Fret par bateau/cargo depuis la Chine vers la France et vers l'Europe

 

SINO Shipping opÚre en Chine depuis de nombreuses années.

Nous avons Ă©tĂ© en mesure de bĂątir une expertise et un rĂ©seau solide, ce qui nous permet d’offrir les meilleurs services de transport ferroviaires disponibles sur le marchĂ©.

Nous allons voir ici en détail quels sont les caractéristiques du transport maritime afin que ce type de transport  n'ai plus aucun secret pour vous !

 

Si vous souhaitez importer des marchandises par conteneur depuis la Chine, vous devez impérativement lire cet article:

Partie 1: Transport maritime par conteneur en Chine, procédures, prix, conditions et conseils

SOMMAIRE (cliquez sur la partie qui vous intéresse) masquer

1) Incoterms

1.1) DĂ©finir la responsabilitĂ© du vendeur et de l’acheteur

En Chine, l’organisation du transport maritime est trĂšs prĂ©cise et quasi immuable. En gĂ©nĂ©ral, les quatre incoterms : EXW ; FOB ; CFR et CIF sont les plus utilisĂ©s pour un transport en provenance de Chine. Pour dĂ©terminer un prix et les responsabilitĂ©s de chacun lors d’un transport international, il est impĂ©ratif de bien saisir les notions d’incoterm. Pour chaque transport, l’incoterm dĂ©terminera les responsabilitĂ©s de chaque acteur impliquĂ© dans le transport.

En fonction de ces quatre incoterms, la dĂ©limitation des responsabilitĂ©s pour les transitaires lors d’un transport de marchandise varie de maniĂšre trĂšs prĂ©cise :

  • Pour un transport en EXW, le fournisseur s’occupe de mettre la marchandise Ă  disposition et prĂȘte Ă  l’expĂ©dition Ă  la sortie d’usine. La prise en charge du transporteur ou du transitaire dĂ©bute dĂšs la rĂ©ception de la marchandise Ă  la sortie d’usine, jusqu’au lieu de destination finale convenu.
  • Pour un transport en FOB, le fournisseur se charge d’acheminer les marchandises jusqu’au port de dĂ©part, sur le navire. C’est ensuite au transitaire de prendre en charge le reste du transport jusqu’à l’adresse de livraison finale.
  • Pour un transport en CIF, le transporteur prend en charge le fret et l’assurance du transport jusqu’au port d’arrivĂ©e

De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, vous trouverez l’incoterm clairement dĂ©fini dans la facture proforma ou la fiche de devis fournie. Dans le cas contraire, il est impĂ©ratif de prendre connaissance de ces Ă©lĂ©ments avant d’entreprendre toute dĂ©marche de transport international.

1.2) FOB ou CIF ?

Beaucoup d’expĂ©ditions maritimes en Chine se font Ă  partir des mĂȘmes incoterms,EXW ou FOB plus majoritairement. Si la plupart des expĂ©ditions se fait en FOB, c’est notamment dĂ» aux relations Ă©troites entre les fournisseurs et les sociĂ©tĂ©s de transport routier locales qui souhaitent maĂźtriser cette partie du transport (de l’entrepĂŽt/usine jusqu’au port de dĂ©part.)

Ces relations de longues dates entretenues entre les fournisseurs et les sociĂ©tĂ©s de transport routier permettent d’obtenir des prix trĂšs compĂ©titifs pour le transport des marchandises jusqu’au port de dĂ©part. De ce fait, cette partie du transport est systĂ©matiquement gĂ©rĂ©e par les fournisseurs chinois.

En revanche, pour le fret, le dĂ©douanement en France/Belgique/Suisse et la livraison finale, vous pouvez solliciter un expert SINO Shipping qui se chargera du reste du transport jusqu’à l’acheminement final des marchandises.

Maintenant que vous connaissez vos conditions d’achats, les fameux incoterms, il vous faut chiffrer le transport

port transport maritime

2) Combien coûte le transport maritime depuis la Chine ?

 

Pour mieux rĂ©pondre aux besoins de chaque client, plusieurs dĂ©clinaisons de prix et de services sont disponibles. De ce fait, deux options de transport peuvent ĂȘtre proposĂ©es dans le cadre d’un transport maritime :

 

2.1) Le conteneur complet (FCL)

SINO Shipping assure des expéditions de maniÚre hebdomadaire vers les principaux ports du monde. Pour chaque expédition maritime, les équipes SINO Shipping vous proposent deux types de conteneurs complets :

  • Le 20 pied qui dispose de 33 mĂštres cubes
  • Le 40 pied, capable de transporter 66 mĂštres cubes de marchandises.

2.2) Le conteneur en groupage (LCL)

Ce choix est trĂšs avantageux en termes de prix car une seule partie du conteneur sera utilisĂ©e pour le transport de vos marchandises. Cette option de transport vous permet de rationaliser vos coĂ»ts de maniĂšre significative. Vos marchandises sont disposĂ©es dans le conteneur parmi celles d’autres clients et vous ne paierez qu’au prorata de l’espace utilisĂ©. L’option “porte Ă  porte” est Ă©galement envisageable dans le cadre de ces expĂ©ditions maritimes en groupage.

Le groupage est conseillé pour un volume entre 0-15m3. Toutefois, cela peut varier en fonction du port de départ. Merci de nous contacter pour en savoir davantage.

 

2.3) Suggestions de SINO Shipping

Vous souhaitez importer/exporter de la marchandise vers/depuis la Chine mais vous ne savez pas encore quel incoterm privilĂ©gier ? Pour un transport fiable et efficace, les Ă©quipes SINO Shipping vous conseillent d’opter pour des prises en charges (quasi) complĂštes de vos expĂ©ditions.

Autrement dit, il est plus judicieux pour vous de choisir des incoterms tels que EXW ou FOB, oĂč la (quasi) totalitĂ© de votre expĂ©dition sera assurĂ©e et supervisĂ©e par une Ă©quipe de professionnels dĂ©diĂ©s. Ces deux incoterms permettent une prise en charge Ă  partir de l’usine/entrepĂŽt (EXW) ou Ă  partir du port de dĂ©part (FOB), ce qui vous enlĂšve une part de responsabilitĂ© importante lors du transport.

L’expĂ©rience de SINO Shipping dans le domaine des transports entre la Chine et la France/Suisse/Belgique permet aujourd’hui Ă  nos Ă©quipes de prendre en charge tout type de marchandise entre les deux pays (denrĂ©es alimentaires, produits chimiques ou dangereux etc.)

Lors de vos expéditions, peu importe la marchandise transportée, nous gérons toutes les étapes nécessaires au transport, notamment les étapes les plus complexes (dédouanement et autres formalités administratives.)

Pour tout renseignement complémentaire concernant un transport de marchandises entre la Chine et la France, veuillez contacter un conseiller SINO qui répondra à toutes vos questions.

 

2.4) Kilos, Lbs, m3, cbm, feet, il faut absolument maitriser le volume et le poids

Vos fournisseurs et usines chinoises peuvent communiquer avec vous en utilisant les métriques européennes ou américaines. Soyez sûr de bien convertir le volume et le poids.

Dimensions & capacité des containers standards

container volume 20 40 pied

2.5) Grosse variation de prix dans les devis ?

Soyez prudent lorsque vous choisissez un partenaire logistique en Chine.

Certaines sociĂ©tĂ©s ne s’adaptent pas forcĂ©ment aux besoins des clients et cela peut provoquer des conflits importants. Pour Ă©viter cela, n’hĂ©sitez pas Ă  contacter plusieurs transitaires et essayez de trouver celui qui vous semble le plus rĂ©actif, professionnel et compĂ©titif. Cette combinaison des trois facteurs vous permettra de gĂ©rer vos expĂ©ditions de la Chine vers le pays de votre choix.

Essayez Ă©galement de favoriser un transitaire qui vous apportera soutien et conseils sur toute la partie administrative (dĂ©douanement etc.). C’est une phase primordiale et indispensable puisqu’elle est tout simplement obligatoire.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H

2.6) Le fret maritime est-il toujours le moins cher des moyens de transport ?

L’organisation du transport, ainsi que le choix du bon service suscitent de trùs nombreuses interrogations pour les clients.

Quand vos expéditions sont égales ou inférieures à un mÚtre cube, par exemple 1 mÚtre cube pour 50 kilos, vous vous demandez quel service de transport serait le plus approprié.

Dans ce cas de figure, il est important de noter que le poids / volume minimum facturé pour une expédition LCL (groupage) est de 1 mÚtre cube ou une tonne.

Beaucoup de personnes ont tendance à penser que le transport maritime est systématiquement moins cher que le transport aérien. En réalité, il existe des solutions de transport par voie express (voie aérienne) beaucoup plus compétitives pour les petits volumes.

De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, il est prĂ©fĂ©rable de choisir le transport aĂ©rien pour un poids facturable infĂ©rieur Ă  100 kg, et parfois mĂȘme de 200 kg pour certaines destinations.

3) Emballage des marchandises

 

3.1) Emballage – Le point de dĂ©part d’une expĂ©dition rĂ©ussie

 

Votre expĂ©dition doit ĂȘtre suffisamment protĂ©gĂ©e, de l’usine jusqu’à l’entrepĂŽt portuaire de chargement, pour ensuite ĂȘtre chargĂ©e dans un conteneur et prĂȘte Ă  l’expĂ©dition.

 

Ensuite, votre marchandise sera transportĂ©e par bateau dans un entrepĂŽt portuaire de dĂ©charge avant d’ĂȘtre chargĂ©e sur un camion. Avec toutes ses opĂ©rations de manutention liĂ©es au transport de marchandise, l’emballage fait donc partie d’une des Ă©tapes les plus importantes dans le fret maritime. Cette Ă©tape permet de sĂ©curiser la marchandise du dĂ©but jusqu’à la fin du transport et permet Ă©galement de limiter certains frais annexes imprĂ©vus (casses etc.)

Pour cette raison, les équipes SINO Shipping emballent vos marchandises dans le respect des normes internationales :

  • Cartons intĂ©rieurs : 5 couches
  • Cartons extĂ©rieurs : 5 couches
  • Emballage en plastique : oui (sur carton extĂ©rieur)
  • Palettes : Oui (norme IPPC ISPM 15)
  • Remarque sur le fret : Oui (ImprimĂ© sur le carton extĂ©rieur)

Voici la taille commune de la palette :

  • Europe: 1200 * 1000mm ou 1200 * 800mm
  • Australie: 1140 * 1140mm
  • Etats-Unis: 40 * 48 pouces (1016 * 1219 mm)

3.2) En vrac, cartons, sur palettes ; en caisse ?

Les compagnies maritimes imposent un poids maximum pour les conteneurs

  • 20 pieds : 22,1 tonnes
  • 40 pieds : 27,4 tonnes
  • 40 HC : 29,6 tonnes

La plupart de vos achats sera conditionnée (en général) en cartons. Il vous faut donc connaßtre les données suivantes :

  • Les dimensions des cartons
  • Les dimensions des palettes sur lesquelles sont entreposĂ©s ces cartons

Je vais donc devoir comparer ces données aux volumes des conteneurs dont on connaßt désormais les dimensions

  • 20 pieds : 33 m3
  • 40 pieds : 67,3 m3
  • 40 HC : 76 m3

 

Combien de cartons par palettes, combien de palettes par container ?

Dans cet exemple, je choisis des palettes d’industrie : 100 x 120 cm

  • Pour rappel le poids d’une palette est de 30 kilos
  • la charge maximale par palette est de 1.5 tonnes

Vous pourrez donc charger:

  • 9 palettes dans un conteneur 20 pieds
  • 22 palettes dans un conteneur 40 pieds

Si vous connaissez la dimension de vos cartons, des palettes, du container (dimension intĂ©rieure), ainsi que le poids alors vous pourrez dĂ©cider quelle est l’option la plus adaptĂ©e entre le groupage et le complet.

4) Port de dĂ©part – Comment choisir ?

Les ports chinois sont parmi les plus importants ports du monde. 8 des 17 ports les plus importants sont chinois. En incluant Taiwan et Hong Kong, cela monte Ă  10.

4.1) Ports Chinois les plus exploités

Les 8 principaux ports chinois en termes de nombres de conteneurs sont localisĂ©s sur la cote Est, depuis Shenzhen jusqu’à Dalian dans le nord.

Seul le port de Guangzhou est situé dans les terres, a la confluence des 3 fleuves majeurs.

 

5) Transport de matiĂšre dangereuse et fret maritime

5.1) Comment et sous quelle condition transporter des matiĂšres dangereuses depuis la Chine par voie maritime

Une petite introduction au transport de matiĂšres dangereuse

Un transport de marchandise classique, se classifie en « hazardous », contrairement aux biens dangereux qualifiés sur les documents de DG.

 

C’est quoi un produit dangereux ?

Des biens classés dangereux pourraient vous surprendre, comme les aérosols, les parfums, tout objets contenant des batteries au lithium, comme les téléphones ou les ordinateurs portable.

Il y a neuf classes de produits dangereux (en anglais)

transport produits dangereux

Existe-t-il un étiquetage de ces produits pour vérifier leur dangerosité ?

comment identifier produits dangereux

Vous voyez un de ces logos sur vos produits ? Ne prenez pas de risque !
Nos experts vous répondent sous 48H

OĂč puis je trouver d’autre dĂ©tails ?

Si vous n’ĂȘtes pas sĂ»r, il faut demander au fournisseur les MSDS (material safety data sheet), qui se doit de vous les fournir.

 

Qui est responsable de déclarer les marchandises dangereuses ?

C’est la responsabilitĂ© de l’envoyeur, de s’assurer que les biens dangereux sont dĂ©clarĂ©s correctement, emballĂ©s et Ă©tiquetĂ©s avec la documentation requise par le pays d’origine, la compagnie maritime et le pays de destination.

 

Comment transporter mes biens dangereux ?

Il n’y a pas de procĂ©dure standard pour le transport de matĂ©riel dangereux. Cela dĂ©pend de ce que vous transportez. Rentrez en contact avec nos experts, ils vous indiqueront toute les Ă©tapes Ă  suivre.

Pour tout complĂ©ment d’information rendez-vous sur le site de l’IMO (International Maritime Organization)

 

6) Transport maritime réfrigéré

SINO shipping est fier de vous offrir du transport par conteneur a température contrÎléedepuis tous les principaux ports chinois. Marchandises périssables, congelées, boissons, ou autres marchandises nécessitant un strict contrÎle de la température, nous sommes un des leaders sur la Chine.

 

7) RORO et Bulk

Nos services de fret maritime peuvent s’accompagner de transport roro bulk et projet cargo. Nous sommes capables de vous surprendre:

  • Manutention portuaire
  • Management des flux
  • VĂ©rification des routes et accĂšs
  • Transport Multimodal
  • Equipement de levage
  • Emballage et mise en caisse

 

8) Pourquoi Sino shipping et pas un autre transitaire ?

8.1) Au cƓur des plus grands marchĂ©s Ă©conomiques

Dans le cadre de ce dynamisme engendrĂ© par l’économie chinoise et par ses diffĂ©rentes activitĂ©s de transport, SINO Shipping s’est basĂ© en Chine pour rĂ©pondre aux besoins de ses clients. La prĂ©sence historique et l’expĂ©rience dans la rĂ©gion permet aujourd’hui à SINO Shipping de vous offrir une gamme de services complĂšte pour gĂ©rer vos dĂ©marches de transport Ă  l’international entre la Chine et le pays de votre choix. Plusieurs options de transport sont envisageables et chaque dossier est examinĂ© avec soin pour des prestations pleinement adaptĂ©es Ă  vos attentes, Ă  des tarifs toujours plus compĂ©titifs.

 

8.2) Des conseillers toujours Ă  votre Ă©coute

Durant chaque expĂ©dition, peu importe le mode de transport choisi, vous avez la possibilitĂ© de contacter un expert SINO Shipping qui restera Ă  votre entiĂšre disposition pour vous informer en temps rĂ©el du bon dĂ©roulement du transport et de chaque Ă©tape qu’il comporte.

Pour tout renseignement complĂ©mentaire concernant vos expĂ©ditions par voie maritime (ou autre) entre la Chine et la France, n’hĂ©sitez pas Ă  consulter un conseiller SINO qui vous apportera des Ă©lĂ©ments de rĂ©ponse concrets et efficaces. Le rĂ©seau de partenaires logistiques entretenu Ă  travers la Chine et la France permet à SINO Shipping de vous apporter des solutions de transport adaptĂ©es Ă  vos besoins et Ă  la nature de vos marchandises. Pour chacune de vos demandes, un expert du transport prĂ©conise pour vous les solutions de transport les plus efficaces et les plus Ă©conomiques.

 

8.3) Un service client unique

Pour chaque demande, un interlocuteur privilégié est mis à votre disposition et se charge de vous accompagner sur toute la durée de la prestation. Définissez clairement vos attentes et des solutions de transport sur-mesure seront développées pour répondre à vos besoins dans les moindres détails. Ce conseiller reste à votre entiÚre disposition durant la totalité de la prestation et vous avez la possibilité de le contacter à tout moment pour toute demande ou question supplémentaire.

De plus, pour une meilleure comprĂ©hension de vos attentes, nos employĂ©s polyglottes sont chargĂ©s de vous accompagner dans la langue de votre choix. Cela vous permet de dĂ©crire vos attentes avec plus d’aisance pour des prestations exĂ©cutĂ©es comme vous l’envisagiez.

Partie 2: Quels sont les secrets d’une expĂ©dition par voie maritime depuis la Chine ?

Le transport maritime en provenance de Chine est perçu comme un problĂšme majeur lors de l’importation de produits. En tant que professionnel de l’approvisionnement, je peux affirmer avec confiance que le transport maritime n’est pas ce qui devrait vous tenir Ă©veillĂ© la nuit.

Il y a des questions beaucoup plus complexes lorsqu’on importe de la Chine. Toutefois, les importateurs ont encore des raisons d’ĂȘtre prĂ©occupĂ©s par les questions liĂ©es au fret.

 

Incoterms, FCL, LCL, LCL, connaissement. Pour commencer, la terminologie peut ĂȘtre dĂ©courageante en soi. De plus, la plupart des gens de l’industrie peuvent Ă  peine expliquer, en langage clair, comment le processus de transport maritime fonctionne de A Ă  Z.

 

1) Incoterms

Par exemple, FOB (Free on Board) ne comprend que le transport de l’usine jusqu’au port de destination (Hong Kong). En outre, FOB comprend Ă©galement toutes les procĂ©dures d’exportation, qui sont nĂ©cessaires pour s’assurer que la cargaison peut ĂȘtre exportĂ©e lĂ©galement.

Cependant, à partir du port de destination, vous devez organiser l’acheminement vers la destination finale.

Lorsque vous obtenez une proposition d’un fournisseur, vous devez toujours spĂ©cifier l’incoterm que vous voulez. Le prix unitaire pour FOB Hong Kong est, par exemple, infĂ©rieur Ă  un prix unitaire basĂ© sur DAP Los Angeles.

Aujourd’hui, de nombreux importateurs expĂ©dient leurs produits directement de l’usine en Chine vers un entrepĂŽt Amazon FBA. De lĂ , Amazon gĂšre le stockage et la distribution des produits.

C’est ce que vous devez savoir au sujet de l’expĂ©dition Ă  un centre Amazon FBA :

  1. La cargaison doit ĂȘtre Ă©tiquetĂ©e conformĂ©ment aux rĂšgles d’étiquetage d’Amazon.
  2. La cargaison doit ĂȘtre palettisĂ©e pour un dĂ©chargement rapide Ă  l’arrivĂ©e. Chaque cĂŽtĂ© de la palette doit ĂȘtre Ă©tiquetĂ©.
  3. La cargaison sera envoyĂ©e Ă  l’adresse Amazon, selon les termes DAP ou DDP.

Cependant, vous pouvez rĂ©server l’expĂ©dition DAP ou DDP Ă  partir de votre transitaire.

Le coût du fret par unité volumétrique est toutefois plus élevé, car les compagnies maritimes doivent tenir compte des frais administratifs qui sont fixés par destinataire.

2) Assurance du fret

L’assurance est incluse, par dĂ©faut, lorsque vous sĂ©lectionnez l’incoterm CIF, qui reprĂ©sente le coĂ»t du fret (et) l’assurance.

Si vous commandez l’expĂ©dition selon DAT (LivrĂ© au Terminal) ou DAP (LivrĂ© au Lieu), vous devez informer votre compagnie maritime que la cargaison doit ĂȘtre assurĂ©e.

Normalement, l’assurance transport ne couvre que la valeur de la cargaison, en cas d’avarie de transport. Elle ne couvrira pas les ventes perdues ou les coĂ»ts de dĂ©veloppement de produits.

3) Expédition et autres délais de livraison

Le dĂ©lai d’acheminement de port Ă  port dĂ©pend de la distance.

Vous trouverez ci-dessous un bref aperçu :

  • Hong Kong – Los Angeles, USA : 20 jours
  • Hong Kong – New York, USA : 32 jours
  • Hong Kong – Felixstowe, Royaume-Uni : 29 jours
  • Hong Kong – Hambourg, Allemagne : 30 jours
  • Hong Kong – Singapour : 5 jours
  • Hong Kong – Sydney : 12 jours

Le mĂȘme retard administratif s’applique dans le port de destination, qui dans de nombreux cas peut ĂȘtre encore plus long. Dans les cas extrĂȘmes, vous pouvez faire face Ă  des retards pouvant aller jusqu’à deux ou trois semaines, dans le port de destination.

Ainsi, les entreprises qui importent de Chine par voie maritime doivent faire beaucoup de planification et disposer de marges importantes pour les retards.

4) Volumes de conteneurs

Si vous dĂ©cidez d’importer des conteneurs complets, vous disposez de quatre options de volume de conteneurs diffĂ©rents :

  1. FCL 20 »’ (Volume : 33.2 cbm)
  2. FCL 40 »’ (Volume : 67.7 cbm)
  3. FCL 40 »’ HQ (Volume : 76.3 cbm)
  4. FCL 45 »’ HQ (Volume : 85.9 cbm)

Il y a encore une façon d’économiser beaucoup d’argent en fonction du coĂ»t du fret maritime qui est liĂ© au volume du conteneur. Il s’agit de passer des commandes en fonction des unitĂ©s qui s’adaptent Ă  une taille de conteneur spĂ©cifique plutĂŽt qu’à une quantitĂ© prĂ©dĂ©terminĂ©e.

Cette derniĂšre situation peut devenir assez coĂ»teuse puisque LCL s’accompagne de frais portuaires plus Ă©levĂ©s et de  » frais administratifs par expĂ©dition  » que le transport maritime FCL.

Les fournisseurs chinois ont tendance Ă  utiliser des matĂ©riaux d’emballage d’exportation bon marchĂ© et de qualitĂ© infĂ©rieure aux normes.

Pour vous assurer que votre cargaison est protégée pendant le transport, vous pouvez utiliser la liste de contrÎle suivante :

  • Cartons intĂ©rieurs : 5 couches
  • Carton extĂ©rieur : 5 couches
  • Emballage en plastique : Oui (sur carton extĂ©rieur)
  • Palettes : Oui (norme NIMP 15 de l’UE)
  • Remarque sur le fret : Oui (imprimĂ© sur le carton extĂ©rieur)

Amazon, par exemple, a besoin de marchandises palettisĂ©es, car le dĂ©chargement d’un carton Ă  la fois prend beaucoup de temps. Cela est rarement compris par les directeurs d’usine et les commerciaux chinois, car la main d’Ɠuvre est beaucoup moins chĂšre qu’en Occident.

Mais l’emballage pour l’exportation ne se limite pas Ă  la protection. Il y a plusieurs rĂšglements sur l’emballage pour l’exportation Ă  prendre en considĂ©ration, comme la NIMP 15 et les restrictions sur les piles au lithium.

Avant d’expĂ©dier Ă  partir de la Chine, vous devez confirmer quelles rĂ©glementations d’expĂ©dition s’appliquent Ă  votre marchĂ© et Ă  votre produit.

5) Comment pouvons-nous trouver le taux de fret le moins cher de la Chine ?

C’est une question que l’on nous pose tout le temps. Cependant, les taux de fret sont fixĂ©s en fonction des prix du marchĂ©, qui changent chaque semaine. Il n’y a pas de  » transitaires bon marchĂ©  » qui offrent des services d’expĂ©dition Ă  rabais.

En fin de compte, vous devrez toujours payer les mĂȘmes frais de port et de transport que si vous demandiez un envoi DAP ou DDP dĂšs le dĂ©but.

6) Comment pouvons-nous nous assurer que notre expédition est livrée à temps ?

Le dĂ©lai de livraison est toujours fixe. Tout au plus, la livraison peut diffĂ©rer d’un jour ou deux. Tout comme pour les taux de fret, aucun transitaire ne peut offrir un transport plus rapide que les autres.

Néanmoins, il y a quelques choses que vous pouvez faire pour éviter que votre envoi soit retardé :

  1. Assurez-vous que la valeur en douane dĂ©clarĂ©e est correcte et qu’elle correspond Ă  votre facture commerciale et Ă  votre connaissement.
  2. Commander selon les conditions FOB et s’assurer que le fournisseur prĂ©pare tous les documents de dĂ©douanement Ă  l’exportation Ă  temps.
  3. Demandez Ă  votre transitaire de contacter votre fournisseur quelques jours avant que les marchandises soient prĂȘtes Ă  ĂȘtre expĂ©diĂ©es, plutĂŽt que d’attendre jusqu’au dernier jour.
  4. Acheter une caution douaniĂšre au moins un mois avant l’arrivĂ©e des marchandises au port (États-Unis).
  5. Demander un numĂ©ro EORI au moins 2 semaines avant l’arrivĂ©e des marchandises dans le port (UE).
  6. Demandez Ă  votre fournisseur d’utiliser des emballages d’exportation de haute qualitĂ© (et soyez spĂ©cifique) pour Ă©viter le reconditionnement avant l’expĂ©dition.
  7. Payer le solde et les frais de transport Ă  temps, afin que les documents d’expĂ©dition ne soient pas retardĂ©s.

Si vous ĂȘtes vraiment en retard, vous pourriez aussi envisager de diviser la cargaison en deux. Une partie (disons 20 %) est livrĂ©e par voie aĂ©rienne, tandis que le reste est expĂ©diĂ© par voie maritime. Ainsi, vous pouvez vous rĂ©approvisionner une semaine aprĂšs la fin du cycle de production.

7) Devrions-nous faire appel à un transitaire ou laisser le fournisseur gérer le processus de transport ?

En gros, vous avez deux options : soit le fournisseur administre le processus d’expĂ©dition, soit vous le faites par l’intermĂ©diaire d’un transitaire.

En laissant le fournisseur administrer (c.-Ă -d. rĂ©server l’expĂ©dition), le processus d’expĂ©dition vous donne moins de transparence.

En fait, ils ajoutent souvent quelques centaines de dollars sur les frais d’expĂ©dition. Personnellement, je ne pense pas que ce soit mal, car le fournisseur est alors forcĂ© de faire les heures supplĂ©mentaires de rĂ©servation et de superviser le processus de fret.

Cependant, dans la plupart des cas, il est prĂ©fĂ©rable pour l’acheteur de travailler directement avec un transitaire de bonne rĂ©putation.

Un transitaire peut normalement offrir une large gamme de services d’expĂ©dition, y compris FCL, LCL et fret aĂ©rien.

8) Les transitaire sont lĂ  pour vous assister

De plus, ils vous fournissent une personne-ressource dĂ©signĂ©e qui vous tient au courant et rĂ©pond Ă  vos questions. Cela dit, la plupart des gens qui travaillent dans le domaine de la logistique s’attendent Ă  ce que l’importateur respecte les procĂ©dures.

En tant que tel, ne vous attendez pas Ă  recevoir des leçons gratuites. Lisez les procĂ©dures avant d’engager le transitaire.

L’une de ces sociĂ©tĂ©s est Flexport.com, une sociĂ©tĂ© basĂ©e Ă  San Francisco, qui permet aux importateurs aux États-Unis et en Europe de rĂ©server et de gĂ©rer toutes les parties du processus d’expĂ©dition Ă  partir de leur ordinateur.

C’est une trĂšs grosse affaire pour ceux d’entre nous qui ont passĂ© des annĂ©es Ă  traiter avec des transitaires arrogants et sans scrupules. Comme beaucoup d’entre vous le savent, c’est une industrie qui a dĂ©sespĂ©rĂ©ment besoin d’ĂȘtre perturbĂ©e.

9) Devons-nous payer des impĂŽts en Chine ?

Non, vous n’avez pas Ă  payer de « taxe Ă  l’exportation » lorsque vous importez de Chine.

Ces deux coĂ»ts sont inclus si vous commandez l’expĂ©dition selon les conditions suivantes : FOB, CIF, DAT et DAP.

Toutefois, le dĂ©douanement Ă  l’exportation n’est pas inclus lors de l’achat selon les conditions EXW (Ex Works).

10) Que se passe-t-il aprĂšs l’arrivĂ©e de la cargaison dans le port de destination ?

Vous serez averti quelques jours avant l’arrivĂ©e. AprĂšs l’arrivĂ©e du porte-conteneurs, les conteneurs sont d’abord dĂ©chargĂ©s. Certaines peuvent ĂȘtre inspectĂ©es par les autoritĂ©s douaniĂšres locales, mais la plupart ne le sont pas.

Que ce soit vous ou le fournisseur qui a géré le fret, votre transitaire ou votre courtier en douane entame les procédures de dédouanement.

Ce processus prend normalement de 1 à 3 jours, selon la cargaison et le processus appliqué,

En savoir plus sur les procĂ©dures douaniĂšres lors de l’importation en provenance de Chine.

11) Comment puis-je accĂ©der Ă  la cargaison aprĂšs l’arrivĂ©e au port de destination ?

Vous avez deux options : soit vous le ramassez vous-mĂȘme, soit vous demandez Ă  votre agent maritime de le charger sur un camion et de le livrer Ă  un endroit spĂ©cifique. Ce n’est pas plus dur que ça.

Si vous commandez un chargement complet de conteneurs, il est certain que nous vous le recommandons. Lors de la livraison, vous pouvez vous attendre Ă  disposer de 30 minutes Ă  une heure pour dĂ©charger la cargaison. Au-delĂ , le transitaire facture normalement l’importateur sur une base horaire.

12) Que se passe-t-il si la cargaison est endommagĂ©e Ă  l’arrivĂ©e ?

Cela se produit en fait beaucoup plus souvent que la plupart des importateurs ne le supposent. C’est aussi le moment oĂč cette assurance s’avĂšre ĂȘtre un assez bon investissement.

Si votre cargaison est endommagée, je vous conseille de suivre ce processus :

  1. Prenez des photos et des vidéos des dommages.
  2. Estimer le nombre total de cartons et de produits endommagés.
  3. Effectuer un calcul de la perte de valeur totale. Gardez Ă  l’esprit que ceci devrait ĂȘtre soutenu par la valeur indiquĂ©e sur la facture commerciale.
  4. Envoyez le matĂ©riel Ă  votre compagnie d’assurance.

Par consĂ©quent, je vous suggĂšre de demander Ă  votre fournisseur une copie de la police d’assurance du fret maritime avant l’expĂ©dition de la cargaison. Vous saurez alors qui contacter au cas oĂč votre cargaison serait endommagĂ©e pendant le transport.

De plus, il arrive que les fournisseurs n’obtiennent pas l’assurance appropriĂ©e. Si vous voulez vraiment ĂȘtre sĂ»r que votre fret est assurĂ©, vous devez le rĂ©server vous-mĂȘme, par l’intermĂ©diaire de votre transitaire.

Cependant, gardez Ă  l’esprit que la plupart des assurances de fret maritime ne couvrent que la valeur de vos produits et non les frais d’expĂ©dition.

13) Documents d’expĂ©dition

On pourrait penser que nous vivons Ă  l’ùre numĂ©rique. Cependant, le 19Ăšme siĂšcle est encore bien vivant dans le monde du fret international.

  • Connaissement

Le principal document de fret Ă©mis par la compagnie de transport qui spĂ©cifie la compagnie de transport, la compagnie d’exportation (vendeur), le destinataire (acheteur), les produits, le volume et l’incoterm.

Le connaissement est obligatoire lors de l’expĂ©dition depuis la Chine et doit ĂȘtre livrĂ© (avec la facture commerciale et la liste d’emballage) Ă  l’acheteur dans un dĂ©lai de 2 semaines Ă  compter de la date d’expĂ©dition.

  • Facture commerciale

Un document prĂ©cisant la valeur de la commande, les types de produits et les coordonnĂ©es du destinataire. Ce document est utilisĂ© par le transitaire ou le courtier en douane pour le dĂ©douanement et le calcul des droits d’importation et autres taxes (c’est-Ă -dire la taxe sur la valeur ajoutĂ©e).

  • Liste d’emballage

Un document prĂ©cisant le volume, les diffĂ©rents types de produits et la quantitĂ© par type de produit. La liste d’emballage est obligatoire et doit ĂȘtre livrĂ©e avec le connaissement.

  • Certificat d’origine / Formulaire A

Un document prĂ©cisant l’origine de la matiĂšre premiĂšre et/ou des produits. Ce document peut ĂȘtre utilisĂ© pour dĂ©terminer le taux des droits Ă  l’importation (certains pays bĂ©nĂ©ficient de droits d’importation prĂ©fĂ©rentiels), mais aussi pour les statistiques et l’application des embargos.

14) Licences d’importation

Normalement, une licence d’importation n’est pas requise aux États-Unis, dans l’Union europĂ©enne et sur d’autres marchĂ©s dĂ©veloppĂ©s.

Il y a cependant quelques exceptions :

  • Produits pharmaceutiques
  • Certains types de produits chimiques
  • Animaux et plantes vivants
  • Produits alimentaires et agricoles
  • Certificats de produits et autres documents de conformitĂ©

La plupart des produits sont rĂ©glementĂ©s aux États-Unis et dans l’Union europĂ©enne. D’autres marchĂ©s, comme Singapour et l’Australie, fondent leurs rĂ©glementations de produits sur celles Ă©laborĂ©es et mises en Ɠuvre par les États-Unis et l’UE.

15) Les contrĂŽles Ă  la douane

Au moment de la rĂ©daction du prĂ©sent rapport, il n’existe pas de « systĂšme normalisĂ© de soumission des certificats de produits ». Par consĂ©quent, il se peut que vous ne soyez pas tenu de fournir des certificats de produit ou d’autres documents de conformitĂ© aux autoritĂ©s douaniĂšres.

La tendance va dans une seule direction. L’application de la loi s’intensifie et ce n’est qu’une question de temps avant que les autoritĂ©s ne rationalisent et normalisent les procĂ©dures de soumission des documents.

Cela signifie que les importateurs ne pourront mĂȘme pas faire entrer les produits dans le pays, sans preuve que les produits sont conformes Ă  toutes les normes de sĂ©curitĂ© obligatoires et autres rĂšglements.

16) Coûts liés au fret maritime

L’expĂ©dition Ă  partir de la Chine implique une multitude de frais diffĂ©rents. Le coĂ»t est Ă©troitement liĂ© Ă  l’incoterm sĂ©lectionnĂ©.

Ci-dessous, j’énumĂšre un certain nombre de coĂ»ts que vous devriez garder Ă  l’esprit lors de l’expĂ©dition Ă  partir de la Chine :

  • Transport jusqu’au port de chargement (inclus dans FOB)
  • DĂ©douanement Ă  l’exportation (inclus dans FOB)
  • Frais de transport maritime (inclus dans le CIF)
  • Assurance (Inclus dans le CIF)
  • Frais de port (Inclus dans le DAT)
  • Frais de dĂ©douanement
  • Droits de douane
  • Autres taxes Ă  l’importation (c’est-Ă -dire la TVA dans l’Union europĂ©enne)
  • Transport depuis le port de destination
  • Fraudes Ă  l’expĂ©dition

La seule façon de prĂ©venir de telles escroqueries est de faire preuve d’une diligence raisonnable lors de la sĂ©lection d’un fournisseur et de vĂ©rifier la cargaison avant l’expĂ©dition – par exemple en envoyant un agent d’inspection de la qualitĂ©.

Ces escroqueries sont relativement faciles à prévenir.

Il y a un type plus visqueux d’escroquerie maritime:

  • L’arnaque du connaissement.

C’est exactement ce qui se passe, avec une frĂ©quence accrue. La compagnie maritime expĂ©die la cargaison au port de chargement. Cependant, Ă  leur arrivĂ©e, ils demandent une grosse somme d’argent pour libĂ©rer le connaissement.

Pendant ce temps, les autoritĂ©s du port de destination font pression sur l’importateur pour qu’il rĂ©clame rapidement la cargaison – en facturant un droit de port journalier – qui est souvent fixĂ© Ă  environ 50 dollars par jour.

Et les autoritĂ©s portuaires ? Ils ne peuvent normalement rien faire, car il s’agit d’un systĂšme vieux comme le nĂŽtre, qui Ă©volue lentement.

Cela dit, nous avons reçu beaucoup plus de rapports des importateurs des pays en dĂ©veloppement, comparativement Ă  ceux des marchĂ©s dĂ©veloppĂ©s, comme les États-Unis et l’Europe.

Ce que nous avons dĂ©couvert, c’est que tous les acheteurs qui se sont fait arnaquer de cette façon, qui ont Ă©tĂ© contactĂ©s avec des offres incroyables – ou qui ont trouvĂ© les « transitaires » par leurs propres moyens.

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H