, de la hauteur du container (une palette d’industrie fait 16cm de haut), et du poids des cartons, je peux enfin calculer le volume et donc combien de container ou de m3 j’ai besoin.

4) Port de dĂ©part – Comment choisir ?

Les ports chinois sont parmi les plus importants ports du monde. 8 des 17 ports les plus importants sont chinois. En incluant Taiwan et Hong Kong, cela monte Ă  10.

4.1) Ports Chinois les plus exploités

Les 8 principaux ports chinois en termes de nombres de conteneurs sont localisĂ©s sur la cote Est, depuis Shenzhen jusqu’à Dalian dans le nord.

Seul le port de Guangzhou est situé dans les terres, a la confluence des 3 fleuves majeurs.

5) Transport de matiĂšre dangereuse et fret maritime

5.1) Comment et sous quelle condition transporter des matiĂšres dangereuses depuis la Chine par voie maritime

Une petite introduction au transport de matiĂšres dangereuse

Un transport de marchandise classique, se classifie en « hazardous », contrairement aux biens

C’est quoi un produit dangereux ?

Des biens classés dangereux pourraient vous surprendre, comme les aérosols, les parfums, tout objets contenant des batteries au lithium, comme les téléphones ou les ordinateurs portable.

Il y a neuf classes de produits dangereux (en anglais)
Existe-t-il un étiquetage de ces produits pour vérifier leur dangerosité ?
Vous voyez un de ces logos sur vos produits ? Ne prenez pas de risque !

Nos experts vous répondent sous 48H

OĂč puis je trouver d’autre dĂ©tails ?

Si vous n’ĂȘtes pas sĂ»r, il faut demander au fournisseur les MSDS (material safety data sheet), qui se doit de vous les fournir.

Qui est responsable de déclarer les marchandises dangereuses ?

C’est la responsabilitĂ© de l’envoyeur, de s’assurer que les biens dangereux sont dĂ©clarĂ©s correctement, emballĂ©s et Ă©tiquetĂ©s avec la documentation requise par le pays d’origine, la compagnie maritime et le pays de destination.

Comment transporter mes biens dangereux ?

Il n’y a pas de procĂ©dure standard pour le transport de matĂ©riel dangereux. Cela dĂ©pend de ce que vous transportez. Rentrez en contact avec nos experts, ils vous indiqueront toute les Ă©tapes Ă  suivre.

Pour tout complĂ©ment d’information rendez-vous sur le site de l’IMO (International Maritime Organization)

6) Transport maritime réfrigéré

SINO shipping est fier de vous offrir du transport par conteneur a température contrÎléedepuis tous les principaux ports chinois. Marchandises périssables, congelées, boissons, ou autres marchandises nécessitant un strict contrÎle de la température, nous sommes un des leaders sur la Chine.

7) RORO et Bulk

Nos services de fret maritime peuvent s’accompagner de transport roro bulk et projet cargo. Nous sommes capables de vous surprendre:
  • Manutention portuaire
  • Management des flux
  • VĂ©rification des routes et accĂšs
  • Transport Multimodal
  • Equipement de levage
  • Emballage et mise en caisse

8) Pourquoi Sino shipping et pas un autre transitaire ?

8.1) Au cƓur des plus grands marchĂ©s Ă©conomiques

Dans le cadre de ce dynamisme engendrĂ© par l’économie chinoise et par ses diffĂ©rentes activitĂ©s de transport, SINO Shipping s’est basĂ© en Chine pour rĂ©pondre aux besoins de ses clients.

La prĂ©sence historique et l’expĂ©rience dans la rĂ©gion permet aujourd’hui Ă  SINO Shipping de vous offrir une gamme de services complĂšte pour gĂ©rer vos dĂ©marches de transport Ă  l’international entre la Chine et le pays de votre choix.

Plusieurs options de transport sont envisageables et chaque dossier est examiné avec soin pour des prestations pleinement adaptées à vos attentes, à des tarifs toujours plus compétitifs.

8.2) Des conseillers toujours Ă  votre Ă©coute

Durant chaque expĂ©dition, peu importe le mode de transport choisi, vous avez la possibilitĂ© de contacter un expert SINO Shipping qui restera Ă  votre entiĂšre disposition pour vous informer en temps rĂ©el du bon dĂ©roulement du transport et de chaque Ă©tape qu’il comporte.

Pour tout renseignement complĂ©mentaire concernant vos expĂ©ditions par voie maritime (ou autre) entre la Chine et la France, n’hĂ©sitez pas Ă  consulter un conseiller SINO qui vous apportera des Ă©lĂ©ments de rĂ©ponse concrets et efficaces.

Le réseau de partenaires logistiques entretenu à travers la Chine et la France permet à SINO Shipping de vous apporter des solutions de transport adaptées à vos besoins et à la nature de vos marchandises.

Pour chacune de vos demandes, un expert du transport préconise pour vous les solutions de transport les plus efficaces et les plus économiques.

8.3) Un service client unique

Pour chaque demande, un interlocuteur privilégié est mis à votre disposition et se charge de vous accompagner sur toute la durée de la prestation.

Définissez clairement vos attentes et des solutions de transport sur-mesure seront développées pour répondre à vos besoins dans les moindres détails.

Ce conseiller reste à votre entiÚre disposition durant la totalité de la prestation et vous avez la possibilité de le contacter à tout moment pour toute demande ou question supplémentaire.

De plus, pour une meilleure comprĂ©hension de vos attentes, nos employĂ©s polyglottes sont chargĂ©s de vous accompagner dans la langue de votre choix. Cela vous permet de dĂ©crire vos attentes avec plus d’aisance pour des prestations exĂ©cutĂ©es comme vous l’envisagiez.

1 = Product Identifier
2 = Signal Words
3 = Hazard Statement
4 = Precautionary Statement
5 = Supplier Information
6 = GHS Pictograms (Diamond-Shaped Symbols)

Partie 2: Quels sont les secrets d’une expĂ©dition par voie maritime depuis la Chine ?

Le transport maritime en provenance de Chine est perçu comme un problùme majeur lors de l’importation de produits.

En tant que professionnel de l’approvisionnement, je peux affirmer avec confiance que le transport maritime n’est pas ce qui devrait vous tenir Ă©veillĂ© la nuit.

Il y a des questions beaucoup plus complexes lorsqu’on importe de la Chine.

Toutefois, les importateurs ont encore des raisons d’ĂȘtre prĂ©occupĂ©s par les questions liĂ©es au fret.

Info Sino : Bien que le processus soit simple et fasse partie d’un systĂšme international Ă©tabli et fonctionnel, la courbe d’apprentissage peut ĂȘtre assez abrupte.

Incoterms, FCL, LCL, LCL, connaissement. Pour commencer, la terminologie peut ĂȘtre dĂ©courageante en soi. De plus, la plupart des gens de l’industrie peuvent Ă  peine expliquer, en langage clair, comment le processus de transport maritime fonctionne de A Ă  Z.

1) Incoterms

Definition Sino : Les Incoterms d’expĂ©dition sont des codes internationaux normalisĂ©s qui dĂ©cident quand et oĂč la cargaison doit ĂȘtre transfĂ©rĂ©e entre le fournisseur et l’importateur.

Par exemple, FOB (Free on Board) ne comprend que le transport de l’usine jusqu’au port de destination (Hong Kong).

En outre, FOB comprend Ă©galement toutes les procĂ©dures d’exportation, qui sont nĂ©cessaires pour s’assurer que la cargaison peut ĂȘtre exportĂ©e lĂ©galement.

Cependant, à partir du port de destination, vous devez organiser l’acheminement vers la destination finale.

Conseil Sino : Vous pouvez, d’autre part, rĂ©server DAP (Delivered at Place), qui comprend l’expĂ©dition de l’usine en Chine, Ă  une adresse spĂ©cifiĂ©e Ă  l’étranger. Comme votre bureau ou votre entrepĂŽt.

Lorsque vous obtenez une proposition d’un fournisseur, vous devez toujours spĂ©cifier l’incoterm que vous voulez.

Le prix unitaire pour FOB Hong Kong est, par exemple, inférieur à un prix unitaire basé sur DAP Los Angeles.

Aujourd’hui, de nombreux importateurs expĂ©dient leurs produits directement de l’usine en Chine vers un entrepĂŽt Amazon FBA.

De lĂ , Amazon gĂšre le stockage et la distribution des produits.

Info Sino : Amazon fonctionne selon des principes stricts, et en tant que vendeur, vous avez maintenant le choix mais vous devez vous conformer Ă  leurs rĂšgles.

Cependant, vous pouvez rĂ©server l’expĂ©dition DAP ou DDP Ă  partir de votre transitaire.

C’est ce que vous devez savoir au sujet de l’expĂ©dition Ă  un centre Amazon FBA :
  1. La cargaison doit ĂȘtre Ă©tiquetĂ©e conformĂ©ment aux rĂšgles d’étiquetage d’Amazon.
  2. La cargaison doit ĂȘtre palettisĂ©e pour un dĂ©chargement rapide Ă  l’arrivĂ©e. Chaque cĂŽtĂ© de la palette doit ĂȘtre Ă©tiquetĂ©.
  3. La cargaison sera envoyĂ©e Ă  l’adresse Amazon, selon les termes DAP ou DDP.

Note Sino : Amazon ne gĂšre aucune procĂ©dure d’expĂ©dition ou de dĂ©douanement. C’est Ă  vous, en tant que vendeur, d’en prendre soin.

Definition Sino : La solution LCL signifie moins de charge du conteneur. Fondamentalement, LCL est un fret conteneurisĂ© partagĂ©. La cargaison de plusieurs acheteurs est stockĂ©e dans le mĂȘme conteneur.

Le coût du fret par unité volumétrique est toutefois plus élevé, car les compagnies maritimes doivent tenir compte des frais administratifs qui sont fixés par destinataire.

2) Assurance du fret

L’assurance est incluse, par dĂ©faut, lorsque vous sĂ©lectionnez l’incoterm CIF, qui reprĂ©sente le coĂ»t du fret (et) l’assurance.

Si vous commandez l’expĂ©dition selon DAT (LivrĂ© au Terminal) ou DAP (LivrĂ© au Lieu), vous devez informer votre compagnie maritime que la cargaison doit ĂȘtre assurĂ©e.

Conseil Sino : L’assurance d’expĂ©dition est bon marchĂ© et coĂ»te rarement plus de 50 Ă  100 $US.

Normalement, l’assurance transport ne couvre que la valeur de la cargaison, en cas d’avarie de transport. Elle ne couvrira pas les ventes perdues ou les coĂ»ts de dĂ©veloppement de produits.

3) Expédition et autres délais de livraison

Le dĂ©lai d’acheminement de port Ă  port dĂ©pend de la distance.

Vous trouverez ci-dessous un bref aperçu :
  • Hong Kong – Los Angeles, USA : 20 jours.
  • Hong Kong – New York, USA : 32 jours
  • Hong Kong – Felixstowe, Royaume-Uni : 29 jours
  • Hong Kong – Hambourg, Allemagne : 30 jours
  • Hong Kong – Singapour : 5 jours
  • Hong Kong – Sydney : 12 jours

Conseil Sino : Cependant, gardez Ă  l’esprit que cela peut prendre quelques jours, parfois jusqu’à une semaine, avant que votre cargaison soit chargĂ©e dans le port de chargement en Chine.

Le mĂȘme retard administratif s’applique dans le port de destination, qui dans de nombreux cas peut ĂȘtre encore plus long.

Dans les cas extrĂȘmes, vous pouvez faire face Ă  des retards pouvant aller jusqu’à deux ou trois semaines, dans le port de destination.

Info Sino : Le transport maritime est, en termes de délais, à la fois plus lent et plus imprévisible que le fret aérien.

Ainsi, les entreprises qui importent de Chine par voie maritime doivent faire beaucoup de planification et disposer de marges importantes pour les retards.

Exemple Sino : Si vous avez besoin de vos marchandises à temps pour la période de Noël, passez votre commande en juillet et non en septembre.

4) Volumes de conteneurs

Si vous dĂ©cidez d’importer des conteneurs complets, vous disposez de quatre options de volume de conteneurs diffĂ©rents :
  1. FCL 20 »’ (Volume : 33.2 cbm)
  2. FCL 40 »’ (Volume : 67.7 cbm)
  3. FCL 40 »’ HQ (Volume : 76.3 cbm)
  4. FCL 45 »’ HQ (Volume : 85.9 cbm)

Pour les objets/marchandises trop volumineuses, il existe des solutions de transport maritimes dediées HORS GABARIT

Info Sino : Le volume des conteneurs peut varier lĂ©gĂšrement d’une compagnie maritime Ă  l’autre. Les volumes ci-dessus sont valables pour les conteneurs Maersk. Cependant, la diffĂ©rence est trĂšs faible (+/- 0,1 cbm).

Il y a encore une façon d’économiser beaucoup d’argent en fonction du coĂ»t du fret maritime qui est liĂ© au volume du conteneur.

Il s’agit de passer des commandes en fonction des unitĂ©s qui s’adaptent Ă  une taille de conteneur spĂ©cifique plutĂŽt qu’à une quantitĂ© prĂ©dĂ©terminĂ©e.

Conseil Sino : Vous pouvez Ă©viter les situations oĂč vous payez pour de l’espace vide ou devez commander un conteneur FCL et un conteneur LCL.

Cette derniĂšre situation peut devenir assez coĂ»teuse puisque LCL s’accompagne de frais portuaires plus Ă©levĂ©s et de » frais administratifs par expĂ©dition » que le transport maritime FCL.

Les fournisseurs chinois ont tendance Ă  utiliser des matĂ©riaux d’emballage d’exportation bon marchĂ© et de qualitĂ© infĂ©rieure aux normes.

Conseil Sino : On pourrait penser qu’on peut faire confiance au fournisseur pour gĂ©rer cela par lui-mĂȘme. Ce n’est pas le cas.

Pour vous assurer que votre cargaison est protégée pendant le transport, vous pouvez utiliser la liste de contrÎle suivante :
  • Cartons intĂ©rieurs : 5 couches
  • Carton extĂ©rieur : 5 couches
  • Emballage en plastique : Oui (sur carton extĂ©rieur)
  • Palettes : Oui (norme NIMP 15 de l’UE)
  • Remarque sur le fret : Oui (imprimĂ© sur le carton extĂ©rieur)

 

Amazon, par exemple, a besoin de marchandises palettisĂ©es, car le dĂ©chargement d’un carton Ă  la fois prend beaucoup de temps. Cela est rarement compris par les directeurs d’usine et les commerciaux chinois, car la main d’Ɠuvre est beaucoup moins chĂšre qu’en Occident.

Pour vous assurer que votre cargaison est protégée pendant le transport, vous pouvez utiliser la liste de contrÎle suivante :
  • Cartons intĂ©rieurs : 5 couches
  • Carton extĂ©rieur : 5 couches
  • Emballage en plastique : Oui (sur carton extĂ©rieur)
  • Palettes : Oui (norme NIMP 15 de l’UE)
  • Remarque sur le fret : Oui (imprimĂ© sur le carton extĂ©rieur)

 

Amazon, par exemple, a besoin de marchandises palettisĂ©es, car le dĂ©chargement d’un carton Ă  la fois prend beaucoup de temps. Cela est rarement compris par les directeurs d’usine et les commerciaux chinois, car la main d’Ɠuvre est beaucoup moins chĂšre qu’en Occident.

Conseil Sino : Assurez-vous de fournir Ă  votre fournisseur des spĂ©cifications explicites et claires en matiĂšre d’emballage pour l’exportation. Ne laissez rien Ă  leur interprĂ©tation et fournissez des exemples graphiques dans la mesure du possible.

Mais l’emballage pour l’exportation ne se limite pas à la protection.

Il y a plusieurs rĂšglements sur l’emballage pour l’exportation Ă  prendre en considĂ©ration, comme la NIMP 15 et les restrictions sur les piles au lithium.

Avant d’expĂ©dier Ă  partir de la Chine, vous devez confirmer quelles rĂ©glementations d’expĂ©dition s’appliquent Ă  votre marchĂ© et Ă  votre produit.

5) Comment pouvons-nous trouver le taux de fret le moins cher de la Chine ?

Mais l’emballage pour l’exportation ne se limite pas à la protection.

Il y a plusieurs rĂšglements sur l’emballage pour l’exportation Ă  prendre en considĂ©ration, comme la NIMP 15 et les restrictions sur les piles au lithium.

Avant d’expĂ©dier Ă  partir de la Chine, vous devez confirmer quelles rĂ©glementations d’expĂ©dition s’appliquent Ă  votre marchĂ© et Ă  votre produit.

Attention : Il est facile d’ĂȘtre trompĂ© par les transitaires pour prĂ©tendre offrir un service d’expĂ©dition Ă  bas prix, ce qu’ils ne peuvent faire qu’en faisant une offre basĂ©e sur les termes CIF.

En fin de compte, vous devrez toujours payer les mĂȘmes frais de port et de transport que si vous demandiez un envoi DAP ou DDP dĂšs le dĂ©but.

6) Comment pouvons-nous nous assurer que notre expédition est livrée à temps ?

Le dĂ©lai de livraison est toujours fixe. Tout au plus, la livraison peut diffĂ©rer d’un jour ou deux. Tout comme pour les taux de fret, aucun transitaire ne peut offrir un transport plus rapide que les autres.

Néanmoins, il y a quelques choses que vous pouvez faire pour éviter que votre envoi soit retardé :
  1. Assurez-vous que la valeur en douane dĂ©clarĂ©e est correcte et qu’elle correspond Ă  votre facture commerciale et Ă  votre connaissement.
  2. Commander selon les conditions FOB et s’assurer que le fournisseur prĂ©pare tous les documents de dĂ©douanement Ă  l’exportation Ă  temps.
  3. Demandez Ă  votre transitaire de contacter votre fournisseur quelques jours avant que les marchandises soient prĂȘtes Ă  ĂȘtre expĂ©diĂ©es, plutĂŽt que d’attendre jusqu’au dernier jour.
  4. Acheter une caution douaniĂšre au moins un mois avant l’arrivĂ©e des marchandises au port (États-Unis).
  5. Demander un numĂ©ro EORI au moins 2 semaines avant l’arrivĂ©e des marchandises dans le port (UE).
  6. Demandez Ă  votre fournisseur d’utiliser des emballages d’exportation de haute qualitĂ© (et soyez spĂ©cifique) pour Ă©viter le reconditionnement avant l’expĂ©dition.
  7. Payer le solde et les frais de transport Ă  temps, afin que les documents d’expĂ©dition ne soient pas retardĂ©s.

 

Si vous ĂȘtes vraiment en retard, vous pourriez aussi envisager de diviser la cargaison en deux. Une partie (disons 20 %) est livrĂ©e par voie aĂ©rienne, tandis que le reste est expĂ©diĂ© par voie maritime. Ainsi, vous pouvez vous rĂ©approvisionner une semaine aprĂšs la fin du cycle de production.

7) Devrions-nous faire appel à un transitaire ou laisser le fournisseur gérer le processus de transport ?

En gros, vous avez deux options : soit le fournisseur administre le processus d’expĂ©dition, soit vous le faites par l’intermĂ©diaire d’un transitaire.

En laissant le fournisseur administrer (c.-Ă -d. rĂ©server l’expĂ©dition), le processus d’expĂ©dition vous donne moins de transparence.

Info Sino : Vous ne sélectionnez pas la compagnie maritime, et vous ne savez pas si le fournisseur cite le prix réel du marché.

En fait, ils ajoutent souvent quelques centaines de dollars sur les frais d’expĂ©dition.

Personnellement, je ne pense pas que ce soit mal, car le fournisseur est alors forcé de faire les heures supplémentaires de réservation et de superviser le processus de fret.

Note Sino : Lorsque vous expĂ©diez des marchandises sensibles, comme les batteries Li-Ion, cela pourrait mĂȘme ĂȘtre Ă  votre avantage.

Cependant, dans la plupart des cas, il est prĂ©fĂ©rable pour l’acheteur de travailler directement avec un transitaire de bonne rĂ©putation.

Info Sino : Les transitaires font normalement partie du rĂ©seau international, mais beaucoup d’entre eux ont leurs propres bureaux dans les grandes villes portuaires chinoises, comme Shanghai et Hong Kong.

Un transitaire peut normalement offrir une large gamme de services d’expĂ©dition, y compris FCL, LCL et fret aĂ©rien.

8) Les transitaire sont lĂ  pour vous assister

De plus, ils vous fournissent une personne-ressource désignée qui vous tient au courant et répond à vos questions.

Cela dit, la plupart des gens qui travaillent dans le domaine de la logistique s’attendent Ă  ce que l’importateur respecte les procĂ©dures.

En tant que tel, ne vous attendez pas Ă  recevoir des leçons gratuites. Lisez les procĂ©dures avant d’engager le transitaire.

Info Sino : Une nouvelle génération de transitaires numériques a vu le jour ces derniÚres années.

L’une de ces sociĂ©tĂ©s est Flexport.com, une sociĂ©tĂ© basĂ©e Ă  San Francisco, qui permet aux importateurs aux États-Unis et en Europe de rĂ©server et de gĂ©rer toutes les parties du processus d’expĂ©dition Ă  partir de leur ordinateur.

C’est une trĂšs grosse affaire pour ceux d’entre nous qui ont passĂ© des annĂ©es Ă  traiter avec des transitaires arrogants et sans scrupules.

Comme beaucoup d’entre vous le savent, c’est une industrie qui a dĂ©sespĂ©rĂ©ment besoin d’ĂȘtre perturbĂ©e.

9) Devons-nous payer des impĂŽts en Chine ?

Non, vous n’avez pas Ă  payer de « taxe Ă  l’exportation » lorsque vous importez de Chine.

Mise en garde Sino : Vous devrez payer le transport jusqu’au port de chargement en Chine et le coĂ»t des documents de dĂ©douanement pour l’exportation.

Ces deux coĂ»ts sont inclus si vous commandez l’expĂ©dition selon les conditions suivantes : FOB, CIF, DAT et DAP.

Toutefois, le dĂ©douanement Ă  l’exportation n’est pas inclus lors de l’achat selon les conditions EXW (Ex Works).

10) Que se passe-t-il aprĂšs l’arrivĂ©e de la cargaison dans le port de destination ?

Vous serez averti quelques jours avant l’arrivĂ©e. AprĂšs l’arrivĂ©e du porte-conteneurs, les conteneurs sont d’abord dĂ©chargĂ©s.

Certaines peuvent ĂȘtre inspectĂ©es par les autoritĂ©s douaniĂšres locales, mais la plupart ne le sont pas.

Que ce soit vous ou le fournisseur qui a géré le fret, votre transitaire ou votre courtier en douane entame les procédures de dédouanement.

Ce processus prend normalement de 1 à 3 jours, selon la cargaison et le processus appliqué,

En savoir plus sur les procĂ©dures douaniĂšres lors de l’importation en provenance de Chine.

11) Comment puis-je accĂ©der Ă  la cargaison aprĂšs l’arrivĂ©e au port de destination ?

Vous avez deux options : soit vous le ramassez vous-mĂȘme, soit vous demandez Ă  votre agent maritime de le charger sur un camion et de le livrer Ă  un endroit spĂ©cifique. Ce n’est pas plus dur que ça.

Conseil Sino : Lorsque la cargaison arrive au port de destination, vous serez probablement avisĂ© par l’agent portuaire. Dans la plupart des cas, vous pouvez rĂ©server le transport directement auprĂšs de l’agent portuaire.

Si vous commandez un chargement complet de conteneurs, il est certain que nous vous le recommandons. Lors de la livraison, vous pouvez vous attendre Ă  disposer de 30 minutes Ă  une heure pour dĂ©charger la cargaison. Au-delĂ , le transitaire facture normalement l’importateur sur une base horaire.

12) Que se passe-t-il si la cargaison est endommagĂ©e Ă  l’arrivĂ©e ?

Cela se produit en fait beaucoup plus souvent que la plupart des importateurs ne le supposent. C’est aussi le moment oĂč cette assurance s’avĂšre ĂȘtre un assez bon investissement.

Si votre cargaison est endommagée, je vous conseille de suivre ce processus :
  1. Prenez des photos et des vidéos des dommages.
  2. Estimer le nombre total de cartons et de produits endommagés.
  3. Effectuer un calcul de la perte de valeur totale. Gardez Ă  l’esprit que ceci devrait ĂȘtre soutenu par la valeur indiquĂ©e sur la facture commerciale.
  4. Envoyez le matĂ©riel Ă  votre compagnie d’assurance.

Par consĂ©quent, je vous suggĂšre de demander Ă  votre fournisseur une copie de la police d’assurance du fret maritime avant l’expĂ©dition de la cargaison.

Vous saurez alors qui contacter au cas oĂč votre cargaison serait endommagĂ©e pendant le transport.

De plus, il arrive que les fournisseurs n’obtiennent pas l’assurance appropriĂ©e.

Si vous voulez vraiment ĂȘtre sĂ»r que votre fret est assurĂ©, vous devez le rĂ©server vous-mĂȘme, par l’intermĂ©diaire de votre transitaire.

Info Sino : Si vous avez une rĂ©clamation valide, c’est gĂ©nĂ©ralement un processus plutĂŽt rapide et indolore Ă  suivre afin de rĂ©cupĂ©rer votre argent.

Cependant, gardez Ă  l’esprit que la plupart des assurances de fret maritime ne couvrent que la valeur de vos produits et non les frais d’expĂ©dition.ec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

13) Documents d’expĂ©dition

On pourrait penser que nous vivons Ă  l’ùre numĂ©rique. Cependant, le 19Ăšme siĂšcle est encore bien vivant dans le monde du fret international.

  • Connaissement

Le principal document de fret Ă©mis par la compagnie de transport qui spĂ©cifie la compagnie de transport, la compagnie d’exportation (vendeur), le destinataire (acheteur), les produits, le volume et l’incoterm.

Le connaissement est obligatoire lors de l’expĂ©dition depuis la Chine et doit ĂȘtre livrĂ© (avec la facture commerciale et la liste d’emballage) Ă  l’acheteur dans un dĂ©lai de 2 semaines Ă  compter de la date d’expĂ©dition.

  • Facture commerciale

Un document prĂ©cisant la valeur de la commande, les types de produits et les coordonnĂ©es du destinataire. Ce document est utilisĂ© par le transitaire ou le courtier en douane pour le dĂ©douanement et le calcul des droits d’importation et autres taxes (c’est-Ă -dire la taxe sur la valeur ajoutĂ©e).

  • Liste d’emballage

Un document prĂ©cisant le volume, les diffĂ©rents types de produits et la quantitĂ© par type de produit. La liste d’emballage est obligatoire et doit ĂȘtre livrĂ©e avec le connaissement.

  • Certificat d’origine / Formulaire A

Un document prĂ©cisant l’origine de la matiĂšre premiĂšre et/ou des produits.

Ce document peut ĂȘtre utilisĂ© pour dĂ©terminer le taux des droits Ă  l’importation (certains pays bĂ©nĂ©ficient de droits d’importation prĂ©fĂ©rentiels), mais aussi pour les statistiques et l’application des embargos.

14) Licences d’importation

Normalement, une licence d’importation n’est pas requise aux États-Unis, dans l’Union europĂ©enne et sur d’autres marchĂ©s dĂ©veloppĂ©s.

Il y a cependant quelques exceptions :
  • Produits pharmaceutiques
  • Certains types de produits chimiques
  • Animaux et plantes vivants
  • Produits alimentaires et agricoles
  • Certificats de produits et autres documents de conformitĂ©

La plupart des produits sont rĂ©glementĂ©s aux États-Unis et dans l’Union europĂ©enne. D’autres marchĂ©s, comme Singapour et l’Australie, fondent leurs rĂ©glementations de produits sur celles Ă©laborĂ©es et mises en Ɠuvre par les États-Unis et l’UE.

15) Les contrĂŽles Ă  la douane

Au moment de la rĂ©daction du prĂ©sent rapport, il n’existe pas de « systĂšme normalisĂ© de soumission des certificats de produits ».

Par consĂ©quent, il se peut que vous ne soyez pas tenu de fournir des certificats de produit ou d’autres documents de conformitĂ© aux autoritĂ©s douaniĂšres.

La tendance va dans une seule direction. L’application de la loi s’intensifie et ce n’est qu’une question de temps avant que les autoritĂ©s ne rationalisent et normalisent les procĂ©dures de soumission des documents.

Attention : Cependant, ce n’est pas noir et blanc. De nombreux pays procĂšdent Ă  des contrĂŽles ponctuels sur tout, des Ă©chantillons de produits aux conteneurs.

Cela signifie que les importateurs ne pourront mĂȘme pas faire entrer les produits dans le pays, sans preuve que les produits sont conformes Ă  toutes les normes de sĂ©curitĂ© obligatoires et autres rĂšglements.

16) Coûts liés au fret maritime

L’expĂ©dition Ă  partir de la Chine implique une multitude de frais diffĂ©rents. Le coĂ»t est Ă©troitement liĂ© Ă  l’incoterm sĂ©lectionnĂ©.

Ci-dessous, j’énumĂšre un certain nombre de coĂ»ts que vous devriez garder Ă  l’esprit lors de l’expĂ©dition Ă  partir de la Chine :
  • Transport jusqu’au port de chargement (inclus dans FOB)
  • DĂ©douanement Ă  l’exportation (inclus dans FOB)
  • Frais de transport maritime (inclus dans le CIF)
  • Assurance (Inclus dans le CIF)
  • Frais de port (Inclus dans le DAT)
  • Frais de dĂ©douanement
  • Droits de douane
  • Autres taxes Ă  l’importation (c’est-Ă -dire la TVA dans l’Union europĂ©enne)
  • Transport depuis le port de destination
  • Fraudes Ă  l’expĂ©dition

Attention : Il existe deux types d’escroqueries liĂ©es Ă  l’expĂ©dition. Tout d’abord, vous devez faire attention aux entreprises frauduleuses qui chargent des conteneurs avec des matĂ©riaux de rĂ©cupĂ©ration ou tout autre type de marchandises que celles commandĂ©es par l’acheteur.

La seule façon de prĂ©venir de telles escroqueries est de faire preuve d’une diligence raisonnable lors de la sĂ©lection d’un fournisseur et de vĂ©rifier la cargaison avant l’expĂ©dition – par exemple en envoyant un agent d’inspection de la qualitĂ©.

 

Ces escroqueries sont relativement faciles à prévenir.

C’est exactement ce qui se passe, avec une frĂ©quence accrue.

La compagnie maritime expĂ©die la cargaison au port de chargement. Cependant, Ă  leur arrivĂ©e, ils demandent une grosse somme d’argent pour libĂ©rer le connaissement.

Pendant ce temps, les autoritĂ©s du port de destination font pression sur l’importateur pour qu’il rĂ©clame rapidement la cargaison – en facturant un droit de port journalier – qui est souvent fixĂ© Ă  environ 50 dollars par jour.

Et les autoritĂ©s portuaires ? Ils ne peuvent normalement rien faire, car il s’agit d’un systĂšme vieux comme le nĂŽtre, qui Ă©volue lentement.

Cela dit, nous avons reçu beaucoup plus de rapports des importateurs des pays en dĂ©veloppement, comparativement Ă  ceux des marchĂ©s dĂ©veloppĂ©s, comme les États-Unis et l’Europe.

Remarque Sino : Il y a cependant un moyen trĂšs simple d’éviter cette situation : N’essayez jamais d’acheter du fret international Ă  un prix infĂ©rieur Ă  celui du marchĂ©.

Ce que nous avons dĂ©couvert, c’est que tous les acheteurs qui se sont fait arnaquer de cette façon, qui ont Ă©tĂ© contactĂ©s avec des offres incroyables – ou qui ont trouvĂ© les « transitaires » par leurs propres moyens.

17) 10 astuces pour payer son fret maritime Chine-Europe Moins cher

Si vous importex de Chine, le transport maritime est souvent l’option la moins couteuse mais saviez-vous que vous pouvez Ă©conomiser davantage ?

Le transport maritime est une bonne affaire compare aux autres mĂ©thodes d’expĂ©dition internationales c’est vrai mais il n’est pas peu cher pour autant. Lorsque vous importez, vous voulez minimiser vos coĂ»ts le plus possible pour maximiser vos profits.

Aujourd’hui, nous allons voir quelques moyens permettant de tirer au mieux profit de l’expĂ©dition par la mer.

Comment Ă©conomiser de l’argent sur le transport maritime en provenance de Chine ?

1-Les envois groupés

Si vous expédiez plusieurs articles de plusieurs fournisseurs, selon la distance entre ces fournisseurs, vous pouvez regrouper les différents envois en un seul.

Cela signifie qu’au lieu de devoir payer plusieurs fois pour tout (fret, douane, livraison etc..) vous payez seulement ces charges pour une expĂ©dition.

Cela s’appelle la consolidation de l’acheteur et cela peut vous faire Ă©conomiser de grandes sommes d’argent.

Cependant, lorsqu’on pense aux consolidations de l’acheteur en Chine, il est important de se rappeler que la masse continentale de la Chine est la mĂȘme qu’en Europe !

De la mĂȘme maniĂšre qu’il n’est probablement pas rentable de transporter quelque chose du portugal en Pologne, transporter quelque chose d’un bout de la chine Ă  l’autre n’est gĂ©nĂ©ralement pas rentable.

2- Augmenter vos volumes de commandes

Beaucoup de gens sont surpris de savoir que commander plus de produits n’augmente pas nĂ©cessairement le prix de l’expĂ©dition, et mĂȘme si c’est le cas, le prix n’augmente pas de beaucoup.

Augmenter vos commandes ne va pas baisser le prix de l’expĂ©dition mais va le rendre plus rentable car le coĂ»t par produit va diminuer.

En plus de cela, si vous augmentez suffisamment la taille de votre commande, vous pouvez peut-ĂȘtre avoir assez de produits pour remplir un conteneur plein, ce qui peut ĂȘtre plus rentable selon le volume de votre envoi.

3- Quand vous achetez plus de marchandises, le prix unitaire devrait descendre, renégociez donc avec votre fournisseur

Encore une fois, pas directement liĂ© Ă  l’envoi, mais une autre maniĂšre d’économiser lors de l’importation est d’acheter plus de produits. Plus grand est le volume achetĂ©, plus bas est le coĂ»t unitaire ce qui veut dire plus de profit.

Si vous augmentez la taille de votre commande, assurez-vous de renĂ©gocier avec votre fournisseur pour voir si le coĂ»t unitaire peut ĂȘtre baissĂ© et Ă©conomisez donc vous-mĂȘme de l’argent, surtout en combinant ce moyen avec le deuxiĂšme point.

4- Envoyer directement vers les entrepĂŽts Amazon FBA

Connaissez-vous le dicton « Le temps c’est de l’argent » ?

En important vos biens directement vers un entrepĂŽt Amazon (quelque chose que l’on peut faire pour vous !) vous pouvez Ă©conomiser du temps et de l’argent.

Le temps de rotation (et le montant que vous allez dĂ©penser pour le transport) seront Ă©liminĂ©s, vous n’aurez mĂȘme pas Ă  toucher vos biens avant qu’ils soient en service dans l’entrepĂŽt Amazon.

L’un des secteurs oĂč nous nous spĂ©cialisons est la livraison directement Ă  FBA en votre nom ; cependant, pour nous assurer que nous pouvons livrer Ă  Amazon, vous allez devoir vous assurez que votre fournisseur satisfait les exigences d’emballages d’Amazon.

En apprendre plus sur l’envoi direct à FBA ici.

5- Ne pas expĂ©dier pendant les vacances ou les pĂ©riodes d’affluence

Comme dans la plupart des entreprises, il y a des pĂ©riodes de l’annĂ©e oĂč le monde du transport de marchandise est occupĂ©.

Certaines de ces pĂ©riodes sont plus Ă©videntes comme la pĂ©riode prĂ©cĂ©dant NoĂ«l, et d’autres ne sont pas aussi bien connues comme les vacances et fĂȘtes nationales en Chine (certaines peuvent perturber la chaĂźne pendant des semaines) mais elles ont toutes un impact majeur.

Autour de certaines dates, il y aura plus de congestion, plus de retards et, malheureusement, plus de hausses de prix.

Les expĂ©ditions de derniĂšre minute ne sont pas une bonne idĂ©e pour cette raison ; si vous planifiez vos envois, vous pouvez essayer d’éviter les heures d’affluence et la congestion des pĂ©riodes de fĂȘtes.

En apprendre plus sur les hausses de prix et les taux de change ici.

6- FCL ou LCL ?

Si vous expĂ©diez par la mer, vos marchandises seront emballĂ©es dans un conteneur, chargĂ©es sur un navire et transportĂ©es Ă  travers l’ocĂ©an.

FCL et LCL sont deux diffĂ©rentes maniĂšres d’emballer vos produits et peuvent changer vos prix de façon significative.

Les deux diffÚrent de quelques façons, quand vous expédiez en utilisant FCL, vous payez un taux fixe et avez un conteneur entier pour vous.

Quand vous expĂ©diez en utilisant LCL, vous payez selon le volume de marchandises que vous envoyez et vous partagez un conteneur avec d’autres personnes.

Les Chargements de Conteneurs Pleins (FCL) sont moins chers que les Chargements de Conteneurs Inférieurs (LCL) une fois que vous avez atteint un certain volume de marchandises.

Choisir la mauvaise option peu vous laisser dĂ©penser bien plus que ce dont vous avez besoin donc assurez-vous d’avoir choisi la bonne option pour vous.

7- Choisir vos termes d’expĂ©dition attentivement (Incoterm)

Les termes d’expĂ©dition dĂ©terminent qui est responsable pour ceci et qui paye pour cela donc si vous les comprenez mal vous pouvez finir dans une situation confuse oĂč vous finissez Ă  payer bien plus que nĂ©cessaire.

C’est particuliĂšrement vrai pour les termes d’expĂ©dition EXW et CIF/CFR, oĂč vous pouvez vous heurter sur des frais cachĂ©s massifs Ă  travers des choses comme les licences d’exportation et les frais supplĂ©mentaires imprĂ©vus aux douanes.

Quand vous choisissez vos termes d’expĂ©dition, assurez- vous d’ĂȘtre au courant des coĂ»ts et responsabilitĂ©s pour chaque terme afin de savoir ce que vous payez et pourquoi.

Nous recommandons personnellement les termes d’expĂ©dition FOB car il s’agit d’un partage Ă©gal de la responsabilitĂ© et tous vos coĂ»ts sont visibles dĂšs le dĂ©but.

8- De quel port chinois allez-vous expédier ?

Il y a deux raisons pour que votre port de départ ait un effet sur votre prix.

Un : Géographie et Deux : Efficacité

Nous avons dĂ©jĂ  Ă©voquĂ© la taille de la Chine en comparaison Ă  la taille de l’Europe ; tellement e pays est grand vous pouvez imaginer que le coĂ»t pour transporter des marchandises varie d’un bout Ă  l’autre.

Une autre raison pour laquelle votre port de dĂ©part est tellement important est la taille du port lui-mĂȘme, plus le port est grand, plus il est Ă©quipĂ© pour faire face aux navires et plus le prix est bas.

Les ports plus petits sont plus chers car ils sont moins efficaces Ă  utiliser, certains ont mĂȘme besoin de navires d’apport pour ĂȘtre rejoints car ils ne sont pas directement accessibles par les grandes routes.

Ces deux choses affectent vos prix, ce qui affecte vos finances.

En apprendre plus sur quel port est le plus efficace pour expédier ici.

9- OĂč allez-vous expĂ©dier ?

Les mĂȘmes facteurs que ci-dessus s’appliquent ; la position et la taille du port sont deux facteurs importants pour dĂ©terminer oĂč est-ce que c’est une option rentable.

10- Assurez vos marchandises afin que (pire situation) si quelque chose se passe, vous soyez couvert

Ce conseil ne va pas nécessairement économiser votre argent, mais va assurer que vous ne le perdiez pas.

Si vous vous assurez d’avoir l’assurance marine, vous ĂȘtes couvert si quelque chose se passe mal pendant le transit.

Imaginez, vous venez de dépenser toutes vos économies en stock pour votre entreprise
 seulement pour négligence dans votre entrepÎt ce qui a endommagé vos marchandises.

Si vous n’ĂȘtes pas assurĂ©, vous perdrez votre argent, n’aurez plus de marchandises et aurez surement besoin d’un mouchoir pour pleurer.

Si vous avez une assurance, vous pouvez rĂ©clamer le retour de votre argent, et pour une dĂ©pense aussi marginale (assurance est souvent aussi faible que ÂŁ35) mĂȘme si vous n’avez pas besoin de rĂ©clamer votre argent, vous n’allez pas dĂ©truire vos bĂ©nĂ©fices nets.

Apprendre plus sur l’assurance ici.

 

Voilà les 10 maniÚres pouvant vous faire économiser quand vous expédier par fret maritime.

Et vous que pensez vous du fret maritime en 2020 ?

Tout sur le transport maritime par conteneur

18) Le transport international maritime en conteneur en 7 Ă©tapes simples

Tous les jours, des milliers de conteneurs arrivent dans les ports maritimes du monde entier.

Ils sont transportés à bord de navires immenses, qui offrent des services de transports réguliers sur des itinéraires fixes, un peu comme des bus ou des trains.

 

Chaque expĂ©dition reprĂ©sente une chaine d’approvisionnement spĂ©cifique. Cela peut ĂȘtre des Ă©quipements pour la maison en provenance du Vietnam et Ă  destination d’une boutique Ă  Marseille. Cela peut ĂȘtre des chaussures expĂ©diĂ©es depuis la Chine pour un magasin de sport en rĂ©gion parisienne.

 

Chaque chaĂźne d’approvisionnement est unique car cela implique le transfert rapide et prĂ©cis entre diffĂ©rents modes de transport. Les produits transportĂ©s sur des navires porte conteneur peuvent ĂȘtre placĂ©s dans des conteneurs Ă  l’usine d’origine.

 

Le conteneur est verrouillĂ© et scellĂ© afin que les produits soient sĂ©curisĂ©s et protĂ©gĂ©s jusqu’à l’arrivĂ©e Ă  l’entrepĂŽt, usine, ou magasin de l’acheteur. Pour cette raison, plus de 50% des produits transportĂ©s par voie maritime internationale sont transportĂ©s par conteneurs.

 

Un exemple concret : Un magasin d’articles de sport est Ă  court de chaussures neuves fabriquĂ©es dans le nord de la Chine. Le magasin place une commande pour 500 paires. L’entreprise de chaussure travaille avec un transitaire pour s’occuper de l’expĂ©dition des chaussures depuis l’usine chinoise.

Une entreprise de fret routier (camion) Ă  l’usine chinoise, charge la commande avec celles d’autres dĂ©taillants, dans un conteneur de 12 mĂštres qui est verrouillĂ© et scellĂ© via un systĂšme ultra sĂ©curisĂ©. Le conteneur ne sera pas ouvert avant son arrivĂ©e Ă  l’entrepĂŽt de distribution dans le pays de destination, Ă  moins que les douanes dĂ©cident de l’ouvrir et de l’inspecter (ce pont sera Ă©voquĂ© plus tard).

 

Le transitaire dĂ©termine que c’est plus Ă©conomique de transporter le conteneur par camion jusqu’au port de dĂ©part Ă  Tianjin. Pour livrer sur Paris, nous opterons pour le port du Havre.

Le transitaire a signĂ© un contrat avec le transporteur maritime, qui doit soumettre la documentation d’expĂ©dition aux autoritĂ©s dans le pays importateur et exportateur, donc pour ce cas en Chine pour la douane export et en France pour la douane import.

 

Ces documents informent sur le contenu exact de la marchandise, les informations sur l’exportateur et l’importateur, et ceux qui transportent le conteneur.

Maintenant qu’ils sont chargĂ©s dans le conteneur sur le navire, le conteneur de chaussures part en destination du port de Tianjin.

Quelques jours avant que le navire arrive Ă  destination, le capitaine du navire fournit un rapport aux autoritĂ©s portuaires de destination qui contient des informations sur le bateau, l’équipage et la cargaison.

 

Ayant reçu l’autorisation d’arriver au port du Havre, le navire porte-conteneurs accoste Ă  un poste d’amarrage proche des grandes grues qui seront utilisĂ©es pour le dĂ©chargement des conteneurs.

 

Beaucoup de dockers, quelquefois plus de 100 par navire, arrivent pour travailler sur le bateau. Cela comprend l’utilisation des grues, d’un greffier, et d’équipements opĂ©rationnels

 

Les douanes, armĂ©s d’une Ă©valuation prĂ©cise de chaque conteneur, peuvent sĂ©lectionner un conteneur spĂ©cifique pour une inspection approfondie.

 

Une fois que les douanes ont validĂ©, les dockers chargent le conteneur sur un remorque spĂ©cialement conçu pour les conteneurs. Maintenant, le conteneur de chaussures peut ĂȘtre acheminĂ© jusqu’Ă  l’adresse finale de livraison, en principe l’entrepĂŽt du client. Les conteneurs sont souvent transportĂ©s par train

quand la destination est trop loin du port.

 

Le camion arrive chez le client, situĂ© Ă  une distance raisonnable du port, oĂč le conteneur est ouvert. Si le client dispose de quai de dĂ©chargement alors il rĂ©alise l’opĂ©ration de dĂ©chargement par lui-mĂȘme.

 

PS : Si le client de dispose pas de quai/matériel pour décharger, alors le dépotage (déchargement du conteneur) se fait au port par le transitaire, et la livraison par camion Hayon.

 

19) Les tailles des conteneurs maritimes

Le transport par conteneurs existe depuis plus de 50 ans, et sa standardisation a commencĂ© peu aprĂšs, sous le nom d’Organisation internationale de normalisation (ISO).

 

Les conteneurs standardisĂ©s ont transformĂ© l’industrie du transport maritime et terrestre, permettant au transport de marchandises par rail, par route et par bateau, d’ĂȘtre grandement facilitĂ©. En effet, les conteneurs peuvent s’adapter Ă  diffĂ©rentes formes de transportLa standardisation des conteneurs a contribuĂ© Ă  l’efficacitĂ© et les Ă©conomies d’Ă©chelle dans le transport de marchandises qui transitent chaque annĂ©e par nos systĂšmes habituels.

Il existe plusieurs tailles de conteneurs standardisés, mais nous avons mis ici les trois principales tailles :
    • 20’GP = 20’DV = 20FT = 20â€Č = 6 mĂštres (usage gĂ©nĂ©ral)

 

    • 40’GP = 40’DV = 40FT = 40â€Č = 12 mĂštres (usage gĂ©nĂ©ral)

 

    • 40’HC = 40’HQ = 12 mĂštres avec un plus grand espace de stockage

 

En respectant une norme de taille particuliĂšre, ils peuvent ĂȘtre utilisĂ©s dans de nombreux moyens de transport : rail, bateau et route.

6 types de transport maritime :

Dry storage containers (Conteneurs de stockage Ă  sec ou conteneur classique) – ce sont les conteneurs d’expĂ©dition standard mentionnĂ©s prĂ©cĂ©demment, qui sont utilisĂ©s pour expĂ©dier des matĂ©riaux secs, de longueur normale (3m, 6m et 12m).

 

Flat rack containers (conteneurs plateforme) – ils contiennent des cĂŽtĂ©s pliables, idĂ©aux pour l’expĂ©dition de bateaux, d’Ă©quipements et de voitures

 

Open side containers (Conteneurs avec ouvertures latĂ©rales) – ici, les portes des conteneurs peuvent ĂȘtre ouvertes complĂštement sur le cĂŽtĂ©, ce qui permet un chargement plus large des matĂ©riaux, idĂ©al pour l’expĂ©dition des lĂ©gumes.

 

Open top containers (conteneurs Ă  toit ouvert) – selon le titre, ces conteneurs n’ont pas de toit, ce qui permet d’expĂ©dier des marchandises de toute hauteur, telles que des grues ou des machines

 

Refrigerated containers (conteneurs rĂ©frigĂ©rĂ©s) – pour les denrĂ©es alimentaires ou les produits pharmaceutiques

 

Tanks (rĂ©servoirs) – ils sont conçus pour retenir les liquides (y compris les carburants)

20) Conteneur complet ou groupage consolidation ?eurs maritimes

l existe deux types de conditionnement des conteneurs, le Full Container Load (FCL) et le Less than Container Load (LCL), ou expédition en vrac.

FCL = Conteneur complet

LCL = Groupage

Pour ceux qui souhaitent importer une petite quantitĂ© de marchandises qui ne nĂ©cessitent pas nĂ©cessairement un conteneur complet, il peut ĂȘtre intĂ©ressant d’envisager un chargement en groupage, dans lequel un groupeur ou un transitaire combine les marchandises de votre fournisseur avec d’autres afin d’effectuer un chargement complet. Le coĂ»t unitaire par m3 est supĂ©rieur Ă  celui d’un chargement complet en conteneur, mais le coĂ»t total de la livraison sera infĂ©rieur. Nous avons Ă©tabli ici une comparaison entre les expĂ©ditions FCL et LCL.

Prenons l’exemple d’un transport Chine-France

  • Si vous avez 7m3, demandez du groupage
  • Si vous avez + de 13 m3, demandez a votre transitaire 2 devis
  • Au-delĂ  de 15m3, le conteneur complet est moins cher.

L’emballage utilisĂ© Ă  l’intĂ©rieur des conteneurs pour le transport aussi bien pour le chargement que pour la livraison est les palettes, qui sont souvent des supports en bois ou en plastique pour la charge, et souvent emballĂ© et scellĂ© sous plastique, soit en caisses.

Tarif

Le prix est l’un des facteurs les plus importants de l’expĂ©dition des marchandises, mais il est important de bien comprendre la responsabilitĂ© du destinataire (expĂ©diteur/acheteur) et du distributeur ou du vendeur.

L’expĂ©dition des marchandises et les responsabilitĂ©s sont clairement dĂ©finies par des incoterms – et il existe environ 13 termes diffĂ©rents (que vous pouvez dĂ©couvrir ici).

Les deux documents essentiels pour l’expĂ©dition (et souvent les devis donnĂ©s par le transitaire) sont le connaissement (le contrat d’expĂ©dition), et la lettre de transport (la facture pour le coĂ»t de l’expĂ©dition des marchandises de A Ă  B).

En bref, l’acheteur peut faire appel Ă  son propre agent de fret et Ă  sa propre livraison, ou livrer en utilisant le transitaire du vendeur (en utilisant Ă©ventuellement une certaine forme de majoration ou de coĂ»t).

En rÚgle générale, les fournisseurs donnent un devis pour un service de transport ExWorks ou Free on Board lors de la livraison des marchandises.

L’essentiel du transport par conteneurs

Le transport par conteneurs a commencĂ© sous sa forme actuelle en 1956, lorsque Malcolm McLean a brevetĂ© le premier porte-conteneurs. En 1961, l’Organisation internationale de standardisation a commencĂ© Ă  fixer des tailles standard pour tous les conteneurs. Avant la normalisation du transport maritime par conteneurs, un fabricant emballait ses marchandises sur un navire. Ces marchandises Ă©taient ensuite dĂ©ballĂ©es du navire et chargĂ©es dans un train ou un camion.

Objectif des services d'expédition par conteneurs

Les services de transport maritime par conteneurs sont importants pour le commerce mondial. Que vous achetiez des chaussures de tennis en Chine ou des articles en cuir en Australie, il est nĂ©cessaire de disposer d’un moyen Ă©conomique pour expĂ©dier ces marchandises. C’est lĂ  que les services de transport maritime par conteneurs entrent en jeu.

Tailles des conteneurs

Le transport par conteneurs utilise des conteneurs de taille standard de 20 pieds (6,09 mĂštres), 40 pieds (12,18 mĂštres), 45 pieds (14,6 mĂštres) et 53 pieds (16,15 mĂštres). L’unitĂ© Ă©quivalente de vingt pieds (TEU) est la mesure standard. Les conteneurs sont construits selon des normes internationales, ce qui les rend interchangeables entre les compagnies maritimes et les compagnies de chemin de fer ou de camion.

Les différents types de conteneurs sont les suivants : ouverture classique, ouvertures latérales, toit ouvert, mi-hauteur, plateforme, réfrigéré, réservoir, modulaires, et cargaison à sec.

Conteneurs standardisés

L’utilisation de conteneurs maritimes standardisĂ©s permet de charger et de dĂ©charger efficacement les navires, les trains et les remorques. Cela rend les marchandises plus abordables que si les conteneurs Ă©taient chargĂ©s et dĂ©chargĂ©s Ă  chaque Ă©tape sur le trajet.

Spécialités

Lorsque vous choisissez un service de transport par conteneurs, gardez Ă  l’esprit ce que vous transportez. La sĂ©lection ne se limite pas au prix final. Vous expĂ©diez des fruits, du chocolat ou des fruits de mer ? Si oui, vous souhaitez choisir un service qui utilise des conteneurs rĂ©frigĂ©rĂ©s spĂ©cialisĂ©s oĂč le contrĂŽle de la tempĂ©rature est possible. Si vous expĂ©diez des machines ou du matĂ©riel de taille inhabituelle, vous souhaitez un service utilisant des conteneurs Ă  toit ouvert ou plateforme. Ces derniers permettent de manipuler plus facilement un produit qui ne peut pas ĂȘtre placĂ© dans un conteneur standard fermĂ©.

Les conteneurs Ă  toit ouvert sont idĂ©aux pour les grues, les machines et les articles de taille inhabituelle. Les plateformes sont idĂ©aux pour les bateaux, les vĂ©hicules, les machines et les Ă©quipements industriels. Les conteneurs Ă  ouverture latĂ©rale sont idĂ©aux pour les lĂ©gumes tels que les oignons et les pommes de terre. Les rĂ©servoirs sont utilisĂ©s pour les produits chimiques, le vin, l’huile vĂ©gĂ©tale.

Transport de conteneurs de fret

Il existe plusieurs modes de transport pour les conteneurs de fret. Il s’agit notamment des modes suivants

  • Les navires de fret : Le transport maritime de ligne est assurĂ© par des navires de haute mer qui suivent des itinĂ©raires dĂ©terminĂ©s selon des horaires fixes. Selon le Conseil mondial de la navigation, il existe « environ 400 services de ligne ».
  • Le fret aĂ©rien : Les avions sont plus rapides mais transportent beaucoup moins de marchandises. Ils sont donc plus chers et moins respectueux de l’environnement.
  • Fret ferroviaire : Le rail est un moyen efficace de transporter du fret d’un port maritime vers une destination Ă  travers le pays. Les conteneurs sont transportĂ©s par grue du navire vers un wagon de chemin de fer.
  • Fret routier : Un conteneur peut ĂȘtre chargĂ© directement d’un cargo ou d’un wagon de chemin de fer vers un tracteur-remorque sans avoir Ă  toucher physiquement le produit.
Comment le fret est-il expédié ?

Les marchandises transportĂ©es par bateau peuvent ĂȘtre chargĂ©es et scellĂ©es directement chez le fabricant et le rester jusqu’Ă  leur arrivĂ©e dans l’entrepĂŽt de l’acheteur.

Le fabricant travaille avec des transitaires qui organisent le transport Ă  partir de leur entrepĂŽt. L’entreprise de camionnage arrive chez le fabricant et charge le produit dans un conteneur standardisĂ©. La douane est la seule entitĂ© qui peut ouvrir un conteneur scellĂ© Ă  des fins d’inspection jusqu’Ă  ce que le conteneur atteigne sa destination finale. Le transitaire dĂ©cide du port le plus rentable pour expĂ©dier le produit.

Comment décider

Le prix sera toujours un Ă©lĂ©ment clĂ© dans le choix d’un service de transport par conteneurs. Outre le coĂ»t, il est important de choisir un service qui a la rĂ©putation d’expĂ©dier avec succĂšs le type de produit que vous transportez.

21) Que sont les porte-conteneurs ? Histoire, types et conception

Que sont les porte-conteneurs ?

Comme son nom l’indique, un navire structurĂ© spĂ©cifiquement pour contenir d’Ă©normes quantitĂ©s de marchandises compactĂ©es dans diffĂ©rents types de conteneurs est appelĂ© porte-conteneurs (navire). Le processus d’envoi de cargaisons dans des conteneurs est connu sous le nom de conteneurisation.

L’une des mĂ©thodes les plus rentables de transport de marchandises est celle des navires porte-conteneurs. Ces navires ont permis de transfĂ©rer d’Ă©normes quantitĂ©s de marchandises Ă  la fois et ont modifiĂ© efficacement le commerce mondial.

Les porte-conteneurs sont les navires de charge qui transportent, pour la plupart, des cargaisons maritimes qui ne sont pas en vrac. Dans le monde d’aujourd’hui, les porte-conteneurs transportent environ 90 % des cargaisons non-vrac. Les porte-conteneurs sont l’un des principaux moyens de transport de marchandises utilisĂ©s dans le monde. Ces conteneurs sont de taille standardisĂ©e, de sorte qu’ils peuvent ĂȘtre facilement transfĂ©rĂ©s vers diffĂ©rents modes de transport. Tout peut ĂȘtre transportĂ© sur un porte-conteneurs.

 

En raison de la demande croissante sur le marchĂ©, de l’augmentation de la capacitĂ© de transport de marchandises, de l’amĂ©lioration de l’efficacitĂ© opĂ©rationnelle et des processus environnementaux, les porte-conteneurs sont devenus de plus en plus grands.

La capacitĂ© de transport des navires porte-conteneurs a aujourd’hui augmentĂ© de plus de 1200% par rapport Ă  1968. Ils sont devenus plus avancĂ©s sur le plan technologique et plus Ă©conomes en carburant au fil du temps.

Histoire des porte-conteneurs

Le lancement du transport par conteneurs constitue l’une des Ă©volutions les plus remarquables de l’industrie du fret maritime. Les porte-conteneurs ont rĂ©volutionnĂ© la maniĂšre dont les cargaisons sont transportĂ©es et acheminĂ©es dans le monde entier, en garantissant la sĂ©curitĂ© des cargaisons ainsi transportĂ©es. Certaines des plus grandes compagnies de transport maritime d’aujourd’hui s’occupent principalement de la forme conteneurisĂ©e du fret.

Les tout premiers modĂšles de navires porte-conteneurs ont Ă©tĂ© lancĂ©s au dĂ©but des annĂ©es 1950 et Ă©taient principalement conçus pour transporter les wagons de marchandises des trains de marchandises. GrĂące Ă  des systĂšmes de grue et de rampe, ces wagons de marchandises pouvaient ĂȘtre chargĂ©s et dĂ©chargĂ©s des navires.

Au fil des ans, les progrĂšs technologiques ont permis de mettre au point des mĂ©thodes relativement plus pratiques, bien que les systĂšmes de grue jouent toujours un rĂŽle majeur dans les opĂ©rations de chargement et de dĂ©chargement des conteneurs dans les cales des navires. Des systĂšmes d’arrimage et de manutention spĂ©cialisĂ©s sont utilisĂ©s pour fixer les conteneurs Ă  leur place.

 

Les navires porte-conteneurs sont construits pour accueillir d’immenses charges de fret possibles. La capacitĂ© de charge des navires porte-conteneurs est mesurĂ©e en termes d’unitĂ©s Ă©quivalentes Ă  vingt pieds ou EVP, les plus grands navires porte-conteneurs transportant jusqu’Ă  plus de 15 000 – 16 000 EVP.

En raison de ces capacités élevées, certains des plus grands navires du monde sont des porte-conteneurs.

Types de navires porte-conteneurs

Les porte-conteneurs peuvent ĂȘtre classĂ©s de plusieurs façons :

Générations de développement

Les porte-conteneurs sont passés par différentes phases. Ces phases ont été classées par générations.

  1. PremiĂšre gĂ©nĂ©ration – 1956 Ă  1970
  2. DeuxiĂšme gĂ©nĂ©ration – 1970 Ă  1980
  3. TroisiĂšme gĂ©nĂ©ration – 1980 Ă  1988
  4. QuatriĂšme gĂ©nĂ©ration – 1988 Ă  2000
  5. CinquiĂšme gĂ©nĂ©ration – 2000 Ă  2005
  6. SixiĂšme gĂ©nĂ©ration – 2006 Ă  ce jour
Modes de traitement

Navires porte-conteneurs LoLo

Les navires Ă  levage et Ă  chargement sont des porte-conteneurs Ă  engrenages, qui peuvent charger et dĂ©charger eux-mĂȘmes les cargaisons Ă  l’aide de leur propre grue.

Ils ont la capacité de fonctionner sans grue portuaire et peuvent effectuer les opérations de chargement sans assistance.

Lire aussi : Grue portique Ă  conteneurs : Construction et exploitation

Navires porte-conteneurs ROCON

Les ROCON sont des navires rouliers qui transportent Ă©galement des conteneurs. Les dispositions sont telles que les conteneurs peuvent ĂȘtre chargĂ©s sur le pont ou sur une cale sĂ©parĂ©e spĂ©cifiquement, destinĂ©e au chargement des conteneurs.

Lire aussi : Que sont les navires rouliers ?

Taille des navires

Voici quelques-uns des principaux types de porte-conteneurs en fonction de leur taille :

  • Panamax
  • Suezmax
  • Post-Panamax
  • Post-Suezmax
  • Post-Malaccamax
Panamax
  • Les navires de taille Panamax ont Ă©tĂ© introduits pour la premiĂšre fois en 1980.
  • Ces navires Ă©taient d’environ 4 000 Ă  5 000 EVP.
  • Leur dimension Ă©tait telle qu’ils ne pouvaient pas passer le canal de Panama. Ils Ă©taient limitĂ©s Ă  une longueur maximale de 294,1 m, Ă  une largeur de 32,3 m et Ă  un tirant d’eau maximal de 12 m, ce qui Ă©tait normal par rapport aux dimensions du canal.
Le Post-Panamax
  • Un nouveau rĂ©seau de transport a Ă©tĂ© introduit par APL sans utiliser le canal de Panama. Cela a crĂ©Ă© le type « Post-Panamax ». L’introduction du Regina MĂŠrsk en 1996 a crĂ©Ă© un nouveau dĂ©veloppement sur le marchĂ© des porte-conteneurs avec une capacitĂ© officielle de 6400 TEU.
  • Le dĂ©veloppement du Post-Panamax a Ă©tĂ© l’appogĂ©e. Dans le monde actuel, ils occupent prĂšs de 30 % de la flotte mondiale.
  • Cette taille de navires a introduit de nouvelles idĂ©es et mĂ©thodes sur le marchĂ© du transport maritime par conteneurs.
  • Le concept de navires porte-conteneurs cellulaires a Ă©tĂ© donnĂ©. Les guides cellulaires s’Ă©tendaient du fond de la cale jusqu’Ă  certains niveaux au-dessus du pont. Cela permettait de rĂ©duire les coĂ»ts d’exploitation des armateurs, car aucun matĂ©riel d’arrimage n’Ă©tait utilisĂ© pour fixer les conteneurs. Cela permettait Ă©galement d’amĂ©liorer la vitesse de chargement/dĂ©chargement, et de rĂ©duire le dĂ©placement des conteneurs.
Suezmax
  • Des navires Suezmax de taille maximale ont Ă©tĂ© introduits en relation avec le canal de Suez. Ces navires ont presque la mĂȘme taille que celle du canal de Sue
  • Les navires Suezmax ont une capacitĂ© de transport d’environ 12 000 EVP, avec une largeur d’environ 50 Ă  57 m et un tirant d’eau compris entre 14,4 et 16,4 m.
Post-Suezmax
  • Il s’agit de porte-conteneurs ultra-larges d’une capacitĂ© de transport de 18 000 EVP, d’une largeur de 60 m et d’un tirant d’eau maximal de 21 m.
  • Ces navires sont connus sous le nom de Post Suezmax car leurs dimensions sont trop grandes pour que le navire puisse passer le canal de Suez.
Post - Malacamax
  • Cette taille reproduit le tirant d’eau maximal autorisĂ© de 21 m du dĂ©troit de Malacca.
  • Pour que des navires de cette taille puissent entrer dans les ports, les autoritĂ©s portuaires devront ĂȘtre prĂȘtes. Actuellement, seuls deux ports dans le monde sont prĂȘts Ă  accepter des navires de cette taille, Ă  savoir Singapour et Rotterdam.

Gamme de services

Navire de ravitaillement
  • Ces navires sont utilisĂ©s pour les trajets courts. En principe, les voyages ne dĂ©passent pas 500 km et ils ne font du commerce que dans les zones cĂŽtiĂšres.
  • La capacitĂ© de ces navires ne dĂ©passe pas 1500TEU.
Navire-mĂšre
  • Ce sont les navires qui font du commerce international.
  • La taille de ces navires est beaucoup plus grande que celle des navires de ravitaillement.

Conception de base des navires porte-conteneurs

La conception du porte-conteneurs est dĂ©terminante. La coque est similaire Ă  celle des navires de charge classiques qui sont construits autour d’une quille solide. La partie infĂ©rieure du navire a un effet important sur la construction du navire. Il y a des ponts infĂ©rieurs, une salle des machines et de nombreux ballasts et rĂ©servoirs de carburant. Les cales Ă  cargaison sont les endroits oĂč les conteneurs sous le pont sont chargĂ©s.

À l’intĂ©rieur de la cale, il y a des dispositifs de guidage des cellules qui guident le conteneur pour qu’il s’emboĂźte bien. Cette cale aide le grutier Ă  faire glisser le conteneur en toute sĂ©curitĂ© dans les cales. Il est impĂ©ratif de bien maintenir ce guide de cellule. Tout dommage aux guides de cellule peut avoir des consĂ©quences graves. Ces cales sont surmontĂ©es de couvercles d’Ă©coutilles, au-dessus desquels les conteneurs sont Ă©galement empilĂ©s.

La plupart des porte-conteneurs modernes n’ont pas de grue, mais certains en ont une, en particulier sur les navires de petite taille. Les navires qui ont des grues Ă  bord sont appelĂ©s porte-conteneurs Ă  engrenages, tandis que les navires sans grue sont appelĂ©s porte-conteneurs Gearless.

 

Ces navires porte-conteneurs Ă©quipĂ©s d’un moteur les utilisent pour l’auto-chargement et le dĂ©chargement dans les ports oĂč le volume de la cargaison est faible. Il existe Ă©galement des systĂšmes spĂ©cialisĂ©s pour sĂ©curiser les conteneurs Ă  bord.

La plupart des porte-conteneurs sont Ă©quipĂ©s de panneaux d’Ă©coutille amovibles. Les panneaux d’Ă©coutille augmentent non seulement la capacitĂ© de transport des navires, mais empĂȘchent Ă©galement l’entrĂ©e d’eau dans la cale, les conteneurs sous le pont et sur le pont Ă  la fois. Ces panneaux d’Ă©coutille sont munis de taquets qui doivent ĂȘtre fermĂ©s aprĂšs chaque opĂ©ration de chargement et avant le dĂ©part du navire de n’importe quel port.

 

De plus, Ă  l’intĂ©rieur d’un porte-conteneurs, il y a des cales bien dĂ©limitĂ©es qui sĂ©parent chaque conteneur les uns des autres, ce qui simplifie l’ensemble du classement des conteneurs.

  • En pratique, les porte-conteneurs sont considĂ©rĂ©s comme une rĂ©fĂ©rence gĂ©nĂ©rique. Il existe plusieurs types de navires porte-conteneurs dans le cadre de leur champ d’application. Chaque navire porte-conteneurs est unique et diffĂ©rent.
  • Les porte-conteneurs qui sont construits spĂ©cifiquement pour s’insĂ©rer dans les eaux du canal de Panama sont appelĂ©s porte-conteneurs Panamax. Ces navires peuvent ĂȘtre chargĂ©s avec un maximum d’environ 5 000 EVP et mesurent un peu plus de 290 mĂštres de long.
  • La plus petite variante des porte-conteneurs est le type Small Feeder. Ces porte-conteneurs peuvent transporter des charges allant jusqu’Ă  1 000 EVP. Plusieurs dĂ©veloppements apportĂ©s Ă  la catĂ©gorisation des Feeder ont abouti Ă  la crĂ©ation des catĂ©gories « Feedermax » et « Feeder ». Les premiers peuvent transporter un maximum d’environ 3 000 EVP, tandis que les seconds peuvent transporter environ 2 000 EVP.
  • Les navires porte-conteneurs reprĂ©sentent la majoritĂ© des cargaisons transportĂ©es dans le monde entier. En raison de la demande toujours croissante de meilleurs moyens de transport maritime de marchandises, d’Ă©normes progrĂšs ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©s dans le domaine des porte-conteneurs. Ces progrĂšs devraient encore s’accentuer dans

Types de conteneurs

  • Les conteneurs ISO, Ă©galement appelĂ©s conteneurs intermodaux, sont utilisĂ©s pour le transport de marchandises. Les conteneurs ISO sont conçus pour ĂȘtre transportĂ©s par plusieurs modes de transport, comme le camion et le rail, ou le rail et le bateau.
  • Ces conteneurs de fret sont conformes aux normes de fabrication des conteneurs de l’Organisation internationale de standardisation (ISO).
  • L’ISO est une organisation internationale de normalisation dont le siĂšge est Ă  GenĂšve, en Suisse. Les conteneurs ISO sont produits dans plusieurs configurations standard, notamment secs (ou cubiques), isolĂ©s, Ă  plateau (ou plate-forme), Ă  toit ouvert, rĂ©frigĂ©rĂ©s et rĂ©servoirs. Les conteneurs ISO secs sont des conteneurs Ă  usage gĂ©nĂ©ral, totalement fermĂ©s, de type boĂźte, utilisĂ©s pour le transport Ă  usage gĂ©nĂ©ral.
  • Les conteneurs ISO sont fabriquĂ©s dans des dimensions standard. La largeur standard des conteneurs ISO est de 8 pieds (2,5m), les hauteurs standard sont de 8 pieds 6 pouces (2,60m) et 9 pieds 6 pouces (2,9m), et les longueurs les plus courantes sont de 20 pieds (6m) et 40 pieds (12m).
  • L’utilisation de conteneurs de 45 pieds (Ă  peu prĂšs 14m) a Ă©galement augmentĂ© de maniĂšre significative.

Types de conteneurs par conception

  • Conteneur plateforme
  • Container Ă  sec
  • Conteneur tunnel
  • Conteneur Ă  ouvertures latĂ©rales
  • Conteneur-rĂ©servoir cylindrique
  • Conteneur thermique
  • Conteneur Ă  toit ouvert
  • Conteneur frigorifique/rĂ©frigĂ©rĂ©

L'avenir des porte-conteneurs

Les porte-conteneurs reprĂ©sentent la majoritĂ© des cargaisons transportĂ©es dans le monde entier. En raison de la demande toujours croissante de meilleurs canaux de transport maritime de marchandises, on a constatĂ© d’Ă©normes progrĂšs dans le domaine des porte-conteneurs. Ces progrĂšs devraient encore s’accentuer dans les annĂ©es Ă  venir.

Les porte-conteneurs devront relever de nombreux autres dĂ©fis, mais le secteur du transport maritime de conteneurs restera toujours important. Les changements Ă  venir dans les rĂšgles/rĂ©glementations, les lois environnementales de plus en plus strictes, le marchĂ© concurrentiel, l’introduction de nouvelles technologies, l’augmentation du trafic maritime par rapport Ă  l’augmentation de la capacitĂ© de transport des navires seront des problĂšmes prĂ©pondĂ©rants.

22) 16 Types d’unitĂ© de conteneur dans le transport maritime

Les unitĂ©s de conteneurs constituent la partie la plus intĂ©grante de l’ensemble de l’industrie, du commerce et du transport maritime. Ces conteneurs maritimes sont les structures qui stockent les diffĂ©rents types de produits, le tout en utilisant diffĂ©rents types de porte-conteneurs.

Ainsi, selon le type de produits Ă  expĂ©dier ou les services spĂ©ciaux qu’ils doivent fournir, les modĂšles de conteneurs peuvent varier en termes de dimensions, de structure, de matĂ©riaux, de construction, etc.

Voici les diffĂ©rents types de conteneurs couramment utilisĂ©s aujourd’hui :

1. Conteneur de stockage Ă  sec

Les conteneurs d’expĂ©dition les plus couramment utilisĂ©s ; ils existent en diffĂ©rentes dimensions standardisĂ©s par l’ISO. Ils sont utilisĂ©s pour l’expĂ©dition de matĂ©riaux secs et sont disponibles dans des dimensions de 20 pieds (6m), 40 pieds (12m) et 10 pieds (3m).

2. Conteneur plateforme

Avec leurs cĂŽtĂ©s rabattables, ils ressemblent Ă  de simples conteneurs de stockage et d’expĂ©dition dont les cĂŽtĂ©s peuvent ĂȘtre repliĂ©s de maniĂšre Ă  former une plateforme pour l’expĂ©dition d’une grande variĂ©tĂ© de marchandises.

3. Conteneur Ă  toit ouvert

Avec un toit qui peut ĂȘtre complĂštement retirĂ© afin que les matĂ©riaux de toute hauteur puissent ĂȘtre expĂ©diĂ©s facilement.

4. Conteneur tunnel

Les unitĂ©s de stockage de conteneurs sont dotĂ©es de portes aux deux extrĂ©mitĂ©s du conteneur, elles sont extrĂȘmement utiles pour le chargement et le dĂ©chargement rapide des matĂ©riaux.

5. Conteneur de stockage à ouvertures latérales

Ces unités de stockage sont dotées de portes qui peuvent se transformer en cÎtés complÚtement ouverts, offrant ainsi un espace beaucoup plus large pour le chargement des matériaux.

6. Conteneur Ă  double porte

Ce sont des unitĂ©s de stockage qui sont pourvues de doubles portes, ce qui permet d’avoir une piĂšce plus large pour le chargement et le dĂ©chargement des matĂ©riaux. Les matĂ©riaux de construction comprennent l’acier, le fer, etc. dans des dimensions standardisĂ©es de 20 et 40 pieds.

7 .Conteneurs ISO réfrigérés

Il s’agit de conteneurs d’expĂ©dition Ă  tempĂ©rature rĂ©gulĂ©e qui ont toujours une basse tempĂ©rature contrĂŽlĂ©e. Ils sont exclusivement utilisĂ©s pour l’expĂ©dition de substances pĂ©rissables comme les fruits et lĂ©gumes sur de longues distances.

8. Conteneurs isolés ou thermiques

Il s’agit des conteneurs de stockage maritime qui sont Ă©quipĂ©s d’un contrĂŽle de tempĂ©rature rĂ©gulĂ© leur permettant de maintenir une tempĂ©rature plus Ă©levĂ©e.

Le choix des matĂ©riaux est fait de maniĂšre Ă  leur permettre de durer longtemps sans ĂȘtre endommagĂ©s par une tempĂ©rature Ă©levĂ©e. Ils sont plus adaptĂ©s au transport de produits sur de longues distances.

9. RĂ©servoirs

Ces unitĂ©s de stockage sont principalement utilisĂ©es pour le transport de matiĂšres liquides, elles sont utilisĂ©es par une grande partie de l’industrie du transport maritime. Ils sont gĂ©nĂ©ralement fabriquĂ©s en acier robuste ou en d’autres matĂ©riaux anticorrosion, ce qui leur confĂšre une longue durĂ©e de vie et une protection des matĂ©riaux.

10. Conteneur roulant pour le stockage de marchandises

Il s’agit d’un conteneur pliable, l’un des conteneurs spĂ©cialisĂ©s conçus pour le transport d’ensembles ou de piles de matĂ©riaux. Ils sont constituĂ©s d’un grillage mĂ©tallique Ă©pais et solide, ainsi que de roues qui permettent de les dĂ©placer facilement.

11. Conteneurs demi-hauteur

Les conteneurs de demi-hauteur sont fabriquĂ©s principalement en acier. Ces conteneurs ont une hauteur infĂ©rieure de moitiĂ© Ă  celle des conteneurs classiques. Ils sont surtout utilisĂ©s pour des marchandises telles que le charbon, les pierres, etc. qui doivent pouvoir ĂȘtre chargĂ©es et dĂ©chargĂ©es facilement.

12. Transporteurs de voitures

Les transporteurs de voitures sont des unitĂ©s de stockage de conteneurs spĂ©cialement conçues pour le transport de voitures sur de longues distances. Ils sont dotĂ©s de cĂŽtĂ©s rabattables qui permettent Ă  une voiture de bien tenir Ă  l’intĂ©rieur des conteneurs sans risque d’ĂȘtre endommagĂ©e ou de bouger sur place.

13. Conteneurs intermédiaires pour le transport en vrac

Il s’agit de conteneurs maritimes de stockage spĂ©cialisĂ©s, fabriquĂ©s uniquement Ă  des fins d’expĂ©dition intermĂ©diaire de marchandises. Ils sont conçus pour traiter de grandes quantitĂ©s de matĂ©riaux et sont fabriquĂ©s pour expĂ©dier des matĂ©riaux vers une destination oĂč ils peuvent ĂȘtre emballĂ©s et envoyĂ©s vers le lieu final.

14. Tambours

Comme leur nom l’indique, les conteneurs d’expĂ©dition circulaires, fabriquĂ©s Ă  partir d’un choix de matĂ©riaux tels que l’acier, les mĂ©taux lĂ©gers, la fibre, le plastique dur, etc. sont les plus adaptĂ©s au transport en vrac de matiĂšres liquides. Ils sont plus petits mais, en raison de leur forme, peuvent nĂ©cessiter plus d’espace.

15. Conteneurs à usage spécial

Ce ne sont pas des conteneurs ordinaires, mais des unitĂ©s de conteneurs, faites sur mesure pour des usages spĂ©cialisĂ©s. Ils sont principalement utilisĂ©s pour des services de haut niveau, comme le transport d’armes et les incendies criminels. Leur construction et la composition de leurs matĂ©riaux dĂ©pendent donc de l’usage spĂ©cial auquel ils sont destinĂ©s. Mais dans la plupart des cas, la sĂ©curitĂ© reste la prioritĂ© absolue.

16. Caisse mobile

Il s’agit d’un type particulier de conteneurs utilisĂ©s principalement en Europe. Non fabriquĂ©s selon les normes ISO, ce ne sont pas des unitĂ©s de conteneurs maritimes standardisĂ©s mais ils sont extrĂȘmement utiles tout de mĂȘme. Ils sont dotĂ©s d’un fond solide et d’un toit retirable, ce qui les rend adaptĂ©s Ă  l’expĂ©dition de nombreux types de produits.

QUESTIONS RECURRENTES

Le transport de marchandises est le processus de transport de marchandises, de biens et de cargaisons par voie terrestre, maritime ou aĂ©rienne … Le fret lui-mĂȘme peut ĂȘtre dĂ©fini comme les marchandises transportĂ©es par camion, par train, par bateau ou par avion. Les moyens de transport gĂ©nĂ©ralement associĂ©s au transport de marchandises sont les camions, les wagons et les grands navires transportant des conteneurs.

Types de cargaisons maritimes. … Les cargaisons transportĂ©es par le transport maritime se rĂ©partissent en plusieurs catĂ©gories, chacune nĂ©cessitant l’utilisation de navires spĂ©cialisĂ©s. Les deux principales catĂ©gories sont les cargaisons gĂ©nĂ©rales et les cargaisons en vrac. Les cargaisons gĂ©nĂ©rales sont unifiĂ©es (transportĂ©es dans des unitĂ©s de charge dĂ©finies) tandis que les cargaisons en vrac sont en vrac (transportĂ©es en n’importe quelle quantitĂ©).

Transport : Le but le plus ancien du transport maritime Ă©tait de transporter des personnes d’un endroit Ă  l’autre. Les gens peuvent voyager autour du globe grĂące Ă  des navires avec un minimum de risques. À l’Ă©poque, le transport par bateau n’Ă©tait pas pratique car il fallait beaucoup de temps pour atteindre la destination.

Le prix sera toujours un Ă©lĂ©ment clĂ© dans le choix d’un service de transport par conteneurs. Outre le coĂ»t, il est important de choisir un service qui a la rĂ©putation d’expĂ©dier avec succĂšs le type de produit que vous transportez.

Le transport par conteneurs utilise des conteneurs de taille standard de 20 pieds (6,09 mĂštres), 40 pieds (12,18 mĂštres), 45 pieds (14,6 mĂštres) et 53 pieds (16,15 mĂštres). L’unitĂ© Ă©quivalente de vingt pieds (TEU) est la mesure standard. Les conteneurs sont construits selon des normes internationales, ce qui les rend interchangeables entre les compagnies maritimes et les compagnies de chemin de fer ou de camion.

Les différents types de conteneurs sont les suivants : ouverture classique, ouvertures latérales, toit ouvert, mi-hauteur, plateforme, réfrigéré, réservoir, modulaires, et cargaison à sec.

Pour toutes questions supplémentaires, vous pouvez contacter nos équipes à tout moment, par mail ou téléphone, un conseiller vous répondra dans les meilleurs délais.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?


Nos experts vous répondent sous 48H

jusqu'à - 30% de réduction immédiate sur vos frais logistiques

Non vous ne rĂȘvez pas, il est possible de baisser les coĂ»ts de Fret en appliquant 3 techniques simples.

Personne ne vous en a jamais parlĂ© et pourtant c’est la rĂ©alitĂ©.

PrĂȘt ?