"J’attache beaucoup d’importance aux relations sino-ivoiriennes et entends travailler ensemble avec vous, en promouvant la mise en œuvre des acquis du Sommet de Johannesburg du Forum de Coopération Chine-Afrique, afin d’approfondir et d’élargir la coopération amicales et mutuellement bénéfique entre nos deux pays"

Xi Jinping, Président de la République Chinoise à son homologue Alassane Ouattara, Président de la Côte d'Ivoire.

 

Fret Maritime

Dans cette partie, nous allons détailler 2 grands ports en Côte d’Ivoire: le Port Autonome d’Abidjan et le port de San Pedro. 

Il y’a 2 principaux ports en Côte d’Ivoire: celui d’Abidjan et celui de San Pedro.

Le port autonome d'Abidjan

Abidjan est la capitale économique du pays.

Comptant près de 5 millions d’habitants ( env. 4,7m en 2014 ), cette ville a un emplacement stratégique de qualité au sein du continent africain.

Ce port permet d’alimenter non seulement les grandes villes du pays ( Bouaké, Daloa, Yamoussoukro ) mais aussi les pays autour comme le Mali, le Burkina Faso, le Niger.

Il est classé comme étant le 1er port d’Afrique de l’Ouest et 5eme port africain.

Temps de transit Chine - Abidjan

 

FRET MARITIME ABIDJAN
Hong Kong 32 jours 
Ningbo  35 jours 
Shanghai  37 jours
Qingdao  43 jours 
Dalian  45 jours 
Tianjin  47 jours 

 

Port de San Pedro

Le port autonome de San Pedro est un des ports stratégique que détient la République de la Côte d’Ivoire. Il est le leader dans l’exportation de fèves de cacao. Il est le 2eme port ivoirien en terme de tonnage derrière celui d’Abidjan, ce qui en fait un des plus grand d’Afrique de l’Ouest. 

Temps de transit Chine - San Pedro

 

FRET MARITIME SAN PEDRO 
Shanghai 38 jours
Ningbo 40 jours 
Hong Kong  42 jours
Dalian 43 jours
Qingdao 44 jours
Tianjin  45 jours

Fret Aérien

Pour la partie aérienne, Abidjan est encore une fois, au devant la scène avec son aéroport international Félix Houphouët Boigny. Il se situe à Port-Bouet dans le district d’Abidjan. 

Aéroport Félix Houphouët Boigny

Crée dans les années 1970, l’aéroport Houphouët Boigny est le plus important de la Côte d’Ivoire. Il permet le fret aérien dans de bonnes conditions.

Les services de fret aérien par SINO Shipping :

  • Coordination complète de votre envoi
  • Contact direct et personnel avec tous les acteurs de la chaîne logistique
  • Contact direct et personnel avec nos partenaires à l’étranger
  • Contrôle de votre chargement par des solutions EDD
  • Assurance de vos biens

Temps de transit aérien Chine - Côte d'Ivoire

Il n’est pas possible de prendre un vol direct entre la Côte d’Ivoire et la Chine mais il est possible de prendre des correspondance notamment au Moyen Orient. 

 En prenant compte des escales, il faut compter entre 20 heures et 24 heures pour pouvoir réaliser le trajet entre les grandes villes chinoises et Abidjan. 

Fret Aérien Personnalisé

Sino Shipping a toujours fonctionné en plaçant les besoins du client au-dessus de tout le reste. C’est pourquoi, en écoutant vos besoins, nous vous proposons des solutions taillées sur-mesure qui comprennent des vols directs, économiques ou full-charter. Le transport que nous vous proposons est professionnel et sécurisé autant qu’il est compétitif sur le prix. Cette option devrait être à envisager lorsque vous souhaitez envoyer des denrées périssables ou des produits de haute technologie par exemple.

Réseau Routier

Le réseau routier de la Côte d’Ivoire est très grand ( s’étend sur 85 000 km). Il sert au trafic national et international avec les pays voisins ( Mali, Ghana, Libéria, etc…) 

Après une sortie de crise, le gouvernement autorise des travaux de réaménagements et moderniser le réseau car ce dernier est usé. 

La Douane Ivoirienne

Procédure d'importation en Côte d'Ivoire

Il y a certaines règles obligatoires qu’il faut suivre et plusieurs documents douaniers sont à fournir pour établir la déclaration en douane, cela inclut : les documents généraux, les documents spécifiques en relation avec les régimes douaniers et les documents spécifiques exigibles en fonction de la nature des produits…
Le pays offre de nombreuses opportunités d’investissement, aussi bien dans l’import que l’export et actuellement, beaucoup d’entreprises internationales opèrent sur le territoire ivoirien. Pour se lancer dans ce marché en plein envol, il faut passer par plusieurs étapes, à commencer par l’enregistrement de son entreprise, l’obtention du statut d’importateur, l’inscription aux taxes et l’obtention du code d’import/export.
D’autre part, la Côte d’Ivoire représente l’une des économies les plus importantes parmi les pays membre de l’UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine) dans lequel on trouve le Bénin, le Burkina Faso, le Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, cela implique certains privilèges, mais il y a également des réglementations particulières sur les importations et les exportations. Il fait également partie de la CEDEAO ou Communauté Économique de l’Afrique de l’Ouest regroupant 15 Pays ; Et l’objectif principal de son intégration a été surtout la formation par étapes d’une union douanière et d’un marché commun à part entière avec un tarif extérieur commun et une libre circulation des biens, des services et du travail, combinée à l’harmonisation des politiques nationales dans l’agriculture, l’industrie, les transports et les communications.

Importation d'échantillons

Pour l’importation d’échantillons, il vous faudra un carnet ATA pour importer des échantillons en Côte d’Ivoire et faciliter les démarches douanières. 

Vous pouvez le commander en ligne sur la plateforme GEFI.

Droits de douane et taxes à l'importation

La structure tarifaire de la Côte d’Ivoire se compose de deux droits de douane de base dont le droit fiscal et le droit de douane et le taux combiné est de 35% maximum. Le gouvernement impose également une taxe statistique de 2,6% sur toutes les déclarations, un taux unique de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 18%, des prélèvements spéciaux sur les importations de viande et de volaille et des droits d’accise spécifiques sur les produits du tabac et les boissons alcoolisées. Depuis janvier 2014, les taxes sur les produits du tabac et les boissons alcoolisées sont passées de 12% à 15%. La plupart des droits sont fondés sur des taux ad valorem qui sont imposés sur le prix à l’exportation en vigueur dans le pays de vente ou d’origine et les frais d’expédition et d’assurance engagés (CAF). La méthode d’évaluation de la valeur utilisée est basée sur la définition de la valeur de Bruxelles (BDV).

Les taux douaniers applicables sont ceux de la catégorie dans laquelle appartient le produit importé.

Actifs essentiels relevant d’une liste limitative :

  • La catégorie 0, 0% : Les biens sociaux essentiels relevant d’une liste limitative.
  • La catégorie I, 5% : Les biens essentiels, les matières premières de base, les biens d’équipement, les intrants spécifiques.
  • La catégorie II, 10% : Les intrants et biens intermédiaires.
  • La catégorie III, 20% : Les biens destinés à la consommation finale et autres produits non invoqués ailleurs.
  • Catégorie IV, 35% : Les biens destinés à la consommation finale transformés.

Les droits de douane et taxes permanents comprennent également :

  • La Taxe statistique : 1 % de la valeur caf sur les marchandises, sauf pour les marchandises dans les entrepôts, les entrées en franchise pour réexportation ou en transit, les dons, et les marchandises exemptées par des accords internationaux.
  • Le prélèvement communautaire de solidarité ou PCS s’applique à toutes les importations (à l’exception de celles provenant des pays de l’UEMOA) avec un taux unique de 1%. Dans certains cas, les biens sont exemptés du PCS.
  • Le prélèvement communautaire de la CEDEAO qui est de 0,5% de la valeur CAF.
  • Taxes spéciales sur le poisson (20%), le riz (entre 5 et 10%), l’alcool (45%), le tabac et les cigarettes (entre 30 et 35%) et les produits pétroliers (entre 20 et 44%).
  • La TVA collectée par le bureau des douanes basé sur un taux unique de 18 %. Le calcul de l’impôt comprend la valeur CAF ajoutée au droit d’entrée et la taxe statistique.

Méthode de paiement des droits de douane 

D’après l’article 94 du code des douanes ivoirienne, les droits de douane et les taxes sont payables par crédit ou au comptant. 

Accords commerciaux Chine - Côte d’Ivoire 

Les relations entre la Chine et le continent africain sont inscrites en privilégiant les aspects économique et plus particulièrement commerciaux. 

Il s’agit de rappeler l’ancienneté de certains liens, et surtout d’évoquer la véritable révolution géographique que représente pour l’Afrique l’irruption grandissante d’acteurs et de capitaux chinois, depuis que la Chine ne raisonne plus seulement par affinités idéologiques et politiques, mais d’abord par pragmatisme économique. L’augmentation considérable de ses besoins en énergie et en matières premières et sa volonté de s’affirmer comme puissance sur la scène mondiale sont devenues le moteur essentiel de sa politique vis-à-vis de l’Afrique.

C’est ainsi que la Côte d’Ivoire, grand moteur et un des acteurs majeurs du développement de l’Afrique de l’Ouest entre en jeu. Durant la période 2012-2016, la Chine a investi en Côte d’Ivoire un peu plus de 2,6 milliards USD, le chef d'Etat ivoirien a souligné avoir convenu avec son homologue chinois, Xi Jiping, "d’élever la coopération sino-ivoirienne au rang de partenariat stratégie global ».

Fin 2018, ce sont plusieurs accords qui ont été signés, ce qui confirme les bonnes relations entre le pays africain et le pays asiatique. 

La Chine est le deuxième partenaire commercial derrière l’Union Européenne. 

Nul doute que dans le futur, le développement bilatéral portés par des échanges commerciaux ( matières premières, matériels de construction..) seront très bons. 

Intéressé par nos services ? Besoin de renseignements personnalisés ?
Nos experts vous répondent sous 48H