Transport Chine – Nouvelle-Calédonie [TOUT SAVOIR]

port nouméa

La Nouvelle-Calédonie et la Chine ont resserré leurs liens commerciaux depuis les dernières années en passant par l’APCAE (l’Association du Peuple Chinois pour l’Amitié avec l’Etranger). Ces liens passent notamment par l’accueil de touristes chinois, d’où la dimension sociale et l’essor du secteur tertiaire.

L’accès aux terres calédoniennes et les démarches administratives facilités, il ne reste plus qu’à développer le tourisme et les échanges commerciaux entre les deux territoires.

La Chine est aujourd’hui le deuxième exportateur vers la Nouvelle-Calédonie avec 17.64% de la valeur des importations calédoniennes, derrière la France métropolitaine (22.27%). En revanche, la Chine importe très peu de produits calédoniens hormis quelques minerais dont notamment le nickel.

Dans cet article, on vous dit tout sur le transport de marchandises de la Chine vers la Nouvelle-Calédonie pour que vous puissiez tirer profit de toutes les opportunités qui existent.

 

Fret maritime

 

Nous vous détaillons ici la principale porte d’entrée maritime en Nouvelle-Calédonie, le port du Sud étant seulement un port de plaisance.

 

Le Port de Nouméa (Nouville)

 

Informations générales

  • Nom en anglais : Port of Nouméa
  • UNLOCODE Port de Nouméa : NCNOU
  • Pays : Nouvelle-Calédonie (NC)

 

Entourée de plusieurs bassins hydrographiques du Pacifique, Nouméa bénéficie d’une bonne position géographique dans la région.

carte nouvelle-calédonie

Le port de Nouméa est géré par l’établissement public Port Autonome de Nouvelle-Calédonie qui a pour tâche de s’occuper de l’entretien, de l’administration et du développement du port de Nouméa et de toutes les installations portuaires de Nouvelle-Calédonie.

Un nouveau poste va prochainement venir compléter le quai de commerce à hauteur d’1km au total. Il pourra accueillir de plus gros navires ou des navires plus chargés.

Le port de Nouméa en quelques chiffres :

  • 5 143 486 tonnes manipulées en 2017
  • Deuxième port Français d’Outre-mer
  • 1 km de quai de commerce
  • 1/3 de trafic conteneurisé

 

Temps de transit Chine – Nouméa

FRET MARITIME

NOUMEA

Hong-Kong / Guangzhou

19 jours

Dalian

20 jours

Tianjin

21 jours

Qingdao

20 jours

Ningbo

19 jours

Shangai

19 jours

 

Fret aérien

La principale porte d’entrée aérienne en Nouvelle-Calédonie est aussi située à Nouméa, le hub de l’archipel. Ainsi le commerce avec la Chine passe forcément par l’aéroport de Nouméa.

 

Aéroport International de Nouméa-La Tontouta

 

C’est le principal aéroport de la collectivité. Il se trouve à 52 km au Nord-Ouest de Nouméa et bénéficie d’un bon accès aux infrastructures routières environnantes grâce aux travaux menés en 2000, 2008 et 2019.

 

L’Aéroport International de Nouméa-La Tontouta en quelques chiffres

  • 3 250m de longueur de pistes
  • 529 349 passagers en 2017
  • 4277 tonnes de marchandises en 2017

 

Les services de fret aérien par SINO Shipping :

  • Coordination complète de votre envoi
  • Contact direct et personnel avec tous les acteurs de la chaîne logistique
  • Contact direct et personnel avec nos partenaires à l’étranger
  • Contrôle de votre chargement par des solutions EDD
  • Assurance de vos biens

 

 Temps de transit aérien Chine – Nouvelle-Calédonie

 

FRET AERIEN NOUMEA
CHINE (toutes les villes HK inclus) Environ 10 – 14 heures

 

Les vols directs entre la Chine et la Nouvelle-Calédonie ne sont pas très courants mais il en existe, notamment grâce à la compagnie calédonienne Aircalin.

 

Fret aérien personnalisé

 

Sino Shipping a toujours fonctionné en plaçant les besoins du client au-dessus de tout le reste. C’est pourquoi, en écoutant vos besoins, nous vous proposons des solutions taillées sur-mesure qui comprennent des vols directs, économiques ou full-charter. Le transport que nous vous proposons est professionnel et sécurisé autant qu’il est compétitif sur le prix. Cette option devrait être à envisager lorsque vous souhaitez envoyer des denrées périssables ou des produits de haute technologie par exemple.

Vous souhaitez importer en Nouvelle-Calédonie depuis la Chine ?

Pour recevoir un devis en moins de 24h, cliquez-ici.

 

Réseaux routiers

 

En Nouvelle-Calédonie, le problème majeur qui se pose quant aux transports est la géographie du territoire. En effet, la plus grande île française est traversée sur toute sa longueur par la Chaîne centrale, un massif montagneux bien compliqué à aménager.

Le réseau routier s’étend sur plus de 5 600 km, pour une densité de routes cinq fois inférieure à celle de la France métropolitaine, mais trois fois supérieure à celle de l’Australie par exemple.

Les infrastructures routières sont en bon état et bien administrées. Elles desservent bien les zones les plus peuplées et concernées par le transport de marchandises.

 

La douane en Nouvelle-Calédonie

 

La Direction Régionale des Douanes de Nouvelle-Calédonie est un service déconcentré de l’Etat rattaché à la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects.

 

Les procédures douanières d’importation en Nouvelle-Calédonie

 

Il existe plusieurs procédures douanières d’importation :

  • L’exportation temporaire
  • Le dédouanement du fret express
  • Les procédures simplifiées au bureau
  • La demande de modification de déclaration
  • Les échanges standards
  • Les comptoirs de vente à l’export
  • Le renseignement tarifaire

 

Droits de douane et taxes à l’importation

 

La Nouvelle-Calédonie utilise le système harmonisé de classification internationale des marchandises. Chaque type de marchandise a donc un HS code qui lui est propre et auquel est lié un taux de taxation douanière. Ce système est élaboré par l’OMD : l’Organisation Mondiale des Douanes.

 

Les droits de douane

 

Ils sont prélevés sur les marchandises à l’importation et, lorsqu’ils sont « ad valorem », s’élèvent à entre 0 et 20% de la valeur des marchandises importées.

Les marchandises de certaines origines peuvent être exemptées de droits de douane mais ce n’est pas le cas des marchandises en provenance de la Chine. C’est en revanche le cas des marchandises en provenance de la France ou de l’Union Européenne lorsque leur origine est prouvée.

 

La taxe générale à la consommation (TGC)

Sorte d’équivalent de la TVA en métropole, elle s’applique à quatre taux :

  • Taux réduit de 3%
  • Taux spécifique de 6% (applicable au secteur tertiaire)
  • Taux normal de 11%
  • Taux supérieur de 22%

La taxe de consommation intérieure sur les produits importés (TCI)

 

C’est une taxe qui s’applique principalement sur les boissons alcoolisées, le tabac, les armes et les carburants. Chaque produit a sa taxe, qui peut être ad valorem comme spécifique.

Le gazole est également sujet à la TTE : la taxe pour la transition énergétique.

Les boissons alcoolisées et le tabac sont eux soumis à la TAT3S : la taxe sur les alcools en faveur du secteur sanitaire et social.

 

La taxe de soutien à la production agricole (TSPA)

 

La TSPA est perçue sur les produits alimentaires et agricoles importés de manière à protéger la production locale. C’est une forme de protectionnisme économique pour le secteur agricole.

Il existe aussi la taxe conjoncturelle pour la protection de la production locale (TCPPL) qui, de même, est une forme de protectionnisme destiné à faire perdurer les activités de production en Nouvelle-Calédonie.

 

La taxe de soutien aux actions de lutte contre les pollutions (TAP)

 

Cette taxe spécifique, s’applique aux importations, de certaines huiles lubrifiantes, de pneumatiques, de piles et de batteries et de capsules pour bouteilles.

 

Les droits de douane et les différentes taxes douanières sont payables au comptant comme à crédit.

 

Accords commerciaux Chine – Nouvelle-Calédonie

 

Comme expliqué en introduction, les relations économiques entre la Chine et la Nouvelle-Calédonie sont plutôt prometteuses, notamment sur le plan touristique.

Cependant, ces relations sont aussi peintes sur une toile politique à prendre en compte. En effet, début Novembre 2018, la Nouvelle-Calédonie a dû se prononcer sur son indépendance via un référendum. Le « non » à la proposition d’indépendant l’a emporté à plus de 56%. Mais il faut noter que bon nombre de partisans du non étaient assez inquiets de la dépendance à venir envers la Chine si le « oui » l’avait emporté. La peur de devenir une colonie chinoise (non pas par l’oppression militaire mais la dépendance économique) a joué dans les votes.

Ainsi, nous pouvons noter une réticence de la Nouvelle-Calédonie à engager tout son pouvoir économique dans ses relations avec la Chine.

La Chine et la Nouvelle-Calédonie ont récemment discuté de futures coopérations dans les secteurs de la mine, de l’agriculture, de la culture, de l’éducation et des énergies renouvelables. Prometteur.

 

Contactez nous

Conseil SINO: N’hésitez pas à contacter nos experts pour avoir davantage d’information. Choisissez le moyen le plus adéquat pour nous contacter:

SINO.Shipping

info@sino-shipping.com

+852 8191 4051

Ou scannez notre WeChat QR code !

wechat sino shipping

Vous pouvez aussi tout simplement remplir notre formulaire en ligne:  Formulaire

DEVIS GRATUIT